La Route du Blues

  • Road trip aux USA, de Chicago à New Orleans, via Nashville, Memphis, Natchez, Lafayette, au rythme du blues, du jazz et de la country
  • Itinérants & autotours Etats-Unis - Route du Blues
  • 16 jours / 14 nuits
  • À partir de 2750 € (prix par personne)
  • Incluant 380 € de taxes aériennes
De Chicago à la Nouvelle Orléans en passant par le Tennessee et le Mississippi, ce voyage est dédié aux amoureux de la musique américaine, qu'elle soit rock, blues, jazz ou gospel. Tout au long de votre périple, vous passerez par des étapes incontournables - Memphis et ses Studios Sun, Graceland et le Rock'n Soul Museum, Nashville et le Country Hall of Fame, New Orleans et le Carré Français - mais également par des étapes moins connues qui ont également marqué l'histoire du blues, telles que Clarsdale ou Tupelo. Cela dit, le sud, c'est aussi un brin d'histoire à Corinth, Vicksburg et Natchez, un brin de nature avec les bayous du pays cajun et un brin de culture avec l'accueil chaleureux de ses habitants et sa cuisine raffinée.

L'avis du spécialiste

Camille ROCHARD, conseiller chez Comptoir des Voyages
Un itinéraire absolument incontournable pour tous les amoureux de musique américaine, blues, jazz, rock ou gospel. Mes adresses coup de coeur : le Buddy Guy Legends à Chicago, le BB Kings Blues Club sur Beale Street à Memphis, le Ground Zero Blues Club à Clarksdale (vous aurez peut être la chance d'y croiser son propriétaire, un certain Morgan Freeman....) et bien sûr le célèbre Wildhorse Saloon, à Nashville, où je m'exerce à la line dance...Camille, spécialiste Etats-Unis

Jour 1 | France - Chicago

Vol pour Chicago. A l'aéroport, vous prenez possession de votre voiture et gagnez le centre ville de Chicago, où se trouve votre hôtel. Offrez vous de suite un repérage depuis la Hancock Tower pour une vue panoramique sur la ville, les gratte-ciel et le lac Michigan. Le soir, passage obligé par le Buddy Guy Legends, l'un des clubs mythiques de la ville.

Jour 2 | Chicago

Pour admirer la ville, rien ne vaut une croisière sur le lac, gigantesque mer intérieure, et/ou sur la Chicago River, qui serpente au milieu des gratte-ciels. Au nord de la rivière débute le Magnificent Mile, qui aligne toutes les griffes de luxe américaines. Au sud, c'est le Loop qui s'offre à vous, quartier des affaires, des théâtres et des clubs de blues. A l'est du Loop, nous vous conseillons une balade dans le Millenium Parc, qui recèle des trésors d'architecture et pour les amateurs, l'Art Institute of Chicago est une pure merveille !

Jour 3 | Chicago – Springfield (340 kms/4h15)

En matinée, faites un tour par les anciens studios de Chess Records où ont enregistré de nombreux Bluesmen. Passez également par Jazz Record Mart où se trouve une collection importante de disques de blues et de jazz. A noter, la guitare à 9 cordes de Big Joe Williams est exposée en vitrine ! Un petit goût de la Route 66 vous attend aujourd'hui notamment à Odell (on adore ses vieilles pompes à essence !) et à Mac Lean, où le Dixie Truckers Home, relais routier ouvert depuis 1928 est une véritable institution. Vous passez la nuit à Springfield, ville natale de Lincoln, qui peut se targuer d'avoir un des derniers Drive-Inn Theater encore en activité.

Jour 4 | Springfield - Saint Louis (180 kms/2h30)

Toujours sur la Route 66, les amoureux de Mustangs trouveront leur bonheur au Mustang Corral, où sont stockées sur 1,4 hectares des Mustangs toutes générations. Avant d'arriver à St Louis, ne manquez pas sur votre gauche le Chain of Rock Bridge. A St Louis, montez en tout en haut de la Gateway Arch, haute de 192 m et emblème de la ville. C'est dans le quartier de Soulard qu'il faudra passer votre soirée, qui regorge de clubs de blues où se produisent tous les soirs des musiciens locaux.

