Balade islandaise

  • Une découverte du sud en profondeur pour les amateurs des chemins buissonniers.
  • Itinérants & autotours Islande
  • 10 jours / 9 nuits
  • À partir de 2525 € (prix par personne)
  • Incluant 165 € de taxes aériennes • Voyage réalisable de juillet à début septembre
Grâce à cet itinéraire original, vous privilégiez une découverte approfondie de la côte Sud et des Hautes Terres du Centre-Sud. Les sites incontournables comme le parc national de Skaftafell, les icebergs de Jökulsárlón, le Landamannalaugar vous livrent leurs secrets mais pas que... Nous vous proposons d'aller plus loin et de prendre des pistes buissonnières qui vous mènent au chapelet de lacs de Veidivötn, à la longue "mer intérieure" de Langisjór et à travers le désert de sable noir de Mælifellssandur. Profitez des sites à votre rythme et observez les pêcheurs islandais taquiner la truite. L’Islande vous offre ses plus beaux spectacles de nature indomptée et ses plus belles lumières !

L'avis du spécialiste

Magnea OLAFSDOTTIR, conseiller chez Comptoir des Voyages
À Jökulsárlón, après leur dérive bleutée le long de la lagune, les icebergs échoués sur le littoral prennent des allures de diamants taillés, scintillant sur les sables noirs de la plage. Il faut juste faire attention aux labbes qui, en saison, nidifient non loin.Magnea, spécialiste Islande

Jour 1 | Paris - Reykjavík

Vol pour Reykjavík (Keflavík). Après avoir récupéré votre 4x4 à l'aéroport, direction Reykjavik. Nuit en guest house.

Jour 2 | Reykjavik - Vík

L'étroite bande de terre située entre le piémont des glaciers Eyjafjallajökull, Mýrdalsjökull et l'Atlantique abrite quelques-uns des plus beaux paysages de l'île : chutes d'eau de Seljalandsfoss et Skógafoss, falaises de Dyrhólaey couvertes de milliers d'oiseaux marins, plage de sable noir de Reynisfjara. Sans oublier l'écomusée de Skógar qui retrace la vie des Islandais au cours des siècles passés. De belles choses en hors-d'œuvre. Nuit en ferme-auberge.

Jour 3 | Mýrdal - Fjallabaksleid-Sydri - Kirkjubaejarklaustur

Route pour les hautes terres et l'un de ses plus beaux joyaux, la piste de Fjallabaksleid Sydri, aussi belle à voir que son nom est difficile à prononcer ! Le trajet commence par la remontée de la vallée de Fljótshlid qui fait face à celle de Thórsmörk, offrant une vue imprenable sur les glaciers Eyjafjallajökull puis Mýrdalsjökull. Peu à peu, les plateaux inhabités s'installent, laissant derrière eux le paysage subtil de Trollagja, la faille des Trolls. Soudain, apparait un plateau couvert de montagnes coniques et verdoyantes, comme posées au hasard. Une incroyable piste perdue dans un désert de sable noir longe le versant nord du Mýrdalsjökull qui vient mourir en pente douce sur une trentaine de kilomètres. La descente vers la campagne du Sud s'amorce avec, en bouquet final, le dernier paysage de rêve perdu du côté de Öldufell. Nuit en ferme-auberge.

Jour 4 | Skaftafell à partir de Kirkjubæjarklaustur

Une étape sous le signe de la glace avec la découverte du parc national de Skaftafell et ses nombreuses langues glaciaires, et l'inattendue lagune de Jökulsarlon où un large front de glace laisse échapper des icebergs jusqu'à l'océan. Nuit en ferme-auberge.

Jour 5 | Kirkjubæjarklaustur - Eldgjá - Langisjór - Landmannalaugar

Une journée consacrée au rift volcanique actif que l'on ne voit aussi visiblement que dans cette région. Vous y accéderez par la piste de Fjallabaksleid Nydri qui rentre plus dans l'intérieur des terres que celle empruntée précédemment. Démesurée est le qualificatif qui sied le mieux à Eldgjá, une des failles éruptives les plus vastes de notre planète. En prolongement, voici Langisjór, "la mer intérieure" des Islandais n'est autre qu'un lac secret de 20 km de long, enchâssé entre deux chaînes de montagnes et qui débouche sur le Vatnajökull. Nuit en refuge.

Jour 6 | Landmannalaugar

Landmannalaugar est le site des Hautes Terres le plus réputé d'Islande. Sur un périmètre réduit, une étonnante variété de paysages aux couleurs multiples et chatoyantes vous attend. Nuit en refuge.

