Santé en Australie

22/09/2016

Vaccins obligatoires

Aucun vaccin n'est exigé à l'arrivée, sauf pour les voyageurs en provenance de pays où sévit la fièvre jaune. Dans ce cas, la vaccination doit se faire, au plus tard, 10 jours avant le départ.

Vaccins conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, selon les conditions de voyage la typhoïde et la rage.
La vaccination contre l'encéphalite japonaise (maladie virale transmise par piqûre de moustique, évoluant par épidémies locales) ne concerne que les très rares voyageurs dans le centre de la péninsule de Cape York au nord-est de l'Australie. Elle concerne plus les autochtones ou les expatriés travaillant en forêt et dans les zones marécageuses. Les deux injections (J0 et J28) doivent être faites dans un centre de vaccination agréé.

Autres risques

Les premiers problèmes auxquels vous pourrez être confronté sont liés à la durée du vol : observez scrupuleusement les conseils que nous donnons dans nos recommandations générales. L'Australie est un pays de haut niveau sanitaire et, bien plus qu'aux risques infectieux ou parasitaires, le voyageur sera exposé à des risques environnementaux : accidents de la circulation, piqûres ou morsures d'animaux venimeux (serpents, scorpions, araignées, méduses) noyade et accidents de plongée ou de surf. Routes et pistes sont bien entretenues, mais la violence des vents ou les pluies torrentielles doivent inciter le conducteur à une grande prudence.

Infrastructure

L'Australie dispose de structures médicales de grande qualité et de moyens de transport efficaces des malades ou des blessés sur la totalité du territoire. Le coût des soins, des interventions des "flying doctors" et des transports sur de longues distances réclament que l’on vérifie avant le départ, auprès de sa compagnie d'assurance-assistance, que la couverture est suffisante. En cas de nécessité, on pourra contacter les services de l'ambassade de France.

Si, après leur lecture, vous n'avez pas trouvé réponse à toutes vos questions, vous pouvez les poser au docteur Adida : écrire au Docteur Michel Adida
Retour haut