Jour 5 | Saint Louis - Nashville (500 kms / 5h30)

Après les vertes vallées du Kentucky et du Tennessee vous arrivez à Nashville, capitale du Tennessee et de la country.

Jour 6 | Nashville

Capitale du Tennessee et de la musique country, Nashville est un centre de production de musique mondialement renommé. Après la visite du Country Hall of Fame, musée en forme de piano élevé à la gloire de musiciens célèbres, vous pourrez prendre des cours de line dance au Wild Horse, ambiance garantie ! Le soir, vous pourrez assister à un concert au Grand Ole Opry et c'est dans les bars de Printers Alley, Second Street ou Broadway qu'il faudra terminer votre soirée.

Jour 7 | Nashville - Memphis (340 kms - 3h45)

Après la capitale de la country vous faites route vers une autre capitale, celle du Blues, Memphis. Rendue célèbre par le King, Memphis a accueilli les plus grands Bluesmen du monde : Robert Johnson, Muddy Waters, BB King,... Pour une immersion immédiate dans la culture du Blues, nous vous conseillons un tour musical dans un bus rétro des années 50 guidé par un bluesman local qui vous racontera l'histoire du blues et du rock au travers d'anecdotes et de morceaux de musique.
En soirée, c'est à Beale Street qu'il faudra être pour faire la tournée de ses innombrables clubs de blues. Une ambiance absolument unique !

Jour 8 | Memphis

Journée entière dédiée à la musique. Au programme : le Rock'n Soul Museum, qui retrace l'histoire du blues et du rock, les studios Sun, où Elvis enregistra sa première chanson "That's all right Mamma" et Graceland, passage obligé pour les amoureux du King. Vous pourrez notamment admirer son incroyable collection de voitures et d'avions, visiter sa maison et vous recueillir sur sa tombe. Moins connu mais tout aussi émouvant : le Musée des Droits Civiques au Lorraine Motel, où Martin Luther King fut assassiné. Une visite touchante.

Jour 9 | Memphis - Corinth - Tupelo - Oxford (300 kms - 4h45)

Etape historique à Corinth qui a joué un rôle important dans la bataille de Shiloh en 1862, lors de la Guerre de Sécession. Puis Tupelo, véritable lieu de pèlerinage pour les fans d'Elvis puisque c'est ici qu'il a vécu enfant. De la quincaillerie au fast food, un véritable culte est voué au King. Vous terminez votre journée à Oxford, adorable ville du Mississippi dont l'activité commerçante et musicale se trouve principalement autour de sa place centrale.

Jour 10 | Oxford - Clarksdale - Vicksburg (330 kms/4h45)

Autre berceau du Blues, Clarksdale rend hommage à l'un des plus grands Bluesmen du monde, Robert Johnson. Une reproduction de sa guitare est d'ailleurs accrochée au croisement des célèbres routes 61 et 49, souvent évoquées dans les chansons. Puis Vicksburg et son National Military Park, pour tout connaître sur la Guerre de Sécession. Les amateurs ne manqueront pas le Biedenham Coca Cola Museum, où la célèbre boisson fut embouteillée pour la première fois. En soirée, pourquoi ne pas vous offrir une croisière sur le Mississippi ?

Jour 11 | Vicksburg - Natchez (120 kms - 1h45)

Vous longez les bords du Mississippi jusqu'à Natchez, l'une des villes sudistes les mieux conservées. Autrefois capitale des riches planteurs du sud et lieu de convergence des bateaux à aubes, elle a conservé son charme historique et certaines demeures témoignent aujourd'hui encore de son riche passé, à l'image de Dunleith, Stanton ou Linden.

Jour 12 | Natchez - Lafayette (220 kms - 3h15)

Vous poursuivez votre route vers le sud jusqu'à St Francisville et ses charmantes maisons sudistes avant d'arriver dans le pays cajun, réputé pour ses bayous mais également sa gastronomie, sa musique et la joie de vivre légendaire de ses habitants. Prenez le temps de visiter à proximité l'Acadian Village, qui reconstitue un authentique village acadien et vous transporte dans le quotidien des Acadiens au XIXème siècle. Terminez votre journée en beauté par une soirée "Fais Dodo" au son des violons ; ambiance garantie !

