¡ Viva la familia a Cuba !

  • Autotour en famille à Cuba, de La Havane à Trinidad, et séjour balnéaire au Cayo de Santa Maria
  • Avec ma p'tite troupe
  • Itinérants & autotours Cuba
  • 14 jours / 12 nuits
  • À partir de 2300 € (prix par personne)
  • Incluant 400 € de taxes aériennes • Voyage réalisable toute l'année
Cuba ? Une destination extraordinaire pour les familles ! Plages, soleil, nature et gentillesse des Cubains, qui adorent les enfants. Et la musique, partout, la danse aussi… Comme au cours de ce voyage, vous offrez à vos hijos et hijas plein d’activités sympas - baignades sur Cayo Juitas et Cayo Santa Maria, observation (rapprochée…) de crocodiles dans un centre de protection, spectacle d’otaries et de dauphins à Rancho Luna, balades à travers des pitons bizarres, et bien d’autres choses passionnantes pour eux, ils seront patients lorsque vous les emmènerez à travers les cités coloniales de La Havane, de Cienfuegos et de Trinidad. C’est promis ! L’appétit bien ouvert, ils mangeront sans renâcler leur assiette de riz et de poisson, de haricots et de poulet, et qu’il n’y ait pratiquement pas de légumes à Cuba ne sera pas pour leur déplaire ! En un mot, à Cuba, on a vraiment de quoi ravir les enfants … et les parents, vous verrez !

L'avis du spécialiste

Léa LIMACO, conseiller chez Comptoir des Voyages
A Cuba, les enfants sont rois. Les Cubains adorent les enfants, les cajolent, les respectent, les mettent vraiment au centre de leur intérêt. Les emmènent partout avec eux, des concerts aux meetings politiques…Vos enfants seront ravis de déclencher l’intérêt des petits et des grands. Et vous pourrez ainsi avoir plein de moments d’échange avec les Cubains.Léa, spécialiste Cuba

Jour 1 | France - La Havane

On embarque dans le sac à dos des enfants quelques livres pour les occuper durant le vol, assez long tout de même ! Cuba, Destination Trésors (de JF Rosell, Livre de poche jeunesse) ou bien Dayana, enfant de Cuba (de Barbara Castello, edit. PEMF).

Jour 2 | La Havane

Vous voilà prêts pour la balade dans La Havane, une capitale de 2 millions d’habitants quand même. On aime son centre historique pour ses monuments baroques et néo-classiques, ses grandes maisons à arcades, balcons de fer forgé, patios. Si l’on ajoute à cela une lumière magnifique, une musique qui s’insinue partout, des sourires sur tous les visages, on comprend pourquoi La Habana Vieja reste légendaire. Même les enfants tomberont sous son charme. Surtout si on va tous voir les maquettes de galions espagnols à la Real Fuerza, un château avec douves et tours de guet. Et si on va le soir à la Fortaleza de S. Carlos de la Cabaña : tir au canon, et soldats en costumes d’époque. Ça fait du bruit ! Une fin de journée amusante.

Jour 3 | La Havane - Viñales (180 KM / ENV.2H)

Grand départ pour la Vallée de Viñales, où l’on reste deux jours car c’est une vraie merveille de la nature ! Des collines calcaires en forme de mamelons, ou mogotes, s’élèvent au-dessus de vallées fertiles, vertes prairies, cultures traditionnelles, dont le tabac, grands cèdres et palmiers …

Jour 4 | Vallée de Viñales

En surface mais aussi en sous-terre, Viñales est une destination pleine de surprise. En sous-sol, des réseaux de grottes peu profondes et de rivières souterraines. Mon petit conseil, levez vous tôt le pour voir les brumes se dissiper entre les mogotes au lever du soleil… Quelques idées d’activités ? Le Mur de la Préhistoire, dans la Vallée de Las Dos Hermanas, vaste fresque à flanc de montagne, dont les couleurs vives devraient plaire aux enfants. Aller au mirador de Los Jazmines, pour le panorama sur la vallée et en chemin, jouer avec vos enfants à repérer les orchidées. Crapahuter dans la grotte de Sto Tomas, On ne visite que 2 niveaux sur 8 et quelques km sur 47, mais quel spectacle. Et à une douzaine de km de Viñales, se baigner en saison dans des vasques naturelles, celles du Rio Valoso Viales, est-ce que ce n’est pas une super récompense ?

Jour 5 | Viñales - Las Terrazas (200 KM / ENV 3H)

Cap sur Cayo Jutias, par une route bordée de très très beaux paysages. Partez tôt de Viñales, la route est quelque peu chaotique. L‘île de Cayo Jutias possède sans doute l’une des plus belles plages de Cuba. On y accède par une digue construite au milieu de la mangrove. Au bout, une plage de sable blanc de 4 km de long, une eau turquoise et à température idéale. L’endroit est préservé et sauvage. Chic, à nous les baignades et le farniente. On peut rester là, entre le ciel et l’eau, toute la journée, avant de reprendre la route pour Las Terrazas (environ 2h de trajet), pour le soir et y passer la nuit.

