Le goût de São Miguel do Gostoso

Posté le 5 décembre 2017 par Rodrigo
Les habitants de São Miguel do Gostoso vous inviteront à vivre comme leur famille.
Les habitants de São Miguel do Gostoso vous inviteront à vivre comme leur famille.
Que faire et voir à São Miguel do Gostoso  ? à Situé à 120 km de la ville de Natal, São Miguel do Gostoso est l'occasion de plonger dans un Brésil rural et paisible. Ce village de pêcheurs préservé, où le confort de tous fait l'objet de l'attention de chacun, n'accueillent qu'une centaine de voyageurs par an. Eu égard à l'hospitalité de ses habitants, la beauté de ses plages et le charme de ses maisonnettes, nul doute que vous ferez partie des prochains happy few à découvrir cette perle rare.
 

Un nom bien agréable

En portugais gostoso signifie « agréable ». L'adjectif fut ajouté au nom du village de São Miguel en souvenir de l'un de ses habitants. L'hospitalité et la générosité de ce dernier lui valurent en effet le sobriquet de « monsieur Agréable ». Peu à peu, c'est le village tout entier qui fut qualifié par ses habitants et visiteurs de gostoso.

5 expériences à vivre et à voir à São Miguel do Gostoso

Partager la vie des Gostosenses

Comme le Gostosense qui a donné au village son nom de gostoso, tous les habitants de São Miguel do Gostoso font preuve de générosité à l'égard des voyageurs et leur exceptionnel sens de l'hospitalité se transmet de génération en génération. Vous serez accueilli comme un membre de la famille.

Mon conseil pour se fondre dans le décor

Il vous suffit de marcher pieds nus et les Gostosenses vous considéreront immédiatement comme l'un des leurs.

Découvrir l’église de São Miguel Arcanjo

L'histoire de la célèbre église de São Miguel Arcanjo, est profondément liée à celle de la ville. Au XIXe siècle, un marchand atteint d'une grave maladie fit une promesse à São Miguel (saint Michel) : s'il guérissait, il construirait une chapelle en son nom. Guéri, l'homme tint sa promesse et c'est ainsi que fut édifiée la petite chapelle qui donna son nom au village de pêcheurs : São Miguel.
Depuis, l'ancienne chapelle a cédé la place à un bâtiment religieux plus imposant, construit par les habitants au fur et à mesure des générations. Contrairement aux églises baroques du sud du Brésil que caractérise l'opulence, cette église humble se veut à l'image des habitants de São Miguel do Gostoso.

Visiter le musée Casa de Taipa

Ne vous attendez pas à un musée à l'européenne. La Casa de Taipa est une maison traditionnelle du Nordeste, qui abrite images catholiques, ustensiles de cuisine, bref tous les objets du quotidien des Brésiliens. Dans le musée Casa de Taipa, vous plongez dans le quotidien des habitants de l’intérieur du Brésil.

S'essayer au kitesurf

Comme à Jericoacoara, Gostoso se prête tout à fait au kitesurf et à la planche à voile. Les amateurs de sports de glisse se retrouvent à Ponta de Santo Cristo, dont le manque d’infrastructure est amplement compensé par la liberté et l’espace dont on jouit.

Profiter des plages

Les plages de São Miguel do Gostoso sont propres, peu fréquentée et accessibles à pied, à l’exception de Galinhos, qui se trouve à 70 km.
  • Praia do Cardeiro : Bordée d'une mer calme et paisible, elle doit son charme à son petit lac céladon, une cuvette alimentée par l'eau de la pluie.
  • Praia Xepa : C’est la plage la plus centrale. Parallèle à la rue principale, où se trouvent les commerces et restaurants, la Xepa reste cependant peu fréquentée. Vous pourrez même faire une petite sieste sous les cocotiers qui longent cette plage au sable blanc.
  • Maceio : C'est la plus éloignée des plages et donc la plus déserte. Seuls les pêcheurs et leurs embarcations troublent sa blancheur immaculée. Une plage agréable et idéale pour vous détendre loin de la civilisation.
  • Galinhos : Régulièrement citées parmi les plus belles plages, vous pourrez découvrir Galinhos et les plages avoisinantes en buggy.
© photo principale : Ana Carolina Scheel © autres photos Ana Carolina Scheel et Lamonier Araújo
Retour haut