Hélio Gracie : star du jiu-jitsu au Brésil

Posté le 4 janvier 2018 par Rodrigo
Comme la plupart des arts martiaux, le jiu-jitsu est originaire du Japon. Cependant, c’est au Brésil qu’il s’est développé en tant que sport, avant de connaître un succès international. L'histoire moderne de ce sport commence en effet avec le Brésilien Hélio Gracie, qui trouva dans le jiu-jitsu, un moyen de compenser sa petite taille par la vitesse et l'intelligence.

L'arrivée du jiu-jitsu au Brésil

Le jiu-jitsu est originaire du Japon. On pense que ses méthodes de combat ont été mises au point entre le VIIIe et le XVIe siècle, très certainement au moment où est apparue la classe guerrière des samouraïs.
En 1914, à l'occasion d'un voyage au Brésil, le maître de jiu-jitsu Esai Maeda fit la connaissance de Gastão Gracie. Ce dernier aida Maeda à s'établir au Japon. Pour le remercier Maeda transmis sa connaissance du jiu jitsu au fils aîné de Gastão, Carlos, qui a son tour l’enseigna à ses frères et fils.

Qu'est-ce que le jiu-jitsu ?

Art martial, le jiu-jitsu signifie « art de la souplesse » du japonais jū, « souple » et jutsu, « art ». Le but est de vaincre un adversaire plus fort sans recours à la force mais par différentes tactiques de canalisation de la force adverse. Conseillé aux enfants – il accroît la confiance en soi et canalise un trop plein d'énergie et d'agressivité – le jiu-jitsu compte quelque 500 000 licenciés répartis sur les cinq continents.

Hélio Gracie, le jiu-jitsu dans la peau

Jeune, frêle et mesurant moins de 1,70 m, le plus jeune des fils Gracie, Hélio, est pourtant celui qui montre les meilleures prédispositions pour le jiu-jitsu.
Hélio comprend très vite que ses mensurations sont un handicap dans la pratique du jiu-jitsu. Qu'à cela ne tienne, il redouble de sérieux dans ses entraînements et met au point des techniques qui compenseront sa petite taille. C'est ainsi qu'il perfectionne le combat au sol et donne naissance à une forme de jiu-jitsu qui porte aujourd'hui son nom : le Gracie jiu-jitsu.
Pour prouver l'efficacité de son jiu-jitsu et sa supériorité sur celui des autres combattants, Hélio Gracie multiplie les combats. Il devient alors l'un des plus grands sportifs de l'histoire du Brésil. Décédé en 2009, il est toujours le détenteur du record du plus long combat : 3 h 45 minutes.
Match opposant Lucas Lepris à Gregor Gracie lors des championnats du monde de jiu-jitsu brésilien en 2009
© photo principale : John Lamonica / CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons © photo article : John Lamonica / Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license
Retour haut