Parfums d'agrumes

  • Autotour en Sicile, de Palerme à Catane en passant par Syracuse et l’Etna, avec nuits à la campagne, en "agri-tourisme"
  • Ce voyage est un atout prix
  • Itinérants & autotours Italie, Sicile
  • 8 jours / 7 nuits
  • À partir de 970 € (prix par personne)
  • Incluant 155 € de taxes aériennes • Voyage réalisable toute l'année
Grenier à blé disputé entre Grecs, Carthaginois et Romains dans l’Antiquité, puis objet de convoitise durant des siècles, pour sa position stratégique et pour la richesse de son sol, la Sicile a aujourd’hui développé, sur les terrasses irriguées de son pourtour, d’énormes vergers d’agrumes tandis que sur les pentes sèches s’épanouissent les sillons réguliers des oliviers, amandiers et vignobles.

Voici un autotour qui louvoie entre la Sicile des champs, la Sicile de la mer et la Sicile du passé. Eh oui, son sol est couvert de vestiges historiques tous plus beaux les uns que les autres ! On dort dans des chambres d’hôtes installées dans le cadre de propriétés agricoles, donc en pleine campagne, mais à peu de distance des villes et monuments à visiter. On y a un confort simple, fonctionnel, une piscine tout de même et un restaurant. On a aussi la chance, en compagnie du baron viticulteur de la Tenuta San Michele, de faire une dégustation de son vin de l’Etna. L’agri-tourisme, c’est vraiment la plus belle façon d’échanger et de sentir, y compris sous les papilles, la force tranquille de la vie rurale sicilienne !

L'avis du spécialiste

Alessandro TEDESCO, conseiller chez Comptoir des Voyages
Le souvenir de la dégustation des vins et des spécialités gastronomiques locales effectuées dans le dernier agritourisme près de l’Etna est impérissable !
Alessandro, spécialiste Italie

Jour 1 | Paris – Palerme – Piana degli Albanesi

Dès l’arrivée à l’aéroport de Palerme, après un court vol, on prend la voiture et on va directement découvrir la capitale de la Sicile, avant de rejoindre pour la nuit l’agriturismo Sant’Agata (à 30 min de Palerme). Bien sûr, une visite de Palerme ne se conçoit pas sans un passage au solide palais des Normands, à la merveilleuse chapelle Palatine et à la cathédrale, fascinant mélange de styles. On aime aussi la balade qui part des Quattro Canti, passe par la fontaine de la piazza Pretoria, et mène, derrière le palais, à deux églises intéressantes : San Cataldo aux coupoles arabes rouges et la Martorana, où voisinent sans complexes mosaïques byzantines, chapiteaux fatimides, fresques baroques…

Monreale, à 8 petits km, peut être une option d’excursion. La ville a été bâtie autour d’une abbaye bénédictine à l’époque normande. Il reste la cathédrale aux 10 000 m2 de mosaïques exceptionnelles et un cloître aux chapiteaux évocateurs. On peut monter aux terrasses. Quelle vue !

Jour 2 | Piana deglli Albanesi – Trapani (130 km)

La route de ce jour mène à Marsala, l’antique Lilybée, qui doit son nom actuel aux Arabes : Marsah el Ali (le port d’Ali). Pour voir une épave de bateau de guerre punique, on court au museo Archeologico di Baglio Anselmi ! Mais en chemin, on peut aussi passer par Segeste, pour son temple grec de la fin du Ve siècle av. J.-C, super bien conservé, monumental avec ses 21 m sur 56, et ses 14 grosses colonnes de côté. Ou alors on fait un petit crochet par le village médiéval d’Erice, à la citadelle perchée à 750 m d’altitude. Et, quoiqu’il en soit, on va dormir au Baglio Fontanasalsa, à 8 km de Trapani.

Jour 3 | Trapani – Agrigente (175 km)

Aujourd’hui, cap sur Agrigente. Mais avant, la ville antique de Sélinonte est une petite étape épatante, car on y a à admirer dix temples et sanctuaires du VIIe siècle av. J.-C. Oui, 10 ! Agrigente, c’est une étonnante ville à étages ! Au 1er, l’agglomération actuelle. Au 2nd, la cité médiévale. Au 3e, les temples grecs, sur une crête appelée Vallée. Parmi la dizaine encore visible, le plus beau, c’est celui de la Concorde. Peut être encore plus la nuit, sous les éclairages ! Sur le site, on voit aussi un géant de pierre (cet exemplaire reconstitué est couché de tout son long : 8m, l’original est exposé, débout, au musée). Ces "télamons", symboles des Carthaginois vaincus, étaient condamnés à supporter le poids de la couverture des temples. Dans la campagne de Caos, se trouve la maison natale de Pirandello, pour les inconditionnels de cet artiste ! Deux étages sont ouverts à la visite. Nuit à l'agriturismo Mandranova à 25 km d'Agrigente.

Jour 4 | Agrigente – Caltagirone (125 km)

Aller jusqu’à la Villa del Casale, à Piazza Armerina, ne représente pas un grand détour… Alors, on le fait sans l’ombre d’une hésitation. Car dans cette riche maison romaine du IIIe siècle, plus de 40 mosaïques, très colorées et quasi intactes, ont été découvertes. On y a des scènes de chasse, les travaux d’Hercule, des jeux (jeunes filles en bikini, combat de gladiateurs, enfants sur des chariots tirés par des paons, petits pêcheurs)… et des amoureux transis ! Puis, on reprend la route de Caltagirone, une cité construite sur trois collines. Des rues tortueuses, des places irrégulières, des volées d’escalier la parcourent en tous sens. L’architecture baroque de ses palais, ponts, balustrades s’embellit de la faenza (la faïence), spécialité de la région. Un musée lui est d’ailleurs dédié. On prend son souffle pour monter la Scala di S. Maria del Monte aux contremarches colorées, on se reposera en flânant dans le jardin de la Villa Comunale. Nuit à la Villa Tasca, dans la campagne de Caltagirone.