Jour 6 | Las Terrazas

La Sierra Rosario, réserve de la Biosphère depuis 1985, est un massif montagneux traversé par le rio San Juan qui, de cascades en cascades, finit par former de petits lacs. Ici et là, on trouve des vestiges de plantations de café du XIXe siècle et puis des sources d’eau soufrée. Au cœur de cette sierra, a été créée une communauté de 900 paysans, Las Terrazas, qui vivent de l'économie du bois et du tourisme écologique. Bonne nouvelle, on peut se baigner dans le rio (à 3 km du village), et surtout, on peut passer d’arbres en arbres le long de câbles tendus au-dessus de la forêt tropicale et du lac, dans le cadre d’un Canopy Aventure. Ça va exciter les enfants au plus haut point !

Jour 7 | Las Terrazas -Cienfuegos (420 KM / ENV. 4H30)

Une visite sympa à faire sur la route qui mène à Cienfuegos est celle du Criadero de Crocodilos, un centre de protection de deux espèces de crocodiles en voie de disparition. Il se trouve dans le Parc Montemar au cœur de la Péninsule de Zapata, l'un des plus importants écosystèmes de Cuba. Cienfuegos, installée dans la baie de Jagua a été au XVIe siècle un refuge de flibustiers français et anglais, dites le bien aux enfants ! D’ailleurs, le Castillo de Nuestra Señora de los Angeles a été construit pour s’en protéger… Mais Cienfuegos doit sa prospérité à la canne à sucre, qui a permis d’élever des monuments magnifiques et elle restera jusqu’en 1990 l’un des premiers ports sucriers du monde. Visitez tous ensemble le centre historique à pied et terminez la journée par la Punta Gorda, en bord de mer, par le palais de Valle et les maisons à vérandas de la calle 35.

Jour 8 | Cienfuegos - Trinidad (85 KM / ENV. 1H20)

A quelques kilomètres avant Trinidad se trouve le parc Topes de Collantes. Que diriez-vous de passer une journée en pleine nature, à profiter de ses cours d'eau et de ses sentiers de randonnée ? Depuis peu, il est possible de pratiquer le canyoning. Descente en rappel, saut dans les points d'eau et fou rire en prévision. Une autre possibilité est de se lancer dans le sentier menant au Salto de Caburní. Son incroyable chute de 62 mètres fait partie des musts des visites.

Jour 9 | Trinidad

Si on appelle Trinidad la « ville-musée de Cuba » et si tout son centre historique est classé depuis 1988 par l'Unesco, ce n’est pas un hasard ! Les témoins de sa grandeur passée sont ses riches maisons de maîtres et les palais endormis des aristocrates du sucre, qui à l’époque investissaient toute leur fortune dans la pierre. C’est à pied qu’on la découvre le mieux, mais il faudra accorder une pause aux enfants. Pourquoi pas au Barco Restaurante El Trinidad ? Une boisson est offerte avec le billet de visite du bateau (de pirates !) et on s’installe sur le pont aménagé en terrasse. Un moment fort, sans aucun doute…

Jour 10 | Trinidad - Cayo Santa Maria (190KM / ENV. 2H30)

On traverse aujourd'hui la région de Villa Clara qui offre aux touristes 17 km de plages vierges posées sur des îlots appelés cayos. Cayos que l’on rejoint depuis Caibairen par une voie sur mer de presque 50 km. Ici, la mer est cristalline et baigne des plages de sable corallien blanc. Cet ensemble d’îlots est un vrai refuge pour une faune et une flore assez riches. Bref, voilà un lieu paradisiaque, qui allie l'accueil des visiteurs à la protection de l'écosystème, comme on aime. Vous vous installez dans un hôtel du Cayo Santa Maria en Formule Tout Inclus, Vive l’insouciance et le repos !

Jours 11 et 12 | Cayo Santa Maria

Bien sûr on peut rester sur place, le cadre est idyllique et se suffit à lui-même. Mais on peut aussi rayonner dans l’archipel en voiture, ou bien partir en excursion depuis l’hôtel. Par exemple, en croisière d’une journée à bord d’un catamaran à travers les cayos. On passe près du San Pasqual, un navire échoué depuis 1933. On s’arrête ici et là pour se baigner ou plonger parmi les coraux et les poissons colorés. On accoste sur une plage déserte de Cayo Ensenachos pour le déjeuner… de langouste, rien que ça ! Et avec un peu de chance, le bateau est escorté par des dauphins. Le bonheur.

