L'autre Majorque

  • Séjour sur l’île de Majorque, aux Baléares. Entre Serra Tramuntana et paysages lunaires de Ses Salines. Quelle jolie immersion !
  • Itinérants & autotours Baléares, Majorque
  • 11 jours / 10 nuits
  • À partir de 1220 € (prix par personne)
  • Incluant 135 € de taxes aériennes
La Majorque bétonnée et envahie de touristes n’est décidément pas notre « tasse de thé », ni la vôtre, oh que non ! Alors, on vous propose une Majorque paisible, nature, hors du temps. Pour ça, il suffit juste d’aller un peu plus loin, un peu ailleurs. Facile, avec la voiture de location.
La première partie de votre séjour a pour cadre la région centre-ouest de l’île, dominée par la Serra Tramuntana. Vallées escarpées, villages de vieilles pierres perchés ici et là, terrasses d'oliviers et de citronniers, falaises et criques bleu azur. Sans compter la splendide chartreuse de Valldemossa où Chopin & George Sand ont séjourné, le temps d’un hiver.
Ensuite, vous partez dans le Sud, du côté de Sa Punta de Estelella, où les trésors ne manquent pas ! Grandes plages ou petites criques intimistes, falaises parfois impressionnantes comme celles de Cap Blanc, campagne où paissent les vaches frisonnes dont le lait donne l’excellent fromage Piris, salines, parcs naturels, île de Cabrera, villages préhistoriques, tours de guet du XVIe siècle comme à s'Enderrocat, Cala Pí o s'Estalella. … Vous allez vous régaler !

Jour 1 | FRANCE - PALMA - BUNYOLA (15 km)

2h30 de vol et vous voilà arrivés à Majorque. Les lumières et la douceur du Sud, que c’est bon ! Le temps de récupérer la voiture de location à l’aéroport et vous mettez le cap sur Bunyola, petite ville de la Serra Tramuntana. Pourquoi, une fois installés à votre hébergement, ne pas aller prendre l’air dans les jardins andalous d’Alfabia… entre allées ombragées et pièces d’eau ?

Jours 2 à 5 | BUNYOLA et ses environs (SERRA TRAMUNTANA)

L’épine dorsale de l’Ouest majorquin, c’est la Serra Tramuntana, qui culmine à 1445 m d’altitude au Puig Major. Une région superbe par ses paysages naturels, forêts et rochers, ses villages de montagne mais pas que… L’ensemble de ses vergers suspendus et de ses systèmes d’irrigation centenaires, voire millénaires a été reconnu en 2011 par l’Unesco comme « paysage culturel remarquable ». Un paradis pour randonneurs ! Dans la réserve de Puig de Galatzo, grand cône de 1026 m d’altitude, des sentiers louvoient entre terrasses cultivées, forêt et maquis fréquentés par des biquettes, cascades, vieilles baraques de charbonniers et moulins. On peut aussi y faire de l’escalade, du vtt, du deltaplane, de la tyrolienne… Le village de Soller vaut le détour. On y visite son église, son musée Can Prunera à la belle collection d’Art Nouveau et son port, à 5 km en contrebas, qu’on peut rejoindre en vieux tramway : boutiques, plages et balades sur la côte jusqu'au phare ou au mirador de Sta Catalina...
On ne peut séjourner dans la Serra sans aller à la ravissante Chartreuse de Valldemossa, qui a accueilli George Sand et Chopin au cours de l’hiver 1838-39. Une dizaine de km plus loin, perché sur un promontoire rocheux, se trouve un village de Deià, très Jet-Set depuis qu’il est devenu la villégiature de nombreux artistes (peintres, écrivains, musiciens, acteurs). A monter à pied jusqu’à l’église San Juan Bautista par ses ruelles sinueuses, à chercher ses galeries d’art discrètes, on risque de tomber sur des célébrités. Ce qui laisse de marbre les moutons au pré juste à côté ! On peut ensuite descendre jusqu’à la petite baie de Cala Deià (3 km) plage de galets, garages à bateaux aménagés dans des grottes naturelles…
Bien d’autres sites sont à découvrir : le village agricole de Puigpunyent, pour son marché du mercredi et le point de vue qu’il offre sur Palma et l’île de Sa Dragonera. Banyalbufar pour ses paysages en terrasse, ses vignobles…A l’extrême sud-ouest de la Serra, Andratx pour son ensemble de petites criques et de falaises abruptes. Et c’est un spot de planche à voile, si ça vous dit.

Jour 6 | BUNYOLA – SA PUNTA DE ESTELELLA

Route pour le Sud de Majorque et pour votre « casita de pescador » ! Une petite maison basse installée à Sa Punta de s’Estalella, un mini-bourg qui remonte au XVIe siècle et qui est aujourd’hui protégé, tout comme la nature environnante. Des volets bleus, une terrasse ombragée pour vivre au maximum en plein air, une vue imprenable sur la mer, le confort... Vous allez adorer l’agritourisme à la majorquine !

