Faune et fjords du bout du monde

  • Un séjour nature dans les fjords du Nord-Ouest sans voiture mais avec de la randonnée, une sortie en kayak, une balade à cheval...
  • Week-ends & séjours Islande, Fjords du Nord-Ouest
  • 8 jours / 7 nuits
  • À partir de 2650 € (prix par personne)
  • Incluant 165 € de taxes aériennes
Les fjords du Nord-Ouest sont les terres les plus reculées d’Islande, peu fréquentées par les touristes mais aussi par les Islandais eux-mêmes. C’est un peu le Far West, en somme ! Si on apprécie ses villages de pêcheurs d’un autre temps, on vient surtout ici pour admirer une nature extraordinairement riche et préservée. Sur ce vaste plateau raboté par les glaciers vivent des phoques à l’air pantouflard, des chevaux plein de fougue et de timides renards arctiques. Mais les stars de la région, ce sont les macareux moines, les sternes arctiques, les canards eider… Le paradis des oiseaux.

Cette belle région est tellement isolée qu’il est presque impossible d’y accéder en hiver. C’est donc en été que vous y séjournerez, quand les journées sont longues et le temps relativement ensoleillé. Le mois de juillet est idéal pour voir un maximum d’oiseaux et profiter de la « chaleur » (12 °C maximum…). C’est aussi le mois le plus touristique mais pas de crainte à avoir : une grande majorité se cantonnent aux sites touristiques du Sud et non pas aux fjords du Nord-Ouest, qui restent hors des sentiers battus.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Explorer le bout du bout de l’Islande, les Vestfirðir, sans avoir à conduire.
  • Aller à la rencontre des innombrables oiseaux vivant sur la toute petite île de Vigur.
  • Pagayer en kayak dans le « Djúp », le fjord d’Ísafjörður, en regardant les phoques vivre leur vie.
  • Tout apprendre sur le cheval islandais, y compris l’art de monter ce superbe animal.
  • Sillonner en quad les pistes désertes surplombant les fjords.
Avis voyageurs
2 points2 points2 points2 points1 point 9.2/10 (2143 avis)
Guide de voyage Islande Tous nos voyages Islande

Idées associées

Retour haut