Road-trip norvégien des fjords à l’Atlantique

  • De Bergen à Trondheim par les plus belles routes de Norvège avec du temps pour profiter des paysages, faire des balades et activités nature
  • Itinérants & autotours Région des fjords et Atlantique
  • 14 jours / 13 nuits
  • À partir de 2290 € (prix par personne)
  • Incluant 125 € de taxes aériennes • voyage réalisable de mi-mai à mi-septembre
C'est parti pour 2 semaines de Road-trip sur les plus belles routes de Norvège ! Un voyage sous forme d'immersion au cœur des paysages qui constituent l’essence même de la Norvège : l’alliance des montagnes, des fjords et de l’eau. Pourquoi parlons-nous d'immersion ? Parce qu'on prend le temps de l'exploration tout au long de notre périple....Chaque étape offre des possibilités de promenades ou de vraies randos, y compris glaciaires, ainsi que d’incursions dans les fjords, en bateau ou en kayak. Tout au long des routes nationales classées « touristiques », on longe des fjords et on enjambe des montagnes. Les points de vue sont nombreux et les panoramas sont spectaculaires ! On s'arrête pour admirer, respirer, prendre des clichés et déguster des produits locaux dans les fermes d'altitude !
Sommets enneigés, cascades ou chutes d’eau dévalant les montagnes, falaises bordant les fjords aux eaux émeraude, rivières qui se glissent au fond d’étroits ravins, fermes de montagnes qui s’accrochent à des coteaux escarpés. Paysages de landes infinies, d’îles et îlots battus par les vents côté Atlantique. Sans compter l’air iodé, si vivifiant ! Autre bonheur, et pas des moindres, les hébergements sélectionnés avec soin pour leur accueil et leur authenticité, l'occasion de vraies rencontres avec les Norvégiens.

NB : Mai et juin sont des mois parfaits pour voyager dans la région des fjords. Pour les trois raisons suivantes : il y a moins de monde qu’en juillet et août, les arbres fruitiers sont tous en fleurs et les sommets sont encore enneigés !

L'avis du spécialiste

David CHABOISSON, conseiller chez Comptoir des Voyages
En Norvège en payant un supplément auprès de l’hébergement dans lequel on vient de passer la nuit, on peut se préparer des sandwichs au buffet du petit déjeuner. Résultat ? On peut pique-niquer dans la nature à midi en toute autonomie, devant un paysage sublime. C’est simple, économique et astucieux !David, spécialiste Norvège

Jour 1 | PARIS – BERGEN

Vol pour Bergen. A votre arrivée, installation à votre hôtel pour deux nuits. Premier tour panoramique de Bergen, une ville coquette, attachante, qui a très bien su préserver son patrimoine d’ancienne cité hanséatique. Avec ses presque 280 000 habitants, elle est la deuxième ville du pays.

Jour 2 | BERGEN

Le vieux Bergen (Gamle Bergen) et Bryggen, le superbe quartier hanséatique classé par l’Unesco, sont à découvrir à pied, avec un stop pour visiter le musée de la Hanse. Puis, on peut poursuivre par Klostermauet, Munkebekksmauet, Knossesmauet (de l’autre côté de Bryggen), pour admirer les maisons basses en bois et les petites rues pavées, pleines de charme. Du côté du port se trouve le marché aux poissons, où il est délicieux de croquer quelques crevettes. Allez à l’Aquarium si vous voulez observer phoques et pingouins dans des bassins de plein air. Pour admirer d’en haut Bergen et ses environs, sachez qu’un funiculaire monte au sommet de Fløyen, 320 mètres et qu’un téléphérique grimpe au mont Ulriken. On gagne 300 m en plus puisqu’il culmine lui à 642 mètres.

Jour 3 | BERGEN – VOSS (100 KM / env. 1H30)

Prise en charge de votre véhicule de location avant de quitter Bergen, puis route en direction de Voss. Voss, capitale des sports extrêmes, propose une multitude d’activités et de randos. Celle d’1h30 a/r menant à Bordalsgjelet, une gorge spectaculaire, est d’un niveau facile. Celle de Stalheimsnali (2h a/r), superbe, est un peu plus difficile en raison de passages un peu raides. Mais vous pouvez aussi monter au Mt Hanguren (660 m) par le Hangurbana Voss Cable car et faire là-haut une « rando perchée ». D’autres activités sont possibles : des balades à cheval, du rafting, du skydiving, de la pêche, un parcours dans les arbres, etc. Et pour vous revigorer après une journée de plein air, goûtez à la tête de mouton, spécialité de Voss. A arroser de quelques rasades d’aquavit pour mieux digérer.

