Les goûts et les couleurs de l'Emilie

  • Road trip à l’italienne, en Emilie-Romagne, à la découverte de Bologne, Faenza, San Marin, Ravenne, Ferrare, Parme
  • Itinérants & autotours Italie, Emilie Romagne
  • 8 jours / 7 nuits
  • À partir de 1035 €(prix par personne)
  • Incluant 115 € de taxes aériennes • Voyage réalisable toute l'année
L’Emilie Romagne, qui prend sa place entre la fertile plaine du Pô et le nord du massif des Apennins, est un condensé d’histoire, d’art et de traditions du terroir. Forteresses et châteaux, abbayes et monastères sont disséminés ici et là. Magnifiques témoins d’époques où cette vaste région était divisée en une myriade de petits états ou duchés. L’art est très présent sous toutes ses formes – architecture, peinture, sculpture, mosaïque et céramique, musique également. Votre balade buissonnière aura pour étapes Bologne, Faenza, San Marin, Ravenne, Ferrare, Parme. Un chemin des délices esthétiques qu’il ne faut surtout pas oublier de ponctuer de découvertes gustatives !

L'avis du spécialiste

Delphine DUCOURNAU, conseiller chez Comptoir des Voyages
N’hésitez pas à vous rendre à Maranello près de Modène pour visiter la galerie Ferrari et admirer de somptueux bolides dont la plus grande collection de Ferrari au monde !
Delphine DUCOURNAU, spécialiste Italie

Jour 1 | Paris – Bologne

Vol pour Bologne. Prise de la voiture de location. A Bologne, le riche palais et l’immeuble modeste se suivent sans qu’on puisse les distinguer, tous unis par des jeux d’arcades qui transforment la rue en un long couloir. Bologne fut à l’époque médiévale une cité importante, comme le montre son cœur historique avec ses turrita nobiliaires des Asinelli et des Garisenda, toutes deux fortement inclinées. Sur la Piazza Maggiore, se dressent le Palazzo du Podesta et face à lui l’imposante basilique gothique San Petronio. De part et d’autre, le Palazzo del Bianchi, du XVIe siècle et le Palais d’Accursio du XIVe, qui abrite l’hôtel de ville et le Musée Morandi. A l’Abbaye de San Stefano, il reste 4 des 7 églises, reliées par des cloîtres, qui symbolisaient les étapes de la passion du Christ. Nuit à Bologne à l'hotel Porta San Mamolo.

Jour 2 | Bologne – Dozza– Faenza (70 km)

Départ pour le petit bourg de Dozza, fortifié au XIe siècle. Maisons roses blotties sur un escarpement verdoyant. Dans les caves du château Sforza qui le domine, ont été installés le Musée de la Civilisation Paysanne et celui du Vin. Poursuite de la route en direction de Faenza : la ville a donné son nom français, la faïence, à cette céramique aussi appelée majolique, qui a pris son essor à la Renaissance. Les plus beaux trésors architecturaux sont concentrés sur 2 places. La piazza del Popolo, avec le palais du Podestat, l’hôtel de ville et les arcades. La piazza della Libertà, avec la cathédrale de style Renaissance toscane. Route vers Brisighella. Dans cette ville pittoresque, les rues Borgo ou degli Asini sont couvertes d’arcades à poutraisons de bois. Nuit à Faenza à l'hotel Vittoria.

Jour 3 | Faenza – San Marino (100 km)

San Marino est la plus ancienne république libre du monde… et elle est souveraine sur les plans administratif, diplomatique et militaire. Son système défensif ancien, quasiment imprenable, était fait de forteresses en nid d’aigle, que l’on peut encore admirer.
Connu pour ses éditions de timbre-poste de collection, ce territoire de 61 km2 compte 25 000 habitants, dont 5000 dans la capitale. Sa division en communes, les Castelli, s’est faite selon les délimitations des anciennes seigneuries. Depuis janvier 2002, San Marino utilise l’Euro. Nuit à San Marino à l'hotel Cesare.