Jour 5 | Caltagirone – Syracuse ( 170 km)

Avant d’aller jusqu’à Syracuse, on fait un stop à Raguse, perchée sur sa falaise ? Et devenue baroque lors de sa reconstruction après le tremblement de terre de 1693. Ah ses ruelles et escaliers, églises et demeures nobles aux façades ouvragées... Parmi les incontournables : la piazza del Duomo, le palais de la Cancelleria (pour les têtes qui ornent son balcon), Santa Maria dell’Idria pour les faïences de Caltagirone de son clocher. Et le jardin Ibleo, qui rassemble des édifices religieux : San Giorgio Vecchio, San Giacomo à la fausse coupole en trompe-l'œil, l'église des Capucins au triptyque signé Pietro Novelli. La ville de Noto a eu un sort différent. Après 1693, entièrement détruite, elle a été refaite en entier, mais 10 km plus loin ! Ses architectes ont déployé des trésors d’imagination pour concevoir de belles perspectives et des atmosphères baroques on ne peut plus théâtrales. Nuit à l'agriturismo Il Limonetto, à 10 km de Syracuse.

Jour 6 | Syracuse – Etna (110 km)

Emblème de la Grande Grèce, Syracuse se situe au fond d’une superbe baie, face à l’île d’Ortygie. Avant de faire route pour l’Etna, il faut aller au Parco Archeologico della Neapolis pour son vaste théâtre grec, son amphithéâtre romain et sa carrière antique qui cache un jardin d’orangers, après avoir été une prison pour 7000 Athéniens au Ve siècle. Son nom, bien peu mérité : la Latomie du Paradis. Il sera ensuite temps de gagner Santa Venerina et la Tenuta San Michele, sur les flancs de l’Etna, pour les deux nuits à venir. Et pour une dégustation des vins du baron-viticulteur de la Tenuta !

Jour 7 | Etna - Taormine (80 km)

S’il fait beau le matin, c’est l’occasion de fouler du pied le volcan le plus haut d’Europe, avec ses 2900 m d’altitude, l’Etna ! On peut monter jusqu’au sommet en 4x4, puis avec des guides, on va marcher sur les zones les plus intéressantes. Dans l’après-midi, pourquoi ne pas monter à la ravissante Taormine, perchée en balcon à 250 mètres au-dessus de la mer ? De son théâtre grec, on a une vue magnifique sur le golfe et sur l’Etna. L’été, on peut aussi choisir d’aller explorer les gorges de l’Alcantara, hautes parois de basalte refroidi en "tuyaux d’orgue" et cascades chantantes. Si l’on n’est pas frileux, on peut même envisager de s’y baigner…

Jour 8 | Etna – Catane – Paris

C’est le jour du départ. Déjà ! On revient sur Catane, on rend la voiture et on s’envole à destination de Paris. Il reste encore plein de trésors à découvrir en Sicile, alors, on se dit qu’on reviendra…
À partir de 970€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Détail budget

- Réduction chambre triple et supplément chambre individuelle : nous consulter
- Hébergement en demi-pension : nous consulter
- Départ de province possible : nous consulter
- Possibilité de réserver des low cost au lieu de vol régulier, au départ de Paris ou Lyon, pour un petit prix

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 155 €
  • Le tranport aérien Paris/Palerme et Catane/Paris sur la compagnie Alitalia
  • 7 nuits en chambre double avec petits déjeuners en agritourisme, en campagne
  • Une dégustation de vin à la Tenuta San Michele
  • 8 jours de location d'une voiture cat. B, air conditionné, km illimité, assurances CDW et TP

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les dépenses personnelles
  • Les visites et excursions
  • Les repas et boissons

Transports aériens

  • Départ de province possible : nous consulter


  • Possibilité de réserver des vols direct (low cost) pour un petit prix : nous consulter

Transports locaux

Voiture avec air conditionné, kilométrage illimité, assurances CDW et TP
.Les agritourismes proposés se situent en pleine campagne, à peu de distance des villes et monuments à visiter. De confort simple et fonctionnel, ils sont dotés d'une piscine et d'un restaurant, idéal pour goûter aux plats traditionnels. Ce sont généralement des exploitations agricoles qui étaient ou sont en activité à ce jour. Nous vous recommandons d'avertir chaque agritourisme de votre arrivée afin d'organiser vote accueil.
Exemples d'hébergements prévus au programme :
  • Nous vous recommandons d'avertir chaque agritourisme de votre arrivée afin d'organiser vote accueil. Ces établissements ne sont pas forcément dotés d'une réception.


Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Le plaisir de plonger dans l’eau fraîche de la piscine des hébergements aux jours chauds
  • Jouer aux archéologues à Agrigente et tomber sur le plus beau temple du parc, celui de la Concorde, super bien conservé qui plus est !
  • L’audace de deux mosaïques du IIIe siècle à la villa del Casale : les femmes en bikini et le couple amoureux !
  • Déguster du Murgo, un rouge AOC de l’Etna, avec le baron-viticulteur Scammacca qui le produit à la Tenuta San Michele
  • Affûter ses mollets pour monter en rando tout en haut de l’Etna, depuis le Rifugio Sapienza

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (2683 avis)
Tous nos voyages Italie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.