Tinos et Andros, les Cyclades autrement

  • Voyage à Tinos et Andros, deux îles septentrionales des Cyclades aux villages authentiques, plages préservées et petites tavernes.
  • Itinérants & autotours Grèce, Cyclades
  • 11 jours / 10 nuits
  • À partir de 2150 € (prix par personne)
  • Incluant 60 € de taxes aériennes • Voyage réalisable d’avril à octobre
Situées à l’extrême nord des Cyclades, les îles de Tinos et d’Andros dévoilent un visage plus authentique et moins touristique que les classiques Mykonos et Santorin. Tinos est à l’image de l’archipel, gorgée de soleil et sertie de villages blancs aux volets bleus. Cette île discrète, vénérée par les pèlerins orthodoxes, est parsemée de centaines de pigeonniers vénitiens et de délicieuses plages. Sa voisine Andros est bien différente : avec ses villages aux toits de tuiles et ses vallées plantées de vignes et de cyprès, elle a des airs de Toscane ! C’est un pur plaisir de randonner sur ses sentiers, où se cachent des piscines naturelles, et de buller sur son sable fin.

Ce combiné permet d’apprécier deux îles des Cyclades en toute tranquillité. Vous passerez trois nuits à Tinos, dans un petit hôtel d’architecture traditionnelle situé non loin du village principal de l’île, à seulement 100 mètres de la plage. Sur l’île d’Andros, vous disposerez d’une voiture de location pour découvrir Chora et ses alentours, avec trois nuits dans un élégant boutique-hôtel de style néoclassique. Vous rejoindrez ensuite Batsi, sur la côte sud-ouest, pour passer deux nuits dans une charmante adresse surplombant la plage.

Jour 1 | FRANCE – ATHÈNES – RAFÍNA (40 KM / ENV. 1H)

Prêt à découvrir les Cyclades du Nord ? Envol vers Athènes puis route vers Rafína, sur la côte est. Vous passerez la nuit dans un hôtel situé à deux pas du port, où vous prendrez votre bateau le lendemain.

Jour 2 | RAFÍNA – TINOS (ENV. 120 KM / ENV. 2H EN HYDROGLISSEUR)

Cap sur l’île de Tinos ! À votre arrivée, on vous emmène dans le village de Kionia, à proximité des ruines du sanctuaire de Poséidon et d’Amphitrite. Vous poserez vos valises à seulement 100 mètres de la plage, dans un petit hôtel à l’architecture cycladique. En fin de journée, vous pouvez vous balader en bord de mer puis vous restaurer dans l’une des tavernes du village.

Jours 3 et 4 | TINOS

Prenez le temps de visiter la ville de Tinos et son église Panagia Evangelistria. Il n’est pas rare de voir des fidèles orthodoxes remonter la rue principale à genoux, dans un geste de repentance… À l’est de l’île, le couvent de Kechrovouni offre de jolies balades dans son dédale de ruelles et quelques beaux points de vue sur la mer. Après les visites, la plage ! Située quelques kilomètres plus loin, celle de Pachia Ammos a un sable aux reflets émeraude qui donnent, de loin, l’illusion d’une plage parsemée d’herbe.

Tinos, c’est aussi un arrière-pays plein de charme. On adore se balader dans les villages fleuris de Volax, Kardiani et Pyrgos, aux belles maisons blanches traditionnelles. Au détour d’une ruelle voûtée, on tombe parfois sur une fontaine, une petite taverne… Un charme fou ! Dans la campagne aride, on peut également admirer quelques moulins à vent, de nombreuses chapelles et d’élégants pigeonniers, de surprenants vestiges de l’occupation vénitienne.

Jour 5 | TINOS – CHORA (ANDROS) (ENV. 60 KM / ENV. 1H30 EN FERRY)

Direction Andros, bien plus verdoyante que les îles voisines. Après avoir récupéré votre voiture de location, vous prendrez la route vers Chora, le village principal de l’île. Votre élégant boutique-hôtel est un point de départ idéal pour visiter le musée d’art moderne Goulandris ou se promener dans les ruelles voûtées du centre, bordées d’architectures néoclassiques. La balade jusqu’à la pointe de la presqu’île, où se trouvent les ruines d’un château, est très agréable.

Jours 6 et 7 | CHORA

Il y a quantité de choses à faire autour de Chora. On peut partir en randonnée dans les vallées fertiles des alentours, où se cachent quelques piscines naturelles ! Les sentiers sont nombreux et bien balisés. On peut aussi louer un bateau sans permis sur la plage de Nimborio pour accéder aux petites plages sauvages jonchant la côte orientale. Celle d’Achla est particulièrement belle et paisible.

