Baléares, version amor, amor

  • Voyage de noces à Minorque, la plus sauvage des îles Baléares. Plages idylliques, villages de charme, nature très préservée
  • Voyages de noces
  • Week-ends & séjours Baléares, Minorque
  • 8 jours / 7 nuits
  • À partir de 880 € (prix par personne)
  • Incluant 135 € de taxes aériennes
Le décor
L’antique Nura des Phéniciens, Minorque est une île discrète, classée en réserve de la biosphère par l’Unesco depuis 1993. Ici, pas de Dj roi de la plage ni de stars outrancières, mais d’innombrables criques et plages, certaines très nature, des eaux turquoise qui n’ont rien à envier à celles des Caraïbes, des villages traditionnels, des mégalithes quatre fois millénaires, des étalons noirs galopant autour des fermes blanches… Minorque reste une île beaucoup plus authentique que ses sœurs, Majorque ou Ibiza, plus ancrée aussi dans les traditions. Et sa nature préservée se pose en irrésistible invite au farniente, aux balades à pied, à vélo ou à cheval. La carte postale parfaite, promesse d’une lune de miel inoubliable !

Le scénario
L’organisation intense de votre mariage est derrière vous, ouf ! Maintenant, place à la détente, vous allez pouvoir penser à vous et à vous seuls. Embarquez pour une île de poche, à 2h30 seulement de la France, un paradis naturel au cœur de la Méditerranée.
A bord de votre véhicule, récupéré à l’aéroport, direction votre bel hôtel lové dans un écrin de nature.
Votre séjour ? Se prélasser dans des criques (les calas) quasi vierges, découvrir les fonds marins, se balader à cheval (et quels chevaux !), profiter de l’ambiance locale des villes de Ciutadella et Mahon, se régaler de délicieux produits du terroir lors de vos dîners en tête-à-tête, se faire masser (humm, les huiles essentielles locales !), se poser à l’ombre des pinèdes… Bref, il est temps de vous chouchouter, de respirer et de profiter, tout simplement !

L'avis du spécialiste

Elise PELLE, conseiller chez Comptoir des Voyages
Le soir, les lumières chaudes sur les falaises de Cala Fontanella et ses maisons troglodytiques rendent l’instant unique. A savourer en amoureux et sans modération !Elise, spécialiste Espagne

NOS INCONTOURNABLES

Les plages bien sûr ! Minorque en compte196, dont 131 de sable, on a le choix.. Sachant que celles du Nord sont moins fréquentées et que leurs fonds sont plus riches. Alors, un peu de plongée ? Nous, on aime la Cala en Turqueta, à 10 petits km de Ciutadella. Des rochers la séparent en deux parties et du petit chemin qui part sur la gauche, on arrive à des rochers verticaux d’où l’on peut sauter dans la mer et admirer une vue d’ensemble. Génial !

Les villes, charmantes. Ferreries, qui doit son nom aux forgerons qui y travaillaient jadis, produit aujourd’hui chaussures, meubles et bijoux. On aime ses maisons colorées, les vestiges de son château arabe, Sent Agayz, et de son ancienne voie romaine, ses plages (calas Galdana, Calderer, Mitjana) au sable doré, ombragé des ramures des pins qui ont presque les pieds dans l’eau.

Ciutadella, à l’Ouest, c’est le charme paisible. Sa cathédrale, sobre et élégante, est entourée de somptueux palais (palaus) ré-ouverts lors de la Saint-Jean le 23 juin. A travers des ruelles parfois tortueuses, on va jusqu’à la place des Palmiers pour son moulin blanc. Et de la place des Borns, on descend au port : bateaux amarrés le long des quais, petites boutiques et restaurants où l’on se régale d’une ensalada payesa (salade de poisson séché, pommes de terre, pain dur, tomates, poivrons), de robiols (chaussons au thon ou aux légumes) et en dessert, d’une tortada de merengue.

NOS COUPS DE CŒUR
A Mahon (Maó en catalan), le Mercat de la Terrassa des Claustres, plaza Carmez. Le cloître de cet ancien couvent a été reconverti en marché. Au sous-sol, un supermarché, au rez de chaussée, des boutiques de produits régionaux qui occupent les anciennes cellules.
Les chevaux, couleur noir de jais, jambes interminables, crinière longue et fournie... Le bonheur ? Chevaucher sur les tronçons du Camí de Cavalls, un chemin qui fait tout le tour de l’île. Les purs "race minorquine" remonteraient au roi catalan Jaime II, qui au XIVe siècle, avait voulu des chevaux de guerre agiles, rustiques, maniables et au mental solide. Aujourd’hui, on apprécie leur confort aux trois allures… On admire aussi la figure qu’ils sont capables de faire, montés par des professionnels, le Bôt (prononcé Bott’) : un déplacement de 2 à 10 m sur les postérieurs dressés. Dans les rues à la St Jean, c’est impressionnant !