Jour 4 | San Marino – Ravenne (85 km)

Ravenne est une ville unique. Ses édifices religieux, ornés de magnifiques mosaïques, et ses bâtiments civils anciens constituent un ensemble tout à fait exceptionnel. Huit monuments ravennais ont fait d’ailleurs l’objet d’une inscription au Patrimoine de l’Unesco. Dans le mausolée de Galla Placida, les mosaïques les plus anciennes de la ville, montrent une inspiration antique. Sur celles de la basilique St Vitale sont représentés en majesté, l’empereur Justinien et son épouse. A la basilique de St Apollinaire le Neuf, l’art de la tesselle est à son sommet dans des tableaux de la Passion et de la Résurrection. Superbes mosaïques également au baptistère des Ariens et à l’Eglise du St Esprit consacrés au culte arien. Sont à voir également : le Palais Vénitien aujourd’hui siège de l’hôtel de ville, la tour communale du XIIe siècle, le dôme et la forteresse vénitienne de Brancaleone. La tombe de Dante se trouve à Ravenne, de même qu’un musée dédié à l’auteur de la Divine Comédie. Nuit à Lugo di Romagna à l'hotel Ala d'Oro.

Jour 5 | Ravenne – Comacchio – Ferrare (85 km)

Comacchio a été construite au Moyen Age sur 13 petites îles du delta. Aujourd’hui, la promenade en bateau est idéale pour explorer le réseau de canaux, découvrir ses ponts et maisons emboîtées les unes dans les autres. Le Trepponti est l’emblème de la ville. A voir également, la rue à arcades dei Cappuccini et l’ancien sanctuaire de Santa Maria in Aula Regia.
Ferrare : à l'intérieur de ses fortifications, sont rassemblés palais, églises et monastères. La cathédrale est le coeur monumental de la cité. Tout autour, se trouvent d'autres bâtiments médiévaux, dont le palais Communal et le château d’Este. L'architecte Biagio Rossetti a signé l’église San Francisco et nombre de palais de la Renaissance. Cité d’émotions esthétiques, Ferrare, classée depuis 1999 au patrimoine de l'Unesco, est loin d’être une ville musée. Son centre est animé : boutiques, restaurants et cafés lui donnent une atmosphère chaleureuse. Nuit à Ferrara, à l'hotel Ferrare.

Jour 6 | Ferrare – Carpi – Parme (170 km)

Carpi est un important centre textile et gastronomique, mais c’est aussi une très jolie ville. En son cœur, la très vaste place des Martyrs autour de laquelle s’élèvent le Palazzo dei Pio, la cathédrale et le théâtre de style classique. Derrière, ne manquez pas la très ancienne église Sta Maria di Castello.
Parme, belle et opulente cité, aime à cultiver ses mythes, notamment celui de la Chartreuse, mais aussi le souvenir de ses artistes de génie, Verdi, Toscanini, le Parmigianino ou le Corrège. La promenade dans Parme aujourd’hui est d’autant plus agréable que le centre n’est ouvert qu’aux piétons et aux bicyclettes ! A partir de la piazza della Pace, on arrive au Duomo. A sa droite, le baptistère octogonal en marbre rose et blanc. Il faut aller voir, derrière le dôme, la façade baroque de l’église de St Jean l’Evangéliste, ses fresques intérieures et sa coupole. Dans le monastère, ce sont les splendides cloîtres Renaissance qui attirent l’œil. Un peu plus loin, l’église de la Madone à la Palissade, à la structure en croix grecque, est un des plus beaux monuments de Parme. 2 Nuits à Soragna à la locanda del Lupo.

