Conseillers - spécialistes Europe du Sud

  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Ophélie

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • Je pose mes valises, je me rafraîchis et je vais boire un verre en terrasse..
    • Je me balade pour m’imprégner de l’ambiance, sans savoir où je vais, juste flâner.
    • Je mange une glace à l’amarena.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Sentir le soleil sur ma peau.
    • Entendre et voir les Italiens parler avec leurs mains.
    • L’odeur de la cuisine italienne quand on se promène dans les rues.
    3 lieux préférés
    • Rome, l’une des plus belles capitales avec son architecture et ses monuments qui vous font tourner la tête à chaque coin de rue.
    • La côte Amalfitaine, avec ses maisons à flanc de colline et ses vues imprenables.
    • La Sicile et ses vestiges qui vous font faire un retour dans le temps, vous vous sentez tout petit.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Adopter le rythme de vie de la dolce Vita (douceur de vivre).
    • Parler avec les mains.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le pire : Des cannellonis dans un restaurant « attrape touristes » alors que j’avais hâte de les déguster depuis plusieurs jours.
    • Le meilleur : Une pizza, la meilleure que j’ai mangée, dans un petit restaurant à l’écart du centre ville de Palerme.
    2 choses apprises là-bas
    • Prendre son temps et profiter de l’instant présent.
    • Aller vers les autres. Les Italiens sont très sympathiques, il ne faut pas hésiter à leur demander des renseignements.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Lors d’un jour de fête, nous devions reprendre le train pour rentrer, nous demandions notre route sans savoir parler italien, personne ne nous comprenait et tout le monde nous invitait à danser, à profiter de la fête.
    1 grand moment de béatitude
    • Après une longue marche, arriver en haut d’un petit village suspendu à la colline et admirer la vue sur Raguse.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • A Rome, la façon de conduire des Italiens sans avoir d’accident.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • Je me plonge dans les photos en écoutant les musiques que j’écoutais là-bas et en racontant les souvenirs vécus sur place.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Laurence

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • J’enlève ma montre et me laisse emporter par la dolce vita.
    • Je vais manger une bruschetta (une vraie de vrai avec des tomates fraiches !).
    • Sur le chemin, j’écoute de la musique italienne pour me mettre dans l’ambiance.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Le son mélodieux de l’italien.
    • La luminosité, unique à la méditerranée.
    • Le goût des aliments gorgés de soleil.
    3 lieux préférés
    • Le village de Dolceacqua en Ligurie. Le top du top de notre famille. Dès qu’on a des invités à la maison qui ne connaissent pas l’Italie on les emmène là-bas (et dans 100% des cas ils ne rêvent que de revenir découvrir un peu plus ce pays !).
    • Le jardin des Tarots en Toscane, un musée à ciel ouvert crée par Niki de Saint Phalle. Je rêve toujours autant d’habiter dans sa maison en forme de nana, même avec les années qui passent !
    • Pompéi, une immersion dans le passé impressionnante. On prend réellement conscience que nous ne sommes pas les premiers sur terre.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Parler avec les mains, et le plus fort possible.
    • Arriver en retard. Toujours.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • La petite salade frisée dans le coin de l’assiette, inutile et sans goût.
    • Les melanzane alla parmigiana… amoureux des aubergines, foncez !
    2 choses apprises là-bas
    • L’ouverture aux autres. Les Italiens ont le tutoiement facile, alors naturellement on a plus de facilité à communiquer.
    • Cuire des pâtes ! Oui c’est toute une technique.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Quand j’ai réservé une table à un restaurant au téléphone il y a environ deux ans et qu’une fois arrivée, j’ai remarqué qu’ils avaient écrit mon nom « à la française ». Et oui malgré un papa italien, des vacances immersives en famille dans les quatre coins de mon pays d’origine, je garde un vrai accent de Française.
    1 grand moment de béatitude
    • Quand j’ai retrouvé la balade du bord de mer de San Remo après une année dans le nord de la France sans vacances. Une vraie bouffée d’oxygène.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • L’art qu’on les hommes italiens de se pavaner dans le rues… et de n’être plus capable de rien quand ils retrouvent la mamma !
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • Je regarde un film italien, ou je mange italien (Parfois les deux en même temps !)
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Elina

