À l’ombre des trulli

  • Autotour à travers les Pouilles, en prenant le temps de se baigner dans ses criques turquoise et de se balader dans ses charmants villages.
  • Itinérants & autotours Italie, Pouilles
  • 15 jours / 14 nuits
  • À partir de 1690 € (prix par personne)
  • Incluant 140 € de taxes aériennes • Voyage réalisable d’avril à octobre
Serties de criques et de plages, saupoudrées de pinèdes et de maquis, les Pouilles sont un vrai cadeau de la nature. L’empreinte de l’homme y est tout aussi fantastique ! Les campagnes ont été plantées de blés, d’oliviers et de vignes. Les villes anciennes se sont parées de murailles, châteaux et cathédrales. Construits sur des collines ou en surplomb de la mer, les villages arborent des maisons blanchies à la chaux, des balcons fleuris et les fameux trulli, aussi coniques qu’iconiques. Oubliés, les tumultes du passé. Le temps semble s’être arrêté dans cette belle région méridionale, où règne désormais la douceur de vivre.

Avec une voiture de location, vous traverserez la quasi-totalité des Pouilles, depuis le talon de la botte italienne jusqu’à son éperon. Un autotour complet mais où l’on prend son temps, avec le plus souvent deux ou trois nuits à chaque étape dans des hébergements qui ne manquent pas de charme ni d’authenticité. Vous seul décidez du programme de vos journées : baignades, visites d’églises, randonnées… Pour rendre votre voyage encore plus inoubliable, nous vous proposons de belles excursions telles qu’une visite de Gallipoli et de son marché aux poissons ou encore la découverte de Bari à vélo.

Jour 1 | FRANCE – BRINDISI – LECCE (50 KM / ENV. 45 MIN)

Voilà enfin l’heure de s’envoler vers les magnifiques Pouilles. À l’aéroport de Brindisi, vous récupérerez votre voiture de location pour rejoindre Lecce, la ville baroque par excellence. Après vous être installé dans votre belle maison d’hôtes, découvrez le centre historique à pied : la basilique Santa Croce et sa magnifique façade sculptée, la Piazza del Duomo et son campanile, la Piazza Sant’Oronzo et son amphithéâtre romain… Le soir, la ville est toute illuminée et particulièrement animée : c’est l’occasion de fêter votre première soirée en Italie !

Jour 2 | LECCE – GALLIPOLI (45 KM / ENV. 45 MIN)

Direction Gallipoli, sur la côte ionienne. Il faudra traverser un petit pont pour accéder à l’île-cité où se trouve votre hôtel, un charmant palais du XVIIIe siècle. Le château angevin est situé à quelques pas, sur les remparts, tandis que la cathédrale baroque de Sainte-Agathe se dresse au milieu des ruelles sinueuses. Dans le port, on peut observer les barques bleues revenir de la pêche puis déguster des produits de la mer de toute fraîcheur dans les restaurants alentour.

Jour 3 | GALLIPOLI

Ceux qui souhaitent profiter de l’ambiance de Gallipoli pourront s’offrir une visite guidée de la ville et de son marché aux poissons, avec un déjeuner de fruits de mer, avant d’aller faire une sieste digestive sur la belle plage de Baia Verde ou celle du Lido Conchiglie, en périphérie. Les amoureux de nature préfèreront se balader dans le parc naturel de Porto Selvaggio, au nord de la ville. C’est un paradis de verdure de 1 000 hectares, avec maquis méditerranéen, grottes paléolithiques, criques aux eaux cristallines…

Jour 4 | GALLIPOLI – SANTA CESAREA TERME (50 KM / ENV. 1H15)

Retour sur la côte adriatique pour s’installer dans le petit village de Santa Cesarea Terme, une bien jolie ville d’architecture mauresque construite sur la roche. Vous poserez vos valises dans une villa de style Liberty dont la façade extérieure est surprenante et l’intérieur d’une grande élégance. La ville est connue pour ses piscines naturelles et ses sources d’eau chaude, idéales pour se détendre.

