Sur les pas de Tamerlan

  • Découverte guidée des plus belles villes d’Ouzbékistan chères au célèbre conquérant.
  • Itinérants & autotours Ouzbékistan
  • 10 jours / 8 nuits
  • À partir de 2200 € (prix par personne)
  • Incluant 70 € de taxes aériennes • voyage réalisable toute l'année
Voici un itinéraire équilibré, puisque vous passez une belle journée dans chaque ville historique d’Ouzbékistan. À chaque fois, vous êtes accompagné, y compris lors des déjeuners, par un guide francophone qui habite la ville en question. La promesse de beaux échanges… Pour vos nuits, nous avons sélectionné des hébergements traditionnels ouzbeks, qui vous feront vraiment entrer dans le pays. Un voyage dense et passionnant, sur les plans humain et culturel, avec les étapes les plus prestigieuses de la route de la Soie : Khiva aux majestueuses fortifications, Boukhara la Rayonnante, Samarcande, capitale du puissant Tamerlan et un passage par Chakhrisabz, sa bien-aimée ville natale.

L'avis du spécialiste

Sanae ALPHA, conseiller chez Comptoir des Voyages
Aujourd’hui, certaines médersas proposent un service de restauration. On peut y manger de délicieuses spécialités locales, bien parfumées. J’ai adoré les brochettes cuites au feu de bois et les manty, de petits raviolis frais fourrés de viande de bœuf. Un vrai régal !Sanae, spécialiste Ouzbekistan

Jour 1 | PARIS - TACHKENT

Départ dans la soirée à destination de Tachkent. Vol de nuit, dîner et nuit à bord.

Jour 2 | TACHKENT - OURGENTCH - KHIVA

Arrivée tôt le matin. Votre chauffeur et votre guide francophone vous attendent à l’aéroport. Vous faites route jusqu’au centre de la capitale pour prendre un petit déjeuner ensemble et faire connaissance. Vous le constaterez, Tachkent est une ville assez hétéroclite et cosmopolite, parsemée de grands espaces verts. C’est en métro, avec votre guide, que vous irez découvrir les principaux monuments de la ville, car les stations décorées par les plus grands artistes ouzbeks sont de vraies œuvres d’art. Vous verrez les médersas de Barak Khan, Koukeldach, d’Abdul Kassim. Puis, transfert à l’aéroport et vol pour Ourgentch. À l’arrivée, une voiture vous attend pour vous conduire en une petite heure à Khiva, par une route bordée de champs de coton et de vergers.

Jour 3 | KHIVA

Khiva, classée par l’Unesco, est une véritable ville-musée enchâssée au cœur du désert. Vous en apprendrez toutes les légendes, au fil des visites avec votre guide. Jadis ville-étape des caravanes, elle a été reconstruite au XVIIIe siècle après son saccage par les Perses. Elle aurait été fondée par Sem, le fils de Noé. Lors d’une nuit dans le désert, il se vit soudain en rêve entouré de 300 torches. Des lumières, donc une ville. Il vit là un signe du destin et décida de fonder une cité à l’endroit même où il avait dormi, par ailleurs riche en eau. La forteresse de Khiva, l’Itchan Kala, reste l’emblème de la ville. Dans son enceinte, se trouve un fabuleux concentré de mosquées, médersas, mausolées et palais.

Jour 4 | KHIVA - BOUKHARA

La longue route menant à Boukhara, qui traverse l’Amou-Daria, l’ancien Oxus, est une vraie traversée du désert, le Kizil Koum, qui tire son nom de ses sables rouges. À votre arrivée, vous voilà plongé dans la grande ville sainte de l’ancienne Asie centrale. Deux périodes de gloire ont marqué l’histoire de Boukhara, les IXe-Xe siècles, puis le XVIe siècle, où elle a compté trois cents mosquées, une centaine de médersas, des dizaines de caravansérails et de marchés spécialisés. Aujourd’hui, cette oasis installée sur la rivière Zeravchan reste une ville commerçante et animée, preuves en sont les coupoles marchandes, le Tak-i-Zargaron (bijoutiers), le Tak-i-Sarrafon (changeurs) et le Tak-i-Telpakfouroushon (chapeliers)…

