Couleurs d'Islande

  • Un road-trip dans le sud de l’Islande à faire toute l'année. Tout les contrastes de l'île y sont réunis !
  • Ce voyage est spécialement conçu pour les personnes handicapées
  • Itinérants & autotours Islande, Côte Sud
  • 8 jours / 7 nuits
  • À partir de 1515 € (prix par personne)
  • Incluant 160 € de taxes aériennes • Voyage réalisable toute l'année
A peine plus de 3 heures de vol de Paris et vous voilà fraichement débarqués au pays des volcans !
On passe les portes de l’aéroport de Keflavik et le premier contact avec l’Islande s’établit : on respire et on se laisse happer par des bourrasques de vent ! Oubliez le brushing et les mocassins, on sort les bonnets et les chaussures de rando, et c’est parti pour une semaine façon road-trip le long de la côte sud. Première étape : la capitale Reykjavik. Ici, pas de Mac Do ou de grandes enseignes, mais des galeries d’art, des librairies, des magasins d’équipement « outdoor » et surtout une densité de bars et cafés ! Si on veut faire local, on s’arrête manger une glace chez Valdis ou un Pylsa (hot-dog islandais) sur le pouce.
Le lendemain après un premier petit déjeuner de viking, on quitte la ville et on met le cap à l’est à travers des paysages tantôt lunaires, tantôt verdoyants. 5 nuits sur la côte sud suffisent pour parcourir les 460 kms qui séparent Reykjavik de Jokulsarlon, le lagon glaciaire, et revenir avec des supers clichés d’Islande : plage de sable noir, cascades, chutes d’eau, champs de lave, glaciers, marmites de boue et geyser. Eté comme hiver, on prévoit des étapes courtes pour prendre le temps de se balader à pied ou à cheval, de se baigner dans des piscines d’eau chaude naturelle, et de naviguer au milieu des icebergs. En été, on pause en compagnie des moutons et des macareux, on se balade sous le soleil de minuit et on part à la rencontre des baleines. A l'automne et en hiver, on part en super jeep avec un islandais dans les hautes terres de l’intérieur, on observe les aurores boréales et on discute le bout de gras avec les fermiers.
Voyageurs handicapés, emportez votre carte européenne de stationnement, l'Islande est la championne des emplacements de parkings réservés ! Sur place, même si des sentiers sont spécialement aménagés, il arrivera que vous admiriez le spectacle de la nature depuis des aires de pique-nique. Rassurez-vous, le spectacle y est grandiose. Surtout, n'oubliez pas vos jumelles, votre second sésame. Côté hébergements, de l'hôtel classique à la ferme auberge, nos séjours en Islande ont l'accessibilité chaleureuse.

L'avis du spécialiste

Simon BIDART, conseiller chez Comptoir des Voyages
Dans le parc de Skaftafell, prospère une des rares forêts naturelles d’Islande. Allez donc voir les trois fermes du parc, qui ont été déplacées en 1850 car le sable alluvial menaçait de les engloutir. Il y a peu, deux d'entre elles étaient encore habitées toute l’année …Simon, consultante voyages accessibles

Jour 1 | Paris – Reykjavík (env. 50 km de l’aéroport de Keflavík à la capitale)

Vol pour Reykjavík (Keflavík). Après avoir récupéré votre voiture de location à l'aéroport, vous rejoindrez votre hébergement à Reykjavík.

Jour 2 | Reykjavik - Thingvellir - Geysir - Gullfoss - Selfoss (env. 150 km)

Vous avez à voir trois curiosités qui comptent parmi les plus marquantes de l’Islande. Tout d'abord, vous découvrirez Thingvellir , le site de l'ancien parlement national islandais, " l'Althing " fondé en l'an 930, qui est aujourd'hui un Parc National d'un grand intérêt géologique et historique. Vous y observerez, chute d'eau, rift et failles d'effondrement. Ensuite, vous trouverez Geysir ("celui qui jaillit"), qui a donné son nom à tous les geysers de la planète. Aujourd’hui, c’est son voisin, le Strokkur, qui explose toutes les 7 minutes ! Puis vous terminerez avec Gullfoss ("chute d'or"), qui est un double saut de la rivière Hvítá, avec une hauteur de 32m et qui laisse apparaître un habit d’arc-en-ciel si le soleil pointe son nez.
Voyageurs handicapés : Le site de Geysir est accessible par un chemin bétonné.
Les chutes de Gullfoss sont accessibles au bout d'un platelage pentu nécessitant d'être aidé. Vous trouverez des WC accessibles dans le petit centre d'interprétation situé sur le parking du haut.
A Thingvellir, vous aurez au choix entre une vue panoramique sur le site depuis la plateforme ou la possibilité de prendre le chemin qui conduit à l'Almannagja.

