Ma ronde andalouse

Chaque province d’Espagne est unique avec son caractère et sa culture. L’histoire de L’Andalousie est profonde, celle d’une civilisation particulièrement riche, qu’une longue présence arabe a marqué de son empreinte majestueuse dans une expression artistique des plus foisonnantes. Un mélange des cultures qui lui permet aussi de bénéficier de jardins historiques et parcs d'une grande beauté. Espaces uniques où arbres, fleurs, plantes et fontaines sont des éléments indispensables du paysage urbain, offrant des espaces de loisirs, de jouissance et de repos aux habitants.

Alors quand je rêve d'Andalousie, je pense à ses beaux jardins et à l'art mauresque, et surtout à une ambiance. Tantôt énergique comme le flamenco,tantôt endormie et chaude comme une sieste à l’ombre, cette atmosphère donne un vrai un tour de roues à une accessibilité chaleureuse.

Quand je rêve de Séville , je vois le linge flottant aux fenêtres, je pense aux olives grignotées en terrasse, je ressens la chaleur emmagasinée toute la journée par la pierre, j'hume les effluves aillées qui s’échappent des cuisines, je respire le parfum de la fleur d’oranger…

Bordée par le Gualdaquivir, la capitale andalouse avec plus de 3000 ans d'histoire vous accueille autour d’un patrimoine historique qui compte parmi les plus importants du monde, certains monuments étant classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Une accessibilité toute en rondeur : Plus de 120 km de pistes cyclables, trottoirs larges, voilà qui donne à l’accessibilité un air sécurisant.
Si la vieille ville est l’une des plus grandes et des plus anciennes d’Europe, tout le monde, emprunte les mêmes dédales de ruelles sinueuses et étroites sans trottoirs. Déambuler à l’ombre des orangers ou au soleil des palais et des places intimes et animées, on la visite à toute heure. A pied ou à roulettes, on partage le même macadam et piétons et véhicules ont appris à se respecter mutuellement.
Nos rondes accessibles : Comme les Sévillans, on vit dehors ! Dans les rues, sur les places des marchés.

Au centre, le barrio Santa Cruz « la juderia » : Quartier populaire en plein cœur de Séville qui regroupe les monuments les plus connus. Maisons blanchies à la chaux aux balcons en fer forgé, patios ombragés fleuris, flâner dans ce labyrinthe de ruelles aux heures les plus chaudes et dîner le soir sur une de ses nombreuses placettes est un délice parfumé de fleur d’oranger.

Si la plus grande cathédrale gothique au monde est accessible, seuls les plus audacieux profiteront du panorama sur la ville en montant les pentes raides de la tour de La Giralda !

Les Archives des Indes : De style renaissance, ce bâtiment qui abrite l'une des collections de documents historiques incroyables : plus de 9km d'étagères de milliers de documents, cartes et dessins, dont le journal de Christophe Colomb.

Le Palais Real Alcazar : presque entièrement accessible, ce splendide ensemble d'édifices est l’un plus beaux exemples d’architecture mudéjar d’Espagne. Entrée gratuite pour pers. handicapées.

De l'autre côté des murs de l'Alcazar, le jardin de Murillo, où l'on cultivait autrefois le potager et les plantations d'orchidées. Il doit son nom en hommage au peintre Sévillan qui vivait non loin de là, Calle Santa Teresa.

Le Metropol Parasol Plazza de la Encarnacion : la Plaza comme disent les Sévillans, est un marché couvert. Appelée « las Setas », cette gigantesque structure en bois est composée de 6 parasols en forme de champignons, dont les chapeaux sont reliés entre eux. Son design évoque les voûtes de la cathédrale ou les ficus millénaires de la place Cristo de Burgos. Une curiosité architecturale à ne pas manquer. 5 niveaux dont l’Antiquarium, le musée archéologique, le marché couvert. S’arrêter chez Rafael Villa Ruiz vaut le détour ! Spécialistes en jambons et charcuterie de montagne de père en fils sur plusieurs générations, ils vont vous apprendre à choisir un vrai jambon dans la passion des débats animés sur le club de foot du Betis ou du dernier potin paru dans la Semana Santa. Digestion obligatoire sur le toit du marché, à l'ombre : la Plaza Mayor est une promenade publique de 250 m à 28,5 m de haut, place de spectacle et d'exposition.

Au sud, le barrio María Luisa : C’est la Séville de l'Exposition ibéro-américain "EXPO'92" avec ses jardins et ses pavillons, devenus partie intégrante du paysage de la ville.

Le Musée d'Art contemporain : de l’ancien monastère de Santa María de las Cueva «La Cartuja», il reste d’imposantes cheminées. Visite très accessible. Prenez le temps, à votre rythme, visitez le monastère et son jardin, loin de la ville, à l’écoute du silence et du chant des oiseaux. Restaurant, bar et toilettes accessibles. Prolongez la promenade par les nombreux et imposants pavillons de l'Exposition universelle toujours là. Sans oublier une balade dans le parc Maria Luisa où l’’été naviguent de petits canots sur le canal en demi-lune.

À partir de 530€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 45 €
  • Le transport aérien international
  • Tous les transferts
  • 4 nuits en formule petit-déjeuner en base double

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les boissons
  • Le supplément chambre individuelle
  • Les déjeuners
  • Les diners
  • L'assurance complémentaire assistance-annulation

Fiche pratique

Transports accessibles

Métro : bonne accessibilité. Il fait partie des modes de transport que j’aime tout particulièrement expérimenter car en partie en surface (à la sortie de Aljarafe), il offre une vue panoramique unique sur la ville.
Depuis 2009, la ligne nº1 fonctionne, la plus longue des quatre. Avec 18 km de long, elle couvre 4 municipalités dont Séville et offre 22 stations accessibles.

Bus : presque tous les bus sont équipés d’une rampe à la porte centrale permettant le transport d’un passager en fauteuil roulant
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Déambuler dans Séville est tout simplement magique. J’aime me laisser surprendre par son animation permanente et m’arrête comme bon me semble
  • L’originale Plaza España en demi-lune avec ses décors de céramique qui représentent plusieurs épisodes des différentes provinces de l’Espagne
  • Une ronde sans danse ? Impensable ! La maison de la Mémoire de Al-Andalus est un centre culturel entièrement accessible en fauteuil roulant au cœur de Séville qui propose expositions et spectacles quotidiens
  • Ramener en cadeau des d'oranges : utiles à mes décorations de Noël, j’en fais des confitures qui me rappelle Séville en automne et en hiver
  • J’ai un faible pour le « queso Payoyo », fromage qui est une spécialité andalouse !

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (520 avis)
Tous nos voyages Espagne

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.