La route du Cacao à Bahia

Posté le 20 décembre 2017 par Olivier
Les graines de cacao qui sont la base du chocolat © dghchocolatier
Les graines de cacao qui sont la base du chocolat © dghchocolatier
À quelques jours de Noël, zoom sur un produit aimé de tous : le chocolat. À des milliers de kilomètres des pralinés de Bruges et de la ganache des chocolatiers français, je vous emmène dans l'État de Bahia, sur la route du Cacao. Quelque 70 000 tonnes de fèves sont cultivées chaque année dans la région. Des plantations de cacaoyers aux chocolateries, la route du Cacao réjouira tous les gourmands.  

Tout savoir sur la route du Cacao

La route du Cacao est une initiative des autorités bahianaises qui a pour objectif de valoriser l'État de Bahia à travers la culture et l’histoire du cacao. La précieuse fève est en effet indissociable de Bahia et du Brésil, puisqu'elle y est cultivée depuis les années 1930.
La route du Cacao a également été créée pour insuffler un nouveau dynamisme économique à une région en grande difficulté. En 1989, un parasite d'origine inconnue a anéanti l’ensemble des cacaoyers de la Bahia. Pour faire face, les planteurs se sont positionnés sur un chocolat haut de gamme et ont diversifié leur activité. En plus de la culture du cacao, ils accueillent désormais des voyageurs pour leur faire découvrir tous les secrets du chocolat.

La route du Cacao en pratique

Où ? La route du Cacao (42 km environ) suit le tracé de la route BA-262, qui traverse l'État de Bahia, depuis Ilhéus, près de la côte, jusqu'à Uruçuca dans les terres.
Y aller : Depuis Salvador de Bahia, des vols intérieurs rejoignent Ilhéus où il est possible de louer un véhicule. Il est aussi possible de louer une voiture à Bahia pour rallier Uruçuca.

Que faire sur la route du Cacao ?

Visiter une plantation

La route du Cacao est ponctuée de nombreuses plantations familiales, à l'instar de la Fazenda Provisão,  à 27 km de Ilhéus. Cette ancienne ferme vous plonge dans la culture du cacao : cueillette, variétés de fèves de cacao, fabrication du chocolat… et bien entendu dégustation. Vous pouvez également admirer une chapelle du début du XXe siècle et la maison des propriétaires, de style colonial, qui date de 1970. À la fin de cette visite, un repas vous est même proposé afin de savourer les délices locaux : fruits de mer et poissons.

Remonter le temps

Sur votre chemin, vous aurez également l’opportunité de flâner sur différents sites historiques qui témoignent du passé glorieux de la culture du cacao. Des anciens et élégants bâtiments ravivent encore les souvenirs des personnes les plus anciennes de la région qui ont vécu cette prospérité sur les berges de la rivière Rio do Braço. L’ancienne gare, entièrement rénovée, prête aujourd’hui son cadre et son atmosphère ancienne à un charmant restaurant.
Pour les professionnels, les plus passionnés ou les fanatiques du livre Charlie et la chocolaterie, ne manquez par la visite de la Comissão Executiva do Plano da Lavoura Cacaueira à Ilhéus. Ce centre de recherche a été créé en 1950, en plein boom du cacao, pour perfectionner la qualité de cette matière première naturelle afin d’étendre davantage sa production. Les visites guidées, à la fois techniques et ludiques, éclairent toutes la chaîne de production du cacao, de la fève au chocolat.

Plonger dans les paysages bahianais

Outre la découverte de l’économie locale du cacao, la route du Cacao permet aussi de découvrir des paysages bucoliques et intemporels, dignes des descriptions littéraires des auteurs classiques brésiliens.
Je vous recommande notamment le Parque Estadual da Serra do Conduru, une forêt atlantique sillonnée de cours d'eau et striée de cascade, à la faune et la flore variées. Ne manquez pas de monter jusqu’au point de vue Serra Grande pour admirer les belles plages avoisinantes.
Un petit chocolat ? 
photo principale : Les graines de cacao qui sont la base du chocolat © dghchocolatier
Retour haut