Jour 7 | Parme – Excursion Modène et Châteaux des environs

Ancienne cité étrusque et romaine, Modène est une vraie ville d’art. En son centre, la piazza Grande et la cathédrale ont été classés par l’Unesco, de même que la tour Ghirlandina, emblème de la ville. La façade en marbre du Duomo, décorée des sculptures de Wiligelmo, de la rosace d’Anselmo da Campione, et la porte de la Pêcherie sur le flanc gauche, est admirable. L’élément dominant du palais Communal est sa tour d’horloge. Plus loin, sur la piazza Roma, le palais Ducal a belle allure, avec son grand escalier d’honneur et ses fresques.
Les environs de Parme sont couverts de châteaux. Magnifiques témoins d’une période, la Renaissance, qui a transformé des constructions guerrières en demeures d'une élégance raffinée. Nous vous suggerons les visites du château et du bourg seigneurial de Montechiarugolo (20 km au sud de Parme), ainsi que le château de Felino (25 km au sud de Parme).

Jour 8 | Parme – Gualtierei – Bologne (150 km) - Paris

Pour arriver à Gualtieri, on passe par Brescello, petite ville rendue célèbre par la série des films sur « Don Camillo ». Gualtieri a grandi autour d’une vaste place bordée d’arcades sur trois côtés. Sont à voir : le palais Bentivoglio pour sa façade du XVIIe siècle, la Salle des Géants pour ses fresques, la collégiale Santa Maria delle Neve pour ses toiles baroques et le Palais Communal. Arrivée à Bologne, restitution de la voiture et vol de retour sur Paris.
Base 2 personnes : de 1040 € à 1100 € selon la période
- Réduction chambre triple, supplément chambre individuelle : nous consulter
- Départs de province : nous consulter
Budget indiqué par personne, selon période et disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes 115 €
  • Les vols Paris/Bologne/Paris sur la compagnie Alitalia ou Air France
  • Les 7 nuits en chambre double standard avec petits déjeuners dans des hébergements de catégorie 3 et 4*
  • 8 jours de location d'une voiture cat. B, air conditionné, kilométrage illimité, assurances CDW et TP

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les dépenses d'ordre personnel, visites et excursions, repas et boissons

HOTEL VITTORIA **** - Faenza
L'hospitalité est ici une tradition encrée depuis fort longtemps, puisque l'Hotel Vittoria accueille les voyageurs de passage à Faenza depuis 1861. L'achitecture et la décoration intérieure ont été soigneusement entretenues et préservées telles qu'elles furent pensées à l'origine.

HOTEL CESARE**** - San marino
Ce bel hôtel sobre et élégant, est décoré de bois et pierres apparentes, avec de larges baies vitrées et un concept original dans le traitement de l'espace.

Transports aériens

Départs de Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Montpellier et Strasbourg : nous consulter

Transports locaux

Voiture avec air conditionné, kilométrage illimité, assurances CDW et TP
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • A Bologne les tours jumelles des Asinelli et des Garisenda. Si elles ont été instruments de défense et symboles du pouvoir au Moyen-Âge, elles ont aujourd’hui un air bien penché
  • Visiter un atelier de faïence à Faenza, il y en a plus de 50 dans le centre historique. Et ensuite s’installer au parc Bucci pour pique-niquer en compagnie des cigognes
  • Ravenne, ses mosaïques sont sublimes et le mausolée de l’Ostrogoth Théodori bien étonnant. Sa coupole de 300 tonnes est faite d’un seul bloc de pierre !
  • A Comacchio, explorer en bateau les canaux du delta du Pô, admirer les ponts (surtout le Trepponti), les maisons emboîtées les unes aux autres et tester la spécialité locale, l’anguille marinée et fumée
  • Partager les passions des habitants de Parme : l’opéra au Teatro Regio, le vélo au centre-ville ou le long du lungoparma, la gastronomie avec le risotto alla parmigiana, le prosciutto di Parma in crosta et la meringata di castagne, humm…

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (2687 avis)
Tous nos voyages Italie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.