Jour 13 | Lafayette - Route des Plantations - New Orleans (250 kms - 3h)

Sur la route de New Orleans, nous vous conseillons un tour en bateau sur l'un des plus beaux bayous du pays, le bayou Atchafalaya (en option), où vous aurez peut être l'occasion d'apercevoir un alligator en train de lézarder au soleil. Puis, vous gagnez Baton Rouge et son superbe Capitole avant de longer le Mississippi et visiter de très belles plantations : Laura Plantation, magnifique demeure créole, Oak Alley, la plus photographiée, célèbre pour ses chênes centenaires et bien sûr la somptueuse Nottoway. Vous arrivez dans l'après midi à New Orleans, berceau du jazz.

Jour 14 | New Orleans

A New Orleans, déambulez dans le Vieux Carré (ou Carré Français) pour regarder (et photographier !) les demeures historiques, leurs balcons en fer forgé, et les petits patios cachés. Promenez vous en calèche, parcourez en tramway le Garden District, dégustez un beignet au Café du Monde, brunchez dans un restaurant cajun,... tout un programme ! Le soir, il faudra bien sûr faire la tournée des clubs de jazz, à Bourbon Street ou Preservation Hall.

Jour 15 | New Orleans - France

Vous gagnez l'aéroport où vous restituez votre véhicule de location et prenez votre vol de retour sur la France.

Jour 16 | ARRIVEE EN FRANCE DANS LA MATINEE.

De 2750 € à 3400 € par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes De 2200 € à 2700 € par personne Prix calculé sur la base de 4 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Détail budget

On entend par base de 2 ou 4 personnes, le nombre de personnes partageant la même chambre.

La fourchette de prix est relative à la date de départ et à la disponibilité au moment de la réservation.
Tarif le plus bas : départ en mai/juin ou septembre/octobre.
Tarif le plus élevé : départ en juillet/août.

Tarifs valables hors périodes de festival et événements spéciaux(notamment le festival de jazz et le carnaval de la Nouvelle-Orléans).

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 380 €
  • Les vols Paris / Chicago et New Orleans / Paris
  • 14 nuits en hôtels de catégorie 3* en chambre double
  • 15 jours de location de voiture, en km illimité, taxes et assurances incluses
  • Une assistance francophone locale 7j/7

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Le carburant et les frais d'abandon du véhicule pris à Chicago et rendu à New Orleans
  • Les petits déjeuners et autres repas, les dépenses personnelles
  • Les visites, excursions, droits d’entrée sur les sites

Transports aériens

La compagnie aérienne Delta Airlines est membre de l'alliance Skyteam et vous permet de cumuler des miles dans le cadre de cette alliance.

Départ des autres régions de France : nous consulter
Tarifs préférentiels de toute autre ville de province desservi par Air France via Paris.

Transports locaux

Location de voiture incluant : conducteur(s) additionnel(s), kilométrage illimité ainsi que toutes les taxes et assurances obligatoires.

Les frais d'abandon entre Chicago et New Orleans ont été négociés pour nos clients à 150 $.
Le budget indiqué comprend des hôtels de catégorie 3*, situés en centre ville. Possibilité de choisir des hôtels de catégorie supérieure.

N'hésitez pas à nous faire part de vos souhaits, il est également possible d'alterner le type d'hébergement au cours de votre voyage.

Descriptif détaillé de tous les hébergements à l'envoi du devis personnalisé

Fiche pratique

De Chicago à la Nouvelle Orléans, le printemps et l’automne sont des périodes très agréables.
A Chicago, de climat continental humide, le temps est changeant et le vent souffle souvent depuis le lac Michigan. Les hivers sont froids, avec neige, blizzard, gelées. Les étés, chauds et humides, sont suivis de fabuleux Etés Indiens. Memphis, qui montre 4 saisons distinctes, est plus ensoleillée que Marseille ! De fin mai à fin septembre, il fait très chaud, humide, parfois orageux. Les hivers sont froids. New Orleans a un climat subtropical. Les hivers sont plutôt secs, les températures diurnes oscillant de 16 à 25 °C en moyenne. Les étés sont très chauds, l’atmosphère est humide et parfois orageuse. Le sud-est des Etats-Unis est soumis aux ouragans provenant du golfe du Mexique.