Jour 4 | VOSS – FLAM – AURLAND (81 KM / env. 1H30)

Au départ de Flåm (à 11 km d’Aurland), différents « fjord-safaris » guidés sont proposés, au cours desquels on admire les paysages, mais aussi les phoques, marsouins et aigles qui peuplent les eaux et les airs. Un safari de 3 heures traverse l’Aurlandsfjord et le Nærøyfjord, jusqu’à Bakka et fait un stop à Undredal, où vivent 85 habitants et 500 chèvres ! Un autre, de 5 heures, pénètre jusqu’au cœur du Nærøyfjord, connu pour la grande chute d’eau de Sag. Dans l’Aurlandsfjord, on accoste à Skjerdal pour une randonnée jusqu’à la ferme de Leim et un déjeuner en plein air, avec dégustation de fromage de chèvre ! Car dans la région, vous l’aurez compris la spécialité, c’est la chèvre… Vous pouvez aussi opter pour une excursion en kayak de 3-4 heures, avec (ou sans) rando sur la vieille Route Royale…

Jours 5 et 6 | AURLAND – LUSTER (103 KM / env. 2H)

D’Aurlandvegen et Laerdal, vous empruntez sur env. 40 km une route touristique, qui n’est ouverte que de mai/juin à oct. Elle grimpe dans la montagne, blanche quasiment toute l’année, par de nombreux virages, traverse la roche sur 25 km, et offre depuis Stegastein, superbe plateforme d’observation de 30 mètres lancée sur le vide, une vue imprenable sur le fjord, 650 mètres plus bas ! Laerdal est un village pittoresque, d’allure un peu western, au bord du Sognefjord. Non loin de là, on peut visiter la merveilleuse église en bois debout de Borgund, aux… cinq niveaux de toits et le Centre norvégien du Saumon sauvage. A voir aussi dans les environs, le village de Solvorn. A Luster, la « stavkirke » d’Urnes est classée par l’Unesco. A partir de Luster, de nombreuses randos à pied s’offrent à vous. Celle de Feigefossen, une chute d’eau haute de 218 mètres, prend une heure de temps depuis la rive sud de Lusterfjord. Celle de Molden (3h30 a/r) grimpe jusqu’à 1118 mètres. Jostedalbreen est le plus grand glacier d’Europe continentale. Depuis le centre d’interprétation de Breheimseteret, on peut admirer la langue glaciaire de Nigardsbreen, partir pour une randonnée à crampon sur le glacier ou aller jusqu’au front de Austdalsbreen, qui fait dévaler ses glaces sur 35 m et vêle des icebergs dans le lac de Styggevatnet (à 1200 m), que l’on traverse en zodiac ou en kayak.

Jour 7 | LUSTER – LOM (305 KM / env. 4H30)

La Route 55 aborde les montagnes Sognefjell, grimpant jusqu’à 1430 mètres, une altitude qui en fait le plus haut col d’Europe du Nord. Les paysages sauvages que l’on y découvre lui ont valu le statut de « route touristique », d’autant qu’elle traverse le Jotunheimen National Park, sillonné de 300 km de sentiers balisés et riche de nombreux glaciers, vallées glaciaires, ainsi que de lacs où l’on pêche la truite. C’est au poète A. Olavvsson Vinje que ces montagnes doivent depuis 1862 leur nom de Jotunheimen, les Jotnane étant les « trolls » qui pullulent dans la région ! On peut y visiter le musée National de la Montagne, qui décrit de manière unique les rapports entre l’homme et le milieu montagnard. A Lom, l’église en bois debout, de 1170, montre des dragons sculptés, un mur d'enceinte par endroits chapeauté d'un adorable petit toit. Un peu plus loin, se trouvent quelques belles maisons anciennes en bois. Et si, à Lom, vous êtes pris d’une petite faim, sachez qu'on y trouve la meilleure boulangerie de toute la Norvège !

