Namibie infinie

Un pays des extrêmes, voilà ce qu’est la Namibie ! Sur place, les rencontres se font essentiellement avec la Nature, grandiose et étonnante partout. On réalise facilement ce voyage avec une simple berline, les routes et pistes sont de bonne qualité, mais pourquoi ne pas se lancer dans l’aventure en véhicule 4x4 ?
Partant de Windhoek, on monte jusqu’au Waterberg, un plateau luxuriant au milieu d’une grande aridité et un précieux sanctuaire animalier. Autres safaris, dans le parc d’Etosha qu’on traverse de part en part, pour un rendez-vous d’exception avec les éléphants, girafes, antilopes de tout poil, zèbres et félins, etc. Le Damaraland se pose ensuite dans toute sa majesté : reliefs et plaines à l’infini, curiosités géologiques qui se bousculent, toutes originales… Autre trésor, les peintures et gravures rupestres laissées par les San, qui couvrent des pans entiers de falaises. Un musée à ciel ouvert, tellement émouvant !

Swakopmund a quant à elle des allures de station balnéaire balte égarée au milieu des dunes ! La côte atlantique, c’est le royaume des otaries, pélicans, cormorans et autres flamants roses. Ensuite, place au « canyon du Colorado » namibien, l’impressionnant Fish River Canyon. Entretemps, le désert du Namib, aux très hautes dunes orangées, propose son atmosphère presque saharienne ! L’exploration se termine par les étendues rouge vif du désert du Kalahari. Deux déserts immenses, très différents. La Namibie ? Un pays vraiment haut en couleurs !


L'avis du spécialiste

Virginie VINCENT, conseiller chez Comptoir des Voyages
La Namibie, j'y reviens dès que je peux avec mes filles, qui adorent aussi les ambiances de l’hémisphère sud Là-bas, j'aime tout mais j'ai deux coups de cœur plus forts, l’un pour les dunes du Namib, l’autre pour le parc d'Etosha, où les scènes de vie animale sont toujours au rendez-vous !
Virginie, spécialiste Namibie

Jour 1 | FRANCE - NAMIBIE

Votre vol pour la Namibie part dans l'après-midi. Vous passez la nuit à bord, mais vous n’avez pas de décalage horaire à « résorber » une fois sur place. C’est hyper confortable !

Jour 2 | WINDHOEK - PLATEAU DU WATERBERG (253 KM / 3 H)

A votre arrivée tôt le matin dans la capitale namibienne, vous êtes accueilli par notre correspondant. Il vous assiste dans le retrait du véhicule de location et vous donne des conseils sur votre voyage. Vous êtes paré pour partir plein Nord, direction le parc du Waterberg. Ce plateau tabulaire de grès rouge coiffé de vert qui émerge d’une plaine aride est de toute beauté ! La végétation y est dense, la faune est donc un peu plus difficile à observer que dans d’autres parcs. Mais on peut y voir hippotragues noirs, antilopes rouannes, lycaons, buffles, guépards, léopards, rhinos, girafes, oryx, koudous, phacochères, impalas, babouins et des dik-diks, des antilopes pas plus grosses que des lièvres. Petite note d’histoire : au Waterberg s’est livrée en août 1904 la dernière bataille du terrible conflit opposant le colonisateur allemand et les Hereros, qui défendaient leur territoire et leur liberté.

Jour 3 | PLATEAU DU WATERBERG - PARC D'ETOSHA (170 KM / 3 H 30)

Le parc animalier d'Etosha vous attend ! A vous l’immersion dans la brousse, les safaris sur les pistes à bord de votre voiture… Vous voilà ranger dans un parc qui, avec ses deux millions d’hectares, est l’un des plus grands espaces protégés d’Afrique australe. En son centre, s’étend une cuvette géante appelée pan. Inondée de novembre à avril, elle est peuplée de flamants roses et de grues couronnées. Couverte de graminées de mai à octobre, elle est fréquentée par les herbivores. On peut y voir 15 espèces d’antilopes, dont les gnous, les superbes impalas et l’oryx (emblème de la Namibie), mais aussi des rhinocéros, zèbres, girafes, tous les grands félins, des hyènes, etc. Et de nombreux éléphants. Ils détiennent un record, leur hauteur : quatre mètres au garrot ! Si eux s’abreuvent aux points d’eau aux heures chaudes, le reste de la faune recommence à être active à partir de 15h30 et on peut observer de superbes scènes de vie animale jusqu’au coucher du soleil.

