Le massif de l'Isalo

20/03/2013

À environ 700 kilomètres au sud-ouest d’Antananarivo, la capitale malgache, au cœur de la région d'Ihorombe, entre Ihosy et Sakaraha, se dresse le gigantesque massif de l’Isalo. Sur près de 82 000 hectares, du grès teinté de rouge, étrangement sculpté par la pluie et l'érosion, se dessine une somptueuse chaîne de profonds canyons traversés de rivières, de piscines naturelles, de grottes et de hauts plateaux entourés de pics rocheux.

Dans ce désert de pierre, silencieux et magnifique, l’altitude peut grimper jusqu’à 1 250 mètres. Une randonnée dans le massif d'Isalo vous conduira jusqu’aux grottes des Portugais, d'étonnants refuges naturels aménagés par des navigateurs échoués à Madagascar au XIXe siècle.

Le long des petites rivières qui serpentent au fond du canyon des Rats et du canyon des Singes, d’accueillantes piscines naturelles bordées de sable donneront l’occasion aux voyageurs de faire une halte agréable. Les trekkeurs les plus aguerris emprunteront le canyon des Makis pour aller admirer la cascade des Nymphes.

Comme partout sur la Grande Île, la faune et la flore rivalisent de surprises. De nombreuses espèces d'oiseaux et de lémuriens sont endémiques au massif de l'Isalo. À noter que le boa de Dumeril est aussi endémique à la région mais il n'est visible que de nuit et en saison de pluie. Si vous l'apercevez, c'est que vous l'aurez vraiment cherché.

Le plus Comptoir des Voyages

Une balade à cheval pour jouer les cow-boys au soleil couchant.

Nous on adore

Barboter dans la piscine naturelle émeraude du parc national après avoir traversé des canyons arides.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.