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Grèce

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Grèce
    • Filer dans une boulangerie et commander une spanakotiropita, ce feuilleté aux épinards et à la feta, parfait à toute heure de la journée !
    • Observer le coucher du soleil tout en lisant un bon livre en haut de la colline du Lycabette à Athènes.
    • Prendre mon vélo et longer la mer jusqu'à une petite chapelle blanche.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Le vent chaud de l’été, même le soir.
    • L’impression de traverser les époques, entre Antiquité et modernité, n’importe où que j’aille.
    • Les bonnes odeurs des bons plats méditerranéens qui s’échappent de la cuisine de mes tantes.
    3 lieux préférés
    • Les rooftop cafés dans le quartier de Monastiraki à Athènes, ils offrent tous une vue magique sur l’Acropole.
    • Ioannina, une ville du nord, avec son lac et ses ruelles pavées.
    • La petite plage de mon village près de Corinthe, à 7h du matin, quand tout est calme et que le soleil se lève sur la mer d’huile.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Déjeuner à 15h et dîner à 22/23h.
    • Boire un café frappé ou un ouzo dans un bar sur la plage tout en dégustant des mezze.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le pire : le kokoretsi, ce plat composé de boyaux et d’abats enroulés dans des intestins, mis sur une broche et rôtis.
    • Le meilleur : il y a en a trop, mais je raffole des biftekia gemista, ces steaks hachés énormes fourrés au fromage grec, épices et légumes souvent accompagnés de frites maisons et d’une choriatiki (salade grecque).
    2 choses apprises là-bas
    • Qu’il faut toujours finir son plat et ne pas refuser d’être resservi une deuxième fois !
    • Que la plupart des Grecs se signent lorsqu’ils passent près d’une église (même en voiture ou en train !).
    1
    1 grand moment de solitude
    • Quand j’ai vraiment eu très froid, en plein mois d’août à Mykonos, lors d’une grosse tempête de vent et de pluie, alors que la veille il faisait 35.
    1 grand moment de béatitude
    • La violence presque artistique des vagues qui se jettent sur le rocher de la plage de to pidima tis grias à Andros.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Le nombre incalculable d’îles qu’il reste encore à découvrir et le temps qui manque…
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Grèce ?
    • J’appelle ma cousine et lui demande quel temps il fait là-bas.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Elise

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Espagne

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Espagne
    • Prendre un taxi pour parler espagnol et connaître la dernière blague du moment !
    • Aller voir la merveilleuse Giralda et rester la contempler sur la Plaza Virgen de los Reyes avant d’aller me perdre dans les ruelles de Santa Cruz de nuit lorsqu’elles sont désertes.
    • Retrouver mes amis et aller dans un de mes bars à tapas préférés de Séville !
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Sentir la bouffée d’air chaud andalou à la sortie de l’avion
    • Entrer dans un bar et m’assurer que je suis en Espagne grâce au volume sonore toujours plus élevé qu’ailleurs.
    • L’odeur des fleurs d’orangers et de jasmin dans les rues de Séville ou sur la Place d’Espagne.
    3 lieux préférés
    • Le village blanc et digne d’un décor de western : El Rocio aux portes du parc national de Doñana où chaque année 1 million de pèlerins se réunissent.
    • Baeza, village Renaissance qui devient mystique au tomber de la nuit.
    • La « ville aux trois cultures » : Tolède est comme un musée à ciel ouvert.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Lâcher sa carte et son GPS pour demander son chemin, les Espagnols vous aideront toujours à trouver la bonne direction.
    • Déjeuner à 14H et dîner après 21H pour ne pas être avec les touristes.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Les plats à base d’abats…
    • Le salmorejo est un délicieux gaspacho beaucoup plus épais et seulement à base de tomates.
    2 choses apprises là-bas
    • Il faut vivre avec le soleil : on sort le matin jusqu’à 14H puis après 17H / 18H !
    • Manger chacun dans son assiette est d’une tristesse, rien de mieux que picorer dans toutes les tapas proposées sur la table !
    1
    1 grand moment de solitude
    • La solitude en Espagne n’existe pas.
    1 grand moment de béatitude
    • Arrivée devant l’impressionnante cascade de los Tilos sur l’île de La Palma aux Canaries.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La capacité des espagnols à rester pendant des heures debout dans les bars à tapas.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Espagne ?
    • J’achète des billets d’avion pour y retourner, bien sûr ! Ou je file chez mes amis espagnols pour partager un moment de convivialité à l’andalouse !
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Federico

