Vite à Split !

  • Week-end prolongé en Croatie, à Split, pour son palais, sa vieille ville et ses douces plages
  • Ce voyage est un atout prix
  • Week-ends & séjours Croatie, Split
  • 3 jours / 2 nuits
  • À partir de 510 € (prix par personne)
  • Incluant 128 € de taxes aériennes • Voyage réalisable d'avril à octobre
Le décor

On ne "split" pas son week-end à Split, oh que non ! Installée au pied du Mt Marjan, dans une baie parsemée d’îles précieuses, Split est une cité d’histoire magnifique, d’atmosphère méridionale, de climat doux quasiment toute l’année et pieds dans l’eau en plus. Il faut en profiter au maximum ! Son noyau historique est classé Unesco, forcément allions-nous dire. Le palais de Dioclétien est unique parce que construit à l’époque romaine (au IIIe siècle), il a été habité sans discontinuer jusqu’à nos jours, jusqu’à déborder de ses mur … S’y promener, c’est contempler quelque dix-sept siècles d’histoire et d’architecture en vivant le présent intensément.

Le scénario

Le samedi, on s’envole pour Split. Un peu plus de trois heures et on arrive ! On s’installe pour deux nuits à l’hôtel, qu’on rejoint par ses propres moyens. Le palais de Dioclétien sera le point de départ des découvertes… Et il faudra goûter les bons petits plats croates : les sarmas (feuilles de chou farcies de viande hachée et riz, cuites au bouillon), les cevapcici (boulettes de viande hachée et d’oignons), les ražnjici (brochettes), ou encore les burek (feuilletés au fromage ou à la viande).

La matinée du lundi est libre encore : l’occasion de faire un tour au petit marché qui se tient à l'extérieur du palais (côté est) et de rapporter de bonnes petites choses à manger pour le repas du soir à la maison ? Puis il est temps de gagner l’aéroport et de s’envoler sur la France.

L'avis du spécialiste

Cécile PHILIPPE, conseiller chez Comptoir des Voyages
Il faut se perdre dans le dédale des ruelles du centre historique le soir : Les Palais et monuments sont éclairés Il faut se perdre dans le dédale des ruelles du centre historique le soir : Les Palais et monuments sont éclairés, l'ambiance y est magique !
Cécile, spécialiste Croatie

NOS INCONTOURNABLES

D’abord, le grandiose palais (encore habité et vivant !) construit par Dioclétien, l’empereur romain natif de Dalmatie, pour sa retraite ! Grand comme huit stades de foot, il est encadré d’une puissante enceinte, à tours et portes fortifiées. Au fil du temps, des habitations se sont nichées dans tous les recoins, c’est plus qu’étonnant ! Des ruelles en dédale y sont tracées, certaines mènent à la cathédrale installée au VIIe siècle en lieu et place du mausolée romain. Dans l’ancien appartement impérial, on distingue encore assez bien la disposition des pièces. Après avoir vu le temple de Jupiter et le baptistère St-Jean, rien de plus agréable que la pause au café Luxor, juste devant le péristyle romain.
En traversant l’enceinte par la Porte d’Argent, on peut gagner le palais Papalic du XVe, aujourd’hui musée municipal qui expose des pierres taillées, des armes et des peintures. Puis par la Porte de Fer, on débouche sur la place du Peuple, avec l’ancien hôtel de ville à la belle loggia, et l’ancienne poste qui montre, elle, une "surprise française ". Plus loin, sur la place Prokurative se tiennent les thermes et un marché aux poissons, garanti sans mouches grâce aux eaux qui fleurent (bon ?) le soufre ! C’est sur cette place que se tient chaque année le festival de la chanson dalmate.

NOS COUPS DE CŒUR

S‘intéresser de près au palais...
Assister à un des concerts de musique classique qui sont donnés dans les salles souterraines du palais de Dioclétien de mi-juin à mi-septembre. En journée, monter au clocher du XIIe pour la vue panoramique sur les vieux toits rouges de Split et voir d’en haut le labyrinthe des constructions !

Boire un verre sur la Riva
La balade sur la Riva ou Obala, la Promenade des Anglais splitoise, fait partie des vrais bonheurs du Sud… Douceur du soir, belles lumières. Mais boire un verre sur une des terrasses de cafés n’est pas mal non plus !

Se balader sur la colline boisée du mont Marjan
Si Dioclétien aimait chasser sur le mont Marjan, le poumon vert de Split, il n’en profita que pendant sept ans. Au grand soulagement des animaux sauvages … On aime aller jusqu’au belvédère avec vue, passer par ses chapelles, respirer les senteurs de ses lauriers-roses, genêts et cyprès.


Admirer les œuvres du plus grand sculpteur croate
La galerie Ivan Mestrovic est située un peu en dehors de la vieille ville, dans un palais du quartier de Meje. On y a 200 œuvres, dont ses remarquables Piétas et sa sculpture de Job souffrant. En ville, sont à admirer la statue de Grégoire de Nin et le monument au poète Marulic.

Aller voir les vestiges de la plus grande ville romaine de Dalmatie
Solin (Salone en français) a été colonie romaine dès le moment où César a décidé d’y installer des vétérans démobilisés. On y voit encore de solides remparts, une porte, des thermes, un amphithéâtre.




Et les baignades ? On peut aller à la plage de sable de Bacvice, à l’est de Split, aux abords d’un quartier résidentiel verdoyant ! Ou à Kašuni, sur la rive sud du mont Marjan, mais là ce sont de tout petits galets.

À partir de 510€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes À partir de 510€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Détail budget

- Départ samedi, lundi ou mercredi en vol direct
- Départ de province : nous consulter
- Départ quotidien possible tout au long de l'année en vol régulier avec un changement d'appareil
- Réduction 3e lit et supplément chambre individuelle : nous consulter

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 128 €
  • Le vol Paris/Split/Paris, direct sur Croatia Airlines
  • 2 nuits en chambre double et petits déjeuners à l’hôtel Adriana 2*
  • taxe de séjour

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les dépenses d´ordre personnel
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Louer un vélo et faire le tour du Mt Marjan. La vue sur la ville et les îles depuis le haut du parc est superbe et délicieux le verre qu’on boit en redescendant au café Vidilica, devant un très beau « Panorama » aussi…
  • Attraper le bus 22 et en 30 min, retrouver à la forteresse de Klis. Ambiance 4e saison de Game of Thrones, l’attaque de Daenarys sur la ville de Meereen y a été tournée. Et puis la vue sur Split !
  • Siroter un blanc croate (un Caric de Hvar ou un Lipanovic de Vis par ex.) au café Luxor, installé devant le péristyle romain, tout en écoutant dans la rue de jeunes musiciens talentueux
  • Profiter du séjour à Split pour programmer une soirée à l’opéra. Ou bien assister à un concert l’été, la ville entière devient une grande scène, le Peristil, Pjaca, le champ de Carrara et même les caves de Dioclétien…
  • Aller se baigner sur une des plages du coin. A Kašuni sur la rive sud du Mt Marjan, les galets sont tout petits, ou à Bacvice à 1 km à l’est de Split, là, on a du sable blond

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (449 avis)
Guide de voyage Croatie Tous nos voyages Croatie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.