Les coulisses de Majorque et Minorque

  • Séjour combiné sur les îles de Majorque et Minorque, aux Baléares. Vive la nature, les plages, l’archéologie, les villages de charme…
  • Itinérants & autotours Majorque & Minorque
  • 8 jours / 7 nuits
  • À partir de 1060 € (prix par personne)
  • Incluant 140 € de taxes aériennes
Un petit break d’une semaine combinant deux perles de la méditerranée : la grande île, Majorque, la petite, Minorque reliées entre elles par 35 minutes de vol, si proches mais aussi tellement complémentaires.
D’un côté Majorque, qui fascina tant George Sand. Une île d’exception, pour peu que l’on se tienne à distance des vacanciers « bronzette » ! On y a une belle chaîne de montagne, la Serra Tramuntana, des villages pittoresques tous plus charmants les uns que les autres, des musées, des manoirs, des vallées d’orangers, de citronniers, et une histoire vraiment particulière. De l’autre, Minorque, une cachette idyllique, à taille humaine, où il fait tellement bon vivre ! A chacun sa cala (crique) pour se baigner ou se prélasser au soleil, ses balades à pied, à vélo ou en kayak pour s’activer et prendre un bon bol d’air, ses bodegas et ses bars à tapas pour se délecter de spécialités locales.

Jour 1 | FRANCE – MAJORQUE

C’est parti pour une semaine de dépaysement à moins de 2 heures d’avion de la France. A votre arrivée, votre véhicule vous attend pour rejoindre votre première étape aux Baléares.

Jours 2 à 4 | MAJORQUE

C’est un séjour en étoile au départ d’un village traditionnel que nous vous proposons. A vous la découverte des intimes secrets de Majorque… Mais que les aficionados de la plage et des eaux translucides ne s’inquiètent pas, la mer n’est jamais très loin pour se rafraîchir…

On aime randonner dans la Serra Tramuntana. Altitude moyenne, forêts, rochers, cascades, vergers perchés sur des terrasses de pierres sèches... On peut traverser la Serra en vieux tramway pour aller de Palma à Soller. Quels panoramas ! A Soller-port, le plaisir c’est de se promener le long du littoral jusqu’au mirador de Sta Catalina, et de se baigner. On peut aussi aller admirer petites criques et falaises abruptes du côté d’Andratx, à l’extrême sud-ouest de la Serra.

S’extasier à la ravissante Chartreuse de Valldemossa, où George Sand et Chopin ont séjourné fin 1838. Cadre, bâtisses, jardins, tout est magnifique. Au village, les cocas de patata (des gâteaux ronds à base de pommes de terre, sucre et amandes) sont des spécialités à goûter ! Dix km plus loin, au village perché de Deià, l’atmosphère est très jet-set depuis que de nombreux artistes (peintres, écrivains, musiciens, acteurs) y ont des résidences « secondaires ou tertiaires ».

Emprunter la route des vins, entre Inca et Santa Maria, en passant par Binissalem, Consell, Sencelles. Majorque possède 60 domaines viticoles et produit 300 vins différents. On a de quoi faire !

Découvrir la vieille ville de Palma, sa cathédrale, la fondation Joan Miro, artiste qui a vécu à Majorque de 1956 à 1983. On flâne à travers ses collections, dans son atelier laissé en l’état, dans les jardins peuplés de sculptures. Sur la route du retour, pourquoi ne pas passer par le château de Bellver ? Sa structure gothique de forme circulaire est unique en Espagne.

Explorer le Nord de l’île. Jusqu’à la péninsule de Formentor, un chemin entre pinède, falaises et roches mène au bout du Cap et au phare. Jusqu’au village de Sa Calobra par le col des Rois et descendre de 900 m jusqu’à la plage, qui s’étend dans un chaos de rochers aux formes étranges… Jusqu’à Escorca, près du monastère de Lluc, pour une belle rando de 7 km qui descend le torrent de Pareis. Ça demande un peu d’efforts, mais au bout la mini-plage aux eaux plus que pures est si belle promesse de baignade.

A l’Est de l’île, Manacor est un must pour les passionnés de tennis, car c’est la patrie de Rafael Nadal. C’est aussi là qu’on fabrique des perles artificielles, élaborées en faisant tremper des billes de verre dans une nacre issue d'écailles de poisson. L’occasion de s’offrir un petit collier ?

Jour 5 | MAJORQUE – MINORQUE

On quitte la grande île pour rejoindre l’intime Minorque. A bord de votre véhicule, vous rejoignez votre adorable « casita ». Prêts à vivre l’expérience minorquine ? Prêts à rencontrer, partager et échanger avec les Minorquins ?