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • Je commande un café ristretto dans le premier bar que je trouve
    • Je cherche d’un marché populaire pour m’immerger dans le rythme, les couleurs et les accents locaux.
    • Je me fais plaisir avec un gelato crema, cioccolato e panna (glace vanille, chocolat et crème chantilly).
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • L’odeur envoûtant de café et de cappuccino dans les bars.
    • La musicalité de la langue.
    • M’asseoir à une terrasse devant un Chinotto bien frais et me fondre dans le décor d’une piazza médiévale.
    3 lieux préférés
    • Villa Jovis sur l’île de Capri. De ce point de vue exceptionnel à 330m entre ciel et mer, oublier le temps et admirer les paysages du Golfe de Naples, de Salerne et du Cilento. Incontestablement l’Empereur Tibère savait choisir ses lieux de résidences.
    • San Gimignano, la Manhattan du moyen âge. Au cœur du Dugento (XIIIe siècle), très tôt le matin dans une atmosphère médiévale, entre ses 15 tours, pousser les portes pour retrouver toute la Toscane dans les fresques intactes du Duomo.
    • Venise, « la Sérénissime ». Arriver par la mer en passant par le Grand Canal, se laisser encore et encore éblouir par le décor somptueux des palais et des gondoles. Se perdre dans l’authentique quartier du Canareggio loin de la foule touristique pour gouter un cicchetto dans une osteria vénitienne.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Simple et efficace : apprendre 2 petits mots en italien : buongiorno et grazie mille.
    • Se montrer ouvert et souriant
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le pire, pour la ligne, est sûrement un excellent tiramisu fait maison.
    • Le meilleur : gnocchi alla bava. Il s’agit de gnocchi de patate servis avec une sauce au fromage castelmagno de la région du Piémont. Le tout accompagné d’un verre de Barbera d’Alba. L’amour des belles choses (de l’art et de l’architecture à l’oenogastronomie).
    2 choses apprises là-bas
    • L’amour des belles choses (de l’art et de l’architecture à l’oenogastronomie).
    • La passion pour l’équipe de football de la Juventus de Turin.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Panne de voiture sur l’autoroute pour Gênes (le 1er mai), autoroute déserte, portable déchargé, téléphone SOS routier qui ne marche pas. Un camionneur m’a sauvé à 3 heures du matin.
    1 grand moment de béatitude
    • Concert en plein air d’un pianiste sur la petite plage de l’abbaye de San Fruttuoso, joyau de la Ligurie accessible uniquement par la mer.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La variété toujours vivace des traditions et coutumes régionales.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • J’écoute des chansons de Pino Daniele et Lucio Dalla.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Ilaria

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • Je vais jeter une pièce dans la fontaine de Trévi
    • Je vais toucher le pied de Saint-Pierre dans la basilique homonyme (où j’ai d’ailleurs été baptisée !), ça porte bonheur.
    • Je m'assure que les pizzas et les glaces sont toujours aussi bonnes.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Flâner entre la Piazza Navona et le Panthéon, et terminer la balade par une granita di caffé con panna (chez Tazza d'oro) en regardant un artiste de rue qui s'exhibe sur la place du Panthéon... c'est la dolce vita !
    • Le parfum de café à chaque coin de rue quand on se balade en ville.
    • Le calme et la solennité des églises, même dans les quartiers les plus touristiques.
    3 lieux préférés
    • La place Saint-Pierre avec ses impressionnantes colonnades.
    • La terrasse du Pincio, la vue sur Rome est merveilleuse, on a l'impression de planer sur la ville !
    • Lucques, la ville de Toscane pour laquelle j'ai eu un vrai coup de foudre, pour la balade en vélo sur les remparts, et pour le magnifique tombeau d'Ilaria del Carretto conservé dans le Duomo.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Commencer sa journée par un cappuccino et un cornetto.
    • Oublier les formules de politesse classiques et tutoyer tout le monde, sans oublier de sourire !
    2 plats, le pire et le meilleur
    • La trippa al sugo... (c'est un plat typique de Rome)
    • Un supplì (sorte de croquette de riz cuisiné au ragout, avec un cœur de mozzarella fondante) en entrée suivi par une pizza ai fiori di zucca alici (fleurs de courgettes et anchois).
    2 choses apprises là-bas
    • À bien profiter de la vie ! Entre la nourriture, les sites archéologiques et les événements culturels, il est impossible de ne pas s’émerveiller chaque jour.
    • Qu’il est très facile de voyager dans le temps ! Il est possible de changer d’époque et de style architectural (empire romain, Renaissance, baroque, etc.) en un battement de cils, et ce dans énormément de (grandes et petites) villes en Italie.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Quand l'écran à l'arrêt du bus affiche 40 minutes d'attente...
    1 grand moment de béatitude
    • Le bain dans la piscine extérieure d'un centre thermal avec vue sur la campagne toscane.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Le ciel bleu partout en Italie ! C'est la première chose que je regarde dès que je sors de l'aéroport de Rome, avant d'embrasser ma famille !
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • Je lis un roman de Niccolo Ammaniti ou je regarde des extraits du film Nuovo Cinema Paradiso.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Sanae