Jour 4 | LA TRAVERSEE DU PARC D'ETOSHA

Mon conseil ? Démarrer la journée de safari à l’aube, car c’est à ce moment là que les animaux chassent ou se désaltèrent autour des points d’eau. On se gare, on attend. Tout le monde boit, la gazelle à côté du lion. Une sorte de Trève de l’Eau ! Traverser le parc d’Etosha d’Est en Ouest permet d’admirer tous ses paysages. La forêt de mopane à l’Est, le pan au centre, la savane arbustive à l’Ouest et la forêt fantôme, faite de moringas, des arbres que les éléphants adorent et qui ressemblent aux baobabs. A leur propos, une légende San raconte que le Créateur ayant fini sa tâche, a soudain réalisé qu’il avait oublié de donner leur place à certains arbres. Contrarié, il les a jetés en l’air et les arbres se sont retrouvés à Etosha, racines en l’air !

Jour 5 | PARC D'ETOSHA - LE DAMARALAND (190 KM / 3 H 30)

Le Damaraland est une splendeur, vous verrez. Avec des paysages comme on n’en voit nulle part ailleurs, grandioses, variés, prenants. On y a de vrais phénomènes géologiques, par exemple le Vingerklip, un doigt de pierre dressé à 35 m de hauteur ; une forêt pétrifiée dont la cinquantaine de troncs sont vieux de 250 millions d’années ; des orgues basaltiques, celles de Twyfelfontein. L’endroit est aussi un site majeur de gravures et peintures rupestres, parfois assez énigmatiques, laissées par les Khoi-Khois. On ne peut les voir toutes, car environ 2000 ont été recensées, mais la balade qui se fait sous la conduite d’un guide (2H A/R) en montre beaucoup. Autre rareté à réserver à la fin de la journée, la montagne brûlée (Burnt Montein), pour sa roche volcanique qui passe au soleil couchant du violet au rouge carmin. Une symphonie de couleurs bien particulière !

Jour 6 | LE DAMARALAND - LA CÔTE ATLANTIQUE (310 KM / 5 H 30)

Installée en plein désert, Swakopmund, Swakop pour les intimes, est la principale station balnéaire du pays, même si ses eaux restent fraîches, y compris en été ! Son centre est un concentré d’architecture coloniale. Mais avec ses dunes en arrière-plan, la sensation est vraiment insolite. On découvre facilement à pied sa promenade le long de l’océan, jalonnée de pélicans au repos, sa ravissante gare transformée en hôtel, son bâtiment Hohenzollern orné d’un Atlas dominant le monde, ses boutiques d’antiquités où les marchands expliquent volontiers l’histoire de leurs objets, etc. Dans les environs, une balade en voiture mène aux Welwitschias, des arbres millénaires qui ont réduit leurs troncs au maximum pour survivre dans le désert. Et aux "Mountains of the Moon", d’indescriptibles paysages volcaniques, torturés à l’extrême par l‘érosion. A l’heure de l’apéritif, les bars de Swakop servent souvent des huîtres de l’océan. Rien de plus délicieux que de s’installer à une terrasse pour en déguster quelques-unes !

Jour 7 | LA CÔTE ATLANTIQUE : Pelican Point et Sandwich Harbor

Bien sûr, on peut profiter de cette journée en bord de mer pour lézarder sur la plage. Mais deux excursions au départ du port voisin de Walvis Bay sont vraiment passionnantes. Une croisière à la découverte du refuge naturel de Pelican Point, qui abrite des colonies de cormorans du Cap, d’otaries et de flamants roses (selon les saisons). Avec des dauphins en prime pour escorter le bateau au large ! Et une sortie en véhicule 4X4 jusqu’à Sandwich Harbour. Longeant des plages immenses et désertes, on arrive à un lagon perdu entre l’Atlantique et les dunes du Namib qui se jettent dans les flots. De nombreux oiseaux (flamants, pélicans, fous du Cap, sternes des baleiniers, etc.) profitent du biotope unique mais fragile du lagon, souvent parcouru par le chacal à chabraque, qui cherche quelque chose à se mettre sous la dent.

