Conseillers - spécialistes Amérique Latine & Caraïbes

  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Astrid

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... à Cuba

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises à Cuba
    • Plan à la main, partir arpenter le rues de la Vieille Havane.
    • Boire un mojito dans un des nombreux bars, au son de la musique cubaine.
    • Chercher la Casa de la Musica la plus proche, pour une petite sortie le soir.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Le murmure incessant de la vie cubaine : un mélange de voix, de musique, de la vie quoi !
    • Le bruit des moteurs des vieilles américaines, assez proche de certains pétards … ça c’est Cuba !
    • La chaleur moite du pays.
    3 lieux préférés
    • Les Mogotes de Viñales, j’adore ses chicos, montagnes déchiquetées par l’érosion.
    • Le centre historique de Trinidad, tellement photogénique, avec ses bâtisses colorées et ses rues pavées.
    • Les plages de sables « farine » des cayos de la mer des Caraïbes.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Prendre le rythme cubain : tranquille.
    • Aller à El Patio, à la Havane, pour écouter la rumba africaine, avec les locaux, en fin de journée.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Morros y Cristianos (riz/haricot rouge ) : un classique mais tous les jours… on n’en peut plus !
    • La langouste cubaine : à ne pas manquer, juste cuite au feu de bois.
    2 choses apprises là-bas
    • La salsa, il faut sortir le soir dans les lieux fréquentés par les Cubains, pour apprendre la salsa (surtout dans l’est du pays).
    • L’espagnol est vraiment différent, beaucoup de syllabes sont « oubliées ».
    1
    1 grand moment de solitude
    • Un séjour pendant le deuil de Fidel Castro : pas de musique, pas d’alcool, la vie s’est arrêtée pendant 10 jours.
    1 grand moment de béatitude
    • Devant le bleu turquoise des caletas de la baie des cochons : snorkeling incroyable.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La générosité des Cubains, même les plus modestes d’entre eux.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Cuba ?
    • M’asseoir sur la terrasse d’un café cubain, et siroter un mojito.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Bruno

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Argentine

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Argentine
    • Manger un choripan dans le marché de San Telmo.
    • Aller voir Filipe, le vendeur du kiosko qui se trouvait en bas de chez moi. Toujours aussi gentil et souriant.
    • Aller dans un café et prendre deux medialunas et un submarino.
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • Écouter les Porteños parler avec leur accent si particulier.
    • Pouvoir me rendre au restaurant après 22 heures sans aucun souci pour y déguster un délicieux ojo de bife.
    • Sillonner les sentiers à El Chalten. Toujours aussi agréable de faire une randonnée en Patagonie et de pique-niquer devant le Fitz Roy.
    3 lieux préférés
    • Le quartier de Palermo à Buenos Aires. De jour comme de nuit il est ultra vivant et on trouve toujours une nouvelle activité à faire et une adresse à découvrir.
    • San Martin de Los Andes et ses maisons au style « alpin ». Une sorte de petite suisse. En plus, on peut manger de la fondue !
    • La route des vins de Maipu. C’est très agréable de découvrir cette zone de vignobles à vélo. Attention à ne pas abuser des bonnes choses tout de même.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Parler lunfardo et bien évidemment remplacer les « ll » par des « ch »
    • Ne pas être végétarien ! L’Argentine c’est certainement le pays où l’on déguste la meilleure viande au monde.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Pire : les gâteaux ultras sucrés et toujours remplis de dulce de leche. Plus écœurant ce n’est pas possible !
    • Meilleur : le provolone a la parilla. C’est un peu la cerise sur le gâteau après la parilla, sauf que c’est du fromage !
    2 choses apprises là-bas
    • Préparer le maté. Selon les goûts et les envies de chacun, on prépare de différentes façons.
    • Apprécier des vins hors des frontières françaises. Eh oui, il n’y a pas qu’en France que l’on trouve des vins de qualité !
    1
    1 grand moment de solitude
    • Quand j’ai passé la frontière Bolivienne, à La Quiaca, seul un 23 décembre. Il m’a fallu attendre 6 heures au milieu de tous les Boliviens qui rentraient dans leur famille pour les fêtes.
    1 grand moment de béatitude
    • La coupe du monde 2014 et les matchs de l’Argentine. Je n’ai jamais vu (et retrouvé) une ferveur populaire aussi intense.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Les rivalités qu’entretiennent les Argentins envers les pays frontaliers mais aussi avec l’Angleterre.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Argentine ?
    • Je me lance dans la préparation d’empañadas de carne. J’ai appris une délicieuse recette auprès d’un Argentin. Et pour accompagner tout ça, un petit verre de Malbec.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Benjamin