Jour 5 | BOUKHARA

Votre guide francophone local passe vous chercher à votre hôtel pour les visites de la journée. Boukhara est sa ville, il en connaît toute l’histoire. Vous commencez avec la citadelle Ark, occupée sans interruption du Ve siècle jusqu’en 1920. Vous découvrez la mosquée de Bolo Khaouz puis le mausolée Tchachma Ayyoub reconstruit par Tamerlan et celui d’Ismail Samani. Après la pause-déjeuner avec votre guide, vous visitez le Poi Kalon, qui comprend la médersa Mir-i-Arab et la mosquée Kalon, aux façades grandioses et au superbe minaret. À l’époque, ses 48 m de haut en faisaient le plus haut d’Orient et une vraie performance technique !

Jour 6 | BOUKHARA - SAMARCANDE

Avant de partir, nous vous suggérons de faire un tour au marché pour découvrir tout un monde de couleurs, entre vêtements et tapis, de senteurs aussi et de sourires. Cette plongée dans l’effervescence des petits commerces est un pur bonheur ! Puis, vous prenez la route pour Samarcande, la capitale de l’empire des Timourides, qui s’étendait de la mer Noire jusqu’au Penjab indien.

Jour 7 | SAMARCANDE

Après le petit-déjeuner, vous retrouvez votre guide pour la journée. Sans doute fondée au Ve siècle, entièrement détruite par Gengis Khan en 1220, Samarcande a repris vie grâce à Tamerlan au XIVe siècle. Vous découvrez le Registan, centre du pouvoir des Timourides, qui est entouré d’un ensemble de médersas un peu penchées mais aux proportions parfaites, couvertes de faïences et de mosaïques bleues. Celle d’Ouloug Beg précède dans le temps celle de Cher-Dor et celle de Tilla-Qari. Pour son épouse favorite Bibi Khanoum, Tamerlan fit construire une mosquée qui porte son nom, mais qui a mal résisté aux outrages des ans et des séismes. À ses pieds, le grand bazar où se presse une foule bigarrée, est un régal de tous les sens, avec ses étals de piments séchés, d’épices, de légumes, de fruits frais et secs. Mais aussi de robes, foulards, chapeaux, turbans de toutes les ethnies.

Jour 8 | SAMARCANDE - CHAKHRISABZ - SAMARCANDE

De Samarcande, vous mettez le cap au sud pour gagner la vallée de Kashka Daria et la ville natale de Tamerlan, Shakhrisabz, "ville verte" en tadjik. Au programme des visites, Ak Saray le palais blanc de Tamerlan, puis la mosquée Kok Goumbaz construite par son petit-fils Ouloug Beg. Vous verrez la nécropole de Dorus Siadat, construite par Tamerlan à la mort de son fils aîné et celle de Goumbazi Seydon, tombeau familial construit par Ouloug Beg. Retour à Samarcande par le col de Takhtakaracha (1675 m) à travers une jolie route de montagne et de vergers. Vous aurez le temps de faire une halte à Hazrat Bashir, un village plein de charme, dont la source sacrée jaillit au milieu des poiriers et des grenadiers !

Jour 9 | SAMARCANDE - TASHKENT

Avant de rejoindre la capitale par le train, faites un tour au marché couvert de Samarcande pour y déguster les délicieux nons, de larges pains ronds et plats qui se mangent de préférence chauds. Attention, ne les posez jamais par terre ni à l’envers sur la table, ça porte malheur ! Pour votre dernière soirée en Ouzbékistan, essayez d’assister à un spectacle de derviches tourneurs dans l’un des nombreux théâtres de la ville.