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Espagne

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Espagne
    • Faire un petit tour en ville pour un rapide repérage des lieux et de mon quartier.
    • Vérifier le calendrier des festivités car elles ne manquent pas en Espagne : fêtes nationales, régionales ou religieuses et elles sont toujours dignement célébrées.
    • Aller tapear (faire la tournée des tapas) le soir venu.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • L’animation de la ville : les Espagnols ont l’art de prendre pleinement possession de la ville, ils vivent dehors, à toute heure et en toute saison.
    • Le charme intemporel des vieilles ruelles andalouses où l’architecture arabo-mauresque nous fait voyager dans le temps.
    • Les nuits sans fin : quand on dîne à 23h et qu’on reste sur les terrasses jusqu’au milieu de la nuit.
    3 lieux préférés
    • Le Barrio Santa Cruz, appelé aussi la Juderia (ancien quartier juif), c’est le cœur historique de Séville : un dédale de ruelles étroites où il est agréable de se perdre même aux heures les plus chaudes, car elles gardent un peu de fraîcheur.
    • L’Alcazar de Séville, pour son architecture bien sûr, mais aussi pour ses incroyables jardins.
    • Le quartier de Triana, toujours à Séville, pour son ambiance festive en soirée.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Vivre les événements locaux : les ferias ne manquent pas. N’ayez pas peur de vous mêler à la foule et d’y participer même si le sens initial de la fête vous échappe peut-être.
    • Ne faites pas comme les touristes et dînez à l’heure espagnole, avec les Espagnols. Pas avant 21h, grand minimum.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le gazpacho de supermarché : trop acide.
    • La véritable paella valencienne – un délice !
    2 choses apprises là-bas
    • Apprendre quelques pas de sévillane (danse populaire andalouse), ça dépanne quand on participe à une fête et permet de ne pas trop passer pour une touriste.
    • Que les bains andalous ne fonctionnent pas comme les hammams marocains auxquels je suis habituée. Ils sont composés de différents bains à différentes températures (sur le modèle des thermes romains). Ils partagent cependant une très belle architecture arabo-mauresque.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Quand je me suis retrouvée dans un petit village lors de la fête locale et de son traditionnel lâcher de taureaux dans les rues… Je ne me suis pas attardée.
    1 grand moment de béatitude
    • Ma première visite de l’Alhambra, au printemps, quand ses jardins explosent de couleurs et de parfums. C’est l’un des plus beaux sites que je connaisse.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La richesse ostentatoire des églises baroques. C’est beau mais aussi un peu gênant, car pour moi un lieu religieux se doit plutôt d’être humble et épuré pour être propice au recueillement.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Espagne ?
    • Je révise mon espagnol avec ma collègue Paz qui m’apprend aussi de temps en temps quelques nouveaux pas de sévillane.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Nathalie

