Toutes nos destinations

Le blog

Blog Grèce

Que faire au printemps à Thessalonique ?

Dans les rues du quartier de Ladadika à Thessalonique © Augustin Le Gall/HAYTHAM-REA/Comptoir des Voyages
Dans les rues du quartier de Ladadika à Thessalonique © Augustin Le Gall/HAYTHAM-REA/Comptoir des Voyages

Par Dimitrios

20 mars 2020

En Grèce, le printemps est idyllique. C'est le moment idéal pour s'offrir un city break à Thessalonique. Moins fréquentée qu'Athènes, la ville ne manque pas d'atouts : un superbe front de mer, une offre culturelle riche et variée et une cuisine savoureuse. On y va ?
1

Se balader sur le front de mer

Thessalonique se découvre à bien. La marche est d'ailleurs une activité quotidienne pour les habitants de Thessalonique et les buts de promenade ne manquent pas : larges avenues plantées d’arbres, rues piétonnes, parcs, places, etc. Vous pouvez aussi choisir de rejoindre le centre névralgique de Thessalonique, la grande place Aristote, bordée de dizaines de cafés ouvrant sur la mer. Enfin, le front de mer est incontournable. Il est en effet particulièrement bien mis en valeur à travers une longue promenade aménagée qui mélange avec goût architecture passée (Tour blanche) et installation contemporaine (les Parapluies de Giorgos Zangolopoulos). Le nouveau quai est un site linéaire, d’une longueur de 3,5 kilomètres. Rénové par un couple d’architectes, le Grec Prodromos Nikiphoridis et le Français Bernard Cuomo, la promenade dispose de différentes thématiques d'espaces floraux, artistiques et sportifs. Une promenade en vélo s’impose.
Place Aristotelous à Thessalonique © Augustin Le Gall/HAYTHAM-REA/Comptoir des Voyages
Place Aristotelous à Thessalonique © Augustin Le Gall/HAYTHAM-REA/Comptoir des Voyages
2

Aller au cinéma

Sur la place Aristote se trouve le bâtiment impressionnant de l’Olympion, construit entre 1948 et 1950. Entre les 05 et 15 mars 2020 se déroulera ici, la vingt-deuxième édition du Festival international du documentaire. Entre les séances essayez, avec modération, une bière grecque au café-bar de Olympion connu pour sa très belle vue sur le golfe Thermaïque et le mont Olympe plus loin. À noter également que la ville accueille le Festival du film francophone, toujours à l'Olympion.
3

Actualités culturelles dans les musées de la ville

On appelle Thessalonique « la Mère des réfugiés ». La ville a accueilli le plus grand nombre de réfugiés grecs entre 1921 et 1923 provenant d’Asie mineure, suite à l’échange des populations grecque et turque. Un afflux considérable qui laisse toujours aujourd'hui des traces dans la mémoire collective mais aussi dans les évolutions culturelles de la ville et de la région.
Au musée archéologique une nouvelle exposition fait la liaison entre l’antiquité et les réfugiés. La ville de Rhaidestos a été fondée par des Grecs au IVe siècle av. J.-C. sur le détroit des Dardanelles. En 1922, soit 2 400 ans plus tard,  les Grecs sont forcés d’abandonner leurs foyers et leurs terres ancestrales pour chercher refuge à Thessalonique. Ils apportent avec eux un grand nombre d’objets sacrés, de statues, d’amphores ayant un rapport avec la ville de leurs ancêtres. C'est cette collection qui est présentée pour la première fois au public à travers cette exposition.
Le musée de la Civilisation Byzantine  est l'un des plus importants musée d’art byzantin en Europe. Sa gigantesque collection abrite notamment des icônes de grandes valeurs.
Enfin, complétez le tour des musées de Thessalonique avec le musée Juif de la ville. Le musée dévoile l’histoire d’une des plus grandes et créatives communauté juive d'Europe. Les juifs de Thessalonique ont presque tous été déportés pendant la Seconde Guerre mondiale dans les camps de concentration d’Auschwitz et Bergen-Belsen, laissant la ville orpheline de 54 000 de ses habitants. Le musée est donc à voir absolument pour comprendre l'apport des juifs à Thessalonique.
Le musée d’art byzantin à Thessalonique © Augustin Le Gall/HAYTHAM-REA/Comptoir des Voyages
Le musée d’art byzantin à Thessalonique © Augustin Le Gall/HAYTHAM-REA/Comptoir des Voyages
4

Goûter les spécialités culinaires

Les Thessaloniciens appellent la rue Pavlou Mela « Diagonios ». Elle trace en effet une diagonale reliant la Tour blanche, emblème de la ville, à l’église byzantine Saint Sophie. Sur cette rue se développe la nouvelle scène gastronomique de la ville.
Un groupe de cinq jeunes hommes ont transformé un vieux cinéma en un marché contemporain : Ergon Agora. On y découvre un grand espace au design soigné. Ce dernier abrite une boucherie, une poissonnerie et une épicerie avec des produits grecs traditionnels de très bonne qualité. Il y a également un restaurant où vous pourrez goûter des recettes traditionnelles de Thessalonique et d’autres régions grecques. N’oubliez pas d’acheter de la moutarde locale, spécialité de la ville.
Mia feta est une fromagerie spécialisée dans l'illustre fromage grec, la feta. Elle commercialise la production d'un famille de fromagers originaires de Grevena, à l'ouest de la Macédoine. La fromagerie fonctionne aussi comme un bar-restaurant où vous pourrez goûter les différentes variétés de ce fromage, mais aussi des plats gourmands, accompagnés d'un bon vin. Spécialité à ne pas manquer, la soupe aux châtaignes et la feta fumée à la truffe.
Carpolatta est une épicerie fine près de la rue Pavlou Mela. Vous trouverez des produits de différentes régions de la Grèce : pistaches et amandes de Macédoine, du miel de l’île de Limnos, des figues de l’île d'Evia et surtout le salepi, une infusion de tubercule d'orchis  très appréciée à Thessalonique. Ils font aussi un très bon café pour marquer une petite pause dans ce shopping gourmand.

Mes bonnes adresses à Thessalonique

  • Ergon Agora : 42, rue Pavlou Mela T : +30 2310288008
  • Mia feta : 14, rue Pavlou Mela, T : +30 2310221120
  • Carpolatta : 113, rue Mitropoleos, T : +30 2315518988
 
"<yoastmark
Nos 29 idées de voyage

Grèce

Comptoir des Voyages reste à votre service malgré le passage en niveau 3 de l'épidémie.

Conformément aux directives du gouvernement,
toutes nos agences sont fermées au public jusqu'à nouvel ordre.
Nous restons néanmoins joignable par téléphone
du lundi au vendredi de 10h à 18h et par mail.

Toutes nos équipes sont pleinement mobilisées pour vous assister et vous renseigner.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous garantir la meilleure navigation possible, réaliser des statistiques, permettre le partage de vidéos et autres contenus sur les réseaux sociaux. Ils nous permettent également d’optimiser le fonctionnement de notre site. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En continuant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies.