Les Alpes japonaises entre nature et traditions

  • Voyage à Tokyo, Kyoto et dans les Alpes japonaises, une région aux traditions intactes et aux ravissants paysages de montagnes et forêts.
  • Itinérants & autotours Japon, Tokyo, Alpes Japonaises et Kyoto
  • 14 jours / 12 nuits
  • À partir de 2950 € (prix par personne)
  • Incluant 450 € de taxes aériennes • Voyage réalisable de mi-avril à novembre
Le Japon a lui aussi ses Alpes ! Cette région montagneuse, qui s’étend du centre de l’île d’Honshu à la mer du Japon, est une plongée dans le Japon d’antan. Ses villes ont conservé des vestiges féodaux, des ruelles étroites et de charmantes maisons en bois appelées machiya. Après s’être délecté d’une cuisine sansai, faite de plantes sauvages, on se repose dans des ryokans, des petites auberges traditionnelles. Aux alentours, les paysages de montagnes et forêts n’ont rien perdu de leur superbe, surtout à la fin de l’automne, quand les arbres se colorent de rouge et d’or. Un cadre naturel grandiose où se cachent d’agréables sources d’eau chaude…

Avec votre Japan Rail Pass, vous partirez à Nagano, Kanazawa et Takayama, trois villes emblématiques des Alpes japonaises. En journée, on peut se promener dans leurs quartiers traditionnels ainsi qu’explorer les sites naturels des alentours. Vous profiterez d’une entrée aux sources thermales de Jigokudani, où viennent se baigner les singes, ainsi que d’un trajet en train dans les gorges de Kurobe. Le soir, vous dormirez dans des ryokans au confort simple et authentique. Au début et à la fin de votre voyage, vous passerez quelques jours dans les incontournables Tokyo et Kyoto, avec la mise à disposition d’un accompagnateur francophone pendant toute une journée.

Jour 1 | FRANCE – TOKYO

Envol pour Tokyo, une mégalopole trépidante et pleine de surprises.

Jours 2 et 3 | TOKYO

Après avoir posé vos valises au centre de Tokyo, vous rencontrerez l’un de nos Greeters. Expatrié français vivant depuis longtemps dans la capitale japonaise, il vous livrera, le temps d’un café, toutes ses bonnes adresses et ses petites astuces pour vous aider dans vos découvertes. En soirée, prenez le temps de vous balader dans le quartier très animé de Shinjuku, un défilé impressionnant de néons, gratte-ciel, boutiques et restaurants. L’endroit parfait pour goûter à la frénésie tokyoïte !

Le lendemain, un accompagnateur francophone vous fera découvrir les différents quartiers et atmosphères qui composent Tokyo en s’adaptant à vos centres d’intérêt. Asakusa et ses échoppes traditionnelles, Ueno et ses espaces paisibles, Yanaka et son « vieux Tokyo »… Le programme se fait selon vos envies. En fin de journée, pourquoi ne pas aller au marché d’Ameyoko ? Ses étals populaires proposent aussi bien des gadgets et vêtements que des douceurs telles que galettes de riz et tranches de fruits frais.

Jour 4 | TOKYO – NAGANO (ENV. 210 KM / ENV. 1H30 DE TRAIN)

Avec votre Japan Rail Pass, vous prendrez le train vers les Alpes japonaises et plus précisément Nagano, une agréable ville connue pour ses Jeux Olympiques d’hiver de 1998. On peut y découvrir l’un des plus importants temples bouddhistes du Japon, le Zenkoji, à côté duquel se trouve votre ryokan, une auberge typiquement japonaise. Pour cette première journée dans les montagnes, nous vous avons prévu une entrée au parc naturel de Jigokudani, accessible en bus. L’endroit est célèbre pour ses belles sources thermales, où viennent se baigner de nombreux macaques.

Jour 5 | NAGANO

Si vous avez envie de découvrir l’art des ninjas, prenez le bus vers le village de Togakure, dans le parc du mont Togakushi. Son musée expose des armes et vêtements de ninjas, présente leurs techniques de combat et dévoile même une maison d’époque, avec ses pièces secrètes et ses pièges. Le village est aussi connu pour ses nouilles soba, l’occasion de se régaler de ces pâtes de sarrasin. De retour à Nagano, vous vous installerez dans une adresse traditionnelle où le dîner et le petit déjeuner végétariens seront servis dans votre chambre japonaise.