Jour 7 | Landmannalaugar - Veidivötn - Landmannalaugar

Résultat d'éruptions datant du XVe siècle, les veidivötn sont formés d'une multitude de lacs et d'étangs installés dans des dépressions, des cratères. Le désert menace sans cesse ce fragile écosystème apprécié des pêcheurs qui viennent en grand nombre pour y pêcher la truite. Nuit en ferme-auberge.

Jour 8 | Gjá - Hekla - Selfoss

Gjá, qui signifie "faille, fissure", se présente, avec ses cascades et son atmosphère bucolique, comme une oasis perdue au milieu des déserts de pierre, de lave et de sable traversés les jours précédents, et celui qui suivra lorsque vous contournerez le stratovolcan Hekla, dont l'éruption du XIIe siècle dévasta toute cette région. Nuit en ferme-auberge.

Jour 9 | Selfoss - Gullfoss - Geysir - Thingvellir - Reykjavik

Gullfoss-Geysir-Thingvellir : la plus belle chute d'eau d'Islande, un geyser et un parc national pour clore ce voyage. Trois sites regroupés sous l'appellation "Cercle d'or", qui font la notoriété de l'île et qui donnent l'occasion de rentrer en ville "en roues libres". Nuit en guest house.

Jour 10 | Reykjavik - Paris

Restitution de votre véhicule à l'aéroport de Reykjavík, puis vol retour pour Paris.
À partir de 2525€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 165 €
  • Les vols aller-retour Paris / Reykjavík / Paris sur compagnie régulière Icelandair
  • 2 nuits à Reykjavík en guest-houses, avec petit déjeuner et sanitaires à partager
  • 5 nuits en fermes-auberges avec petit déjeuner et sanitaires à partager
  • 2 nuits en refuges (dortoir)
  • 9 jours de location d'un 4x4 Type Suzuki Grand Vitara

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les visites, excursion, droits d'entrée dans les sites et dépenses personnelles
  • La location d'un sac de couchage

Transports aériens

Vols directs sur la compagnie régulière Icelandair ou sur la compagnie Low-cost Wowair
Départ des principales villes de province, nous consulter.

Hébergement

Sachez que les volets comme les rideaux occultants n’existent pratiquement pas en Islande donc, pensez à vous munir d’un bandeau spécial à mettre sur vos yeux si vous avez besoin du noir complet pour dormir (à acheter dans les boutiques des aéroports, par exemple).

Transports locaux

Sur cet itinéraire, nous conseillons de prévoir un 4x4 puissant (avec supplément) même pour 2, 3 ou 4 personnes, nous consulter.

Conduite en 4x4, ce qu'il faut savoir :
• Les pistes de l’intérieur ne sont ouvertes qu’à partir de la mi-juin, parfois même à partir du 1er juillet. Elles restent ouvertes à la circulation tout l’été, sauf chutes de neige précoces. La vitesse maximale autorisée est de 80 km/h, mais les conditions de conduite font que l'on roule souvent moins vite que ça à cause du vent, de l'absence de bas-côtés, des ponts à une voie, nids de poules, passages à gué, virages, animaux sur le passage...

• Les passages des gués en 4x4 sont à négocier avec précaution, d’autant que nous n’avons pas l’habitude de traverser les rivières dans nos contrées ! Nous vous conseillons donc, avant de vous engager, de bien observer les traces de véhicules de part et d’autre du cours d’eau, tenir compte du sens et de la force du courant, de vous engager en première pour avoir de la force motrice. Au moment de franchir les gués, surtout ne jamais arrêter son véhicule dans le cours d'eau, arrangez-vous donc pour ne pas caler... Et si vous ne vous sentez pas sûr de vous au début, observez comment passe la voiture qui vous précède.

•La conduite hors piste est strictement interdite en Islande, car elle détruit durablement les paysages. Attention : de fortes amendes punissent toute infraction de ce type !

