Coupe du monde de football : le retour du Pérou

Posté le 21 juin 2018 par Felipe
Le Pérou se qualifie © Ernesto Benavides
Le Pérou se qualifie © Ernesto Benavides
Après 36 ans d’absence, le Pérou fait son grand retour lors de la Coupe du monde de football de 2018 en Russie. Mercredi 16 novembre 2017, au stade national de Lima, le Pérou, dirigé par Ricardo El Tigre Gareca, s’est imposé face à la Nouvelle-Zélande 2-0, décrochant ainsi le précieux sésame pour participer à la Coupe du monde. Retour sur cette qualification et sur l'euphorie de tout un peuple.

Une qualification difficile

Les années de corruption sous l’emprise de Manuel Burga, alors président de la fédération péruvienne de football, ont été un réel obstacle au travail sportif. Cette phase s'est terminée en 2015 lorsque des dizaines de dirigeants ont été impliqués dans un réseau d'irrégularités par la FIFA. Quelques années plus tard, le résultat est là !
Le Pérou est le 32e pays à s'être qualifié pour la Coupe du monde. Qualifié le dernier jour et lors du dernier match des qualifications, le moins que l'on puisse dire est que le Pérou a su faire durer le suspens ! Retour sur ce parcours en quelques matchs clés.
5 septembre 2016 : Équateur 1-2 Pérou. Les buts sont signés Edison Flores et Paolo Hurtado.
5 octobre 2017 : Argentine 0-0 Pérou. La défense péruvienne est à la hauteur et surprend l'équipe adverse, pourtant jugée redoutable.
10 octobre 2017 : Pérou 1-1 Colombie. Si la sélection péruvienne n'a pas joué son meilleur match, elle gagne cependant son laissez-passer pour les séries éliminatoires.
11 novembre 2017 : Nouvelle-Zélande 0-0 Pérou. Le Pérou domine la première partie du jeu, mais les actions de la sélection péruvienne sont peu efficaces. En seconde période, le Pérou perd le contrôle du match et la Nouvelle-Zélande fait mal.
16 novembre 2017 : Pérou 2-0 Nouvelle-Zélande. C'est le match retour et le Pérou n'a plus droit à l'erreur. La sélection s'est révélée supérieure et elle s’est battue comme jamais. La classification est méritée et la joie partagée.
blog-perou-retour-perou-coupe-monde-2018-3
La fête est au rendez-vous © Gonzalo Córdova

Un rêve devenu réalité

Participer à la Coupe du monde est un rêve partagée par la sélection et toute la nation. Durant les mois qui ont précédé la qualification de leur équipe pour la Coupe du monde, les Péruviens n’ont jamais douté des capacités de leurs joueurs. Mieux ils les ont supportés jusque dans la défaite. Ainsi, jeune et moins jeunes ont arboré fièrement, à l'école et au travail, le maillot blanc et rouge de l'équipe nationale.
Le soir de la qualification du Pérou, une marée blanche et rouge a envahit toutes les rues des villes du Pérou. Partout les klaxons des bus et des voitures se faisaient entendre. Chacun, revêtu pour l'occasion de la tenue des footballeurs du Pérou, agitait le drapeau national. Le Pérou avait le cœur à la fête ! Le gouvernement péruvien a même décrété le lendemain de la qualification jeudi 17 novembre jour de congé pour le secteur public. Le ministère de l'Éducation a, quant à lui, suspendu les cours.
La persévérance, l’endurance de tout un peuple… y croire encore et encore et ne jamais baisser les bras ! Le football enseigne de belles valeurs. Aucun objectif n’est impossible à atteindre. Les Péruviens avaient des larmes plein les yeux et on comprend pourquoi ! Au-delà du sport en lui-même, l'équipe péruvienne a réussi à réactiver un sentiment d’appartenance nationale. Ils ont réussi à faire participer le public péruvien et à l’impliquer. En mettant l'accent sur la discipline, l'engagement des joueurs, et le sérieux des dirigeants, ils ont prouvé que les résultats sont positifs. Cette capacité du football à donner de la force va bien au-delà du sport. C’est la puissance de tout le pays qui rejaillit !
blog-perou-retour-perou-coupe-monde-2018-2
Quelle victoire ! © AP
photo principale : Le Pérou se qualifie © Ernesto Benavides
Retour haut