Guide la Cappadoce

Surnaturelle ! Ainsi pourrait-on qualifier la Cappadoce. C’est une succession labyrinthique de curiosités géologiques, dont les volcans sont responsables. Puissants à l’ère tertiaire, les volcans Erciyes, Hasan et Melendiz ont craché sur le plateau centre-anatolien un tuf tendre, formé de laves rhyolitiques et de cendres. Au quaternaire, c’est une roche dure, le basalte, qui a été éjectée sur le tuf. L’érosion a fait le reste : le gel a fracturé la croûte solide, l’eau a creusé des sillons profonds. Les gorges ont pris des allures de vallées, des colonnes verticales ont été dégagées du plateau, formant les cheminées de fée.

Retour haut