Si tu vas à Riga

  • Week-end à Riga, la capitale lettone. Irrésistibles, ses bâtiments du Moyen-âge, ses édifices Art nouveau, ses jardins… et son canal !
  • Week-ends & séjours Lettonie, Riga
  • 3 jours / 2 nuits
  • À partir de 460 € (prix par personne)
  • Incluant 140 € de taxes aériennes • voyage réalisable toute l'année
Le décor
Riga, avec ses 727 800 habitants, est une capitale à échelle humaine. Son cœur historique entre la Daugava et le canal Pilsetas a été bien préservé, malgré les incendies, les inondations et les guerres. Construite en 1201 le long de la rivière Daugava par les chevaliers du Glaive, Riga a rejoint la ligue hanséatique en 1282, s’ouvrant à un enrichissement spectaculaire jusqu’au XVIe siècle. On aime son lacis de ruelles étroites, ses demeures opulentes, ses maisons des Guildes, ses beaux édifices religieux dominés par la flèche de Saint-Pierre et les bulbes de Sainte-Marie. Pour ses 800 ans, fêtés en 2001, la capitale lettone s’est offert "un lifting", retrouvant ainsi sa pleine beauté. Vous ne pourrez en revenir qu'émerveillé !

Le scénario
À votre arrivée à l'aéroport, un transfert est prévu jusqu’à votre hôtel, situé dans le centre de Riga de façon à ce que vous puissiez tout visiter à pied. Une fois vos valises posées, vous êtes prêt à partir à la conquête de la capitale lettone ! Dans le centre historique, la plupart des sites à visiter sont suffisamment proches les uns des autres pour les découvrir à pied. Riga présente une grande diversité de styles architecturaux, allant du gothique au baroque, avec l’exception romane, de l'église Saint-Georges et du caractère féodal de la tour du château.

NOS INCONTOURNABLES

La cathédrale de la Nativité du Christ rendue au culte orthodoxe en 1991, possède une très belle iconographie, en partie réalisée par Vassili Verechtchaguine.
Posé au bord de la Dauvaga, le château de l’ordre de Livonie construit en 1330 abrite, depuis 1995, la résidence présidentielle de Lettonie et une de ses ailes abrite des musées.
Le centre historique de Riga pour ses rues piétonnes jalonnées d’édifices plus intéressants les uns que les autres, comme la porte Suédoise, la tour Poudrière, de très belles demeures anciennes, en particulier les bâtiments des Guildes, les maisons dites des Trois Frères... Beaucoup de vieilles maisons sont ouvertes à la visite. Profitez-en !
Les églises Saint-Jean, Saint-Pierre et la cathédrale protestante pour découvrir un ensemble rare d'architecture sacrée médiévale préservée.
Sur la place d'hôtel de ville, la maison dite des Têtes Noires est un des plus beaux édifices de la ville. La Guilde ayant pris Maurice comme saint patron, elle avait pour emblème une tête de Nubien ! Elle servit en 1477 de résidence de passage pour les marchands célibataires et au XVIe siècle, elle se para d’une façade Renaissance néerlandaise, détruite par un bombardement en 1941 et reconstruite à l’identique entre 1990 et 1999.

NOS COUPS DE CŒUR

Découvrir les édifices Art nouveau
Les mordus de ce mouvement artistique iront explorer les rues Elizabetes, Streinieku, Albert pour les réalisations de Mikhaïl Eisenstein, le père du cinéaste russe. Au coin de la rue Elizabetes, ne manquez pas la maison aux Dragons signée de Peksens. De même que les paons de la rue Smilsu, du même Peksens.

Se balader dans le "petit Moscou"
Le quartier de la Maskava abritait autrefois le ghetto juif dont des milliers d’habitants furent massacrés au camp de Salaspils au cours de la Seconde Guerre mondiale. Profitez-en pour visiter la synagogue rouverte en 2009 et le Musée juif retraçant l’histoire du ghetto.

