Top 7 des desserts du Pérou

Posté le 20 juillet 2018 par Felipe
Ranfañote © APEGA Sociedad Peruana de Gastronomía
Ranfañote © APEGA Sociedad Peruana de Gastronomía
Becs sucrés, le Pérou est fait pour vous. En effet, la cuisine du Pérou n'a pas oublié les desserts. À l'image du pays, ils sont traversés d'influences diverses et irrésistibles. Voici la crème des desserts du Pérou.
1

Les picarones

Leur recette apparaît dans les livres de cuisine péruviens depuis le milieu du XIXe siècle. Les picarones sont des sorte de beignets frits. Ils diffèrent du beignet « classique » car ils sont à base de patate douce et de courge. Après avoir confectionné la pâte à picarones, il faut la rendre la plus fine possible. On la découpe ensuite en disques d'une dizaine de centimètres de diamètre. On troue le centre des disque avant de les plonger dans l'huile bouillante.
Une fois frits, les picarones sont servis avec un sirop de jus de canne à sucre qu'on parfume avec un zeste d'orange et de la cannelle. Les picarones sont un peu gras, certes, mais vraiment délicieux.
blog-perou-desserts-peruviens-traditionnels-3
Les picarones sont servis avec du jus de canne à sucre. © Marcelo Druck
2

Le suspiro de limeña

C'est Amparo Ayarza, l'épouse du poète José Galvez, qui a inventé ce grand classique des desserts du Pérou. Sa texture aérienne et ses saveurs sucrées lui ont valu le nom de suspiro de limeña, « soupir d'une Liménienne ». C'est un dessert très populaire dans la région de Lima
Un seul coup d’œil vous permettra de distinguer ces différents composants. D'abord, une couche épaisse de manjar blanc, une crème à base de lait, sucre et vanille. Ensuite, une autre couche de meringue crémeuse. Il est préférable de servir ce dessert dès la sortie du frigo. Accompagnez-le, si possible, d'un bon pisco péruvien. Le moment n’en sera que plus agréable...
blog-perou-desserts-peruviens-traditionnels-2
Suspiro de Limeña © Cristóbalcabello
3

La mazamorra morada

Ce dessert se mange chaud. Il réchauffe le cœur et le corps de tous, en particuliers des peuples andins, dont les soirées en altitude sont souvent très fraîches.
La mazamorra morada consiste en une pâte assez épaisse et un peu visqueuse, de couleur violette ou mauve. À base de maïs violet, le dessert contient aussi de la cannelle, du clou de girofle. On peut l'enrichir de toute une variété de fruits comme l'ananas, la cerise, la pêche et l’abricot. Ce qui donne à ce dessert son aspect épais, c’est la farine de patate douce. Servi seul ou pour accompagner un bon riz au lait, la mazamorra est sucrée et délicieuse.
Vous trouverez la mazamorra morada un peu partout, dans les stands des rues. Si vous visitez Cusco, la Plaza San Blas est l'un des meilleurs endroits pour profiter de ce dessert, dans un espace traditionnel avec une atmosphère très animée.
4

La crème glacée au lucuma

Le lucuma est un fruit des Andes. Son goût ressemble à celui d'une patate douce. Il entre dans la composition de nombreux desserts du Pérou, mais c'est sous la forme de glace qu'il est le meilleur. C’est un dessert à la fois léger, rafraîchissant et gourmand.
blog-perou-desserts-peruviens-traditionnels-4
Mazamorra morada, picarones et glace au lucuma © Maren
5

Le ranfañote

Le  ranfañote est le meilleur des desserts. On fait d'abord rassir du pain, que l'on coupe ensuite en morceau avant de le caramélisé. À ces croûtons, on ajoute du fromage, des fruits secs et de la chancaca. Il s'agit du jus de la canne à sucre cuit à haute température. Pour l'assaisonnement, on ajoute des clous de girofles, de la cannelle, de l'anis, des zestes d’orange et un peu de vin blanc. Mmh, que rico (litt : tellement délicieux) !
Il existe plusieurs théories sur l'origine de ce dessert. Pour certains, les Incas l’auraient inventé, en ajoutant du sucre à un plat traditionnel . Pour d'autres, on doit ce dessert aux esclaves. Aux restes de leurs maîtres constituant leur seule nourriture, ils auraient ajouté un peu de miel. D'autres enfin font remonter l'origine du ranfañote à la guerre du Pacifique (1879-83). À l'époque en effet, le pain grillé et le fromage faisaient partie des rations des soldats péruviens. Ces derniers les auraient simplement enduits de miel. Enfin, une chose est sûre : ce dessert est ancien et bien péruvien !
6

Les guargüeros

On doit la plupart des meilleurs desserts péruviens aux religieuses des couvents espagnols. Ainsi des guargüeros, ces cornets, que l'on fourre de manjar blanc. La recette est simple : jaunes d'œufs, farine, pisco et beurre pour faire la pâte et huile bouillante pour la frire.
C'est dans les régions de Lima, Cusco, Arequipa, Tacna et Moquegua que l'on aime le plus les guargüeros. Cela dit, chaque ville a sa propre manière de les faire. À Cusco, par exemple, on les empile en tour ou pyramide avant de planter un drapeau péruvien au sommet.
7

Queso helado

Ce dessert traditionnel qui, curieusement et contrairement à ce que son nom indique, n'a pas de fromage, adoucit la vie des Arequipeños (habitants d'Arequipa) depuis des décennies.
Ses ingrédients principaux sont le lait frais ou évaporé, le lait condensé, la noix de coco et les arômes tels que le clou de girofle, la cannelle et la vanille. Une fois le mélange prêt, il est congelé et servi très froid, coupé en morceaux. Et, c’est vrai que vu sous cet angle, on croirait du fromage. Mais, non ; il s’agit bien d’une crème glacée au lait.Je suis sûr que cette petite sélection vous a mis l’eau à la bouche.
Photo principale : Ranfañote © APEGA Sociedad Peruana de Gastronomía
Retour haut