La route de l'ambre balte

  • Autotour entre les capitales baltes, Vilnius, Riga, Tallinn, en passant par la campagne et le bord de la Baltique. Que de trésors !
  • Itinérants & autotours Lituanie, Lettonie, Estonie
  • 11 jours / 10 nuits
  • À partir de 1100 € (prix par personne)
  • Incluant 180 € de taxes aériennes • voyage réalisable d'avril à octobre
Un périple de 1100 km au volant d'une voiture de location… voilà une belle façon de découvrir les capitales baltes, de vrais petits bijoux parfois classés Unesco et encore relativement peu fréquentés.
Côté campagne, ce sont de doux reliefs verdoyants qui vous attendent, émaillés d’étangs et de lacs, de châteaux, de villages parfois fondés au Moyen Âge. Et sur les berges de la Baltique, des dunes blondes, des pinèdes, des villages de pêcheurs lettons, Juodkrante ou Nida, aux maisons colorées côtoyant des tas de bois circulaires. Bref, à chaque minute, vous découvrirez des trésors, et pourquoi pas, de l’ambre, histoire de commencer un collier !

L'avis du spécialiste

Nicolas ADAM, conseiller chez Comptoir des Voyages
De Klaïpeda, je rejoins Palanga et son célèbre château Tyszkiewicz. Puis se dessinent Jurmala et ses immenses plages de sable fin, dignes des plus grandes stations balnéaires californiennes. Pourtant, je suis bien en Lettonie ! Nicolas, spécialiste Lituanie

Jour 1 | Paris – Vilnius

Vol pour Vilnius. À l'aéroport, prise en charge de votre véhicule de location. Capitale baroque de l’Europe du Nord, Vilnius est installée sur une colline, à la confluence de la Neris et de la Vilnia. Fondée vers 1320, elle tira longtemps sa richesse du commerce de la fourrure, du lin et de l’ambre. Sa vieille ville a été classée par l’Unesco en 1994 et regorge de trésors à visiter.

Jour 2 | Vilnius – Kaunas (104 km / 1h35)

Profitez de la matinée pour continuer la visite de Vilnius : les remparts, la tour de Gédiminas et son superbe point de vue, la porte de l’Aurore et la chapelle Notre-Dame. Sans oublier l'église Sainte-Anne construite en briques rouges de 33 formes différentes, la cathédrale et l'étonnant quartier d'Uzupis. Départ pour Kaunas. En chemin, visite de Trakai, une agréable petite ville entourée de 5 lacs où les Lituaniens viennent se baigner et faire de la voile. Son très beau château de briques rouges se dresse sur une péninsule du lac de Galve. Kaunas, capitale lituanienne de l'entre-deux-guerres, a été fondée au XIe siècle. Dans la vieille ville, découverte du château, de l’hôtel de ville, de l’église des Jésuites et de la maison de Perkunas. Ne passez surtout pas à côté du cloître de Pazaislis et du musée du Diable !

Jour 3 | Kaunas – Klaipèda (215 km / 2h10)

Route pour Klaipèda en suivant le cours de la rivière Nemunas, à travers des paysages de plaines basses et verdoyantes. En route, visite des villes de Jurbarkas et de Siluté, installée au bord de la lagune Kourski. Klaipèda est une ancienne cité hanséatique qui s’étend sur une lagune. Son port reste libre de glace en hiver. Le centre historique, restauré, comprend le quartier du port, avec les vestiges du château, la poste néogothique, l’ancienne mairie, le théâtre et les maisons à colombage. Dans les boutiques, l’ambre est roi ! De même les céramiques et les tissus en lin.

Jour 4 | Excursion à Nida

Départ en ferry de Klaipèda pour rejoindre Smiltyne. Aujourd'hui vous passez la journée dans la région de l'isthme de Courlande, appelé aussi "flèche curonienne", un long cordon littoral sableux qui s’est formé il y a 5 000 ans. Les dunes, plages et pinèdes font penser aux paysages méditerranéens, mais les villages de pêcheurs de Juodkrante ou Nida, aux maisons de pêcheurs colorées sont là pour rappeler que l'on se trouve sur la Baltique ! À visiter à Nida, la maison d’été de Thomas Mann, le mont des Sorcières, le musée-galerie de l'ambre…

Jour 5 | Klaipèda – Riga (311 km / 4h)