Jour 8 | SWAKOPMUND - DESERT DU NAMIB

Vous quittez le littoral, baigné par le courant froid de Benguela, pour le canyon de Kuiseb. En réalité, c’est un double canyon… Le premier, creusé il y a 20 millions d ‘années a été bouché par des sédiments et le fleuve a dû à nouveau travailler la roche pour se frayer un chemin. Le Namib, un des plus anciens déserts de la planète, possède des dunes magnifiques, celles de Sossusvlei. Elles détiennent un record mondial, leur hauteur de 300 à 400 mètres. Leurs drapés sont aussi savants qu’esthétiques, leurs crêtes d’une pureté incomparable, leurs couleurs incroyables, passant du presque blanc à l orange vif. Et lorsqu’un oryx les traverse, quel cadeau magnifique !

Jour 9 | DESERT DU NAMIB : Les dunes de Sossusvlei et Dead Vlei

Partir très tôt le matin permet d’admirer la couleur nacrée des dunes de Sossusvlei, juste avant le lever du soleil, cet instant magique où tout est transcendé. L’Image d’Epinal de la Namibie et le symbole de ce désert, sont bien sûr le lac asséché de Dead Vlei et ses acacias erioloba fantômes, branches noires sur fond de ciel azur, au creux d’une cuvette blanche, un ancien marais ou vlei ensablé au XIe siècle de notre ère, paraît-il. Sur la route du retour vers votre hébergement, un canyon mérite un petit détour, celui de Sesriem (litt. six longueurs de corde), creusé par la rivière Tsauchab. Au fond, on peut voir de grands acacias verdoyants et si l’on a l’œil du géologue, des fossiles de stromatolites. Ces bactéries et algues primitives remontent à 2-3 milliards d’années quand même. Retour à la (presque) naissance de notre planète !

Jour 10 | DESERT DU NAMIB - AUS (375 KM / 6 H)

La descente dans le grand sud namibien se fait à travers des paysages absolument captivants, la piste 707 par exemple. Du côté d’Aus, prospèrent des élevages de moutons karakuls. Mais le plus étonnant, ce sont les petites hardes de chevaux sauvages qui vivent dans la région. Ensauvagés, devrait-on dire, car ils sont les descendants des équidés amenés par les Européens au XVIIIe siècle, relâchés dans la nature ou échappés, qui ont au fil des générations, adapté leur organisme à des conditions de vie extrêmes. Une rareté !

Jour 11 | AUS - CANYON DE FISH RIVER (310 KM / 4 H 30)

Les grands espaces vierges du Sud de la Namibie mènent jusqu’au canyon de la Fish River, grandiose, vertigineux, vraiment incroyable. Vous logez au Canyon Road House, un petit lodge installé dans une délicieuse oasis de verdure. Une bière bien fraîche après la route, une baignade dans la piscine et au coucher du soleil (ou bien le lendemain au lever), une balade à pied ou à cheval dans les environs, voilà les bonheurs que vous réserve ce coin de désert perdu « au milieu de nulle part » !

Jour 12 | LE FISH RIVER CANYON

Le Fish River Canyon, c’est au milieu d’un immense plateau désertique une gorge spectaculaire, 160 km de long, 27 de large, 550 m de profondeur. La rivière coule entre janvier et avril. Le reste du temps, elle n’est plus qu’un mince ruisseau. Ses rares retenues d'eau naturelles abreuvent zèbres, babouins, koudous, steenboks et des oréotragues, de mini-gazelles de rochers qu’on dirait perchées sur des talons hauts. Dans cette ambiance très aride poussent tout de même de courageux arbres à carquois, ou kokerboom et quelques plantes grasses… Le parc national comprend aussi une petite station thermale, Ai-Ais, dont les eaux surgissent à 60°C !