Jours 8 et 9 | LOM – HJELLE, région de Loen et Stryn (98 KM / env. 1H30)

Sur la route no. 15 menant à Hjelle, n’hésitez pas à bifurquer, entre Grotli et Videsaeter, pour prendre la Nationale Touristique 258, ouverte de juin à octobre. Construite dès 1881 pour relier le Nordfjord à l’Est du pays, cette vieille route serpente sur 27 km à travers un spectaculaire paysage de montagne, où la neige subsiste jusqu’à la fin de l’été. Vous arrivez dans la région du Brisksdalsbreen, un glacier qu’on peut approcher à pied (en 40 min. de marche à partir de Briksdal) ou en « trollcar ». D’autres randos sont possibles : jusqu’au glacier Kjenndalsbreen, de Olden à Briksdal, etc.

Jour 10 | HJELLE – GEIRANGER (97 KM / env. 2H50)

Si le temps est dégagé, faites un détour par la route Dalsnibba (payante, ouverte de mai à oct.), pour aller voir un panorama unique : d’un côté, les pics enneigés, de l’autre, le fjord à 1500 mètres en contrebas ! C’est somptueux. Classé par l’Unesco, le Geirangerfjord permet nombre de découvertes. En safari à bord d’un zodiac, en kayak jusqu’à la cascade des 7 sœurs, en combiné kayak-rando jusqu’à la vieille ferme de Skagefla, aux points de vue époustouflants. Depuis Westeras un sentier mène en 45 min. à la chute de Storsæterfossen qui dévale de la montagne sur 30 mètres. Un autre mène à Losta et à Vesteråsfjelle, qui offre de magnifiques vues sur le fjord. Si vous êtes pêcheur, partez à la demi-journée à bord d’un bateau en bois, avec guide. Vos prises seront grillées lors d'un barbecue improvisé ! Pour les plus gourmands, Geiranger offre également de bonnes adresses que nous ne manquerons pas de vous dévoiler...

Jour 11 | GEIRANGER – AALESUND (110 KM / env. 2H30)

Vous quittez Geiranger par la Route des Aigles, Orneveien, qui grimpe à 620 mètres d’altitude en 8 km par des virages en épingle à cheveux. Tout en haut, la vue sur le fjord est extraordinaire ! Ensuite, soit vous prenez la route rapide, soit vous prenez la Route des Trolls jusqu’à Andalnes. Vous aurez alors une centaine de km de plus à rouler pour gagner Aalesund, mais la succession des virages serrés, les paysages désertiques, le passage entre des sommets de 1500-1800 mètres, sont époustouflants.
Comme posée sur l’eau, Ålesund fait partie d’un archipel dont les îles sont reliées par des ponts ou des tunnels creusés sous la mer sur près de 4 km. Son centre a été reconstruit dans le style Art Nouveau après un grand incendie qui en 1904 avait détruit près de 800 maisons. A pied, découvrez l’ancien port de pêche de Brosundet, ses bateaux de plaisance et de pêche, le quartier historique Molovegen aux maisons et entrepôts de bois qui abritent brocante, soufflerie de verre et musée de la pêche. Visitez le Centre d’Art Nouveau pour la page d’histoire sur le Jugendstil. Montez les 418 marches du mont Aksla pour la vue imprenable sur la cité, les îles au large, et les fjords qui louvoient entre les Alpes du Sunnmore. Et pour voir les beaux macareux qui nichent dans les falaises, c’est sur l’île de Runde qu’il faut aller randonner …

Jour 12 | AALESUND – ÎLE D’AVEROYA (140 KM / env. 2H50)

Prenez la route no. 64 dite « de l’Atlantique », ouverte en 1989 et classée en 2005 par le magazine The Guardian comme l’une des plus belles routes touristiques du monde. Elle enjambe plusieurs îles par douze ponts, dont certains sont d’une audace inouïe ! Par gros temps, l’ambiance y est dantesque... Lorsqu’il fait beau, on peut apercevoir baleines et phoques. Averoya offre des paysages de lande et de prairies bercées par les vents et la mer. On peut y découvrir le village de pêcheurs de Haholmen, le site de gravures rupestres de Sobstad parmi la centaine qui existe en Norvège, la stavkirke de Kvernes, aux contreforts extérieurs faits de rondins plantés en diagonale.

