L'institut Inhotim : l'art à ciel ouvert

Posté le 7 décembre 2017 par Rodrigo
Inhotim est un centre d'art édifié en pleine nature
Inhotim est un centre d'art édifié en pleine nature
Situé dans l’État de Minas Gerais, à 60 km de Belo Horizonte, dans la ville de Brumadinho, Inhotim est un lieu unique. Dans ce vaste jardin botanique et paradis brésilien (100 ha) conçu au cœur de la Mata Atlântica, plantes et arbres servent d'écrins à des installations d'art contemporain. Le voyageur vit une expérience autant sensorielle qu'esthétique. Découverte.

Inhotim, petite histoire d'un grand projet

C’est en 1980, après l'acquisition de la ferme qui se trouvait là, que l'homme d'affaires Bernardo Paz a l'idée, avec son ami Burle Marx, de construire un centre d’art en pleine nature. Au milieu des années 1990, il vend sa riche collection d’art moderne et en commence une autre, d’art contemporain. Vingt-six années seront nécessaires pour aboutir à l'ouverture de ce musée.
Aujourd'hui, Inhotim accueille chaque année un nombre important de visiteurs et ce, en dépit de son éloignement des grands centres urbains que sont Rio de Janeiro et São Paulo. Pour y accéder, il faut d’abord se rendre à Belo Horizonte. À l'aéroport, il faut ensuite emprunter une navette pour rejoindre le jardin botanique à 60 km de là. Vous pouvez également opter pour la location de voiture.
L'un des pavillons d'Inhotim, conçu par l'artiste brésilienne Adriana Varejao.
L'un des pavillons d'Inhotim, conçu par l'artiste brésilienne Adriana Varejao.

Quand la forêt se fait écrin pour l'art

Inhotim, c'est d'abord un jardin de 100 ha conçu au cœur de la Mata Atlântica, la forêt tropicale tapissant une partie du Brésil. Plus grand jardin botanique du Brésil, Inhotim abrite quelque 191 familles botaniques, 953 genres et un peu plus de 4 200 espèces de plantes. Palmiers et orchidées ont fait l'objet d'une attention particulière de la part du célèbre paysagiste  Roberto Burle Marx. Partout des troncs d'arbres sculptés et transformés en bancs permettent au visiteur de profiter paisiblement d'un écosystème exceptionnel.

Mon conseil

Prévoyez au moins deux jours de visite à Inhotim.

Plus de 20 pavillons consacrés à l'art

Au total, l'institut comprend plus de 20 pavillons, chacun avec un emplacement et une architecture spécifiques. Certains se distinguent plus que d’autres, tel celui de l'artiste brésilienne Adriana Varejao.

Le pavillon Cosmococa

Il expose 5 installations de la série Cosmococcas de l'artiste Hélio Oiticica et du cinéaste Neville d'Almeida. Parmi celles-ci, notons Cosmococa CC5 Hendrixwar, qui permet au visiteur de plonger dans une piscine climatisée et de courir dans une salle marquée par le son des lourdes guitares de Jimi Hendrix.

Le Sonic Pavillon

Conçu par Doug Aitken, ce bâtiment oval et vitré surgit de la nature environnante au terme d'un long  sentier isolé. À l'intérieur, résonne ce que l'auteur appelle « les battements du cœur de la Terre ». Il s'agit de sons captés par des microphones géologiques placés à 200 m de profondeur. Une connexion entre la planète et le visiteur.Ce n’est pas tout. Il y a aussi le lac aux 500 boules qui composent le Narcissus Garden de Yayoi Kusama (l'un des endroits les plus photographiés), le Desvio para o vermelho de Cildo Meireles, le Ttéia 1C de Lygia Pape, ainsi que les bougies du Ahora juguemos a desaparecer de Carlos Garaicoa et le Desert Park de la Française Dominique Gonzalez- Foerster. Inhotim se flatte d'accueillir des artistes issus des quatre coins du monde. Quelques 30 nationalités sont ainsi représentées.

Inhotim, l'art à ciel ouvert

Adresse : Rua B, 20, Zona Rural, Brumadinho, Minas Gerais, 35460-000 Téléphone : +55 31 3571-6598 Horaires d'ouverture : du mardi au vendredi de 9 h 30 à 16 h 30 ; les samedis et dimanches de 9 h 30 à 15 h 30 ; fermeture le lundi. Tarif : 44 BRL (env. 11,50 EUR en nov. 2017). Entrée gratuite les mercredis.
© photo principale : Rodrigo Arnaiz © autres photos : Rodrigo Arnaiz
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.