22/08/2014

La plus célèbre des îles grecques s’inscrit parmi les sites incontournables de la Grèce. Malgré tout, l’attractivité de Corfou n’est pas due à son patrimoine antique “minimal ” mais à sa puissante nature. Postée sur la façade orientale de la Grèce, bordant les côtes de l’Albanie, l’île appartient aux îles Ioniennes.

Sa géographie réserve bien des surprises : falaises abruptes et criques rocheuses caractérisent sa façade ouest tandis que l’Est offre un visage plus doux de lagunes et de baies. Dans une succession harmonieuse de paysages se succèdent du Nord au Sud des montagnes, des collines et des plaines.  Plaisante, généreuse, elle fut de tous temps convoitée et connut bien des maîtres, les Byzantins la couvrant d’églises et de monastères, les Vénitiens la dotant de son plus riche héritage architectural civil et militaire.

La seule grande ville, éponyme, mêle à loisir les âges et les influences. La vieille ville conserve son labyrinthe de kantounia, ruelles sinueuses, emmêlées les unes aux autres autour d’une citadelle vénitienne d’une rare beauté. En dépit d’une urbanisation féroce des plus belles baies et plages, elle a su conserver un charme indéniable.

Les baies de Paleokastritsa ou de Sidari, les plages d’Agios Spiridonas, Barbati ou Pelekas bien que très fréquentées valent que l’on s’y arrête. L’île aux reliefs surprenants cache dans ses terres un maillage de villages demeurés traditionnels : Spartilas, Strilinas ou Sinarades semblent figés dans le temps. Les routes déroulent leurs lacets sur des panoramas somptueux qu’ils soient tournés vers la côte grecque ou vers l’immensité maritime : mont Pantokrator, sommet des falaises de Paleokastritsa, ou de Peroulades, Kouloura…

Le plus Comptoir des Voyages

Loger dans la vieille ville de Corfou.

Nous on adore

Visiter et photographier le palais de Sissi.

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.