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... au Mexique

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises au Mexique
    • Faire le tour des rues mexicaines à la recherche des nouveaux artistes de rue.
    • Aller faire mon marché afin de goûter aux spécialités toutes plus étonnantes les unes que les autres.
    • Lire un livre posé dans un hamac face à la mer des Caraïbes (quoi de mieux en vacances ?).
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • La joie de vivre qui m’envahit au contact des sourires mexicains.
    • Avoir mal aux jambes à force de parcourir des sites archéologiques, musées, villes coloniales… Mes jambes souffrent mais c’est pour la bonne cause.
    • Avoir l’impression de vivre dans une carte postale à force de voir des lieux tous plus beaux les uns des autres (Tulum, Palenque, Monte Alban…)
    3 lieux préférés
    • Mexico pour son cosmopolitisme, sa culture et le fait que cette ville ne dort jamais.
    • Tulum : plage, soleil, ruines en bord de mer… idéal pour se reposer.
    • San Cristobal de Las Casas : son marché, sa culture, ses petits villages… Un vrai lieu d’immersion dans la culture précoloniale.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Être détendu afin de profiter de l’état d’esprit des Mexicains et se sentir comme un poisson dans l’eau.
    • Manger dans les marchés locaux afin d’être au contact des populations locales.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le pire : des termites mangées à même les arbres.
    • Le meilleur : les traditionnels tacos mexicains (poulet, légumes, chorizo… il y en a pour tous les goûts !)
    2 choses apprises là-bas
    • Être en retard ou ne pas venir du tout à un événement est tout à fait normal, voir indispensable pour se sentir comme un vrai Mexicain.
    • Les valeurs de la famille et de l’amitié qui sont fondamentales dans la société mexicaine et beaucoup plus visibles qu’en France.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Lors d’une soirée en boîte de nuit à Mexico, mes amis mexicains se sont tous mis autour de moi afin que je danse seul… au milieu de plusieurs dizaines de personnes souhaitant voir comment danse un français… Ils n’ont pas été déçus.
    1 grand moment de béatitude
    • La visite d’un tout petit village aux alentours de San Cristobal de Las Casas, au fin fond du Chiapas. Village dans lequel il est interdit de prendre des photos et où les gens vivent toujours comme leurs ancêtres.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La passion des mexicains pour la Lucha Libre : du catch sans limites ultra violent… À voir une fois dans sa vie.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Mexique ?
    • Me replonger dans mes photos et vidéos de voyage en écoutant un album de la chanteuse Lupita d’Alessio.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Anne Carole

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... au Brésil

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises au Brésil
    • Foncer vers un kiosque de Copacabana à Rio pour y commander un jus de fruits de la passion.
    • Me balader très tôt le matin au moment où la ville se réveille.
    • Acehter une nouvelle paire de tongs.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Le fond sonore des émissions de télévision locale dans ma chambre d'hôtel.
    • La rumeur de la ville à Rio de Janeiro qui enfle dès 5 h du matin.
    • L'énergie que dégagent les danseurs de capoeira à Salvador de Bahia.
    3 lieux préférés
    • L'île de Boipeba au large de Bahia. Loin de tout, elle a des airs de paradis perdu et ses plages sont extraordinaires.
    • La pointe d’Arpoador à Rio, un petit coin de plage en retrait des voitures avec les gamins qui se jettent des rochers.
    • Jericoacoara, village au milieu des dunes entre sport le jour et décontraction le soir, quand tout le monde se retrouve sur la plage pour siroter les cocktails des vendeurs ambulants.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Au Brésil, signifier son accord en disant "tudo bom" le pouce levé.
    • Oser le string sur la plage !
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Le pire c’est que j’aime tout au Brésil !!
    • Le moqueca crabe à Salvador de Bahia.
    2 choses apprises là-bas
    • Il est interdit de conduire en tongs au Brésil.
    • La recette de la caïpirinha au Brésil.
    1
    1 grand moment de solitude
    • Mon face à face avec une mygale en Amazonie.
    1 grand moment de béatitude
    • Ma découverte du parc national des Lençois Maranheses, un vrai désert avec, au creux des dunes, des lagunes d’eau cristalline.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Le rapport des Brésiliens avec leur corps : zéro complexe pour beaucoup et chirurgie plastique pour d’autres…
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Brésil ?
    • J'écoute Vou festejar de Beth Carvalho, l'une des grandes dames de la samba au Brésil.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Audrey

