Côtes et déserts

  • Des villages de pêcheurs aux sources chaudes de Landmannalaugar
  • Itinérants & autotours Islande
  • 9 jours / 8 nuits
  • À partir de 2490 € (prix par personne)
  • Incluant 165 € de taxes aériennes • Voyage réalisable de fin juin à début septembre
Au volant d'un 4x4, on part à la découverte de la péninsule de Snæfellsnes, ses minuscules ports de pêche et villages côtiers dominés par la silhouette du volcan Snaefelljökull. On part en mer à la rencontre des nombreux oiseaux marins et on déguste des fruits de mer fraîchement pêchés. On rejoint ensuite le désert central par la piste de Kjölur, route mythique empruntée dés l’an 1000 par les vikings, qui traverse le désert intérieur entre les glaciers Langjökull et Hofsjökull. On reste ébahit face aux paysages à couper le souffle de Landmannalaugar. Après avoir repris son souffle, on vagabonde à travers les champs de linaigrettes et les montagnes multicolores de rhyolite qui ont fait la renommée du site puis on s'immerge dans une source chaude pour se détendre. Place ensuite aux nombreuses chutes d'eau, aux champs de lave et aux icebergs de la côte sud avant de reprendre le chemin de la ville et terminer par un séjour urbain à Reykjavik.

Jour 1 | Paris - Reykjavík

Vol pour Reykjavík (Keflavík). À votre arrivée, vous récupérerez votre voiture de location directement à l'aéroport, avant de rejoindre la capitale pour une première nuit.

Jour 2 | Reykjavík - Thingvellir - Reykholt

Le parc national de Thingvellir est pétri d'histoire, géologique et humaine ! C’est au creux de cette dorsale émergée du rift que les Islandais ont écrit dès le Xe siècle l'histoire d'un peuple libre. Vient ensuite la riante vallée de Reykholt qui s'ouvre sur un décor aux lignes douces et colorées. Fertile et variée, cette dépression s’annonce pour le voyageur comme un véritable havre de paix.

Jours 3 et 4 | Reykholt - Péninsule de Snæfellsnes

Gagnée sur la mer et dominée par le stratovolcan Snæfellsnes, cette péninsule reste un endroit unique où l'avifaune est endémique à la région Ouest de l'île. Orgues basaltiques à Arnastapi ou plages de sable blond à Búdir sont autant de lieux de nidification pour de nombreux migrateurs ailés comme le pluvier doré ou la mouette tridactyle.

Jour 5 | Région de Snaefellsnes - Piste de Kjölur - Geysir

Cheminant entre solfatares, glaciers et déserts minéraux, la piste de Kjölur s'étire jusqu'au pied du geyser Strokkur à Geysir. À Hveravellir, relaxez-vous dans une superbe source d'eau chaude naturelle au cœur d'un paysage lunaire.

Jour 6 | Geysir - Landmannalaugar - Eldgjà - Kirkjubaejarklaustur

Landmannalaugar est une véritable fresque aux dimensions infinies. Ici, les dégradés de couleurs sont indescriptibles car la palette des couleurs s'appelle rhyolite, basalte ou scories. Par les pistes de l'intérieur, quelques passages à gué amènent à la fissure éruptive d'Eldgjà. Au milieu des deux lèvres d'une faille qui atteint à certains endroits 600 m de large, le rift médio-atlantique apparaît au grand jour. En son fond s'écoule la magnifique chute d'Ófærufoss.

Jour 7 | Kirkjubæjarklaustur - Skaftafell - Jökulsarlón

Passé Vík commence la région des plages de cendres noires, les sandurs. Sur d'immenses étendues, s'écoulent des myriades de rus échappés du glacier géant Vatnajökull. Piégées au milieu des sables, les mousses épaisses de Kirkjubæjarklaustur recouvrent des laves jeunes de trois siècles. Plus à l'est, le parc national de Skaftafell, enchâssé entre les langues glaciaires de l'Oreafajökull, abrite en son cœur de basalte la chute Svartifoss. Posé au pied du plus grand glacier d'Europe, le lac glaciaire de Jökulsarlon révèle de nombreux icebergs, transformant cette étape en véritable voyage polaire.