Visiter la maison Mentzendorff
Pour avoir une idée de ce qu’était une demeure bourgeoise aux XVIIe et XVIIIe siècles. Située rue Grecinieku, elle a été construite en 1695. Longtemps occupée par une pharmacie, elle abrite actuellement le musée des Habitants de Riga.

Tester un fast food letton
Pour y déguster une spécialité locale, les pelmeni, de délicieux raviolis russes à la viande pochés, accompagnés de diverses sauces, comme la moutarde, le raifort, le vinaigre ou une sorte de crème au beurre.

Visiter la maison des Chats
Construite en 1903 par Friedrich Scheffel sur la place des Lives au coin de la rue Meistaru, est à voir pour ses fameux chats sur le toit et pour la légende amusante qui s’y rapporte… une histoire de vengeance !

Boire un verre dans le lieu le plus branché de la ville
Piens (Milk Club) est le bar alternatif par excellence ! Une ancienne usine réhabilitée sur 2 étages, une déco cosy avec canapés en velours et lumière tamisée, concerts, cocktails peu chers, terrasse… Tous les ingrédients sont réunis pour passer une bonne soirée.

Détail budget

Le prix est calculé sur la base de deux personnes

Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 140 €
  • Les vols aller-retour Paris / Riga
  • Les transferts aéroport / hôtel / aéroport en voiture privée
  • 2 nuits à l'hôtel Gutenbergs en chambre double avec petit déjeuner

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les visites, excursions et dépenses personnelles

Transports aériens

Vols avec escale au départ de Paris sur SAS ou Lufthansa. Vols directs uniquement sur Air Baltic.
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

La bonne saison
Le climat de Riga est tempéré de type continental, avec des étés assez chauds, des hivers plutôt froids, et de la neige en moyenne 90 jours par an. Et des pluies modérées…l'été étant la saison la plus humide.
Accès
Comptez 2h40 pour un vol Paris / Riga hors escale et environ 6 h pour un vol avec escale.
Décalage horaire
+ 1 heure

LE SAVIEZ-VOUS ?


Richard Wagner vécut presque deux ans à Riga, de 1837 à 1839, travaillant en tant que directeur de chant du théâtre allemand. Pendant cette période, il a réalisé 20 mises en scènes d’opéras composés par des musiciens allemands, italiens et français. La légende raconte qu’en quittant Riga à bord d’un bateau qui faisait route sur la mer Baltique déchaînée, un peu inquiet des dettes qu’il laissait derrière lui, il aurait eu l’inspiration qui le conduisit à composer un de ses plus beaux opéras "Le Vaisseau fantôme".

Atmosphère, atmosphère !

Quelques nouvelles purement lettones
Cette peau couleur d’ambre a été édité à l’occasion des Boréales 2004 par les Presses Universitaires de Caen. Chacune des sept nouvelles a été écrite par une écrivaine lettonne, les sept femmes appartenant à différentes générations. De belles feuilles jamais publiées auparavant en français, pour un premier aperçu de la littérature lettone.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Détailler aux jumelles les décors des bâtiments Art nouveau rues Alberta, Strelnêiku et Elizabetes: visages colossaux, diables, animaux dont des ours ou des paons, végétaux, motifs scandinaves…
  • A St Pierre, aller voir la sculpture des Musiciens de Brême (à l’arrière) et monter sur la tour grâce à un ascenseur. De la 2e plate-forme perchée à 71 m, le panorama est sublime
  • Goûter aux "bonbons d’amour" Serenade du chocolatier Laima, une institution en Lettonie. Il y a même un musée du chocolat Laima au 22 rue de la Paix, pour les fans !
  • La Maison du Chat Noir, sur Meistaru iela. Photogénique à souhait sur son clocheton d’ardoise, ce félin impudique a une histoire bien singulière
  • Le St Maurice noir, car originaire de Thèbes, qui figure en compagnie d’une Vierge à l’enfant à l’entrée de la maison des Têtes Noires, cette confrérie marchande du Moyen-âge dont il était le saint patron
Guide de voyage Lettonie Tous nos voyages Lettonie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.