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... au Portugal

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises au Portugal
    • Je file dans une pastelarias, où je me pose avec un café et une gourmandise pour observer la vie de quartier, idéalement en terrasse, par défaut à travers la vitre.
    • Je sors un plan de la ville pour me situer et commence à tracer aux stylos mes itinéraires et à lister les sites à ne pas manquer.
    • Je prépare mon matériel photographique pour être opérationnelle.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • La sonnerie très vintage des tramways lisboètes qui nous met tout de suite dans l’ambiance.
    • Les motifs parfois hypnotiques des claçadas : les trottoirs portugais où des mosaïques blanches et noires dessinent d’étranges vagues et motifs en tout genre.
    • La douce agitation du mercado do Bolhao à Lisbonne, la beauté des étals et son atmosphère bon enfant où l’on achète directement aux petits producteurs.
    3 lieux préférés
    • Cintra et le contraste qu’on y trouve entre palais merveilleux et forêts de contes de fées.
    • Les vignobles de Pinhao sur les pentes desquels règne, hors saison, un silence presque ésotérique.
    • La bibliothèque de Coimbra qui nous fait voyager en plein XVIIIe siècle et garde une aura de mystère quand on sait que ses dorures baroques abritent, en plus de vieux ouvrages aux reliures de cuir, toute une colonie de chauve-souris, gardiennes des lieux.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Monter les collines de Lisbonne sans effort grâce aux systèmes d’ascenseurs bien cachés dans différents édifices. Un bon plan de Lisboète.
    • Allez prendre un verre au bar du coin à l’heure de fermeture des bureaux pour partager ce petit temps de repos populaire que prennent les Portugais avant de rentrer à la maison.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • La petite friture de poissons, trop gras pour moi.
    • Les pastéis de Tentúgal (de la région de Coimbra), moins connus que les fameux pasteis de nata, sauf par les Portugais qui, comme moi, apprécient sa légèreté.
    2 choses apprises là-bas
    • Que les petits amuse-bouches, le pain et les couverts sont payants au restaurant !
    • Dans les églises on n’allume pas les cierges avec une flamme mais… un interrupteur : ils sont électriques au Portugal.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Après une longue journée fatigante et bien chargée de valises déjà pleines de souvenirs, j’arrive dans une belle Quinta au charme traditionnel. Une architecture « veille-pierre », de grandes pièces hautes de plafond ce qui rend les 4 étages à monter particulièrement difficiles, surtout avec le vieil escalier lui aussi resté dans son jus : bien raide, en colimaçon et dont la minuterie de la lumière ne laisse à peine que le temps d’en monter la moitié…
    1 grand moment de béatitude
    • La visite de l’église São Francisco (Porto) avec un plan gothique et une décoration baroque, tellement riche que l’œil ne sait plus où se poser. Tout l’intérieur de l’église semble recouvert d’or.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • À quel point le tragique incendie de Lisbonne de 1755 reste présent dans l’esprit des Lisboètes, comme si la catastrophe avait eu lieu il y a tout juste quelques années. Quand on sait l’amplitude des destructions dues à la combinaison d’un tremblement de terre, d’un tsunami et d’un incendie géant, on reste ému devant les rares édifices ayant survécu. C’est également suite à ce drame (immortalisé par un poème de Voltaire) que sont nées les premières techniques de constructions anti-sismique, anti-incendie et anti-inondation.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Portugal ?
    • Je dîne chez mes amis portugais une traditionnelle bacalhau a bras, bien sûr !
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Paz