Jour 8 | Kirkjubæjarklaustur - Vík - Skógar - Reykjavík

Au début de l'été, sous les falaises de Vík nichent de centaines de macareux avec vue sur pitons basaltiques et sur l'immensité de l'océan. À Skógar, un écomusée aux allures de brocante jouxte l'infatigable chute de Skógafoss qui semble vider l'Islande de son trop plein d'eau. La grande maîtrise de l'énergie géothermale a permis de développer à Hveragerdi la culture sous serre. Rien d'étonnant donc d'y trouver une immense variété de fruits, légumes et autres plantes "exotiques".

Jour 9 | Reykjavík - Keflavík - Paris

Restitution de votre véhicule à l'aéroport de Keflavík et vol retour pour Paris.
À partir de 2490€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 165 €
  • Les vols aller-retour Paris / Reykjavík / Paris sur Compagnie régulière Icelandair
  • 2 nuits à Reykjavík en guest house avec petit déjeuner et sanitaires à partager
  • 7 nuits en fermes-auberges avec petit déjeuner dont 2 avec sanitaires à partager
  • 9 jours de location d'un 4x4 type Suzuki Grand Vitara

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les visites, excursion, droits d'entrée dans les sites et dépenses personnelles
  • Les suppléments pour des sanitaires privés

Transports aériens

Vols réguliers compagnie Icelandair ou Low Cost sur compagnie Wowair.
Départ des principales villes de province, nous consulter.

Hébergement

Les volets n’existant pratiquement pas en Islande, non plus que les rideaux occultants, pensez à vous munir d’un bandeau spécial à mettre sur vos yeux le soir si vous avez besoin du noir complet pour dormir (à acheter dans les boutiques des aéroports par exemple).

Transports locaux

Sur cet itinéraire, un 4x4 est indispensable.

Conduite en 4x4, ce qu'il faut savoir :
•Les pistes de l’intérieur ne sont ouvertes qu’à partir de la mi-juin, parfois même à partir du 1er juillet. Elles restent ouvertes à la circulation tout l’été, sauf chutes de neige précoces. La vitesse maximale autorisée est de 80 km/h, mais les conditions de conduite font que l'on roule souvent moins vite que ça à cause du vent, de l'absence de bas-côtés, des ponts à une voie, nids de poules, passages à gué, virages, animaux sur le passage...

•Les passages des gués en 4x4 sont à négocier avec précaution, d’autant que nous n’avons pas l’habitude de traverser les rivières dans nos contrées ! Nous vous conseillons donc, avant de vous engager, de bien observer les traces de véhicules de part et d’autre du cours d’eau, tenir compte du sens et de la force du courant, de vous engager en première pour avoir de la force motrice. Au moment de franchir les gués, surtout ne jamais arrêter son véhicule dans le cours d'eau, arrangez-vous donc pour ne pas caler... Et si vous ne vous sentez pas sûr de vous au début, observez comment passe la voiture qui vous précède.

•La conduite hors piste est strictement interdite en Islande, car elle détruit durablement les paysages. Attention : de fortes amendes punissent toute infraction de ce type !

Assurances et franchise, ce qu'il faut savoir
•Les véhicules loués en Islande sont assurés au tiers en accord avec la loi islandaise. En cas d'accident, vous êtes responsable de la totalité des dommages causés à votre véhicule de location. La CDW- dommages collision, incluse dans nos prix, vous libère partiellement de cette responsabilité. En tout état de cause, la franchise non rachetable restera à votre charge

• Au regard de la loi islandaise, l’assurance CDW ne couvre pas les dommages causés aux pneumatiques, optiques des phares, pare-brise et bas de caisse du véhicule. De même, les dommages résultant de la projection de graviers ainsi que ceux occasionnés au moteur à la suite de l'immersion de ce dernier (lors du passage d'un gué, par exemple) ne sont pas couverts par l'assurance. Afin de diminuer la franchise, il est possible de souscrire sur place la super CDW (SCDW).
Le budget indiqué prévoit des hébergements en guest houses à Reykjavik et en fermes-auberges dans le pays. Pour des hébergements en hôtels ou auberges de jeunesse, nous consulter.

• Les guest houses (chambre et sanitaires à partager)
Les guest houses sont des maisons islandaises, authentiques et toutes différentes, que l’on trouve essentiellement à Reykjavík. Elles ne comptent que quelques chambres et fournissent le petit déjeuner. Chacune a été aménagée selon les envies et les goûts de ses propriétaires.