Jour 13 | FISH RIVER CANYON - DESERT DU KALAHARI (410 KM / 6 H 30)

Il est temps de remonter dans le nord du pays. Après la ville de Keetmanshoop, on reconnaît sur les pentes rocheuses les silhouettes des arbres à carquois, ainsi appelés car leurs branches évidées servaient à faire des étuis à flèches. L’ensemble a été classé « forêt du patrimoine national », même si ce n’est pas la Forêt Noire ! Les paysages changent et peu à peu se profile à l’horizon le désert du Kalahari. Là, pas de hautes dunes, plutôt des accumulations basses de sables rouges que le vent modèle inlassablement. Des graminées échevelées, des épineux autour de cours d’eau asséchés arrivent à faire vivre l’oryx, l’éland du Cap, le porc-épic ou l’autruche. Depuis votre lodge, la balade à pied dans les sables de la concession privée est incontournable ! A moins que vous préfériez la sortie en 4x4 découvert ? Le guide-ranger qui vous accompagnera pourra vous faire découvrir de belles scènes de vie animale.

Jour 14 | KALAHARI - WINDHOEK - FRANCE (150 KM / 2 H 30)

Un dernier safari en 4X4 dans le Kalahari ? Puis il sera temps de remonter sur Windhoek, de rendre la voiture à l’aéroport et de prendre le vol de retour dans la soirée, des images namibiennes plein la tête….

Jour 15 | FRANCE

Arrivée dans la matinée.

Détail budget

  • Budget : à partir de 2390€
    Prix calculé sur la base de 2 personnes en hébergement standard

Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 237194 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 458 €
  • Les taxes aériennes : 458 €
  • Les vols aller-retour Paris / Windhoek sur compagnie régulière
  • L`accueil par notre correspondant local francophone à l’arrivée en Namibie
  • 12 nuits d’hébergement, en chambre double, petits déjeuners inclus
  • 14 jours de location de voiture de catégorie C, en km illimité, assurances incluses
  • Les taxes et services hôteliers
  • Une assistance francophone locale 7j/7

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les assurances optionnelles
  • Les visites, excursions, droits d’entrée sur les sites et les parcs
  • Les repas et boissons
  • Les pourboires, les dépenses personnelles

Transports aériens

Vols réguliers sur compagnie régulière
Départs de province, nous consulter
Les tarifs aériens varient en fonction de la saison et de la disponibilité

Transports locaux

Votre contrat de location prévoit un véhicule de catégorie C, en kilométrage illimité, incluant toutes les assurances et sans franchise. Les frais supplémentaires (conducteur additionnel, équipement sièges enfants, etc.) sont à régler sur place.


Attention, en Namibie, on roule à gauche … Pour ne pas l’oublier, voici un truc imparable : collez un post-it coloré sur le côté gauche de votre pare-brise. Car après des dizaines de km sans croiser personne (et ça arrive en Namibie), une voiture peut surgir au détour d’un virage et l’on peut se demander, l’espace de quelques secondes, de quel côté il faut se serrer. Ne souriez pas, c’est du vécu !

En Namibie, beaucoup de voies de circulation sont des pistes gravillonnées. Elles sont en général bien entretenues et très roulantes. Justement, parfois trop roulantes, il vaut mieux ralentir dans les virages pour ne pas déraper, car on n’est pas accoutumés à ce genre de revêtement routier…
Le budget indiqué prévoit des hébergements de catégorie Standard, mais variés (lodges, rest camp, auberge, chez l’habitant). Tous sont idéalement situés pour une belle découverte de la Namibie. Vous trouverez quelques exemples ci-dessous.

Nous pourrons vous proposer selon vos envies et votre budget des alternatives de types de chambres ou de catégories d’hôtels lors de l’élaboration de votre devis afin que votre voyage soit unique !

Descriptif de chaque hôtel lors de l'envoi du devis personnalisé

[hotelO4499956 [/hotelO

Fiche pratique

La bonne saison
N’oubliez pas que dans l’hémisphère Sud, les saisons sont inversées. La Namibie est soumise à trois types de climat : désertique sur la côte, subtropical au Nord et Nord-Est, semi-aride au Centre.