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Espagne

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Espagne
    • ¡ Ir de tapas ! C'est-à-dire sortir en soirée, par exemple dans le quartier El Arenal à Séville, pour aller déguster des tapas entre amis autour d’un tinto de verano (vin et limonade).
    • Retrouver ma famille. Une grande partie vit dans une ancienne ferme organisée autour d’un patio, quand j’arrive tout le monde est à la fenêtre pour me saluer !
    • Un coucher de soleil sur la plage de Zahara de los Atunes, en sirotant un verre dans un chiringo (guinguette de plage), encore mieux avec un concert de flamenco.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Les parfums ! des orangers qui bordent les rues de Séville et du jasmin du jardin de ma grand-mère.
    • Le son du flamenco ! j’ai grandi en Andalousie et ça fait partie de mon ADN, je ne me lasse pas d’écouter la musique et les chants, toujours mieux en live.
    • Le calme reposant d’une balade à vélo au milieu des champs de blé en Extremadura.
    3 lieux préférés
    • La région de Cadiz pour ses magnifiques villages blancs et son bord de mer.
    • Les Asturies pour ses paysages si différents du reste de l’Espagne : très verts avec beaucoup de montagnes abruptes.
    • La région d’Extremadura, peu touristique et pourtant si belle : une nature préservée, des gens humbles et généreux, une vraie tranche d’authenticité.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Manger à l’heure espagnole ! Cela évite de ne se retrouver au restaurant qu’avec les touristes.
    • Sourire et saluer tout le monde d’un ¡ Hola ! bien affirmé. Il ne faut pas être timide en Espagne.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Les abats et les tripes, particulièrement la cervelle de taureau…
    • Les coques à l’ail ! Un délice.
    2 choses apprises là-bas
    • Être spontané : aborder les gens facilement sans avoir peur de les déranger. Dans l’autre sens, se montrer disponible et ouvert aux autres.
    • Être tactile. En Espagne quand on se parle, on se touche : une main sur l’épaule, on serre le bras de son interlocuteur, et quand on se rencontre : une franche accolade ! On ne met pas autant de distance qu’en Europe du nord.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Solitude ? En Espagne ? C’est impossible !
    1 grand moment de béatitude
    • Une balade à cheval sur la plage à Huelva. Un moment magique de liberté et la sensation folle de rentrer à cheval dans l’eau !
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La gaieté et la bonne humeur des gens, même au plus fort de la crise économique.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Espagne ?
    • Faire un grand dîner espagnol à la maison avec mes amis. Quand je rentre du pays, je ramène toujours beaucoup de nourriture dont l’incontournable jambon pata negra !
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Catherine

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • Mettre mes lunettes de soleil.
    • Chercher un plan de la ville.
    • Inspecter ma chambre, déformation professionnelle oblige.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Le klaxon de la camionnette itinérante des commerçants dans les villages siciliens.
    • L'agréable picotement du granita al limone sur ma langue.
    • Le sentiment de liberté que procurent les vacances.
    3 lieux préférés
    • La vieille ville de Rome. On assiste à un incroyable défilé architectural : églises, palais, fontaines… On ne sait plus où donner de la tête.
    • Mare Ermi, une plage ourlant la péninsule du Sinis en Sicile. Son sable, formé de grains de quartz blancs, étincelle sous la lumière méditerranéenne.
    • La presqu'île d'Ortygie en Sicile : la mer et des siècles d'histoire se côtoient sous un même soleil ardent.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Sacrifier au sacro-saint rituel de la passeggiata en déambulant dans les rues en fin d'après-midi, en famille ou entre amis.
    • Utiliser son portable le plus possible.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Neonata, des œufs de poissons crus qu'on mange en Sicile.
    • La salade poulpes. Encore un peu tiède, avec de l’huile d’olive et du citron. Un vrai régal
    2 choses apprises là-bas
    • Prendre son mal en patience dans les embouteillages.
    • Faire la sieste aux heures les plus chaudes.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Le jour où, après 10 ans d'une farouche résistance, j'ai enfin accepté de goûter le stigghiola, de l'intestin grillé assaisonné de sel et de citron.
    1 grand moment de béatitude
    • Le survol de l'Etna en avion biplace.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Le cinéma en plein air sur la presqu'île d'Ortygie, c’est une église en ruine reconvertie !
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • Je demande à mon compagnon de me préparer un bon repas. C'est un chef italien, ça aide !
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Yann

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Grèce

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Grèce
    • Aller saluer ma famille.
    • Commander un café frappé. Seuls les Grecs savent trouver l'équilibre entre mousse aérienne, arôme du café et touche de sucre.
    • Voir la mer et y tremper les mains.
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • La musique locale : j'adore les reprises en grec de tubes internationaux.
    • Les odeurs mêlées de mer et de garrigue écrasée de soleil.
    • L'omniprésence de la mer.
    3 lieux préférés
    • La taverne de Nikos face à la baie d'Aegiali sur l’île d’Amorgos, où ont été tournées certaines scènes du Grand Bleu.
    • Le site de Vergina, qui abrite la tombe de Philippe II de Macédoine. Fresques, offrandes funéraires, minutieux travail d’orfèvrerie… tout inspire la crainte et l'admiration.
    • Le village de Platania, dans la région du Pélion et ses airs de bout du monde.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Apprendre quelques mots de grec, ce sera toujours très apprécié.
    • Découvrir le nord de la Grèce, souvent boudé par les voyageurs et pourtant très préservé.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • La patsa, une soupe de tripes servie au marché d'Athènes. Les noctambules la consomment de préférence au petit matin, après une nuit passée à faire la fête.
    • Les grillades. Quelle que soit la région où vous êtes, la viande est toujours succulente.
    2 choses apprises là-bas
    • Savoir que nai (oui) se dit en hochant la tête de gauche à droite et oxi (non) en hochant la tête de bas en haut.
    • Faire de la moto sur l'île de Naxos. Les deux-roues sont le meilleur moyen de découvrir les îles.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Une traversée maritime houleuse entre Amorgos et Naxos. De souriants, les visages des passagers sont rapidement devenus verdâtres.
    1 grand moment de béatitude
    • Assister au coucher de soleil depuis le kastro de Plaka à Milos, avec vue sur une mer piquetée d'îlots.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Mais pourquoi les Grecs parlent-ils toujours d'une voix si forte ? En bons Méditerranéens, les Grecs s'expriment en donnant de la voix à grand renfort de geste, même sur des sujets simples.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Grèce ?
    • Je prépare mes prochaines vacances.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Luigi

