Toutes nos destinations
Voyage Etats-Unis Voyage Ouest américain Guide de voyage Ouest américain Que voir dans l'Ouest américain ? La Californie Los Angeles

Le guide

Los Angeles

Beverly Hills, Mulholland Drive, Sunset Plaza, Universal Studios, Santa Monica ou Venice ne sont que quelques-unes des cartes postales emblématiques de Los Angeles. Mais contrairement aux idées reçues, la cité des Anges constitue surtout l’une des places fortes de la culture américaine.

Compte tenu de la superficie, des distances et de la circulation, il faut s’organiser en fonction de ses centres d’intérêt et du temps disponible. Il faut passer une soirée à Westwood, le quartier latin local en lisière sud de UCLA, à l'ambiance estudiantine et branchée avec ses restaurants et ses cinémas rétro. Le Westwood Memorial Cemetery héberge de nombreuses stars comme Natalie Wood ou Marilyn Monroe.

Si vous aimez les lieux hors du commun, vous devriez être comblé par le fantastique Getty Center accessible par un train suspendu automatique escaladant la colline. On ne paye que le parking. De là haut, vous aurez rendez-vous avec un panorama imprenable et l’atmosphère unique d’un endroit d’exception.

Embrayez sur Mulholland Drive, route de crête époustouflante. Tout au long de sa trentaine de kilomètres reliant à l'est le Cahuenga Boulevard West à Topanga Canyon Boulevard, à l'ouest, vous aurez une vue imprenable sur Downtown et le bassin de Los Angeles au sud, la vallée de San Fernando, le panneau Hollywood…

Offrez-vous un zoom sur Beverly Drive ombré de ses interminables palmiers avant de grimper les hauteurs de Sunset Boulevard où se cachent les villas des rich and famous. Arrêt obligatoire ensuite sur le Sunset Strip éclairé par ses panneaux publicitaires géants.

Amusez-vous à trouver les étoiles consacrant vos stars favorites sur les trottoirs du Walk of Fame de Hollywood Boulevard. Au Grauman’s Chinese Theater, cinéma mythique dès son inauguration en 1927, on fait de même avec les empreintes laissées par le monde du show-biz qui y fait des pieds et des mains pour en être…

En face, l’Hollywood Roosevelt Hotel de 1927 est un magasin de souvenirs croustillants incluant le fantôme de Marilyn Monroe ou  la piscine peinte par David Hockney, l’un des papes du pop’ art. Admirez les enseignes des salles typiques des années art déco comme l’Egyptian Theater, le Pantage ou l’El Capitan où fut donnée la première de Citizen Kane.

Prenez Melrose Boulevard pour passer devant l’entrée des Studios Paramount. Presque aussi grands que Disneyland, ils restent le seul studio d’origine à Hollywood. On le visite lors d’un tour à pied de deux heures.

Le minuscule Pueblo de Los Angeles reste le cœur historique de la ville hispanique. Le soir, on vient dîner au son des mariachis sur Olvera Street ou la Plaza, bordées de maisons en adobe classées monuments historiques. Union Station avec son campanile érigé en 1939 dans le style hispano colonial est un autre bel exemple d’art déco. Tout proches, Chinatown, nettement plus petit que celui de San Francisco et Little Tokyo démontrent le cosmopolitisme de L.A.

En remontant vers le nord, on aperçoit la masse sombre de Griffith Park, immense poumon de 1 600 hectares, dominé par le dôme de l’observatoire art déco de 1935. Un buste de James Dean rappelle le duel au couteau qu’il y tourna en 1955 pour La Fureur de Vivre. Rien en revanche pour l’instant n’honore Schwarzie qui s’y retrouvait nu dans Terminator.

De l’autre côté des collines, le Autry Museum of Western Heritage est une magnifique introduction aux mythes et aux réalités de la Conquête de l’Ouest passant notamment par le cinéma. Incontournable, Universal Studios vous invite à traverser l’écran comme dans La Rose Pourpre du Caire, pour se retrouver dans les blockbusters ayant marqué le septième art, de King Kong à Psychose en passant par Les Dents de la Mer.

Les plages de Los Angeles

Malibu

C’est quelque part sur ses 40 km de plage de sable immaculé que Marilyn fit ses dernières photos et que fut tournée la révélation finale de La Planète des Singes de Franklin Schaffner, le premier de la série (1968). La Getty Villa est un centre d’études archéologiques international abritant antiquités grecques, étrusques et romaines.

Santa Monica

Santa Monica, dont la légendaire jetée marque le terminus de la Route 66, est une ville dans la ville. Tout le monde se retrouve sur la promenade piétonne de 3rd Street comme sur sa plage de 6 kilomètres semée à intervalle régulier des célèbres cabines sur pilotis des sauveteurs de Baywatch.

Surplombée par la promenade plantée de palmiers de Palisades Park, la South Bay Bicycle Trail court sur près de 34 km de plages avec un défilé permanent de sportifs de tout acabit peut-être inspirés par les stars du prestigieux club d’athlétisme local comme un certain Carl Lewis.

Plusieurs musées rappellent que la ville est aussi une capitale culturelle avec de nombreuses galeries, œuvres d’art et fresques murales éparpillées au hasard des rues.

Venice

Plus populaire, Venice a été construite de toutes pièces au début du XXe siècle par un promoteur amoureux de la Renaissance. Derrière la promenade du front de mer, à l’animation incessante et à l’ambiance de carnaval où s’affrontent jongleurs, bodybuilders, basketteurs ou volleyeurs, on découvre de superbes maisons d’architecte, des bungalows à l’architecture improbable et un esprit bohème qui perdure.

Autres plages

Après les yachts et les voiliers de Marina del Rey, au sud de l’aéroport, Manhattan, Hermosa puis Redondo Beach se succèdent venant buter sur la péninsule rocheuse de Palos Verdes. Au-delà de ses falaises abritant golfs et résidences hors de prix, se profile le port de San Pedro, site de nombreux tournages de films.

Avec Long Beach, très conviviale et où est ancré le Queen Mary, l’ancien paquebot de la Cunard lancé en 1934 et transformé en hôtel flottant, débute la série des plages du sud, assez chics, comme Huntington et plus loin encore Laguna Beach et Newport. Au large, accessible depuis Long Beach, la charmante île de Catalina où se déroulait une partie de Los Angeles River, le roman de Michael Connelly et inévitablement site de tournages maritimes.

Luciole,

l'appli qui vous guide dans l' Ouest américain

  • Un assistant de voyage qui vous accompagne au jour le jour
  • Nos bonnes adresses géolocalisées sur des cartes interactives
  • Un GPS piéton et voiture
  • Une utilisation gratuite, hors connexion Internet
découvrir luciole
Luciole - Etats-Unis

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage
Bienvenue sur le nouveau site de Comptoir des Voyages

Naviguez dès maintenant au sein de cette nouvelle version et vivez l'expérience Comptoir des Voyages

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous garantir la meilleure navigation possible, réaliser des statistiques, permettre le partage de vidéos et autres contenus sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent également d’optimiser le fonctionnement de notre site. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En continuant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.