De Klaipèda, vous montez plein nord pour rejoindre Palanga, où s’impose une visite : celle du palais Tyszkevicz, qui abrite le musée de l’ambre, une résine fossile rejetée par la Baltique. Sa transparence dorée présente parfois de délicates inclusions d’insectes. Vous continuez votre route en direction de Liepaja, LA ville de l'ambre, dont la vieille ville est intéressante ainsi que son horloge en ambre faite de millier de morceaux de cette résine. Puis, vous passez par les pittoresques bourgades de Kuldiga et Tukums, en pays courland pour retrouver la côte à Jurmala, une station balnéaire de la baie de Riga réputée pour ses magnifiques plages et ses charmantes villas en bois de style edwardien…

Jour 6 | Riga

Journée de découverte de la vieille ville à pied, la plupart des sites étant assez proches les uns des autres. Riga présente une grande diversité de styles, allant du gothique au baroque. Visite de l’église Saint-Pierre datant du XIIIe et montée au sommet de la tour pour la vue sur toute la ville. Vous pouvez continuer vos visites par le château de l’ordre de Livonie, puissant édifice du XIVe siècle, maintes fois remanié, qui abrite aujourd’hui la Présidence. Puis, découverte des rues piétonnes, avec la porte Suédoise, la tour Poudrière, de très belles demeures anciennes, notamment les bâtiments de la Grande et de la Petite Guildes, des Trois Frères, l'église Saint-Jean, ancienne chapelle d'un couvent dominicain du XIIIe siècle devenue luthérienne.

Jour 7 | Riga – Cesis (98 km / 1h40)

Avant de quitter Riga, allez visiter le Musée ethnographique en plein air, pour découvrir le mode de vie au XVIIIe siècle, avec des artisans et des tavernes… Ensuite, direction Sigulda, une petite ville nichée au cœur du parc national de la Gauja, où l’on fait du ski et du bobsleigh en hiver, et de la randonnée, du cyclotourisme ou du canoë en été. Construite autour d’un château élevé par les chevaliers Porte-Glaive en 1207, elle est devenue, dès le XIXe siècle, une station de villégiature très appréciée. Ne passez pas à côté de la grotte de Gutmanis couverte de gravures rupestres. Ni du village de Turaida pour son château épiscopal en briques rouges. Dans la langue des anciens Lives, premiers habitants de la région, Touraida signifiait "le jardin des Dieux". Vous poursuivez votre périple balte vers Cesis aux jolis bâtiments jaunes et blancs, qui côtoient le château médiéval et l’église luthérienne Saint-Jean.

Jour 8 | Cesis – Tartu (171 km / 2h30)

De Cesis, vous prenez la direction du nord, par Valmiera et Valga, une ville qui fut littéralement coupée en deux à la fin du XIXe, entre Latvia et Estonie. Vous pénétrez en Estonie par la belle région de Voru, pour gagner Tartu, la plus ancienne cité des Pays Baltes. Un tour de la ville s'impose, avec le mont Toomemrgi, l’université créée en 1632 par le roi suédois Gustav Adolf II, le musée des Éditions Anciennes qui abrite des manuscrits de Pétrarque, des gravures de Rembrandt, des autographes de rois de France et de Napoléon, etc. Visite de la cathédrale de l’Assomption, de la basilique Saint-Jean, du XIVe siècle, la seule église d'Europe du Nord décorée de sculptures en terre cuite.

Jour 9 | Tartu – Tallinn (186 km / 2h45)

Avant de rejoindre Tallinn, faites un détour par les côtes estoniennes du lac Peipus, face à la Russie. Outre la beauté du lac et de ses berges, vous y découvrirez de longs villages-rues qui forment un monde à part, celui des "vieux croyants russes". Au milieu du XVIIe siècle, dans l’empire des tsars, une partie de la population russe refuse les réformes entreprises par le patriarche Nikon, ce qui conduit à un schisme, le Raskol. Les persécutions obligent alors de nombreux raskolniki à fuir vers les marges orientales ou occidentales de l’empire, comme dans la région du lac Peipus, où des communautés voient le jour, qui vivront de la pêche et traverseront les siècles, entièrement repliées sur elles-mêmes. Bien que les choses aient changé depuis quelque temps, cette "fermeture" est encore perceptible aujourd’hui …que ce soit à Kallaste ou à Mustvee. Vous poursuivez votre route vers Tallinn, en passant par Rakvere et le parc national de Lahemaa. À votre arrivée dans la capitale estonienne, vous restituez votre véhicule de location à votre hôtel.