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • Faire un tour chez le barbier pour une belle coupe de cheveux, un rasage de près et les commérages du quartier.
    • Aller au kiosque à journaux pour faire un tour de la presse du moment et récupérer mon retard sur les parutions de Dylan Dog, une BD mensuelle incontournable en Italie.
    • Aller siroter un crodino agrémenté d’un jus de citron (local, cela va de soi) avec mes amis.
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • Le mix des odeurs dans les rues : café, air marin ou alpin, pain chaud et fleurs selon la saison.
    • L’atmosphère sympathique et conviviale même dans les grandes villes.
    • Celle du goût de l’enfance avec les bons petits plats de ma mamma.
    3 lieux préférés
    • Naples, car c’est pour moi LA ville. Elle a tout : beauté, gastronomie, art de vivre, patrimoine, paysage, bord de mer, etc.
    • Ma région, la Calabre, pour ses belles routes sinueuses entre mer et montagne, ses paysages suisses en plein climat méditerranéen et ses petits villages où le temps s’est arrêté.
    • Le Stromboli et ses nuits étoilées. En été quand le ciel est dégagé, les cieux sont éblouissants.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Avoir ¼ d’heure de retard sur tous les horaires prévus.
    • Ne jamais s’asseoir dans un restaurant en face d’un monument. Allez là où vous entendez les clients parler italien.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • L’insalata russa, tout simplement parce que ça n’a aucun intérêt gustatif.
    • Les orecchiette alle cime di rapa, ces petites pâtes en forme d’oreille, spécialité des Pouilles, sont un délice, surtout préparées avec des feuilles de navet.
    2 choses apprises là-bas
    • À avoir le tutoiement facile, c’est un paramètre qu’il faut ajuster quand on arrive en France.
    • Que le yaourt c’est seulement pour les enfants, et pas un dessert comme en France.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Lors d’un séjour dans la région de Trentino, une région proche de la frontière autrichienne qui a la particularité d’être bilingue italien-allemand. Dans un restaurant, impossible de passer la commande en italien, on ne parlait qu’en allemand…
    1 grand moment de béatitude
    • Siroter en amoureux un proseco à Capri face aux farglioni… le summum du romantisme.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Il m’arrive de ne plus retrouver mes mots en italien et d’italianiser des mots français sans m’en rendre compte…
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • J’invite mes proches à déguster mes pasta al sugo con ceci, des pâtes aux pois chiche qu’on ne trouve pas dans les restaurants italiens de Paris.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Cécile