De décembre à avril, c’est l’été austral (saison des pluies). En journée, les températures moyennes se situent entre 16 et 34°C, mais peuvent grimper à 45°C dans les déserts. Les variations sont importantes entre les zones désertiques et le plateau central montagneux, beaucoup plus frais.
De mai à septembre, c’est l’hiver (ou saison sèche). Les températures oscillent entre 4 et 22°C. Les nuits peuvent être très froides dans le Damaraland, glaciales dans le désert du Kalahari (0 à -10°C).
D'octobre à décembre, c’est la saison chaude et sèche, qui est la plus propice à l’observation de la faune sauvage.

Décalage horaire
Pas de décalage horaire avec la France. A noter toutefois : l’heure avancée d’été commence le 1er dimanche de septembre et se termine le 1er dimanche d’avril à 2h00 locales.

Accès
Il n’existe pas de vol direct pour Windhoek. Comptez de 13 à 16H pour un vol Paris / Windhoek, selon la correspondance (Francfort et/ou Johannesburg)
L’oryx est en Namibie un symbole de courage et d’élégance …
L’oryx (ou gemsbok) est un des emblèmes de la Namibie. Sur le blason du pays, figurent avec le drapeau namibien, deux oryx dressés, un aigle pêcheur (ou pygargue) ailes déployées et une Welwitschia mirabilis. L’oryx vit dans des zones semi-arides où la chaleur est intense et l’eau rare. Son adaptation est parfaite. Sa robe claire renvoie la chaleur, sa silhouette efflanquée réduit la surface exposée au soleil. Son régime alimentaire lui permet de se passer de boire (bourgeons, racines, bulbes, tubercules, melons nara, feuilles mangées de nuit lorsqu’elles contiennent 40% d’eau au lieu de 1% le jour). Son urine et ses fèces sont hyper-concentrées. Surtout, il peut augmenter sa température corporelle jusqu’à 45°C sans modification de son plasma sanguin, tout en gardant la température de son cerveau à 40°C, maximum toléré, grâce à un large sinus veineux et à l’accélération de ses inspirations, de 30 à 300/min. Impressionnant !

Atmosphère, atmosphère !

Un livre à lire avant de partir, pour mieux comprendre le pays…
Namibie, une histoire, un devenir d’Inglof Diener. Voilà un portrait d’ensemble de ce pays, qui commence tout juste à être connu. Bien documenté, cet ouvrage de référence très agréable à lire aborde les questions pré-coloniales, la période coloniale, l’indépendance, l’apartheid et l’époque contemporaine, avec ses contradictions et ses tensions.

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • Chutes Victoria - Zimbabwe - Laure Lambusson

    Du Namib à Victoria Falls

    • Chutes Victoria
    • week-ends & séjours
    • Au départ de Windhoek
    En savoir plus

    C’est entre la Zambie et le Zimbabwe que le fleuve Zambèze plonge rageusement dans le vide sur une hauteur de 95 m, dans un fracas assourdissant. On dit généralement que le point de vue situé du côté zambien offre une image plus impressionnante et plus sauvage. À vous de vous faire une opinion, nous vous proposons le choix de séjourner d'un côté ou de l'autre.
    Vous pourrez, dans tous les cas, découvrir les plus belles cataractes du continent à pied, en hélicoptère ou à bord d’un bateau de croisière au soleil couchant. Le spectacle sera magique…

  • NamibRand nature reserve – Namibie - Véronique Lecomte

    Randonnée Tok Tokkie

    • Réserve du Namib Rand
    • week-ends & séjours
    • 3 jours / 2 nuits
    En savoir plus

    Partez pour une aventure unique de 3 jours et 2 nuits à la découverte du désert du Namib et plus particulièrement de l'incroyable réserve du Namib Rand. Accompagné d'un guide anglophone, vous profiterez à pied des paysages extraordinaires du plus vieux désert du monde. Les nuits s'effectuent à la belle étoile, rien de tel pour profiter de la beauté des cieux namibiens !

  • Swakopmund - Namibie - Royal Benguela Guesthouse

    Croisière sur le lagon

    • Au départ de Walvis Bay
    • Excursion
    • Environ 3h00
    En savoir plus

    Découvrez le port de pêche et de commerce, la faune de ce lagon, paradis des pélicans et flamands roses. Cette croisière vous permet d'accéder à Pelican Point, où vous pouvez observer une colonie d'otaries. Un peu plus au large les dauphins viennent souvent jouer avec les bateaux. Dégustations d'huîtres accompagnées de champagne et de snacks avant de regagner le port.
    Départ quotidien : 09h00 à 12h30.