Décalage horaire
7 heures. Quand il est 12h à Paris, il est 5 heures du matin à Chicago et à La Nouvelle Orléans

Accès
Comptez environ 9h30 pour un vol Paris / Chicago et 11h pour un vol New Orleans / Paris (hors escale).

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le blues, les negro-spirituals, le gospel
On peut dire que ces trois formes musicales sont nées des esclaves africains arrivés au Sud des Etats-Unis à partir de 1619, et qui seront plus de 4 millions en 1860. Danses et tambours étant interdits, les chants, worksongs ou field -hollers, vont fuser dans les plantations et les veillées (un chanteur lance une phrase, reprise par l'assemblée), exprimant tristesse et nostalgie. Ainsi naît
le Blues (le mot ne sera adopté que dans les années 1920). Parallèlement, avec l'évangélisation, apparaissent des chants religieux (là aussi lancés par un leader et repris par un choeur), où l'improvisation a son importance. Ce sont les negro-spirituals, empreints de ferveur, et dont la source d'inspiration est l'Ancien Testament (Joshua à Jéricho, le chariot d'Ezéchiel, etc.). L'année 1865 marque la fin de la guerre de Sécession et la fin de l'esclavage. Le Sud est dévasté, les Noirs montent dans les grandes cités du Nord. Regroupés en communautés, ils expriment désormais leur confiance en Jésus et ne chantent plus l'espoir de la liberté dans la mort, puisqu'ils ont été libérés (mais encore sous l'autorité blanche). Voilà le Gospel, qui crie aussi sa révolte contre une Amérique raciste. Blues et Negro-Spirituals, on le reconnaît aujourd'hui, sont à l'origine du jazz, né au début du XXe siècle (dialogue leader-assemblée, improvisation, cellules rythmiques, lignes mélodiques).

Atmosphère, atmosphère !

Chez vous, retrouvez le Blues, celui réhabilité à partir des années 1970, par des gens comme Keith Richards, John Mayall, Peter Green, Jimmy Page, etc.

Et sur place, ne manquez pas les grands festivals de 2015 :
A New Orleans :
- En février : Mardi Gras, avec défilés de chars décorés, costumes chamarrés, musique et bals
- A la mi-avril : le French Quarter Festival
- A cheval entre avril et mai : le New Orleans Jazz Festival
A Memphis, en mai : le Beale Street Music
A Nashville, début juin : le Country Music Festival
A Chicago, à la mi-juin : le Chicago Blues Festival
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Retrouver le King : studios Sun, Graceland avec sa maison, les voitures-avions de sa collection, sa tombe à Memphis. Son enfance à Tupelo. Et ses chansons à passer en boucle dans la voiture !
  • S’arrêter au Mustang Corral Court, à Edwardsville, sur la Route 66. Sur près d’1,5 hectare, des Ford Mustangs toutes générations à perte de vue dans les herbes. Et une cinquantaine d’entre elles sont restaurées chaque année !
  • Le Country Hall of Fame de Nashville, plein de symboles : bâtiments disposés en forme de clef de Fa, fenêtres en forme de touches de piano, similis Microsillons et CD en haut de la tour "de transmission radio" …
  • S’offrir à Memphis un tour musical en bus rétro des années 50. On passe par Beale Str., Peabody Hotel, Cotton Row, les maisons d’Elvis, de Johnny Cash, de BB King : voilà une immersion géniale dans la culture du Blues
  • Aller écouter du jazz au Preservation Hall de New Orleans. Si cette maison coloniale a un aspect décrépit, c’est exprès, et l’établissement est si couru qu’on attend assez longtemps avant l’ouverture

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9.1/10 (2814 avis)
Tous nos voyages Etats-Unis

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.