Les mégalithes, du 1er millénaire avant J.-C. que ce soit les Taulas (constructions en forme de T), les talayots (tours) ou les navetas (monuments funéraires). En voici quelques-uns, mais il y en a bien d’autres. Sur la route menant à Ferreries (à 5 km), la splendide Naveta des Tudons est le site plus visité de Minorque. En allant à la plage de Son Saura, Son Catlar est un incontournable, surtout pour sa muraille cyclopéenne de 800 m de long. Avec des grottes en plus, on a le site de Torralba d’en Salort qui montre une taula, une salle hypostyle, plusieurs talayots. Après s’être baignés sur la petite plage de Cala Morell, pourquoi ne pas aller à la nécropole juste à côté, pour ses 14 grottes et ses 20 petites cavités (les "capades de moro") creusées dans sa falaise.

Le Monte Toro, à 358 m au-dessus de niveau de la mer, est le point culminant de l’île. Y monter, c’est embrasser une vue panoramique sur tous les villages, les plages, le littoral, puisqu’il est pile au centre de Minorque ! En haut, un sanctuaire dédié à la Vierge.

Les phares de l’île… Des sept qui existent (Punta Nati, Illa del Aire, Favàritx, Cap de Cavalleria, Artutix, Sa Farola à Ciutadella), celui de Cap de Cavalleria est le plus ancien de Minorque. Ceux érigés dans des zones sauvages de rochers battus par les vents offrent des vues imprenables,sur des paysages magnifiques.

À partir de 880€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 135 €
  • les vols aller-retour Paris / Mahon / Paris via Barcelone sur compagnie régulière Iberia
  • 7 nuits en hôtel de charme, en chambre standard avec petit-déjeuner
  • la location de voiture de catégorie A prise et rendue à l'aéroport avec assurance all inclusive

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • les repas non mentionnés
  • les visites et dépenses personnelles

Transports aériens

Vols internationaux avec la compagnie régulière Iberia.
Autres compagnies régulières ou low cost nous consulter.
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

La bonne saison
Les Baléares connaissent un climat méditerranéen, avec des étés très ensoleillés, aux températures pondérées par la brise de mer ; des hivers courts et doux. Les mois les plus chauds sont juillet-août avec des moyennes de 21 à 30°C, suivis de septembre avec 19-28°C. Mai et octobre restent bien agréables avec des températures situées entre 15 et 24°C. En avril et novembre, le mercure oscille entre 11-19°C, en mars et décembre, entre 9-17°. Janvier-février se maintiennent dans la douceur avec 8-15°C et un ensoleillement de 6 heures !

Accès
Comptez environ 2h30 pour un vol Paris / Mahon

Décalage horaire
GMT+1 comme en France

LE SAVIEZ-VOUS ?

Aller voir une course en nocturne à l’Hippodrome de Mao : les Minorquins sont fans de courses de chevaux. L’ambiance garantie et les paris sur les trotteurs vont bon train…

Atmosphère, atmosphère !

Un roman à lire…
L'île secrète de Daniel Pagès
Sur la côte nord de Menorca vit un vieux pêcheur. De son Aragon natal à la maison troglodytique de la Cala Fontanella, son histoire nous emporte. La guerre cruelle a bouleversé sa vie et ses amis l’ont longtemps appelé «le pêcheur triste». Finira-t-il un jour par trouver le repos et rejoindre Alicia qui l’attend sur l’île secrète ?
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Buller en tandem dans les eaux turquoise de la Cala Algaiarens, une plage réputée pour ses fonds marins et sa tranquillité
  • Se promener avec son "amor" sur la large plage de Cala en Turqueta, une des plus belles de l’île et des moins fréquentées. Et sauter dans la mer depuis la façade rocheuse, un peu plus loin…
  • Partager une assiette de tapas au marché de Mahon, installé dans l’ancien cloître du Claustre del Carmes et goûter au cocktail local, la pomata (gin fabriqué à Mahon, citron pressé, glaçons)
  • Chevaucher, sur le dos d’un pur race minorquin, un des vingt tronçons du "Camí de Cavalls". Par exemple celui qui va jusqu’à la plage de Son Bou…
  • Flâner main dans la main dans les ruelles de Ciutadella. Se perdre entre maisons blanches et palais de pierres dorées jusqu’au port, pour déguster une oliaigua (soupe avec ail, tomates, poivrons)

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (547 avis)
Tous nos voyages Espagne

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.