Jours 6 et 7 | MINORQUE

A Minorque, l’homme ne s’est jamais vraiment éloigné de la nature. Dans ce paradis, il fait bon se prélasser dans des criques (les calas) quasi vierges, flâner, bouquiner, prendre le temps, se régaler de délicieux produits du terroir. Les vacances, les vraies !

On dit que Minorque compte presque autant de plages vierges et criques que Majorque et Ibiza réunies ! Les choix seront donc cornéliens… Un peu d’aide ? Celles du Nord sont moins fréquentées que celles du Sud et leurs fonds, plus riches, appellent à la plongée. Nous, on aime la Cala en Turqueta, à 10 km de Ciutadella. Et encore la cala Macarelleta, une petite plage isolée (autorisée au naturistes !) qui est reliée à la Macarella par un sentier aux vues spectaculaires.

Minorque est une terre classée Réserve de la Biosphère, ne l’oublions pas. Idéal pour les randos. Vallées verdoyantes, sentiers côtiers, grottes sont à découvrir du bout des pieds, tout comme les parcs naturels, par ex. celui de S’albufera des Grau. Sa lagune alimentée par trois torrents, ses marais, ses dunes en font, aussi étonnant que cela puisse paraître, une des zones humides les plus importantes du sud de l'Europe et bien sûr un paradis pour les oiseaux, puffins cendrés en tête.

A pied aussi, on explore les sites à mégalithes : tours, nécropoles, maisons, abris… Et nous voilà plongés 3000 ans en arrière ! A Son Catlar, il y a même une muraille cyclopéenne de 800 mètres à longer avant de rejoindre la plage de Son Saura, pour une baignade…

La rando à cheval - pure race Minorquine, robe noir de jais, crinière en panache – se fait volontiers le long des sentiers « Cami de Cavalls », qui font le tour de l’île. Le bonheur du centaure!
La nature, si belle soit-elle, n’exclut pas le charme des villages et des villes… A Ciutadella, on découvre une cathédrale élégante cernée de palais, des ruelles pavées, des bateaux amarrés le long des quais du port où s’alignent petites boutiques et restos. Chic, on va se régaler de spécialités locales…

Jour 8 | MINORQUE – MAJORQUE – FRANCE

On boucle les valises, le cœur déjà un peu gros… On prend l’avion et on rentre, mais plutôt qu’un adieu aux Baléares, ce sera juste un au-revoir. On reviendra, promis, juré !
À partir de 1060€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 140 €
  • les vols aller-retour Paris / Palma de Majorque / Mahon / Paris sur compagnie régulière Iberia
  • le vol Palma de Majorque / Minorque
  • 4 nuits à Majorque en hôtel rural type agrotourisme, en chambre standard avec petit-déjeuner
  • 3 nuits à Minorque, petit hôtel de charme, en chambre standard, avec petits-déjeuners
  • un véhicule de location de catégorie A, pris et rendu aux aéroports respectifs de Majorque et Minorque avec assurance all inclusive

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • les repas non mentionnés
  • les visites et dépenses personnelles

Transports aériens

Vols internationaux avec la compagnie régulière Iberia.
Autres compagnies régulières ou low cost nous consulter.
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

La bonne saison
Les Baléares connaissent un climat méditerranéen, avec des étés très ensoleillés, aux températures pondérées par la brise de mer ; des hivers courts et doux. Les mois les plus chauds sont juillet-août avec des moyennes de 21 à 30°C, suivis de septembre avec 19-28°C. Mai et octobre restent bien agréables avec des températures situées entre 15 et 24°C. En avril et novembre, le mercure oscille entre 11-19°C, en mars et décembre, entre 9-17°. Janvier-février se maintiennent dans la douceur avec 8-15°C et un ensoleillement de 6 heures !

Accès
Comptez environ 1h50 pour un vol Paris / Palma de Majorque puis 35 minutes Palma / Mahon

Décalage horaire
GMT+1 comme en France

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les Minorquines sont aux Baléares ce que les Tropéziennes sont à la côte méditerranéenne française. A cette différence près que les avarcas (ou Minorquines), créées dans les années 1950 ont d’abord été des sandales utilitaires et déjà écologiques : conçues pour chausser les paysans, elles étaient hyper durables et leurs semelles étaient faites de pneus recyclés. Dans les années ’80, mises au goût des estivants, elles ont gagné Valence, la Catalogne… Mais c’est le marché en ligne qui a fait exploser les ventes, non seulement en Europe, mais aussi aux Etats-Unis, au Canada, au Japon et même en Australie. Alors, nous aussi on en achète pour arpenter la campagne des Baléares, tout comme la famille royale espagnole. Les semelles sont aujourd’hui de gomme souple, c’est l’empeigne qui donne la personnalité de la sandale : en toile unie ou bayadère, en cuir lisse ou en nubuck, brodée, pailletée… Il y a même des Minorquines pour l’hiver en mouton retourné. Eh pourquoi pas !

