Ô de Venise

  • Voyage handicap en Italie, à Venise. Le goût de l’Art et de l’Eau, en accessible…
  • Ce voyage est spécialement conçu pour les personnes handicapées
  • Week-ends & séjours Italie, Venise
  • 4 jours / 3 nuits
  • À partir de 750 €(prix par personne)
  • Incluant 56 € de taxes aériennes • Voyage réalisable de mars à décembre
Venise en fauteuil roulant ? « Impossible pour toi…tu ne pourras pas circuler…pas franchir les ponts…» Voilà ce qu’on vous dit la plupart du temps, n’est-ce pas ?
Cette ville unique, jugée par la plupart de ceux qui ne peuvent se mettre à votre place comme archi-inaccessible, va vous surprendre très agréablement. Et dès votre arrivée, car le vaporetto est, sur bon nombre de ses lignes, accessible. C’est exactement ce qu’il vous faut : un moyen de locomotion idéal, véritable sésame d’une grande liberté de mouvement !
Alors,visitez en toute confiance ces lieux que nous vous suggérons, qui de l’art vénitien à l’art contemporain, vous donnent un panorama culturel varié.Sortez dîner le soir dans le quartier animé de Cannaregio, proche de l’hôtel que nous avons sélectionné pour vous, autant pour son accessibilité que pour sa situation privilégiée.
Venise sait ajouter à sa magie une accessibilité qui se colore avec les saisons. Pendant le Marathon qui se déroule en automne et en hiver par exemple, 13 ponts sont équipés durant 3 mois de longues rampes en bois, ce qui donne de très belles promenades à pied et accessibles aux voyageurs handicapés !

L'avis du spécialiste

Marie Odile VINCENT, conseiller chez Comptoir des Voyages
Venise est une ville sans voitures, au macadam lisse, dans laquelle il est donc aisé et agréable de se promener en fauteuil. Que votre fauteuil roulant soit manuel ou électrique, ce séjour vous convient et vous pouvez l’adapter à votre convenance. Ici, à chacun son rythme.Marie Odile VINCENT, consultante voyages accessibles
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • D’octobre à décembre (merci le Marathon) 13 ponts sont équipés de rampes en bois. Chic, c'est parti pour de super promenades en fauteuil, par ex. dans le quartier des Zattere, où arrivait le bois de flottage
  • En prendre plein les yeux à la Scuola Grande di San Rocco. Un fauteuil à chenille nous hisse au 1er, Le Tintoret nous happe avec son univers torturé, ses thèmes dramatiques, ses clairs-obscurs, torsions des corps, détails incongrus…
  • Burano, une miniature de Venise, maisons peintes de couleurs vives, canaux étroits, ruelles, petits ponts. Mais aucun palais puisque c’était une île de modestes pêcheurs
  • S’offrir le Palais des Doges… pour retrouver Le Tintoret avec son Paradis (le plus grand tableau du monde, paraît-il ). Et comme tout ça donne soif, aller prendre un verre au Florian, un café accessible
  • Déguster de vraies spécialités vénitiennes. Spritz en apéritif, risotto al nero di seppia (à l'encre de sèche) ou bacalla alla vicenta (morue salée marinée dans du lait), avec deux doigts de Valpo. Et pour finir, un tiramisu, une douceur née à Venise, eh oui !
Avis voyageurs
2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (3037 avis)
Tous nos voyages Italie

Idées associées

Retour haut