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • Je commande une salade de poulpes.
    • Je mets les pieds dans l'eau dès que cela est possible.
    • J'écoute l'accent italien.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Les embruns sur mon visage dans les îles Éoliennes.
    • Les odeurs de cuisine qui s'échappent des maisons et se faufilent dans les rues.
    • La lumière méditerranéenne.
    3 lieux préférés
    • Le site archéologique de Pompéi. Un vrai voyage dans le temps dans lequel on voudrait se perdre.
    • Les douces collines de Toscane.
    • Le Stromboli. J'ai pu l'admirer depuis la mer et je rêve d'en faire l'ascension.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Mettre ses lunettes de soleil.
    • Faire une pause en terrasse vers 10 h et commander un café.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • N'importe quel pizza servie dans un attrape-touristes à Florence ou Venise.
    • Une délicieuse seiche grillée.
    2 choses apprises là-bas
    • Les pâtes ne sont pas une garniture en Italie.
    • Conduire à l'italienne. Si un conducteur italien perçoit la moindre hésitation de ta part, il n'hésitera pas à forcer le passage.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Le "cadeau" d'un pigeon atterrissant sur mon nez, au moment où je me faisais draguer.
    1 grand moment de béatitude
    • Le déclic qui se produit en moi et me fait comprendre que, ça y est, je suis en Italie.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Comment les Italiens font-ils pour être aussi adorables et tellement arrogants en même temps ?
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • Je prépare un plat méditerranéen comme du poulpe.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Giovanni

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Italie

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Italie
    • Boire un café et manger un croissant à la crème pâtissière, si j’arrive le matin.
    • Demander un spritz à l’heure de l’apéro
    • Rentrer dans une librairie et m’arrêter au rayon « nouveautés littéraires ».
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • Le parfum de la cuisine italienne.
    • La signalétique improvisée dans les rues.
    • Le rythme de vie plus lent.
    3 lieux préférés
    • Civita et les villages arbêresh en Calabre où se côtoient culture italienne et albanaise.
    • San Gimignano et son atmosphère médiévale mais aussi pour les glaces qu’on peut y manger !
    • Matera pour son patrimoine byzantin et son calme.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Avoir le klaxon facile.
    • S’abandonner à une journée de shopping.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le casu marzu de Sardaigne, un fromage aux asticots…
    • Un des plus simples et toujours surprenants : les canederlis trentini. Des boulettes qui se rapprochent des quenelles lyonnaises.
    2 choses apprises là-bas
    • À tutoyer plus facilement
    • En bref : l’Italie m’a tout donné, sauf le fromage que je n’aime pas.
    1
    1 grand moment de solitude
    • À Porto Cervo, un lieu très jet-set, je me suis fait appréhender par la police car trop suspect avec mes habits pas suffisamment apprêtés.
    1 grand moment de béatitude
    • Regarder les étoiles filantes sur la plage une nuit de la Saint-Laurent.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Croiser des personnes qui n’ont jamais quitté leur village et qui le vivent très bien.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Italie ?
    • Écouter la poésie mise en musique de Fabrizio De André.
  • Alexandre, conseiller spécialiste pour les Balkans
    Alexandre

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... dans les Balkans

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises dans les Balkans
    • Je retire ma montre pour retrouver le rythme des Balkans.
    • Je coupe le téléphone car les amis et la famille passent sans prévenir.
    • J’oublie le code de la route…et les numéros de rues. Là-bas cela n’existe pas.
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • La sensation que rien n’est grave ici, demain sera un autre jour.
    • La couleur du coucher de soleil.
    • L’odeur du pays, qui lui donne cette ambiance si particulière.
    3 lieux préférés
    • Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), une ville tellement belle et humaine. Ici vous aurez une mosquée, une église et un temple juif l’un à côté de l’autre.
    • Pérast (Monténégro), petit village de pêcheurs dans la baie de Kotor, avec une vue sur l’île de la Vierge.
    • L’île de Vis (Croatie), très longtemps interdite sous la présidence de Tito. Maintenant c’est le lieu de villégiature des locaux.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Ne pas être trop à cheval sur les règles du code de la route.
    • Ne pas hésiter à parler avec son voisin de table.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le meilleur : la Karadjordjeva, escalope pannée avec du fromage.
    • Le pire : le raki (alcool fort local) peut vous jouer quelques tours mais uniquement si vous en abusez...
    2 choses apprises là-bas
    • La solidarité.
    • La parole est d’or (encore aujourd’hui nul besoin de contrat pour respecter un accord).
    1
    1 grand moment de solitude
    • Une pizza avec du ketchup, ici c’est normal.
    1 grand moment de béatitude
    • Seul dans un café au bord de la route au milieu de la campagne entre Scepan Polje et Sarajevo.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La capacité de profiter pleinement de la vie malgré les difficultés du quotidien.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque des Balkans ?
    • J’écoute une bonne playlist de Goran Bregovic ou Shantel avec ma famille et amis.
ou

Parler à un conseiller-spécialiste

Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.