Jour 10 | Tallinn

Découverte de Tallinn classée par l’Unesco. Pourquoi ne pas commencer par la citadelle de Toompéa, fondée en 1227, puis reconstruite et agrandie au XIVe siècle. Les souterrains servaient de prison pour les condamnés que l’on descendait au moyen d’une corde. La cathédrale orthodoxe Alexandre Nevski, bâtie au tournant du XXe siècle, s’inspire du style des églises moscovites colorées du XVIIe. Au débouché de la tortueuse rue Pikk-Jalg (rue de la Longue-Jambe), l’une des plus anciennes églises de la ville, la Toomkirik de style gothique. Elle abrite des pierres tombales et monuments funéraires, de personnages importants mais aussi de petites gens, tels ces cordonniers signalés par une botte. Dans l’après-midi, découverte de l'abbaye Sainte-Brigitte, de Rocca al Mare qui regroupe des constructions rurales en bois, Pirita et le cimetière de la Forêt. Ou bien du palais baroque de Kadriorg entouré de jardins inspirés du XVIIIe et du musée Kumu.

Jour 11 | Tallinn – Paris

Dernière matinée pour profiter de Tallinn. Pour vous rendre à l’aéroport, nous vous conseillons de prendre un taxi. Vol de retour sur Paris.
À partir de 1100€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 350853 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 180 €
  • Le vol aller Paris / Vilnius sur Air France ou SAS
  • Le vol retour Tallinn / Paris sur Air France ou SAS
  • 10 nuits en hôtels petit-déjeuner compris
  • 9 jours de location de voiture cat A, frais d'abandon entre Vilnius et Tallinn inclus

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les visites, excursion, droits d'entrée dans les sites et dépenses personnelles

Transports aériens

Vols réguliers au départ de Paris, via Copenhague
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon compagnie, nous consulter.

Transports locaux

Nous louons les véhicules auprès de la compagnie Ollex ou Europcar
À Tallinn, nous vous conseillons de prendre un taxi pour vous rendre à l’aéroport et de négocier le tarif avec le chauffeur dès le départ.

Fiche pratique

La bonne saison
Les Pays Baltes ont un climat océanique et continental dans leur partie Sud-Est. Les étés sont doux, avec des températures moyennes de 15°C en juillet-août. Début novembre, on sort les gants et les bonnets car les températures négatives s’installent. Les hivers sont froids et humides, avec des chutes de neige régulières. De mars à avril, le mercure grimpe assez rapidement.
Accès
Comptez en moyenne 6 heures pour un vol avec escale.
Décalage horaire
+ 1 heure

LE SAVIEZ-VOUS ?


Résine fossile qui, selon les Baltes, contiendrait toute la lumière du monde, l'ambre est empreinte de mystères et de légendes. Elle purifierait l'environnement, renforcerait les défenses immunitaires, calmerait la fièvre, faciliterait la circulation sanguine, lutterait contre la dépression, aiderait à se concentrer… À la naissance d'un enfant, la tradition veut que l'on offre un collier d'ambre pour calmer les irritations cutanées, apaiser les douleurs dentaires.
Offrez-vous donc un bijou, un objet fabriqué en ambre ou un soin à base d'ambre prodigué dans l'un des spas de Vilnius ou et Palanga.

Atmosphère, atmosphère !

Des pièces de théâtre lituaniennes à lire
Le Voisin, de Marius Ivaskevicius publié aux Presses universitaires de Caen expose sur un ton très drôle les limites de la cohabitation dans un immeuble lituanien des années 1970.
Beaucoup moins léger, Le Trou de Séléné de Sigitas Parulskis publié aux Presses universitaires de Caen évoque, à travers six personnages, le massacre des Juifs et les conséquences tragiques de la conquête de l’univers par une humanité ambitieuse.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • L’icône miraculeuse de la Vierge, dans la chapelle de la porte de l’Aurore (Aušros Vartai). Elle ne porte pas l’enfant Jésus, ce qui en fait une rareté. Quelle ferveur chez catholiques et orthodoxes !
  • Chercher de l'ambre rejeté par la mer sur une plage de l'isthme de Courlande et comme elle stimule les défenses immunitaires, garder son petit morceau tout contre soi
  • La station balnéaire de Jurmala, si chic qu’elle est parfois surnommée le St Trop letton. Sa plage de sable fin est immense, et magnifiques ses grandes demeures du 19e en bois ouvragé
  • Entrer dans la vieille ville de Tallinn par la porte Viru, flanquée de 2 tours du 14e siècle, et rejoindre le passage Ste Catherine bordé de bâtiments des 15-17e. Atmosphère médiévale garantie !
  • La collection des bâtiments Art Nouveau de Riga ! Rues Strelnieku, Alberta, Skunu. Les visages colossaux du 10 rue Elizabetes, les dragons du 8 rue Antonijas, les Atlas sur leur dôme rue Teatra…

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.5/10 (31 avis)
Guide de voyage Lituanie Tous nos voyages Lituanie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.