Jour 13 | ÎLE D’AVEROYA – TRONDHEIM

Trondheim, 3e plus grande ville de Norvège et l’une des plus anciennes, est très agréable à vivre. On a aimé le vieux pont (Gamle Bybro) à partir duquel on découvre des entrepôts du XVIIIe siècle, sur pilotis et en bois peint ; la zone portuaire réhabilitée en quartier branché et le très « bobo » Bakklandet, ruelles pavées bordées de maisons en bois du XVIIe qui abritent désormais des galeries d’art et des restos tendance. La vaste cathédrale de Nidaros, qui abrite le tombeau du roi Olaf Ier, se fait remarquer par la dentelle de pierre de sa façade gothique et sa vaste nef.

Jour 14 | TRONDHEIM - PARIS

Route pour l’aéroport. Restitution du véhicule de location. Vol de retour sur la France.
À partir de 2290€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 125 €
  • Les vols aller-retour Paris / Bergen et Tronheim / Paris
  • 13 nuits en hôtels, B&B et Guest-houses, en chambre double, petit déjeuner inclus
  • 13 jours de location de voiture de catégorie B, en km illimité, incluant taxes, assurances, et frais d’abandon entre Bergen et Trondheim
  • Une assistance téléphonique francophone 7j/7

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les repas hors petits déjeuners, les boissons et dépenses personnelles
  • Les visites, excursions suggérés au programme

Transports aériens

Vols réguliers avec KLM
Départ des principales villes de province, avec ou sans supplément, nous consulter
Les tarifs aériens varient en fonction de la saison et de la disponibilité

Transports locaux

Location de véhicule de catégorie B, en kilométrage illimité, assurances CDW et TP incluses, ainsi que les frais d’abandon entre Bergen et Trondheim. Il faut être détenteur d’un permis de conduire datant d’une année au moins. Les feux de croisement de votre véhicule s’allumeront dès que vous mettrez le contact, comme dans tous les pays nordiques. Le carburant connaît des variations de prix importantes selon les régions et les stations-service. Pour de l’essence sans plomb, il faut compter env. 15 à 16 Nok par litre, soit 1,80€ à 2€.

En Norvège, la vitesse est limitée à 30 km/h dans les villes, à 50 km/h ou 60 km/h aux abords, et à 80 km/h hors agglomérations. Ces limitations sont respectées, par civisme et parce que les amendes sont élevées. Attention : les piétons et enfants à vélo sont prioritaires sur les passages piétons.
Si un troupeau de rennes est installé au milieu de la route, les Norvégiens attendent patiemment qu’il s’en aille de lui-même. Vous ferez de même, et vous ne klaxonnerez surtout pas ! Profitez-en plutôt pour faire des photos.
Le budget indiqué prévoit des hébergements en hôtels, Bed & Breakfast et Guest-houses.
Descriptif de chaque hébergement lors de l'envoi du devis personnalisé

A Bergen, le Hanna’s Place
A Voss, le Store Ringheim
A Aurland, le 2/92 Aurland B&B

A Luster, le Nes Gard B&B

A Lom, le Elveseter

A Hjelle, l’Hôtel Hjelle

A Geiranger, le Westeras Gard

AAalesund, le Clarion Collection Hotel Bryggen

Sur l’le d’Averoya, la Svegvikka Guesthouse

A Trondheim, l’Hôtel Thon Gildevangen

Fiche pratique

La bonne saison
La côte a un climat océanique, tempéré par le Gulf Stream. Les amplitudes thermiques sont faibles, les printemps assez doux et les étés agréables, avec des journées longues et claires. A Bergen, une des villes les plus chaudes de Norvège puisqu’elle affiche des moyennes de 15-16°C en juin-juillet- août (mais avec des pics à 25-30°C), vestes de pluie et bottes en caoutchouc sont à prévoir car il pleut env. 150 jours/an. A Trondheim, près de 500 km plus au nord, on a en principe 3°C en moins pour les mêmes mois. Le temps peut être instable dans la région des fjords et dans les montagnes où les degrés diminuent, quoiqu’il en soit, de 1°C à chaque 150 mètres grimpés ! A partir de septembre, le mercure baisse lentement et les jours commencent à raccourcir.
NB : En juin-juillet, au bord des routes se tiennent de petits stands qui vendent des fraises en barquettes. Le climat de Norvège leur confère un goût différent de celui que nous connaissons aux fraises sous nos latitudes. Il faut absolument y goûter !

