Pause-tapas à Séville

  • Séjour en Espagne, à Séville, dans Santa Cruz, le quartier de l’Alcazar, de la cathédrale, des jardins de Murillo, de la maison de Pilate
  • Ce voyage est un atout prix
  • Week-ends & séjours Espagne, Séville
  • 4 jours / 3 nuits
  • À partir de 455 € (prix par personne)
  • Incluant 60 € de taxes aériennes • voyage réalisable toute l'année
Le décor
En un coup d’aile, vous voilà à Séville ! Une ville de caractère, aux nuits animées, aux jours baignés de lumière et de soleil, riche de somptueux monuments arabo-musulmans, d’églises et de palais d’exception. Elle a été une des plus grandes villes du royaume mauresque, avant de devenir résidence préférée des rois catholiques. Si elle s’est enrichie à l’époque de la découverte du Nouveau Monde, elle a connu un déclin au XVIIe siècle. Et à l’aube du XXIe siècle, l’Exposition universelle de 1992 lui a donné un coup de fouet, des infrastructures ultramodernes (dont six nouveaux ponts sur le Guadalquivir), ainsi qu’un joli sentiment de fierté.

Le scénario
Vous serez logé dans un hôtel 2* entièrement rénové du quartier historique de Santa Cruz. Idéal pour pouvoir rayonner en toute liberté dans la jolie capitale andalouse au patrimoine d’une richesse extraordinaire. Mais Séville, c’est aussi des jardins et des parcs qui embaument la fleur d’oranger ou le jasmin, une atmosphère générale pleine de suavité et d’énergies mêlées… Tout comme le flamenco !

NOS INCONTOURNABLES

La cathédrale, qui balance entre austérité et extravagance ! À l’intérieur, le retable flamand de la Capilla Mayor (Chapelle principale), les stalles, le tombeau de Christophe Colomb, la cour des Orangers, tout est impressionnant, jusqu’à la vue depuis le haut de la Giralda ! L’Alcazar pour ses décors polychromes, ses patios à arcades, ses jardins et ses fontaines. La mairie (l'Ayuntamiento) pour sa façade de style plateresque. Le musée des Beaux-Arts installé dans l’ancien couvent de la Merced du XVIIe, se concentre sur la peinture espagnole du siècle d’Or, avec des œuvres de Murillo, Zurbaran, Ribera.

NOS COUPS DE COEUR

Flâner dans le parc de Maria Luisa
Pour sa végétation luxuriante, ses élégants pavillons sud-américains, survivants de l’Exposition ibéro-américaine de 1929, sa spectaculaire place d'Espagne dominée par un palais fait de briques et de fresques en azulejos retraçant l'histoire des différentes provinces espagnoles

Chiner au marché des Antiquités
Collectionneurs fous, amateurs d'objets anciens, rendez-vous rue Feria dans le quartier Alameda le jeudi matin pour une brocante typiquement sévillane. Objets insolites, vêtements, livres, antiquités, meubles en tout genre, fouillez bien vous trouverez sûrement votre bonheur.

Arpenter les quartiers historiques
Santa Cruz, où se trouvent la cathédrale et l’Alcazar, les jardins de Murillo, la maison de Pilate, mélange de styles mudéjar, gothique et Renaissance autour de patios luxuriants…Triana, l’ancien quartier des gitans et berceau du flamenco, le long du Guadalquivir pour ses magasins de céramiques et ses rues fleuries. El Arenal, le quartier du port, à voir pour la place des Taureaux, la tour de l'Or, l’église de la Magdalena et pour son histoire. Le Guadalquivir s’étant embourbé au XVIIe siècle, le commerce maritime n’a plus été possible jusqu’en 1992, année de l'Exposition universelle, où tout a été nettoyé pour relancer la navigation.

Visiter le palais de la comtesse de Lebrija
Pour ses collections de mosaïques, son escalier sévillan, le plafond décoré d’assiettes en porcelaine de la salle à manger, pour ses salons à thème.

Faire une pause gourmande place de la Campana
Après une journée de shopping dans les boutiques du El Centro, rendez-vous en fin d'après-midi, sur la place de la Campana déguster une des succulentes spécialités de la pâtisserie La Campana : pain perdu à se damner, gâteaux à la crème… on ne vous dit que ça !


À partir de 455€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 60 €
  • Les vols aller-retour Paris / Séville / Paris sur Transavia ou Vueling
  • 3 nuits en hôtel ** en chambre double avec petit déjeuner

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les visites et dépenses personnelles
  • Les transferts aéroport / hôtel / aéroport

Transports aériens

Vols directs au départ de Paris
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

La bonne saison
Le climat andalou est méditerranéen. On compte 300 jours de soleil par an, avec des étés secs et très chauds, des hivers doux, des précipitations irrégulières. Au printemps, les jardins sont fleuris et odorants, les températures idéales. En Septembre et Octobre, le soleil est moins fort et la luminosité plus belle qu’en été. Les températures oscillent alors à Séville entre 14 et 25°C. En hiver, janvier-février, le mercure ne descend jamais en moyenne en-dessous d’0°C.
Accès
Comptez environ 2h30 pour un vol Paris / Séville puis environ 30 minutes de transfert en voiture jusqu'à votre hôtel.
Décalage horaire
Même heure qu’en France, été comme hiver.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le mot "tapas" vient du verbe "tapar" qui signifie "couvrir". Mais pourquoi donc ? Car, dans les bars, on servait les verres de vin recouvert d'une tranche de jambon ou de chorizo pour les protéger des mouches et autres insectes. Mais c'était aussi une ruse des patrons de café pour inciter les clients à consommer en leur donnant soif.
Depuis, les tapas sont devenus une institution en Espagne.

Atmosphère, atmosphère !

Deux films de Ridley Scott à voir
Amoureux de l'Andalousie, il tourna à Séville 1492 : Christophe Colomb ("Conquest of Paradise"), sorti en 1992, dans lequel l’Alcazar, et en particulier le palais du roi Don Pedro, devint la résidence de la reine Isabelle la Catholique en 1492. Et Kingdom of Heaven, sorti en 2004, pour voir les décors de la maison de Pilate et du palais du roi Don Pedro qui servir à reconstituer Jérusalem.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Se perdre dans Santa Cruz, quartier de l’hôtel. On est proche de tous les monuments majeurs et en plein dans l’Orient médiéval : labyrinthe de ruelles, passages, impasses, placettes avec fontaines parfois …
  • Sur la Place d’Espagne, détailler les bancs en azulejos qui représentent les provinces du pays, enjamber les ponts (en azulejos aussi !) et aller jusqu’à la fontaine centrale pour la vue à 360°
  • Goûter aux spécialités de Séville : le gaspacho, les calmars, anchois, merlu en friture, les pinchos morunos (brochettes de viande ou poisson, avec paprika et poivre). Et les caracoles, ici servis en sauce !
  • Traîner à Triana, le long du Guadalquivir. C’est un quartier d’artistes – matadores, chanteurs, danseurs de flamenco – et encore d’artisans potiers. L’occasion de faire de belles rencontres
  • Les délires de l’art mudéjar du XVIe au palais de la comtesse de Lebrija : escalier géant, plafond décoré d’assiettes… en porcelaine, azulejos, mosaïques romaines, margelles de puits arabes !

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (548 avis)
Tous nos voyages Espagne

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.