Jour 3 | Selfoss - Dyrhólaey - Vík (env. 130 km)

Des plages de cendres noires à l'infini, des falaises d’ébène sculptées par le vent et l'océan, où viennent nicher des milliers d'oiseaux annonçant le printemps. En particulier le macareux moine, tellement craquant avec son habit noir-blanc et son bec multicolore.
Voyageurs handicapés : un chemin vous permet de vous approcher de la plage de Vik. Nous vous en livrerons le secret.

Jour 4 | Vík - Skaftafell - Jökulsárlón - Höfn (env. 270 km)

Le parc naturel de Skaftafell s'explore en empruntant les sentiers balisés. Une marche d'environ 1h30 aller-retour permet, par exemple, de voir la chute d’eau de Svartifoss, 20 m de hauteur et un magnifique cadre d’orgues basaltiques. Plus loin, les langues glaciaires du plus grand glacier d'Europe, le Vatnajökull, finissent leur course dans l'océan. Des icebergs flottent au milieu d'un lagon à Jökulsárlón, donnant au voyageur l'impression d’aborder le monde polaire.
Voyageurs handicapés : Dès le parking, vous aurez une vue inoubliable sur le glacier et pour les plus téméraires et courageux d'entre vous, tentez le chemin de pierres.

Jour 5 | Höfn - Kirkjubaejarklaustur (env. 200 km)

En retournant vers l'ouest, laissez vous guider par votre curiosité et n'hésitez pas à vous arrêter de temps en temps pour gravir une colline et admirer tant l'océan que la montagne.
Les gorges de Fjaðrárgljúfur (près de Kirkjubaejarklaustur, sur la route qui mène au Laki) s'étendent sur 2 km et atteignent jusqu'à 100 m de profondeur.
Voyageurs handicapés : N'hésitez-pas à vous arrêter pour profiter de ces paysages qu'offre cette journée dans une nature exceptionnelle.

Jour 6 | Kirkjubaejarklaustur - Skógar - Hvolsvöllur - Selfoss (env. 200 km)

À Skógar, un écomusée aux allures de brocante côtoie la chute de Seljalandsfoss qui semble vider l'Islande de son trop plein d'eau. Chevaux et moutons paissent tranquillement dans la campagne islandaise colorée par les toits multicolores des fermes.
Voyageurs handicapés : Seul de rez-de-chaussée de ce musée est accessible mais promenez vous tout autour de ces maisons en toit de tourbe si pittoresques.
Un stop est impératif pour admirer et écouter les 2 chutes d'eau de Skogafoss et Seljalandsfoss.

Jour 7 | Selfoss - Krýsuvík - Blue Lagoon - Reykjavík (env. 190 km)

Solfatares et sources d'eau chaude naturelle rappellent que l'Islande se situe sur le rift volcanique séparant l'Amérique de l'Europe ! Possibilité d’un bain d'eau de mer à 40° dans un décor de science-fiction à Blue Lagoon (entrée non incluse).
Voyageurs handicapés : le Blue Lagoon est une des curiosités accessibles de votre voyage. Nuit à Reykjavík.

Jour 8 | Reykjavík - Paris

Restitution de votre véhicule à l'aéroport de Reykjavík, puis vol retour pour Paris.
À partir de 1515€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 160 €
  • Les vols aller-retour Paris / Reykjavík / Paris sur compagnie régulière Icelandair
  • 7 nuits en chambre double avec petit déjeuner inclus dans nos adresses de charme
  • 7 jours de location de voiture type berline incluant 2 conducteurs et la rachat partiel de franchise

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les visites, excursion, droits d'entrée dans les sites et dépenses personnelles
  • L'éventuel supplément pour des sanitaires privés

Transports aériens

Vols réguliers sur la compagnie Icelandair

Hébergement

Sachez que les volets comme les rideaux occultants n’existent pratiquement pas en Islande donc, pensez à vous munir d’un bandeau spécial à mettre sur vos yeux si vous avez besoin du noir complet pour dormir et si vous partez de mai à août.

Transports locaux

Assurances et franchise, ce qu'il faut savoir :
• Les véhicules loués en Islande sont assurés au tiers en accord avec la loi islandaise. En cas d'accident, vous êtes responsable de la totalité des dommages causés à votre véhicule de location. La CDW- dommages collision, qui est incluse dans nos prix vous libère partiellement de cette responsabilité. En tout état de cause, la franchise non rachetable restera à votre charge

• Au regard de la loi islandaise, l’assurance CDW ne couvre pas les dommages causés aux pneumatiques, optiques des phares, pare-brise et bas de caisse du véhicule. De même, les dommages résultant de la projection de graviers ainsi que ceux occasionnés au moteur à la suite de l'immersion de ce dernier (lors du passage d'un gué, par exemple) ne sont pas couverts par l'assurance. Afin de supprimer la franchise et de couvrir le pare brise en cas d'impact, nous conseillons fortement de souscrire à la super CDW (SCDW).