Jour 6 | NAGANO – KANAZAWA (ENV. 230 KM / ENV. 1H15 DE TRAIN)

Vous reprendrez le train vers la ville de Kanazawa, blottie entre les Alpes japonaises et la mer du Japon. Elle offre de superbes vestiges de l’époque féodale tels que les remparts de son château, le quartier de Nagamachi et ses résidences de samouraïs, et le jardin Kenrokuen, l’un des plus beaux du Japon. On apprécie également son musée consacré à la teinture de kimonos en soie, ainsi que son marché aux poissons d’Omicho. Le soir, vous dormirez dans un ryokan entouré de forêts et montagnes. Ses onsen sont parfaits pour se prélasser...

Jour 7 | KANAZAWA

Prenez le train jusqu’à Unazuki Onsen, une petite station thermale. De là, vous emprunterez un petit train, autrefois utilisé dans la construction d’un barrage, pour traverser les gorges de Kurobe. Les paysages luxuriants dévoilent de magnifiques nuances de vert au printemps et en été, mais c’est à la fin de l’automne, lorsque les arbres se parent de rouge et d’or, que les gorges sont les plus belles. Sur le trajet, on peut s’arrêter à Kuronagi pour ses sources d’eau chaude en pleine nature, ou à Kanetsuri pour voir son « mini glacier ».

Jour 8 | KANAZAWA – TAKAYAMA (ENV. 170 KM / ENV. 2H15 DE TRAIN)

La prochaine étape du voyage sera Takayama, que l’on peut rejoindre en train via Toyama. Votre ryokan est idéalement situé pour découvrir cette ville surnommée la « petite Kyoto ». On adore se balader dans le quartier de Sanmachi Suji, avec ses vieilles maisons en bois, ses petits ponts charmants et ses restaurants traditionnels. Sa cuisine sansai, à base de légumes de la montagne, ravira vos papilles ! En fin de journée, prenez le temps de vous détendre dans les bains de votre ryokan.

Jour 9 | TAKAYAMA

Vous pouvez passer toute une journée à profiter de Takayama, en allant par exemple découvrir ses marchés de produits frais en matinée, puis visiter ses musées d’artisanat et se balader sur les sentiers de promenade alentour dans l’après-midi. Certains préféreront prendre le bus pour rejoindre le magnifique village de Shirakawago, au cœur des montagnes. Ses maisons au toit de chaume, de style gassho, lui ont valu d’être inscrit à l’Unesco. On peut visiter l’une d’entre elles, puis monter sur le belvédère du village pour apprécier le panorama.

Jour 10 | TAKAYAMA – KYOTO (ENV. 250 KM / ENV. 4H DE TRAIN)

Quittez les montagnes japonaises pour reprendre le train vers Kyoto via Nagoya. Vous séjournerez en plein cœur de cette ancienne capitale japonaise. Pour débuter vos découvertes, nous vous conseillons de vous balader dans les quartiers de Gion et Pontocho, connus pour leurs geishas et maikos. Leurs ruelles bordées de maisons traditionnelles en bois (machiya) ne pourront que vous séduire ! À la nuit tombée, les lanternes des restaurants s’illuminent et donnent un charme tout particulier à ces deux quartiers séparés par une rivière.

Jours 11 et 12 | KYOTO

Un expatrié francophone vous accompagnera tout au long de la journée pour vous faire visiter Kyoto selon vos envies. C’est l’occasion de découvrir ses monuments et sites incontournables tels que le château de Nijo-jo, le temple d’Or, le superbe chemin de la Philosophie... Il y a tant à voir qu’il faudra faire des choix ! Faites aussi confiance à votre accompagnateur pour vous emmener dans les endroits les plus authentiques de Kyoto, au plus près de la vie locale.

