Visiter Rio gratuitement

Posté le 6 novembre 2017 par Olivier
Aujourd'hui, c'est samba à la Pedra do Sal. © Olivier Bodart (beatit!)
Aujourd'hui, c'est samba à la Pedra do Sal. © Olivier Bodart (beatit!)
Que faire et voir à Rio de Janeiro sans se ruiner ? Cette semaine, nous vous invitons à  y séjourner gratuitement. Que vous soyez plutôt sport, culture ou sortie (voire les trois à la fois), la Cidade maravilhosa regorge de bons plans pour les voyageurs sans casser votre PEL. Laissez votre porte-monnaie à la maison et venez découvrir la capitale brésilienne.  
1

Se dépenser sans dépenser

Qu’on se le dise, les habitants de Rio aiment prendre soin de leur santé. Le nombre de pharmacies, primeurs, salles de sport et magasins bio au mètre carré est la preuve irréfutable de cet état d’esprit typiquement carioca !
Sport et soleil sont indissociable du style de vie des habitants de Rio. Afin de vous fondre dans le paysage des sport addicts, direction la « croisette carioca », qui s'étire de la plage de Leme à la plage de Leblon. Vous pouvez enchaîner squats, pushups et crunches ou vous étirer en peaufinant votre bronzage grâce aux infrastructures installées par la mairie de Rio ou par ses propres habitants. Ne manquez pas la surprenante salle de musculation aux pieds des falaises de la plage d’Arpoador.
La plage est également considérée comme l’endroit idéal pour la pratique des multisports, sans débourser le moindre real ! Plusieurs disciplines sont représentées et quotidiennement pratiquées par les Brésiliens : marche, yoga, course à pied, natation, volley, cross-fit, foot-volley, slackline…
2

Visite culturelle sans déconfiture

Depuis quelques années, Rio valorise davantage ses lieux culturels et artistiques et la vie culturelle carioca trouve un second souffle. Un large choix de musées et de centres culturels ouvrent leurs portes gratuitement et tout au long de l’année afin de favoriser l’accès à la culture pour tous. Il suffit juste de connaître les jours concernés.

Temples de la culture brésilienne

  • Le musée National : Praça Mal. Âncora, Centro, Rio de Janeiro. Entrée gratuite à l’exposition permanente les dimanches.
  • Le Centro Cultural Banco Brasil : Rua Primeiro de Março, 66, Centro, Rio de Janeiro. Accès libre tous les jours de l’année.
  • Le MAM : Av. Infante Dom Henrique, 85, Parque do Flamengo, Rio de Janeiro. Visites gratuites les mercredis.
3

Eh bien ! Dansez maintenant.

La musique est omniprésente dans la vie des Brésiliens. Un patrimoine culturel immatériel qui se retrouve à chaque coin de rue, dans les bars, à la plage ou simplement dans les réunions de familles et les rencontres entre amis.
Pour vous imprégner du rythme de la samba, chaque samedi, le groupe Samba da Ouvidor anime les rues du centre historique de Rio. Une foule de connaisseurs et de curieux se forme au croisement des rues Ouvidor et do Mercado. Ce spectacle 100 % brésilien n’attend que vous à partir de 17 h.
Une autre option, qui également réunit les foules au son de la samba traditionnelle, se trouve dans le quartier africain du centre-ville. Musiciens, danseurs et danseuses se réunissent en pleine rue pour une traditionnelle Roda de Samba sur la Pedra do Sal. Tous les vendredis à partir de 19 h 30.Bonus : d’autres musées et centres culturels ouvrent également gratuitement leurs portes : Centro Cultural Caixa Econômica, Centro Cultural dos Correios, Museu do Amanhã , Museu da República, Museu de Arte de Rio, Museu de Belas Artes, Museu Casa pontal, Centro Cultural Justiça Federal.
photo principale : Aujourd'hui, c'est samba à la Pedra do Sal. © Olivier Bodart (beatit!)
Retour haut