Jour 13 | Cayo Santa Maria - La Havane - France (390 KM / ENV. 5H)

Il est temps de quitter l’île et de revenir sur La Havane. Mon conseil, c’est d’aller flâner au marché artisanal du quartier colonial pour faire provision de souvenirs. Une peinture naïve pour la chambre de la petite dernière, une statuette en bois ou une voiture Américaine en terre cuite peinte pour l’aîné, une boîte de cigares en bois pour le beau-père. Les valises pleines à craquer, vous faites route pour l’aéroport, rendez la voiture et prenez votre vol de retour dans la soirée. …

Jour 14 | France

Arrivée en France dans l'après-midi.
À partir de 2300€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 251480 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 400 €
  • Le transport aérien international sur vol régulier
  • Tous les transferts
  • 11 jours de location de véhicule, en km illimité
  • Les 12 nuits d’hôtel, petits déjeuners inclus
  • La Formule Tout Inclus à l'hôtel de Cayo Santa Maria
  • La carte de tourisme
  • Une assistance téléphonique francophone locale 7j/7

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • L’assurance pour la location de voiture
  • Les visites, excursions, droits d’entrée sur les sites et les musées
  • Les repas et boissons non inclus dans le programme

Transports aériens

Les vols, quotidiens, sont opérés par des compagnies régulières
Les tarifs aériens varient en fonction de la saison et de la disponibilité

Transports locaux

La location de voiture, type Peugeot Partner ou similaire, climatisée, s’entend en kilométrage illimité. L’assurance, qui se règle sur place, est d’environ 15 CUC par jour. Un supplément de 30 CUC est appliqué pour chaque conducteur additionnel.

Une Caution de Garantie (soit l’empreinte de la CB internationale) est également demandée sur place, d’environ 200 CUC.

L’état général du réseau routier est correct à l’exception de certains endroits reculés. A Cuba, les limitations de vitesse sont de 50km/h en ville, 90km/h sur route, 100-120 km/h sur autoroute. Les routes sont peu encombrées. La signalétique est inégale, lisible sur les axes principaux, mais parfois lacunaire sur les routes secondaires. La conduite d’un véhicule demande donc un surcroît d'attention et, beaucoup de véhicules n’étant pas équipés de phares sérieux, il est déconseillé de conduire la nuit. Si vous vous égarez, vous pourrez toujours compter sur l'aide des Cubains, très serviables et super aimables !
Le budget indiqué prévoit, de petites adresses de charme, simples, familiales dans des hôtels typiques issus de l’architecture coloniale. Vous expérimentez également un vrai mode de vie « à la cubaine » en logeant chez l’habitant.
A Cayo Santa Maria, vous serez hébergé dans un hôtel de bon niveau en formule « Al Inclusive ».
N’hésitez pas à nous faire part de vos souhaits. Nous pouvons vous proposer différents types d’hébergements en fonction de vos envies. Si l’hôtellerie n’est pas le plus grand atout du pays, elle est largement compensée par le sens de l’hospitalité et la spontanéité de ses habitants qui vous accueillent à bras ouverts.

Descriptif détaillé de tous les hébergements lors de l'envoi du devis personnalisé.

Fiche pratique

Climat
Le climat de Cuba, subtropical, est clément toute l'année. Les hivers sont à 18-22°C, les étés sont chauds et on bénéficie de 330 jours/an d'ensoleillement ! On distingue une saison humide (mai à octobre), avec des averses orageuses en fin de journée et une saison sèche le reste du temps. Des cyclones peuvent survenir durant les mois d'octobre et novembre.

Accès
Comptez au minimum 10H pour un vol Paris-La Havane, hors escale(s).

Décalage horaire
-6 heures, été comme hiver. Quand il est 12H à Paris, il est 6H du matin à La Havane.
Tripe, poupée, cape et galère...
Si l'on vous dit : la tripe, la poupée, la cape, la demi-roue et la galère... à quoi devriez-vous penser ?? Aux cigares bien sûr, on est à Cuba ! La tripe, c'est l'assemblage de 2-3 qualités de feuilles de tabac. La poupée, ce sont les feuilles de tripe enroulées dans la sous-cape. Par dessus, on enroule une dernière feuille qui termine le cigare, c'est la cape. La demi-roue, c'est un fagot de 50 cigares. Et la galère, c'est l'atelier où sont fabriqués les cigares. Tout simplement...
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Embarquer toute la famille dans une belle Américaine des années 1950, version cabriolet de préférence. De quoi bien bluffer les enfants !
  • S’équiper de bonnes chaussures et jouer les spéléos à la vaste grotte de Santo Tomas, entre concrétions et mystérieuse rivière souterraine…
  • Se baigner et pique-niquer sur le Cayo Jutias. Sable blanc et mer turquoise, en attendant la belle plage de Cayo Santa Maria
  • Rencontrer plein d’animaux : les crocodiles (dans un centre d’élevage), les dauphins et les otaries acrobates au Rancho Luna
  • Programmer son voyage pour vibrer avec les Cubains au Carnaval de La Havane (les week-ends, du15 juillet au 15 août). Musique, danses, défilés des comparsas, procession sur le Malecón

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points0 point 8.2/10 (504 avis)
Guide de voyage Cuba Tous nos voyages Cuba

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.