Ça roule à Venise

Posté le 16 juillet 2018 par Caroline
Les vaporettos transportent aussi les personnes en fauteuil roulant. © Marie-Odile Vincent
Les vaporettos transportent aussi les personnes en fauteuil roulant. © Marie-Odile Vincent
« Laisse tomber, Venise en fauteuil roulant, ce n’est pas pour toi, ce n’est même pas la peine d’y penser ». Cette simple phrase fait bondir Marie-Odile, notre spécialiste du voyage accessible. Car s'il est une ville qui a fait de gros efforts pour accueillir les personnes en fauteuil roulant, c'est bien la Sérénissime.  Dans les roues de Marie-Odile, découvrez une Venise insoupçonnée, mais toujours aussi magnétique.

Les itinéraires sans barrières

Permettre aux voyageurs en fauteuil roulant de découvrir le centre historique de Venise. Sacré pari quand on recense les centaines de ponts et d'îles que compte la Cité des Doges. Pari pourtant réussi par la mairie de Venise. Elle a en effet mis en ligne une dizaine d'itinéraires sans barrières, accessibles à tous les voyageurs. Ces itinéraires sont les fruits d'une collaboration avec les personnes handicapées résidents à Venise. Ils ont notamment apporté leur expérience de la vie quotidienne à Venise.
J'ai téléchargé et testé ces itinéraires et je les ai adorés. Armée de plans, j’apprivoise Venise. Je n'hésite plus à m’aventurer de plus en plus en dehors des sentiers battus. Une audace qui m’amène vers une belle découverte. Figurez-vous que la municipalité laisse en place un certain nombre de rampes installées au moment du marathon en automne. Ainsi, cet aménagement ne profite pas qu’aux coureurs. Nombre de poussettes d’enfants et de fauteuils roulant y circulent facilement.
Venise, la soi-disant inaccessible devient tout d’un coup la référence en la matière !
blog Italie – voyage accessible – Venise en fauteuil roulant
Des rampes installées pour le marathon de Venise ont été converties en rampe d'accès PMR. © Marie-Odile Vincent

En vaporetto et en fauteuil à chenilles

L’amatrice d’art que je suis ne peux résister de partager avec vous l’expérience unique de ma visite à la Scuola Grande di San Rocco. Durant mes études en Histoire de l’art, la peinture vénitienne a occupé une place de choix, mais je suis loin de m’attendre à pouvoir admirer les peintures du Tintoret, lui qui a vécut et n’a travaillé presque qu’exclusivement à l’intérieur de la cité.
Transférée sur un fauteuil monté lui-même sur un rail chenilles, je suis hissée lentement dans les étages par un gardien aguerri, et ce dans une position inclinée légère parfaite pour que je me régale de chacune des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testaments, de chacun des plafonds dans ses moindres détails.
Moi qui suis toujours obligée dans les expositions de toujours demander pardon, du fait de ma « petite hauteur assise », pour qu’on me laisse passer, j’ai ici la sensation que chaque personnage qui se penche ou qui fait irruption en volant dans l’espace, le fait pour moi. Rien ne m’échappe de la virtuosité maniériste du maître .
blog Italie – voyage accessible – Venise en fauteuil roulant
Même les nombreuses églises de Venise sont accessibles. © Marie-Odile Vincent
Retour haut