Nos conseils de pro

Il ne vous reste plus qu’à apprécier votre voyage, à vous fondre dans le décor et vous laisser porter par les bonnes énergies du Cambodge. Suivez toutefois nos conseils de base pour ne pas commettre d’impairs et mieux vous intégrer. Sachez par exemple que l’on s’incline en joignant les mains pour saluer quelqu’un et qu'il est d'usage de se couvrir les jambes et les bras pour visiter les temples.

Grâce à notre lexique de survie, quelques mots et expressions khmères vous feront gagner du temps, notamment quand il s’agit de passer à table. Car le Cambodge, c’est aussi un voyage culinaire. Vous n’échapperez pas au plat national, l’amok, une mousse de viande ou de poisson au lait de coco et à la pâte de curry. À goûter aussi, le curry khmer, proche, en moins épicé, du curry thaï. Question dessert, les étals de fruits frais font rêver. Goûtez aux variétés locales tels que le mangoustan ou le durian (si vous n’avez pas peur de son odeur). À siroter : du jus de soja le matin, des bières locales comme l’Angkor ou la Black Panther pour accompagner vos curries, et aussi du café dont les grains viennent de la région du Ratanakiri.

Pensez aussi à vos futurs souvenirs. Le krama, étoffe à petits carreaux que les Khmers utilisent comme foulard, turban ou ceinture, est un incontournable. Vous trouverez pléthore de couleurs dans l’association des carreaux ! À également ramener du Cambodge : du poivre de Kampot, des poteries de Kampong Chhnang, des vanneries de jacinthe des bords du Tonlé Sap… Quel que soit votre achat, marchandez ! Cela fait partie des mœurs.

Avant de partir et sur place, plongez-vous dans quelques ouvrages pour vous imprégner du pays. Un Pèlerin d’Ankgor de Pierre Loti ou le plus récent 100 questions sur le Cambodge de Frédéric Amat et Jérôme Morinière sont à lire. Quant à l’inoubliable et bouleversant film La Déchirure de Roland Joffé, il est à regarder ou re-regarder sans faute. Et pour pouvoir suivre l’ambiance des nombreux karaokés du pays, concoctez-vous une playlist Cambodge à partir de nos recommandations.

Retour haut