Jours 5 et 6 | SANTA CESAREA TERME

Otranto, située à une quinzaine de kilomètres au nord, est une ville apulienne incontournable. Surnommée la « porte de l’Orient », elle dévoile des architectures aux influences diverses : un château aragonais, une église byzantine dédiée à Saint-Pierre, une cathédrale d’origine normande… Mais l’on apprécie aussi Otranto pour ses ruelles fleuries, son port de pêcheurs et son agréable plage. Plus au nord, les lacs d’Alimini révèlent une nature sauvage et paisible, tandis que la Baia dei Turchi est l’une des plus belles plages de la région.

Et si on allait au bout du talon de la botte italienne ? Prenez la route direction plein sud en faisant un arrêt dans le village de pêcheurs de Castro, bordé de grottes marines, et la crique d’Acquaviva, d’un bleu turquoise. Au bout du bout, le village de Leuca est connu pour son phare, sa basilique et ses vues sur la mer, à l’infini…

Jour 7 | SANTA CESAREA TERME – OSTUNI (130 KM / ENV. 2H)

On quitte le talon de l’Italie pour gagner Ostuni, la « cité blanche », un village aux ruelles tortueuses bordées de maisons blanchies à la chaux. Sur la route, vous pouvez faire un arrêt à Vaste-Poggiardo pour les ruines de son église souterraine et de ses remparts messapiens, ou Brindisi et ses jolies églises. Arrivé à destination, vous vous installerez dans une masseria, avec son corps de ferme converti en adresse de charme et les trulli qui ponctuent son domaine.

Jours 8 et 9 | OSTUNI

Que diriez-vous de consacrer une journée aux plus beaux villages de la vallée d’Itria ? Prenez la route vers l’ouest pour découvrir Cisternino, un village d’un blanc éclatant perché en haut d’une colline. Plus loin, Locorotondo dévoile de curieuses maisons surmontées d’une toiture à deux pans, les cummerse. Alberobello est quant à lui inscrit à l’Unesco pour ses 1 500 trulli, de jolies maisons rondes à toit conique. Si vous avez le temps, faites un crochet au retour par Martina Franca et ses charmantes bâtisses baroques.

Le lendemain, vous pouvez découvrir le nord d’Ostuni. Les grottes de Castellana, à l’intérieur des terres, dévoilent un fascinant paysage de stalactites et stalagmites. La ville de Monopoli offre quant à elle d’agréables promenades le long de ses remparts, de ses maisons colorées et de son port. Une ambiance marine que vous retrouverez également à Polignano a Mare, un ancien village de pêcheurs perché sur la falaise. Sa plage Pavillon bleu est l’une des plus belles de la côte !

Jour 10 | OSTUNI – TRANI (135 KM / ENV. 1H30)

Remontez la côte adriatique vers la ville de Bari, le chef-lieu des Pouilles. Son centre-ville peut facilement se visiter à pied mais, pour une découverte plus originale, nous vous suggérons de la visiter en vélo puis d’aller à la rencontre de Maria, une habitante qui confectionne des orecchiette dans la rue. Vous continuerez la route vers Trani, où vous dormirez dans un palais du XVIIIe siècle converti en un hôtel sobre et design. Son toit-terrasse offre de superbes vues sur le port et la cathédrale.

Jour 11 | TRANI

Trani est une jolie ville de pêcheurs dont la cathédrale et le château, tous deux dressés face à la mer, valent bien une visite. Il est aussi agréable de se balader dans son port et d’observer les étals de poissons et de poulpes, un animal emblématique des Pouilles. Si vous souhaitez aller plus loin dans vos découvertes, vous pouvez rejoindre Andria et son Castel del Monte, inscrit à l’Unesco, ainsi que Barletta et sa forteresse médiévale.