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... au Chili

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises au Chili
    • Siroter un carmenere, un cépage originaire du bordelais aux notes épicées, présent partout au Chili.
    • Choisir mon excursion du lendemain et en fonction de mes envies opter pour un cours de cuisine ou une randonnée à cheval.
    • La nuit venue, pencher la tête en arrière et observer l'un des plus beaux ciels nocturnes d'Amérique.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • L'impression d'être la première à poser le pied sur Mars, tant certains paysages évoquent la planète Rouge. Le désert d’Atacama sert même de zone d’essai pour les robots de la NASA !
    • Ressentir la puissance des éléments. Le Chili est le pays des extrêmes : le vent y est plus violent, le soleil plus implacable, le froid plus mordant, et l’air plus pur !
    • L’effet de surprise quand une vigogne ou un nandu, l’autruche locale, surgit de nulle part juste devant mon véhicule.
    3 lieux préférés
    • La vue du lac Pehoé en Patagonie chilienne, avec les sommets du parc national Torres del Paine qui se découpent à l'horizon sur le ciel.
    • La laguna Pujsa dans le salar d'Atacama : un ocelle turquoise sous un ciel d'un bleu saturé au milieu de pierres rouges polies par les éléments.
    • La vallée de la Lune, désert à la splendeur désolée parsemée de promontoires rocheux aux formes oniriques.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Prendre un taxi collectif… et éviter de passer pour un touriste en demandant le prix de la course : c'est un tarif unique, comme celui d'un ticket de bus.
    • Mettre l'avocat à son menu du petit déjeuner. Au Chili, on le déguste le matin accompagné de fromage frais.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • La chorillana : une pyramide de frites surmontée d'une couche d'oignons, de cubes de viande de bœuf et d'œufs battus. Idéal en cas de grosse faim.
    • La chorillana. Si elle est ratée, elle est vous reste sur l’estomac.
    2 choses apprises là-bas
    • Au salar d'Atacama, se mettre dos au soleil pour contempler le coucher du soleil. La cordillère des Andes se pare d'incroyables nuances bleutées et rosées.
    • Prévoir des vêtements pour toutes les situations. Dans la même journée, on passe de 35°C dans le désert à - 15°C sur l’Altiplano à 5 000 m d’altitude.
    1
    1 grand moment de solitude
    • La nuit où je me suis perdue dans les ruelles accrochées aux collines de Valparaiso : un vrai labyrinthe !
    1 grand moment de béatitude
    • Apercevoir un puma dans le parc national Torres del Paine. C'est si rare que même les gardiens du parc sont restés bouche bée.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • Les lions de mer de 300 kilos se disputant les restes de poissons… au milieu des étals du marché, en pleine ville !
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Chili ?
    • J'y retourne ! Le Chili est unique, rien en France ne peut vraiment m'évoquer ce pays… hormis peut-être ma collection de lamas.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Chloé