  • Skeleton Coast - Namibie - Northern Exposure

    Parachute en tandem

    • Swakopmund, Désert du Namib, Océan Atlantique
    • Excursion
    • Environ 1heure
    En savoir plus

    Courageux et amateurs de sensations fortes, cette expérience est faite pour vous ! Après un vol d'une vingtaine de minutes où vous pourrez profiter des paysages d'une vue unique de la côte Atlantique sur le désert du Namib et la ville de Swakopmund. Le temps sera alors venu pour vous de vous jeter dans le vide avec votre moniteur pour un saut d'une trentaine de secondes avant de retomber en douceur sur les terres namibiennes.

  • Damaraland - Namibie - African Eagle

    Les élephants du désert

    • Twyfelfontein
    • Excursion
    • une demi-journée
    En savoir plus

    Pendant votre séjour dans le Damaraland, partez à la recherche des éléphants qui bravant une nature hostile, ont élu domicile dans cette région réputée pour son aridité. Ici, des rivières tentent tant bien que mal de se frayer un passage à travers déserts et montagnes et d’atteindre l’océan Atlantique.
    De véritables oasis se sont créées sur les berges et dans les lits même de ces rivières qui ne coulent guère plus de quelques jours par an. Attirés par les immenses acacias et autres mopanes que forment ces oasis, les grands mammifères tels les éléphants s’aventurent parfois très loin pour trouver de la nourriture.

    Déroulement de cette excursion collective : C'est au départ du Twyfelfontein Country Lodge que, vers 14h30, vous partirez en 4x4, à la recherche des éléphants du désert. Un ranger anglophone expérimenté vous accompagnera dans cette très belle aventure.

  • Sandwich Harbour - Walvis Bay - Namibie - Laure Lambusson

    Excursion 4x4 à Sandwich Harbour

    • lagon et dunes de Sandwich Harbor
    • Excursion
    • Au départ de Walvis Bay
    En savoir plus

    Départ à bord d’un 4x4 avec chauffeur / guide privé pour partir à la découverte de Sandwich Harbour. A l'origine, cette baie était destinée à servir de port, mais son ensablement obligea la colonie allemande à abandonner ce projet. C'est aujourd'hui réserve naturelle et protégée. Là, un spectacle inoubliable vous attend : la rencontre entre les dunes du Namib et l'océan. Ici, les dunes se jettent littéralement dans l’Atlantique : tout simplement magique !
    Départ quotidien : 09h00 / 16h30.

  • Mokuti Etosha Lodge - Etosha Est - Namibie - Mokuti Etosha Lodge

    Safari guidé à Etosha

    • Etosha
    • Excursion
    • une demi-journée
    • Au départ des rests camps d'Etosha
    En savoir plus

    Accompagné par les rangers du camp (anglophones) vous partirez pour un safari guidé en véhicule 4x4 à la découverte du parc national d'Etosha, l'une des plus belle réserve animale d'Afrique. Au coeur de cet ancien lac asséché, allez à la rencontre de l'oryx, animal emblématique des paysages namibiens. Eléphants, zèbres, lions ou encore impalas, le parc offre une chance unique d'observer plus de 114 espèces de mammifères différentes.
    Excursion collective, minimum 9 participants.
    Les enfants de moins de 6 ans ne peuvent pas participer à cette excursion.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Retenir son souffle aux points d’eau d’Etosha devant les bêtes sauvages qui viennent boire
  • S’interroger sur le sens des gravures et peintures rupestres de Twyfelfontein
  • Déguster les pâtisseries allemandes de la Kaiser Wilhelm Strasse, à Swakopmund
  • Trotter à cheval dans les paysages montagneux du Namib Naukluft Park
  • Ne pas en croire ses yeux devant les sables orangés du Namib et rouge brique du Kalahari

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9.3/10 (230 avis)
Guide de voyage Namibie Tous nos voyages Namibie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.