Décalage horaire
Pas de décalage horaire entre la Norvège et la France

Accès
Comptez environ 4H30 pour un vol Paris / Bergen et pour un Trondheim / Paris

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’exception d’Ålesund
Ålesund est le seul centre-ville européen à détenir un ensemble urbain de style Art Nouveau aussi ample, aussi cohérent et compact. Cela parce qu’en janvier 1904, un incendie réduit en cendres 800 maisons du centre. Aussitôt, l’état fait appel à une cinquantaine d’architectes pour reconstruire la ville au plus vite, non plus en bois, mais en pierre, brique et plâtre. Des aides affluent de partout en Europe, d’Allemagne en particulier. Ålesund est rebâtie en moins de quatre ans, dans ce Jugendstil très en vogue à l’époque, qui collectionne les façades parées de sculptures évoquant la nature, les arabesques, tourelles rappelant les châteaux du pays, clochetons et autres parements ornés. Le tout enduit et peint de couleurs pastel. Un régal pour les yeux !

Atmosphère, atmosphère !

Un film à voir…
Upperdog ! Un film norvégien de 2009 signé par la réalisatrice Sara Johnsen, qui a écrit le scénario. L’histoire : Axel et Yanne, demi-frère et sœur devenus orphelins au Vietnam, sont adoptés par deux familles d’Oslo, l’une riche, l’autre modeste. Yanne, l’aînée, se souvient de leur arrivée en Norvège, mais pas Axel, devenu un désagréable fils-à-papa. Voilà qu’un beau jour, leur passé refait surface…

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • Nærøyfjord - Comté de Sogn og Fjordane - Norvège - Øyvind Heen/Visitnorway.com

    Randonnée dans le fjord et observation de la faune sur le Nærøyfjord en bateau

    • Excursion
    • 5h
    • Excursion réalisable de juin à août
    En savoir plus

    Une journée en plein cœur du Nærøyfjord où la faune environnante est très riches et bien présente.
    Au programme : safari en zodiac jusque dans le cœur du Nærøyfjord avec la grande cascade Sagfossen. Dans l’Aurlandsfjord, débarquement en dessous de Skjerdal pour entamer une randonnée jusqu'à la ferme de chèvres de Leim. Sur le chemin, le paysage est renversant et on profite notamment de plusieurs chutes d’eau. À Leim, visite de la ferme et découverte de la fabrication du fromage de chèvre traditionnel.

  • Escalade sur le glacier - Pmac/fotolia.fr

    Petite randonnée sur le Nigardsbreen glacier

    • Excursion
    • 2h
    En savoir plus

    Jostedalsbreen est le plus grand glacier d'Europe continentale et il est situé dans le comté de Sogn og Fjordane en Norvège de l'Ouest. La plupart des glaciers du Parc national de Jostedalsbreen sont fondus, mais le Nigardsbreen et les autres bras du glacier dans la vallée de Jostedalen sont si grands et ont un tel volume de glace que la fonte est heureusement très lente.
    Au programme : traversée en bateau jusqu'au glacier puis 2 heures de marche sur la glace (nécessite une bonne condition physique).

  • Alesund- comté de Møre og Romsdal - Norvège - Andrea Giubelli - Visitnorway.com

    Découverte d'Alesund en kayak

    • Excursion
    • 1/2 Journée
    • De juin à août
    En savoir plus

    Voici une ville inattendue qui séduit tant par son site spectaculaire que par son architecture Art nouveau. Située au centre d’un archipel baigné par l’océan, la ville s’est développée sur les rives d’un détroit et a investi peu à peu les îles voisines, reliées entre elles par des ponts. Explorer la ville à bord d'un kayak est un moyen original pour découvrir cette ville surprenante.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Le printemps, quand les arbres fruitiers sont en fleurs et les sommets encore enneigés !
  • Dormir dans d’anciennes fermes restaurées et des B&B plein de charme et qui nous servent des petit-déjeuners gourmands
  • Le mariage entre cette nature brute et les œuvres d’architectes et artistes qui signalent ça et là un point de vue ou une aire de repos

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9/10 (515 avis)
Guide de voyage Norvège Tous nos voyages Norvège

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.