Le lendemain, vous poursuivrez la découverte du centre de la ville à votre rythme. Si vous en avez le temps et l’envie, vous pouvez aussi aller dans la périphérie sud pour admirer le Fushimi Inari et ses belles arches rouges (torii), ou bien dans la périphérie nord pour vous balader dans la forêt de bambous d’Arashiyama. Envie d’une visite plus originale ? Rejoignez la petite ville de Yamazaki, au sud de Kyoto, où se trouve la distillerie de whisky Suntory. Son comptoir des dégustations permet de goûter à près de 70 variétés de ce nectar doré...

Jour 13 | KYOTO – OSAKA (ENV. 45 KM / ENV. 30 MIN DE TRAIN)

Votre dernier trajet en train vous mènera à Osaka, une ville portuaire très dynamique. Son château, l’un des plus beaux du Japon, vaut vraiment une visite ! Son parc offre également de très jolies balades. Le soir, c’est dans le quartier de Dotonbori qu’il faut se promener, avec ses innombrables enseignes lumineuses et écrans géants. Osaka, c’est aussi de succulentes spécialités telles que les takoyaki, des petits beignets au poulpe et les okonomiyaki, des sortes de crêpes au chou.

Jour 14 | OSAKA – FRANCE

Vol retour pour la France.
À partir de 2950€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 463160 ».

Détail budget

Certains fêtes et congés japonais peuvent entraîner d’importantes différences tarifaires : la Golden Week (fin avril-début mai), le festival Obon (15 août), les festivals de Takayama (14-15 avril et 9-10 octobre).

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 450 €
  • Le vol direct Paris/Tokyo et le vol Osaka/Paris avec escale sur compagnie régulière
  • Un Japan Rail Pass valable pour une durée de 7 jours
  • 2 nuits en hôtel avec petits déjeuners à Tokyo
  • 5 nuits en ryokans avec petits déjeuners à Nagano, Kanazawa et Takayama
  • 1 nuit en ryokan en demi-pension à Nagano
  • 4 nuits en hôtels en hébergement seul à Kyoto et Osaka
  • La rencontre avec notre Greeter à Tokyo
  • Une journée à la découverte de Tokyo avec un accompagnateur francophone à disposition
  • L’entrée au parc naturel de Jigokudani
  • Le trajet en petit train dans les gorges de Kurobe
  • Une journée à la découverte de Kyoto avec un accompagnateur francophone à disposition

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles

Transports aériens

Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon la compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

RÉGLEZ VOS MONTRES
Décalage horaire : + 7h en été, + 8h en hiver.
Comptez environ 12h pour un vol direct Paris/Tokyo et 15h pour un vol Osaka/Paris avec escale.

LA BONNE SAISON
Les Alpes japonaises se visitent entre la mi-avril et la fin novembre afin d’éviter les neiges et de pouvoir emprunter le train des gorges de Kurobe. En altitude, les températures se révèlent plus douces que dans les grandes villes japonaises (environ 25 °C en été, 15 °C au printemps et en automne). Les montagnes se révèlent particulièrement belles vers la mi-novembre, quand les feuilles des arbres deviennent jaunes, oranges et rouges.

Atmosphère, atmosphère !

Si la plupart des Japonais aiment le printemps pour ses cerisiers en fleurs, d’autres préfèrent l’automne pour ses ginkgos et érables rougissants. Ce phénomène éphémère a son propre vocabulaire ! On désigne le changement de couleurs de feuilles par le terme koyo, tandis que le mot momijigari évoque le fait de rechercher et contempler les couleurs de l’automne. Le koyo est particulièrement beau dans les Alpes japonaises, mais aussi dans les parcs et jardins des grandes villes. Un vrai feu d’artifice de rouges, d’ors et d’oranges…
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Traverser les extraordinaires gorges de Kurobe à bord d’un petit train.
  • Goûter à la cuisine sansai, faite de légumes et d’herbes cueillis dans la montagne.
  • Se prendre pour un ninja dans le village de Tokugare.
  • S’amuser des singes se prélassant dans les eaux thermales de Jigokudani.
  • Dormir à la japonaise dans des ryokans traditionnels avec tatamis et futons.
Avis voyageurs
2 points2 points2 points2 points1 point 8.8/10 (184 avis)
Guide de voyage Japon Tous nos voyages Japon

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.