Guide la Cappadoce

Surnaturelle ! Ainsi pourrait-on qualifier la Cappadoce. C’est une succession labyrinthique de curiosités géologiques, dont les volcans sont responsables. Puissants à l’ère tertiaire, les volcans Erciyes, Hasan et Melendiz ont craché sur le plateau centre-anatolien un tuf tendre, formé de laves rhyolitiques et de cendres. Au quaternaire, c’est une roche dure, le basalte, qui a été éjectée sur le tuf. L’érosion a fait le reste : le gel a fracturé la croûte solide, l’eau a creusé des sillons profonds. Les gorges ont pris des allures de vallées, des colonnes verticales ont été dégagées du plateau, formant les cheminées de fée.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.