Jour 10 | TACHKENT - PARIS

Vous pourrez profiter de cette matinée pour faire vos derniers achats au bazar Tchorsou et négocier vos épices comme tout bon Ouzbek ! En début d’après-midi, transfert à l’aéroport et vol à destination de Paris.
À partir de 2200€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 70 €
  • Les vols aller-retour Paris / Tachkent avec Uzbekistan Airlines
  • Le vol intérieur Tachkent / Ourgentch
  • Tous les transferts en voiture avec chauffeur d’une ville à l’autre
  • Le transfert hôtel / aéroport à Tachkent
  • L’hébergement et les repas du chauffeur
  • Le carburant du véhicule
  • 8 nuits en hôtels traditionnels ouzbeks avec petit déjeuner
  • Les services d’un guide local francophone à Khiva (1 journée), Boukhara (1 journée), Samarcande (1 journée), Tachkent (1 journée) à et à Shakhrisabz (1/2 journée)
  • Les déjeuners dans des restaurants locaux lorsque vous serez avec votre guide

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les frais de visa (obtention avant le départ)
  • Les visites, excursions, droits d’entrée sur les sites, droits de photos et de vidéos
  • Les repas non mentionnés et les boissons
  • Les pourboires

Transports aériens

Vols réguliers au départ de Paris le mardi et le vendredi
Départ des principales villes de province, avec ou sans supplément, nous consulter.
Le budget indiqué prévoit des hébergements traditionnels ouzbeks, avec petit-déjeuner.
Descriptif détaillé de tous les hébergements lors de l’envoi du devis personnalisé.

Fiche pratique

La bonne saison
L’Ouzbékistan a un climat extrêmement continental, avec des hivers très, très rigoureux et des étés très, très chauds. C’est autour de Khiva (et dans le Sud) que les températures les plus hautes sont enregistrées. Pour ces raisons, les meilleures périodes pour voyager dans le pays se situent entre avril et juin, puis de fin août à début novembre.
Accès
Comptez environ 7h pour un vol Paris / Tachkent.
Décalage horaire
+ 3 heures en été, + 4 heures en hiver

LE SAVIEZ-VOUS ?


Dès le VIIe et le VIIIe siècles, les intellectuels orientaux traduisent, compilent et commentent les écrits de l’Antiquité. Les souverains vont jusqu’à payer de leur poids en or tous les livres que les lettrés traduisent et dès le IXe siècle, quasiment tous les écrits de la Grèce antique sont déjà disponibles en arabe !

Atmosphère, atmosphère !

Réciter quelques quatrains du poète persan Omar Khayyam…

Que vos pas soient légers à ces mousses fleuries
Près de ces flots riant comme des pierreries
Car on ne peut savoir de quelles lèvres douces
Et mortes, ont jailli ces fleurs parmi ces mousses

L’homme est une poupée en la main d’un géant
Nous sommes des jouets sur le damier des êtres
Et le quittons bientôt pour rentrer au néant
Dans la botte et dans l’ombre où les vers sont nos maîtres

Comme l’aube écartait le rideau de la nuit,
Quelqu’un de la taverne a crié : « Le temps fuit,
Remplis ta coupe avec la liqueur de la vie
Et sois ivre, avant l’heure où la source est tarie


… avant de lire Amin Maalouf
L’écrivain franco-libanais a obtenu le Prix des Maisons de la Presse pour Samarcande, un roman qui relate la vie d’Omar Khayyam, libre-penseur, poète et astronome, et qui dépeint merveilleusement bien le joyau du monde arabe, Samarcande.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Écouter les guides locaux conter avec passion l’histoire de leur ville
  • À Samarcande, acheter des épices et des fruits séchés au grand bazar
  • À Boukhara, grimper les 105 marches du minaret Kalon, pour la vue sur les dômes bleus
  • À Chakhrisabz, boire un thé à la tchaïkhana, tout en regardant les joueurs de dominos

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9/10 (38 avis)
Guide de voyage Ouzbekistan Tous nos voyages Ouzbekistan

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.