Cuenca, entre arte y naturaleza

Posté le 25 avril 2018 par Sabrina
Vue de Cuenca © Sabrina Cartier
Vue de Cuenca © Sabrina Cartier
C’est sur les routes ensoleillées du cœur de l’Espagne, que l’on fait aujourd’hui une halte, dans la ville colorée de Cuenca. Perchée entre les gorges du Júcar et du Huécar, cette ville de 55 000 habitants est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Si vous envisagez un road trip entre Valence et Madrid, un conseil, marquez ce lieu sur votre itinéraire ! Cuenca se partage entre centre historique et ville nouvelle. Pour la découvrir, rien de tel que de sillonner ses multiples ruelles pavées.

Barrio del Castillo

Sur les hauteurs de la ville se trouve le quartier du Château, barrio del Castillo. La vue du mirador y est exceptionnelle : les gorges du Huécar, la ville de Cuenca et l’ancien couvent San Pablo. Le quartier est animé de quelques terrasses, restaurants, de quoi débuter la journée avec un bon petit déjeuner espagnol (zumo natural de naranja et quelques tostadas con tomate y aceite, tartines de tomate et d’huile d’olive, un grand classique !). Vous pouvez également monter les marches de l’ancienne forteresse arabe (Arco de Bezudo) pour y faire quelques photos.

Barrio de San Pedro

En passant l’Arc de Beduzo, on se plonge alors dans le quartier de San Pedro. C’est ici que partent les premières ruelles piétonnes qui nous mènent au cœur de la ville historique. On y trouve le couvent de las Carmelitas, l’église Saint Pierre et nombreux points de vue comme la place San Nicolás. Un conseil, descendez la rue Julián Romero, passez devant la Posada San Jose et découvrez les miradors del Pintor Víctor de la Vega et Florencio Cañas.
blog-espagne-cuenca-castille-art
Le couvent de las Carmelitas © Sabrina Cartier

La plaza Mayor

En prolongeant cette balade, on tombe rapidement sur la Plaza Mayor de la ville. C’est sans aucun doute le lieu coup de cœur de notre visite. On aime son imposante cathédrale de style gothique Santa María de Gracia, ses maisons colorées et la façade baroque de la mairie, très originale puisqu’elle se situe au-dessus des arcs permettant l’accès à la place.
blog-espagne-cuenca-castille-art
La plaza Mayor de Cuenca © Sabrina Cartier

Bons plans nature autour de Cuenca

Comme vous l’aurez sans doute imaginé, le milieu naturel de Cuenca offre de grandes possibilités d’activités sportives. De la randonnée, en passant par le canyoning, la spéléologie, l’escalade ou le parapente, vous n’aurez que l’embarras du choix. Pour une balade facile, pourquoi ne pas vous rendre :
  • à la Ciudad Encantada située dans le parc naturel de Cuenca (26 km)
  • ou à la Route des Faces, Ruta de las Caras (85 km)
  • ou encore à la naissance de la rivière Cuervo (87 km)

Place de la Merced et la tour Mangana

Cette petite place regroupe à la fois le musée des sciences de Castilla la Mancha, le Seminario Mayor où loge la bibliothèque, puis l’église et le couvent de la Merced. Et si l’on se perd dans la petite ruelle en haut de la place, on entre dans l’ancien quartier juif de la ville où se dresse la tour Mangana.
blog-espagne-cuenca-castille-art
La tour Mangana © Sabrina Cartier

Casas colgadas, le musée d’Art abstrait espagnol

L’architecture la plus emblématique de la ville de Cuenca est celle des Maisons Suspendues, Casas Colgadas. Si vous l’aimez pour son originalité architecturale, vous l’adorerez aussi pour le musée qu’elle abrite : le musée d’Art abstrait espagnol. Créé en 1966 sous l’initiative de l’artiste Fernando Zóbel, ce musée est totalement gratuit. On y retrouve des œuvres de Fernando Zóbel, lui-même, mais aussi d’autres artistes comme l’avant-gardiste Antoni Tápies ou encore Manuel Millares, Antonio Saura, Luis feito (du groupe artistique El Paso à Madrid), Eusebio Sempere (Parpalló à Valence), Gustavo Torner et Gerardo Rueda (Fondación Museo de Arte Abstracto Español à Cuenca).  À la sortie du musée, laissez-vous alors tenter par une petite balade sur le pont rouge de San Pablo.
blog-espagne-cuenca-castille-art
Le Musée d'Art Abstrait Espagnol © Sabrina Cartier

Le centre d’Art Contemporain, fondation Antonio Pérez

Située dans le couvent de las Carmelitas, la fondation Antonio Pérez regroupe plus de 4000 œuvres du collectionneur Antonio Pérez. Allant de l’artiste national à l’international, du connu au peu connu, du livre à la gravure, de la peinture à la sculpture, mais aussi du style abstrait au Pop Art, au total, ce sont 35 salles dédiées à l’art contemporain.
Voilà donc quelques idées visite pour le centre historique. Côté ville nouvelle, on aime aussi les terrasses animées de la rue San Francisco. Au menu, les spécialités locales : ajoarriero, morteruelo, zarajos et migas conquenses.
blog-espagne-cuenca-castille-art
Une rue de Cuenca © Sabrina Cartier
photo principale : Vue de Cuenca © Sabrina Cartier
Retour haut