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... en Argentine

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises en Argentine
    • Commander des empanadas.
    • Me balader dans les rues de Buenos Aires, en savourant une bonne glace.
    • Inspirer à fond l’air pur de Patagonie.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Le vent de Patagonie, dont les bourrasques omniprésentes ont sculpté les paysages.
    • La musique folklorique de Salta, qui envahit toutes les peñas de la ville.
    • La saveur fruitée et veloutée d’un merlot argentin.
    3 lieux préférés
    • La Casona del Molino, le QG des Salteños pour dîner et écouter de la musique.
    • Le village El Chaltén pour sa vue sur les crêtes dentelées du Fitz Roy (3375 m).
    • Le quartier de San Telmo à Buenos Aires.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Parler avec les mains.
    • Dîner tard, aux alentours de 23h, et sortir après.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Les chinchulines, des abats cuits au barbecue.
    • L’asado, la quintessence du barbecue, que l’asador, celui qui s’occupe du barbecue, prend autant de plaisir à préparer qu’à partager.
    2 choses apprises là-bas
    • Parsemer mes phrases du mot che (hé), propre à la langue argentine.
    • Confectionner les empanadas.
    1
    1 grand moment de solitude
    • En voiture avec 3 amis dans la quebrada de Humahuaca. J’ai surestimé mes capacités de conductrice tout-terrain et nous avons dû descendre pousser la voiture à plusieurs reprises.
    1 grand moment de béatitude
    • Face au Perito Merino à écouter les craquements tonitruants du glacier.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La facilité avec laquelle les Argentins se lient avec tous ceux qu’ils croisent.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque d'Argentine ?
    • Un asado comme là-bas avec viande succulente, morceaux de poivrons grillés et provolone fondu.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Léa

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... au Mexique

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises au Mexique
    • Commander des tamales dans l’un des bouis-bouis qui jalonnent les rues mexicaines.
    • Boire une bière XX (Dos Equis) bien fraîche sur fond de musique locale.
    • Me plonger dans l’atmosphère d’une gare routière, un lieu de vie foisonnant.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • Les sourires accrochés aux lèvres de tous ceux que je croise.
    • Le goût très épicé des enchiladas au petit déjeuner.
    • La rumeur de la jungle au sommet de la pyramide de Cobá.
    3 lieux préférés
    • Les ruelles bruissantes de vie de Guanajuato.
    • Le marché de San Cristóbal de las Casas, fréquentés par les Indiens du Chiapas.
    • Isla Holbox, un lieu hors du temps et un sanctuaire pour les oiseaux au large de la péninsule du Yucatan.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Oser le voyage en camiones, les bus locaux. Aucun arrêt prévu et pas vraiment de trajet déterminé. Pour descendre il faut crier « Bajo » (Je descends) et le chauffeur s’arrête dès qu’il peut…
    • Demander « ¿Qué onda ? » (Comment ça va ?) au lieu du plus académique « ¿Qué tal ? ».
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Les chapulines (sauterelles) grillées, un mets de choix originaire de Oaxaca.
    • Les tamales, des galettes de maïs fourrées à tester dans leur version salée et sucrée.
    2 choses apprises là-bas
    • Que « Ahorita » a une signification bien particulière au Mexique. Littéralement cela signifie « Tout de suite » mais il faut comprendre « Peut-être », « Un jour » et s’armer de patience.
    • Faire la fête.
    1
    1 grand moment de solitude
    • La fête d’anniversaire à laquelle aucun des invités ayant confirmé leur venue ne s’est présentée ! Ce n’était pas par méchanceté mais au Mexique on vit dans l’instant présent. Ce jour-là ils étaient simplement occupés ailleurs.
    1 grand moment de béatitude
    • L'arrivée de nuit sur une plage du Pacifique. La mer était déchaînée et je suis restée écouter son mugissement jusqu’au petit matin, quand elle s’est enfin apaisée.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La une des journaux mexicains : plus c’est sanglant, mieux c’est.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Mexique ?
    • Regarder le film Y tu mamà también dont l’ambiance est très particulière et très mexicaine.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Patricia

