Toutes nos destinations
Voyage Etats-Unis Voyage Ouest américain Guide de voyage Ouest américain Que voir dans l'Ouest américain ? La Californie 5 parcs nationaux de Californie

Le guide

5 parcs nationaux de Californie

Très tôt sensibilisée à la protection de l’environnement, la Californie compte aujourd'hui quelque 150 parcs d'états et de nombreux parcs nationaux. Nous avons sélectionné ici cinq de ses parcs les plus emblématiques, Yosemite, Sequoia et son siamois Kings Canyon, Death Valley et Joshua Tree.

Le parc national Yosemite

Le parc national Yosemite est l’un des emblèmes de l’Ouest. Gigantesque, il protège un paysage montagnard de la sierra Nevada dont le joyau est la vallée sculptée en U par les glaciers où serpente la Merced River. De part et d’autre, d’impressionnants dômes de granit blanc poli par la glaciation et des falaises scandées par les cascades que l’on vient admirer à la fin du printemps quand la fonte des neiges est à son maximum.

La route jusqu’à Glacier Point offre une enfilade de vues plus sublimes les unes que les autres. La plupart des visiteurs se contentent de traverser le parc de part en part, via la route du col de Tioga (3 031 mètres), ouvert le plus souvent de juin à octobre. Le parc reste ouvert toute l’année dans sa partie ouest. La vallée de la Merced enneigée et encadrée par ses hautes parois de granite est d’ailleurs à voir absolument, l’hiver lui conférant une aura totalement différente.

Lacs innombrables, forêts de résineux à l’infini dont le séquoia est le roi, faune digne de l’Arche de Noé dont l’ours est le pensionnaire le plus turbulent, il y a de quoi rester plusieurs jours.

Pour des budgets raisonnables, il y a l’embarras du choix à condition comme toujours de réserver très tôt y compris des villages de toile. Sinon, il faudra se rabattre sur les localités périphériques forcément un peu plus animées, les villages western de la Route 49 comme Sonora ou Mariposa côté ouest, la station de Mammoth Lakes ou Lee Vining, coté est.

Les parcs nationaux Sequoia et Kings Canyon

Beaucoup plus au sud, les siamois Kings Canyon et Sequoia, sont les deux autres parcs protégeant le cœur de la sierra Nevada. Dominés par le mont Whitney, ils sont célèbres pour leurs forêts de séquoias géants et leurs reliefs alpins bien moins fréquentés que leur cousin du nord de la Sierra.

La route qui relie les deux parcs, surnommée la route des généraux vous permet de voir des sequoias parmi les plus spectaculaires du monde : le Grant, le Lee et le Sherman avec ses 30 m de circonférence… Les vrais explorateurs pousseront jusqu'au terminus de la route en cul-de-sac menant au cœur de Kings Canyon. La route, vraiment grandiose, est un travelling menant au plus près de l’entrée de la vallée glaciaire, un Yosemite au lendemain de sa création car ici, il n’y a quasiment personne et aucune construction…

Les parcs sont ouverts toute l’année mais souvent difficiles d’accès l’hiver. Si l’on ne dort pas dans les lodges de Sequoia, il faut se rabattre sur Three Rivers ou Visalia côté sud, ou remonter jusqu’à Fresno, une bien plus grande ville, beaucoup plus au nord.

Le parc national Death Valley

Death Valley, le plus grand parc naturel des États-Unis continentaux, ne peut qu’impressionner. On en appréciera d’autant plus le gigantisme et la désolation en y passant au moins deux nuits.

La vallée fut longtemps ignorée lors de l'avancée vers l'Ouest sauf quand on s'y égarait… Pourtant quelques prospecteurs vinrent y tenter leur chance comme en témoignent les vestiges de plusieurs villes abandonnées, qui jalonnent la vallée. Seul le borax fut exploité de manière importante. Quelques chariots géants tirés par des attelages de 20 mules qui le transportaient jusqu'à la voie ferrée sont encore exposés aux Harmony Borax Works, à quelques miles au nord de l’oasis de Furnace Creek.

Offrez-vous quelques échappées au cœur du désert, dans les badlands de Artist's Drive à la palette étonnante, au Devil’s Golf Course ou au rougeoyant Golden Canyon. Vers le sud, prenez la route en cul-de-sac menant à Badwater, une cuvette blanche des cristaux de sel déposés par l'évaporation, et parfois d’eau, à 85 mètres en dessous du niveau de la mer.

Loin des grandes sources de pollution lumineuse, Death Valley est devenue un lieu privilégié d’observation astronomique et de nombreuses sessions y sont organisées toute l’année.

Les villes fantômes de la région de la vallée de la Mort ajoutent encore à son atmosphère étrange et à sa beauté diabolique. La plus amusante est Rhyolite, à l’extérieur du parc et toute proche de Beatty. Une gare, une école, une prison et une banque témoignent de la vitalité à très court terme de l’endroit… Tout le monde s’extasie devant la petite maison construite avec plus de 50 000 bouteilles de bières et d’alcool et les sculptures fantomatiques. Au sud-est, Amargosa mérite un stop pour son opéra, incongru en plein désert, et qui connut son heure de gloire.

Le parc national Joshua Tree

Ambiance Far West garantie avec Joshua Tree, qui englobe deux déserts et une flore exceptionnelle dont le représentant le plus fameux est l’arbre de Josué.

Le parc national Joshua Tree protège sur 200 000 hectares deux types de déserts délimités par l’altitude. La partie haute, plus élevée (1 600 m), dans le désert de Mojave, est le royaume de l’arbre de Josué, le grand cactus emblème du parc aux formes étranges et torturées qui atteint souvent la taille d’un arbre. ll est amusant de se balader dans le chaos des énormes blocs de rochers semés dans les collines piquetées de ces yuccas géants.

L’est, inférieur à 900 mètres, appartient au désert du Colorado planté de buissons de créosotes, chollas et ocotillos.

Troisième écosystème, les oasis et leurs palmiers sur fond d’arroyos à sec ou de chaos de rochers géants qui, avec la faune typique et très variée de vautours, tarentules, crotales et les célèbres coyotes et road-runners rappellent bandes dessinées ou dessins animés. N’oubliez pas de remplir votre glacière.

Il n’y a pas d’hébergement dans le parc. Palm Springs est la ville la plus proche la mieux fournie avec notamment toute une collection de motels vintage superbement restaurés et meublés fifties-sixties. On peut aussi trouver vers Palm Desert ou Twenty Nine Palms.

Luciole,

l'appli qui vous guide dans l' Ouest américain

  • Un assistant de voyage qui vous accompagne au jour le jour
  • Nos bonnes adresses géolocalisées sur des cartes interactives
  • Un GPS piéton et voiture
  • Une utilisation gratuite, hors connexion Internet
découvrir luciole
Luciole - Etats-Unis

Pourquoi voyager avec nous

Soyons honnête, nous ne sommes pas les seuls à proposer des voyages sur mesure,
mais nous avons quelques atouts qui font incontestablement la différence.

  • Luciole
    Notre appli voyage avec GPS, bonnes adresses et carte interactive
  • Greeters
    À travers le monde, des locaux qui vous donnent les clés de leur pays
  • Expériences
    D'autres quotidiens, à vivre, partager, expérimenter
  • Hospitalité
    Des hébergements sélectionnés pour privilégier la rencontre
  • Carbone neutre
    L'absorption à 100% des émissions de CO2 de votre voyage