Jour 12 | TRANI – MATTINATA (90 KM / ENV. 1H30)

Cap vers le nord des Pouilles ! Faites une pause à Manfredonia pour rencontrer notre Greeter, une charmante habitante qui partagera sa passion pour la région et vous donnera quelques conseils pour la suite de votre voyage. Avant de rejoindre Mattinata et votre hôtel, vous pouvez faire un crochet par Monte Sant’Angelo pour son sanctuaire creusé dans la roche et sa vue panoramique sur le littoral. En fin de journée, reposez-vous sur la plage de galets de Mattinata, ou bien rejoignez la plage de sable de Mattinatella, un peu plus au nord.

Jours 13 et 14 | MATTINATA

Il y a une myriade d’endroits à visiter autour du massif du Gargano, surnommée « l’éperon de l’Italie ». On peut suivre la côte jusqu’à Vieste, une route en corniche offrant de belles vues sur les falaises blanches du littoral, avec de nombreux belvédères où l’on peut s’arrêter. Construite en surplomb de la mer, Vieste est une petite ville médiévale où l’on aime flâner puis faire un tour en bateau pour mieux apprécier son littoral.

Pour un dernier bol d’air pur, deux solutions s’offrent à vous ! Vous pouvez explorer le cœur du parc national du Gargano, qui possède l’une des plus grandes forêts de feuillus d’Italie. C’est un vrai plaisir de randonner en pleine nature avec pour seule musique le chant des oiseaux et le souffle du vent dans les arbres. Si vous êtes un inconditionnel de la mer, rejoignez Peschici et prenez le ferry pour les îles Tremiti. Eaux turquoise, rochers surgissant de la mer, petites plages accessibles en bateau… Comme un air de paradis !

Jour 15 | MATTINATA – BARI – FRANCE (150 KM / ENV. 2H)

Vous quitterez l’éperon du Gargano pour regagner Bari, restituer votre véhicule et vous envoler vers la France.
À partir de 1690€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Détail budget

Certains hôtels des Pouilles imposent un minimum de 3 à 7 nuits pendant les mois de juillet et d’août. Les durées de séjour plus courtes sont donc soumises à l’acceptation des hôteliers.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 140 €
  • Les vols Paris/Brindisi et Bari/Paris avec escale sur compagnie régulière
  • La location d’une voiture de catégorie B pendant 15 jours
  • 14 nuits en hôtels et masseria avec petits déjeuners
  • La rencontre de notre Greeter à Manfredonia

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles

Transports aériens

Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon la compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

RÉGLEZ VOS MONTRES
Décalage horaire : aucun.
Comptez environ 4h10 pour un vol Paris/Brindisi et 3h50 pour un vol Bari/Paris avec escale.

LA BONNE SAISON
On va dans les Pouilles pour se promener dans les villages, se baigner dans les eaux turquoise, flâner sur les routes de campagne… C’est donc sous le soleil, d’avril à octobre, que nous vous recommandons de voyager dans cette région. Les mois de juillet et août sont parfaits pour se baigner mais la chaleur peut être étouffante dans les villes et les touristes sont nombreux. D’avril à juin et en septembre-octobre, les villages balnéaires sont plus calmes et les balades particulièrement agréables.

Atmosphère, atmosphère !

La vallée d’Itria est le berceau des trulli, ces habitations coniques que l’on a tous en tête lorsque l’on pense aux Pouilles. Avec leurs murs blancs et leurs toits gris, on pourrait avoir l’impression que tous se ressemblent et pourtant ! Certains ont des pinacles sculptés en forme de croix, de boule ou de triangle, d’étoile… D’autres ont des symboles religieux ou superstitieux peints sur les toits à la chaux tels que lunes, soleils ou cœurs. Ouvrez l’œil pour les distinguer !
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Attendre le retour des bateaux de pêcheurs au port de Gallipoli.
  • Choisir son eau, douce ou salée, pour se baigner dans les lacs d’Alimini.
  • Photographier sous toutes les coutures les toits coniques des trulli d’Alberobello.
  • Observer la confection de pâtes orecchiette dans les petites rues de Bari.
  • Randonner dans la forêt d’Umbra du parc de Gargano, une vraie bouffée d’air pur.

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (2779 avis)
Tous nos voyages Italie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.