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... au Costa Rica

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises au Costa Rica
    • J'enfile mon short et je chausse mes tongs.
    • J'inspecte ma chambre dans ses moindres recoins, déformation professionnelle oblige.
    • Je quitte mon hébergement le plus rapidement possible pour me balader.
    3 sensations que tu es heureuse de retrouver
    • La chaleur de l’accueil des Ticos (le surnom que se donnent les Costariciens).
    • Le chant du toucan, un jappement enjoué très caractéristique.
    • La moiteur de la forêt tropicale.
    3 lieux préférés
    • Le parc national de Tortuguero, sur la côte Caraïbe où les tortues vertes viennent pondre entre juillet et octobre. J’ai eu la chance de pouvoir observer une tortue remonter la plage, et creuser son nid pour ensuite y déposer ses œufs.
    • Tamarindo pour l'ambiance "beach boys" qui y règne.
    • Je garde un excellent souvenir des heures passées dans les sources chaudes à Arenal. Un pur moment de détente dans un cadre enchanteur.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Marcher en tongs.
    • Dîner dans un soda, gargote familiale où se régaler avec les meilleures spécialités costariciennes.
    2 plats, le pire et le meilleur
    • La mangue. Au Costa Rica, on en mange toute l’année, en jus, coupée en deux au petit déjeuner, sautée à la poêle en accompagnement… Mais, je n’aime vraiment pas ça !
    • Le gallo pinto : riz blanc, haricots rouges ou noirs et oignons hachés. À manger au petit déjeuner, comme les Ticos.
    2 choses apprises là-bas
    • Conduire un 4x4. L’état de certaines pistes ne m’a pas laissé le choix.
    • Identifier quelques-unes des espèces endémiques du Costa Rica, comme l'araçari de Frantzius ou le batara capucin.
    1
    1 grand moment de solitude
    • La montée d’une piste dans la région de Monteverde en 4x4… et en première.
    1 grand moment de béatitude
    • La vue sur le volcan Arenal depuis la terrasse de l’hôtel où je logeais.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • La législation très stricte sur la coupe des arbres, interdite sauf rares exceptions.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Costa Rica ?
    • Une balade en forêt.
  • Spécialiste du voyage sur mesure
    Sylvain

    L'interview "3, 2, 1, Partez !"... à Cuba

    3
    3 rituels quand tu poses tes valises à Cuba
    • Assister à un concert de son cubano dans la Vieille Ville de la Havane.
    • Me balader à cheval dans la région de Viñales, à Cuba.
    • Flâner sur le Malecón en fin d’après-midi à La Havane.
    3 sensations que tu es heureux de retrouver
    • L'odeur de Cuba dès la descente de l'avion. Inexplicablement, ce mélange de moiteur tropicale et de gasoil me transporte.
    • Le bruit énergique des vagues frappant le Malecón à La Havane.
    • Les vapeurs d’essence crachées par les vieux véhicules à La Havane.
    3 lieux préférés
    • Les villages tabaqueros de l’Ouest : San Juan, San Luis et Pinar del Rio.
    • La Casa de la Musica à Santiago de Cuba.
    • Le Cayo Jutias, une petite île frangée de sable blanc et baignée d’une eau limpide.
    2
    2 conseils pour se fondre dans le décor
    • Porter la guayabera, la chemise cubaine.
    • Ne pas s’énerver au volant et ne pas hésiter à prendre des auto-stoppeurs. Cela fonctionne comme ça à Cuba !
    2 plats, le pire et le meilleur
    • Morros y Christianos ! Haricots rouge et riz blanc, un classique à Cuba.
    • Des bananes plantain mûres (maduros) rissolées. Un délice.
    2 choses apprises là-bas
    • Parler espagnol à la cubaine, c’est-à-dire en prononçant une consonne sur deux. Mas o menos, « plus ou moins », se dit ma o m.
    • Danser la salsa à Cuba. C'est la famille cubaine chez laquelle j'habitais qui m'a appris pendant le carnaval.
    1
    1 grand moment de solitude
    • À La Havane, je me suis fait avoir par un jineteros (petit délinquant spécialisé dans l’arnaque des touristes).
    1 grand moment de béatitude
    • Le carnaval de Cuba. La fête a duré une semaine entière.
    1 grand sujet d’étonnement, toujours
    • L'attachement des gens à leur look. L'aspect extérieur compte beaucoup à Cuba.
    Partez ! Question Bonus Quel remède quand tu es en manque de Cuba ?
    • Je vais dans un bar dont la carte affiche une belle collection de rhums.
ou

Parler à un conseiller-spécialiste

Du lundi au samedi de 10h à 18h30
Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.