• Les fermes-auberges
Les fermes-auberges sont des hébergements en pleine nature, tenus par des propriétaires islandais, qui pour la plupart ont gardé leur activité agricole. Ce sont en général de petites structures de 5 à 20 chambres. A la fois originales, authentiques et atypiques, elles répondent à des catégories et des styles différents. Certaines ont des allures de petits hôtels de campagne, d’autres sont plus rustiques, d’autres encore ressemblent à de jolis bungalows nordiques ! Les petits déjeuners sont inclus dans la prestation.

Fiche pratique

La bonne saison
Le climat en Islande est de type océanique tempéré, bien que l’île soit située à la limite du cercle polaire arctique. Il y fait frais en été et doux en hiver, du moins sur le pourtour de l’île, grâce à l’influence du Gulf Stream. Mais le temps est très capricieux, car il reste dépendant des dépressions atmosphériques qui traversent l’Atlantique nord. Dans la même, peuvent se succéder soleil, pluie, vent, neige... Donc, n'oubliez pas de mettre dans vos valises, maillots de bain, chapeau, coupe-vent chaud et imperméable. C’est en mai que le niveau d’ensoleillement est le plus élevé. De juin à septembre, les journées sont très longues, elles durent presque 24h, et les températures oscillent entre 10°C et 15°C, avec des pointes à 20°C.
Accès
Comptez environ 3h30 pour un vol direct Paris / Keflavík, puis environ 40 min de transfert en voiture ou en bus jusqu'à Reykjavík.
Décalage horaire
- 2h en été ; - 1h en hiver

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’Islande est aussi une île à oiseaux… Le site d’ Hvalfjördur, littéralement la "baie des baleines", est connu pour ses grands rassemblements d’eiders (les canards à duvet des édredons) et d’huÎtriers pies. On peut aussi y voir l’ancienne station de dépeçage des baleines et les vestiges des camps militaires de la Seconde Guerre mondiale. Dans la région de Mýrar, à Álftanes et à Straumfjördur pour être précis, la concentration d’oiseaux est stupéfiante, 27 espèces y nidifient et plus de 40 y sont régulièrement observées. Pluviers, gravelots, bécasseaux, chevaliers gambettes, barges à queue noire... Gardez les jumelles à portée de main !

Atmosphère, atmosphère !

Un livre à lire avant de partir…
Les pêcheurs français en Islande d’Elín Pálmadóttir, publié aux Éditions Thélès
Ce livre qui connut un grand succès en Islande, nous mènent sur les traces des ces pêcheurs français qui, trois siècles durant, sont venues en Islande pêcher la morue. L'auteur est aussi le premier à montrer les rapports entres ces pêcheurs et les populations locales, ainsi que l'impact économique de leur travail en France et en Flandres.

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • Blue Lagoon - Islande

    Baignade à Blue Lagoon

    • Excursion
    • Toute l'année
    En savoir plus

    Situé entre Reykjavik et l'aéroport, le Blue Lagoon est un lac artificiel posé au milieu des champs de laves et de lichen. L'eau arrive des profondeurs et parvient à une température comprise entre 30 et 39 °C ! Elle est naturellement riche en sels minéraux, silicates et algues. Baignade dans une eau crémeuse pour un moment de pure détente !

    Le billet est valable pour une entrée et inclut la location d'un drap de bain, un masque aux silicates, et une boisson.

  • Jokulsarlon - Islande - alarifoto / Fotolia.com

    La lagune glaciaire de Jökulsarlon, entre phoques et icebergs

    • On se faufile entre les icebergs à bord d'un zodiac pour les admirer de prés et les écouter craquer
    • Jokulsarlon
    • Excursion
    • 1h45 dont 1 heure de zodiac
    • 1/05 au 30/09
    En savoir plus

    La navigation au milieu des icebergs est une expérience à couper le souffle. Les icebergs bleutés, libérés par le glacier Breidarmerkurjökull, flottent telles de superbes sculptures de l‘éphémère, dans la lagune de Jökulsárlón, s‘amenuisant au fil de leur dérive pour finalement "prendre le large" ou pour déposer leurs dernières draperies de cristal sur la plage de sable noir.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Les ambiances marines et l'air iodé de la péninsule de Snaefellsnes associés au désert central marqué par les odeurs de souffre et la démesure!
  • Le bonheur de se baigner en pleine nature au détour d'une piste dans une eau bien chaude dont le seul courage est celui de se déshabiller en plein vent !
  • Observer les phoques échoués près des plages de Búdir
Avis voyageurs
2 points2 points2 points2 points1 point 9.2/10 (1955 avis)
Guide de voyage Islande Tous nos voyages Islande

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.