Atmosphère, atmosphère !

Un polar à lire...
L'intigante de Pollensa d’Agatha Christie, rien de tel qu’une nouvelle policière et amusante pour s’immerger dans un des villages de l’île les plus intrigants... Cette nouvelle est publiée, en 1986, en France, dans le recueil “Marple, Poirot, Pyne et les autres”.

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • Fort abritant l'église Sant Salvador d'Artà - Ile de Majorque - Les Baléares - Simon Dannhauer/fotolia.com

    Arta à travers les âges

    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    • 1/2 journée
    En savoir plus

    Bâtie à l’emplacement d’une citadelle mauresque, Artà se découvre au travers de ses ruelles médiévales qui mènent jusqu’au sanctuaire de Sant Salvador, après avoir gravi les 180 marches du chemin de croix ! Au bout, la récompense, une belle vue sur le parc naturel de la Peninsula de Llevant.
    Artà, c’est aussi un site préhistorique abritant des vestiges talayotiques et des édifices mégalithiques dans le village de Ses Païsses, rappelant ainsi que le site est occupé depuis plus de 3000 ans !

    Cette demi-journée de visites d'environ 4h est accompagnée par un guide francophone privé.
    Les droits d'entrée sur les sites sont à régler sur place.

  • Faune sous marine dans la réserve Cousteau - Bouillante - Îlets Pigeon - Guadeloupe - Gregory Cedenot/fotolia.com

    Initiation à la plongée

    • Découverte des fonds marins de Majorque
    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    En savoir plus

    Plonger à Majorque est idéal pour découvrir le monde sous-marin de la Méditerranée. Barracudas, pieuvres, murènes, mérous, poissons cardinaux et bien d’autres encore peuplent les fonds marins. Ce baptême, à 6 mètres de profondeur maximale, est une belle occasion pour une première exploration des profondeurs de la Méditerranée.
    Aucun niveau requis. Au centre de plongée, le plongeur doit remplir une déclaration médicale indiquant sa bonne santé.

    Cette activité en groupe d'environ 2h30 avec un instructeur anglophone inclut une plongée d'environ 50mn (dont 40mn sous l'eau) et le prêt de l'équipement.

  • Sa Calobra - Ile de Majorque - Les Baléares - Simon Dannhauer/fotolia.com

    Gorges spectaculaires

    • Randonnées dans le canyon de Torrent de Pareis
    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    En savoir plus

    De nombreux sentiers balisés jalonnent l’île de Majorque, essentiellement dans la chaîne montagneuses de Tramuntana. La descente du canyon de Torrent de Pareis est considérée comme l’une des plus belles randonnées des Baléares. Ce spectaculaire canyon est le déversoir de toute la région comprise entre le Puig Roig et La Maçanella, ce qui rend la randonnée possible en été, en période de basses eaux. Le paysage est grandiose, les falaise sont hautes d’environ 300 mètres, le canyon est assez large mais il se rétrécit au milieu. Tout au long du parcours on profite de vues incroyables. La récompense est au bout, dans la magnifique baie de Sa Calobra, une petite plage paradisiaque aux eaux cristallines attend les randonneurs pour une baignade bien méritée.
    Environ 7km - Dénivelé -750m - Niveau difficile - Bonne condition physique requise - Passages glissants sur des rochers arrondis et polis.

    Cette activité en groupe d'environ 5h avec un instructeur anglophone inclut l'assurance et le transfert aller et retour depuis l'hôtel.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Prendre de la hauteur et monter au Puig Maria à Pollença. Quelle vue sur la baie de Formentor !
  • Au village de Felanitx, déguster une sobrassada (spécialité de saucisse de porc au piment rouge et au paprika) passée à la poêle, en omelette ou bien froide sur une tartine de pain. Humm…
  • Louer un kayak de mer à Minorque et trouver sa crique ourlée d’eau turquoise. Un défi majeur, quand on sait que l’île compte 70 plages !
  • Chausser les baskets et faire une balade à travers la Serra Tramuntana, entre oliviers et orangers
  • Se perdre à Ciutadella, ancienne capitale de l’île au charme fou avec son dédale de ruelles ombragées et de petites places désertes

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (548 avis)
Tous nos voyages Espagne

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.