Assurances et franchise, ce qu'il faut savoir :
• Les véhicules loués en Islande sont assurés au tiers en accord avec la loi islandaise. En cas d'accident, vous êtes responsable de la totalité des dommages causés à votre véhicule de location. La CDW- dommages collision, qui est incluse dans nos prix vous libère partiellement de cette responsabilité. En tout état de cause, la franchise non rachetable restera à votre charge

• Au regard de la loi islandaise, l’assurance CDW ne couvre pas les dommages causés aux pneumatiques, optiques des phares, pare-brise et bas de caisse du véhicule. De même, les dommages résultant de la projection de graviers ainsi que ceux occasionnés au moteur à la suite de l'immersion de ce dernier (lors du passage d'un gué, par exemple) ne sont pas couverts par l'assurance. Afin de diminuer la franchise, il est possible de souscrire sur place la super CDW (SCDW).
Le budget indiqué prévoit des hébergements déterminés par les sites où vous faites étape, guste houses, fermes-auberges et refuges.

• Les guest houses (chambre et sanitaires à partager)
Les guest houses sont des maisons islandaises, authentiques et toutes différentes, que l’on trouve essentiellement à Reykjavík. Elles ne comptent que quelques chambres et fournissent le petit déjeuner. Chacune a été aménagée selon les envies et les goûts de ses propriétaires.

• Les fermes-auberges
Les fermes-auberges sont des hébergements en pleine nature, tenus par des propriétaires islandais qui, pour la plupart, ont gardé leur activité agricole. Ce sont en général de petites structures de 5 à 20 chambres. À la fois originales, authentiques et atypiques, elles répondent à des catégories et des styles différents. Certaines ont des allures de petits hôtels de campagne, d’autres sont plus rustiques, d’autres encore ressemblent à de jolis bungalows nordiques ! Le petit déjeuner fait partie de la prestation.

• Les refuges
C’est avec le camping la seule formule d’hébergement qui permet de dormir sur les sites de l’intérieur des terres. En Islande, les refuges (ou skÿli) sont toujours impeccablement tenus et équipés d’une cuisine commune. Attention, aucun ravitaillement n’est possible et il est nécessaire d’apporter ses provisions avec soi. Sachant que leur capacité d’accueil est limitée et que beaucoup de randonneurs occupent les lieux en été, il est indispensable de réserver très longtemps à l’avance.

Fiche pratique

La bonne saison
Le climat en Islande est de type océanique tempéré, bien que l’île soit située à la limite du cercle polaire arctique. Il y fait frais en été et doux en hiver, du moins sur le pourtour de l’île, grâce à l’influence du Gulf Stream. Mais le temps est très capricieux, car il reste dépendant des dépressions atmosphériques qui traversent l’Atlantique nord. Dans la même, peuvent se succéder soleil, pluie, vent, neige... Donc, n'oubliez pas de mettre dans vos valises, maillots de bain, chapeau, coupe-vent chaud et imperméable. C’est en mai que le niveau d’ensoleillement est le plus élevé. De juin à septembre, les journées sont très longues, elles durent presque 24h, et les températures oscillent entre 10°C et 15°C, avec des pointes à 20°C.
Accès
Comptez environ 3h30 pour un vol direct Paris / Keflavík, puis environ 40 min de transfert en voiture ou en bus jusqu'à Reykjavík.
Décalage horaire
- 2h en été ; - 1h en hiver

LE SAVIEZ-VOUS ?

Après la vallée de Fljotschlid, avant d’arriver sur les plateaux inhabités, vous passerez par Trollagja, la faille des Trolls. Ne riez pas, en Islande, les trolls et les elfes ne sont pas des légendes, mais des réalités on ne peut plus sérieuses. La preuve ? Certaines pistes contournent carrément des lieux où vivent ces créatures, pour à ne pas les perturber !

Si le sujet vous intéresse, il existe des récits fantastiques présentés sous forme de guide de voyage sur la trace des elfes, des trolls, des fantômes et des sites sacrés en Islande. A traveller’s guide to Icelandic Folk Tales de Jon R. Hjalmarsson (Iceland Review ed.). Il y a même en hiver, des visites organisées de « sites habités par les elfes » (25 € env. par pers comprenant la carte des mondes cachés - tél 354 565 06 61)

Atmosphère, atmosphère !

Découvrir la musique islandaise contemporaine...
L'Islande possède une scène pop-rock très active avec, bien sûr Bjork, comme chef de fil. Avant de partir, écoutez par exemple la chanson Green Grass of Tunnel du groupe Of Monsters and Men ou Fisherman's Woman de Emiliana Torrini.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Partir à l'aventure sur des pistes peu connues, aux noms imprononçables !
  • Observer les oiseaux dans les falaises de Dyrhólaey
  • Dormir dans des refuges au cœur des Hautes Terres intérieures

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9.1/10 (1842 avis)
Guide de voyage Islande Tous nos voyages Islande

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.