À l’ouest de Chora, Sténiès est l’un des plus beaux villages de l’île avec ses jolies demeures et ruelles à flanc de colline, où l’on sent le parfum des orangers, citronniers, chèvrefeuilles… À l’est de Chora, les amateurs de jolies plages pourront se détendre sur Tis Grias To Pidima, un petit coin de paradis niché au pied des falaises.

Jour 8 | CHORA – BATSI (30 KM / ENV. 1H)

Vous prendrez la route vers la côte sud-ouest de l’île, un peu plus animée. C’est dans un joli hôtel mêlant architectures néoclassique et cycladique que vous passerez les deux prochaines nuits, en surplomb d’une petite plage. Ne manquez pas de vous balader dans le village voisin de Batsi, le long de son port et de sa plage de sable. Pour le dîner, vous opterez peut-être pour une taverne proposant du poulpe grillé ou de la fourtalia, une omelette aux tomates et à la saucisse.

Jour 9 | BATSI

Entre Batsi et Gavrio, la côte dévoile des plages protégées par le vent telles que Chrissi Ammos et Agios Petros. C’est parfait pour se reposer en fin de voyage ! Mais si vous avez encore soif de découverte, vous pouvez rejoindre les vallées orientales d’Andros, en passant par les villages de Kapparia et Aïdonia. Le long de la route, on peut apercevoir de nombreux murets en pierre caractéristiques de l’île.

Jour 10 | BATSI – RAFÍNA (ENV. 70 KM / ENV. 2H DE FERRY)

Votre voyage dans les îles nord des Cyclades se termine déjà… Vous restituerez votre voiture de location puis reprendrez le ferry vers Rafína, où vous passerez la nuit.

Jour 11 | RAFÍNA – ATHÈNES – FRANCE (40 KM / ENV. 1H)

Transfert vers Athènes puis vol retour vers la France.
À partir de 2150€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 466240 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 60 €
  • Les vols directs aller-retour Paris/Athènes sur compagnie low cost
  • Les transferts privés aller-retour aéroport d’Athènes/port de Rafína
  • Les traversées maritimes Rafína/Tinos/Andros/Rafína en ferry ou hydroglisseur
  • Les transferts privés aller-retour port/hôtel à Tinos
  • 10 nuits en hôtels avec petits déjeuners
  • La location d’une voiture de catégorie A (Fiat Panda ou similaire) pendant 5 jours à Andros

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles

Transports aériens

Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon la compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

RÉGLEZ VOS MONTRES
Décalage horaire : +1h.
Comptez environ 3h30 pour un vol direct Paris/Athènes.

LA BONNE SAISON
De climat méditerranéen, Andros et Tinos se visitent de préférence de fin avril à début octobre, quand les températures sont chaudes dans l’air comme dans la mer. Le mercure peut atteindre jusqu’à 35 °C en plein été, mais le meltem, un vent fort caractéristique des Cyclades, donne souvent une impression de fraîcheur. L’Assomption (15 août) est à éviter sur l’île de Tinos en raison de la très grande affluence de pèlerins. De mi-octobre à mi-avril, beaucoup d’hébergements et de restaurants sont fermés.

Atmosphère, atmosphère !

Le nom de la plage de Tis Grias To Pidima, sur l’île d’Andros, se traduit en français par « le saut de la vieille ». On raconte en effet que lors de l’invasion turque, une vieille dame trahit les siens en livrant un château aux mains des ennemis. Prise de remords, elle se jeta sur la plage depuis la falaise et son corps se transforma en un gigantesque rocher émergeant des flots… Ce rocher fait aujourd’hui le bonheur des voyageurs venus se détendre sur cette belle et paisible plage.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Apprécier le contraste entre les terres arides de Tinos et les vallées fertiles d’Andros.
  • Admirer les élégants pigeonniers disséminés dans la campagne de Tinos.
  • Dénicher des piscines naturelles lors de ses randonnées sur l’île d’Andros.
  • S’émouvoir de la ferveur des pèlerins en route pour l’église Panagia Evangelistria à Tinos.
  • Accéder aux petites plages de la côte est d’Andros en louant un bateau sans permis.
Avis voyageurs
2 points2 points2 points2 points1 point 9.1/10 (970 avis)
Tous nos voyages Grèce

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.