Voyageurs handicapés : Il est possible de louer un équipement de conduite manuelle ou de louer un véhicule facilitant le transport d'un véhicule électrique.

Fiche pratique

La bonne saison
En Islande, le climat est de type océanique tempéré, bien que l’île soit située à la limite du cercle polaire arctique. Il y fait frais en été et doux en hiver. Mais, le temps est très changeant car il est assujetti aux dépressions atmosphériques qui traversent l’Atlantique Nord. Le passage d’une dépression au sud de l’Islande, par exemple, apporte un temps froid et sec. Les côtes Ouest et Sud restent relativement clémentes en hiver grâce au courant chaud du Gulf Stream. Par contre, elles sont parfois balayées par les vents. L’automne offre le magnifique spectacle d’une végétation aux couleurs rouges, ocre et or. L’obscurité de l’hiver, avec 3 ou 4 h de jour, dure de la mi-novembre à la fin janvier. Mais c’est aussi l’époque bénie des aurores boréales qui sont un spectacle céleste saisissant. Le mois de mai correspond à la période de l’année où le niveau d’ensoleillement est le plus élevé. Mais vous verrez, vous pourrez avoir dans la même heure, soleil, pluie, vent…
Accès
Comptez environ 3h30 pour un Paris / Reykjavík (Keflavík) puis environ 40 min de transfert en voiture ou en bus jusqu'à Reykjavík.
Décalage horaire
- 2h en été ; - 1h en hiver.

LE SAVIEZ-VOUS ?

La langue islandaise est issue de l’ancienne langue viking… Sa grammaire a été fixée au XIIe siècle par un certain Haflidi qui s’est inspiré du latin pour imposer huit déclinaisons multipliées par trois genres : masculin, féminin et neutre. Depuis ce temps, l’Islandais n’a guère évolué. Les néologismes sont farouchement tués dans l’œuf. Un Conseil des sages a même été créé, dont la mission est de fabriquer des mots nouveaux à partir du vocabulaire existant, pour nommer toute nouvelle technologie ou tout nouveau concept. Le téléphone par exemple se dit sími, "le fil qui parle", l’ordinateur tölva, "le calcul vers le futur", l’avion flugvél, "l’oiseau de fer"...

Atmosphère, atmosphère !

Un film tourné en Islande à voir en famille...
Dangereusement vôtre (A View to a Kill), film américano-britannique de la série des James Bond, incarné par Roger Moore et réalisé par John Glen. Des scènes ont été tournées aux USA, en Grande Bretagne, en France – on reconnaît au passage la Tour Eiffel et son restaurant le Jules Verne, ainsi que le château de Chantilly… Mais aussi en Islande et plus précisément au lac de Jökulsárlón.

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • Cours de cuisine chez Salt Eldhus - Islande - Salteldhus

    Atelier cuisine

    • Cuisiner et travailler des produits locaux islandais avec un chef
    • Reykjavik
    • Excursion
    • Réalisable toute l'année excepté Noël et Nouvel an
    En savoir plus

    Pays de pêcheurs, la cuisine islandaise est principalement basée sur les produits de la mer mais pas uniquement...L'Islande compte également des milliers de moutons élevés en pleine nature et préparé à toutes les sauces. Cet atelier est une façon ludique de découvrir cette cuisine, entre les mains expertes de Sirry, chef qualifiée et ancienne rédactrice en chef du 1er magazine islandais sur la gastronomie et le vin.

    Cette séance, en petit groupe de 2 à 16 participants, d'env. 4h est dispensée en anglais et inclut le déjeuner de dégustation.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Observer un phoque qui fait sa sieste sur un matelas de glace ou qui plonge entre les icebergs du lagon de Jökulsárlón
  • Se réveiller en pleine campagne islandaise. Ambiance nordique. Chevaux et moutons en pâture dans les environs. Lac, glaciers ou mer pas loin… Les fermes-auberges, quel bonheur !
  • Sur la route, écouter en boucle Björk ou Sigur Ros. Et retrouver toute la force de la nature islandaise dans la musique…
  • Profiter avec délice d’un bain géothermal dans un décor high-tech. A Blue Lagoon (accessible aux PMR), l’eau riche en silice est chaude à souhait et on peut s’y faire masser
  • A défaut d’oser goûter au hakarl (requin faisandé) ou au svid (crâne de mouton rôti), se régaler d’un pylsur (hot-dog revisité à l’islandaise avec saucisse aux 3 viandes et sauces arrangées). Miamm

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9.1/10 (1912 avis)
Guide de voyage Islande Tous nos voyages Islande

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.