Jours 7 à 10 | SA PUNTA DE ESTELELLA et ses environs

Après avoir flâné à Campos, visité l’église de Sant Julia pour son plafond à caissons et son tableau de Murillo, passez à la boulangerie Ca’n Pomar et faites provision d’empanadas (chausson à la viande ou au poisson), avant d’aller passer la journée sur la plage de Es Trenc. Cet énorme (et superbe) banc de sable de 8 km de long entre Sa Rapita et Colonia de Sant Jordi est épargné de toute construction. On peut se balader le long des dunes ponctuées de genévriers et de romarin, pique-niquer sous les pins d’Alep. Derrière, les Salines de Llevant offrent un spectacle étincelant : bassins, monticules de sel et oiseaux. N’oubliez pas de tester la Flor de Sal au goût … sucré, dit-on !
De Colonia, pourquoi ne pas aller en bateau sur l’île de Cabrera ? Sur les 100km2 de son parc naturel, la flore est parfaitement préservée, tout comme la faune, sur terre et dans la mer. Avis aux plongeurs ! A Santanyí, la Cala Mondrago (côté s'Amarador) est une plage de sable fin bordée de pins parasol. C’est aussi 785 ha de parc naturel où la rando est un bonheur.
Côté Nature encore, le jardin Botanicactus se pose comme un must. Pour son architecture (jeux d’eau, collines et immense lac artificiels, espaces de désert, de jungle), pour ses innombrables cactus. Pour sa roue hydraulique arabe aussi et son moulin à vent majorquin ! Les cinq maisons de Capocorb Vell aux alentours de Cala Pi sont, elles, beaucoup plus anciennes. Elles sont dites talayotiques et datent du néolithique !
En explorant la route côtière, ponctuée de vieilles maisons de pêcheurs, prévoyez un arrêt à Llucmajor, pour visiter son église Sant Miquel et le couvent de Sant Bonaventura, pour flâner dans son marché aux fruits/légumes, qui se tient le samedi, le mercredi et aussi le vendredi où l’on peut chiner, en plus, sur un petit marché aux puces !

Jour 11 | SA PUNTA DE ESTELELLA – PALMA – FRANCE

Il est temps de refaire les valises. Dommage, on était si bien à Majorque ! La voiture rendue, on grimpe dans l’avion pour le retour en France, le teint bien doré, un peu de sable encore collé aux baskets et de beaux souvenirs plein la tête….
À partir de 1220€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 135 €
  • les vols aller-retour Paris / Palma de Majorque / Paris sur compagnie régulière Iberia
  • 5 nuits en agrotourisme, en chambre standard avec petit-déjeuner
  • 5 nuits en locatif de charme, en chambre standard sans repas
  • un véhicule de location de catégorie A, pris et rendu à l'aéroport avec assurance all inclusive

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • les repas non mentionnés
  • les visites et dépenses personnelles

Transports aériens

Vols internationaux avec la compagnie régulière Iberia.
Autres compagnies régulières ou low cost nous consulter.
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

La bonne saison
Les Baléares connaissent un climat méditerranéen, avec des étés très ensoleillés, aux températures pondérées par la brise de mer ; des hivers courts et doux. Les mois les plus chauds sont juillet-août avec des moyennes de 21 à 30°C, suivis de septembre avec 19-28°C. Mai et octobre restent bien agréables avec des températures situées entre 15 et 24°C. En avril et novembre, le mercure oscille entre 11-19°C, en mars et décembre, entre 9-17°. Janvier-février se maintiennent dans la douceur avec 8-15°C et un ensoleillement de 6 heures !

Accès
Comptez environ 1h50 pour un vol Paris / Palma de Majorque puis 35 minutes Palma / Mahon

Décalage horaire
GMT+1 comme en France

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le gin majorquin
Si le gin est apparu aux Pays-Bas au XVIIe siècle, il en a très vite dépassé les frontières ! Un siècle plus tard, on le fabrique aux Baléares, alors sous domination britannique. La demande des marins et soldats en garnison est forte ! Sur les îles, faute de céréales, on distille du vin de raisin (le goût qui en résulte est plus fruité et plus rond en bouche), on l’aromatise de baies de genièvre selon son principe 1er d’élaboration. On y ajoute aussi des agrumes, peau – et parfois pulpe pour faire monter les arômes. Si on peut boire le gin pur, en général on le mélange à de petites choses pour en faire des cocktails. Aux Baléares, on aime la pellofa (gin, eau de Seltz, zeste de citron) et la pomada (gin, jus de citron).

Atmosphère, atmosphère !

Un roman à lire…
un hiver à Majorque de Georges Sand.
Un hiver à Majorque est un récit de voyage autobiographique de George Sand paru en 1842. Il raconte un voyage fait à Majorque en 1838-1839 avec Frédéric Chopin, fort malade. Il est d'abord paru en 1841 dans la Revue des deux Mondes.

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • Majorque - Espagne - Frédéric Simon

    Montagnes majorquines

    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    En savoir plus

    Les montagnes de Majorque se prêtent idéalement aux joies de la randonnée. Cette journée d’aventure offre la possibilité de pratiquer plusieurs activités tout en découvrant les paysages magnifiques de l’île de Majorque. La randonnée permet de profiter des quelques-unes des plus belles vues de l’île dont des panoramas à 360° sur le littoral nordique de l’île ainsi que sur la péninsule de Formentor et, si le temps est très dégagé, on peut aussi apercevoir Minorque. Les sensations fortes ne sont pas en reste avec la descente en rappel et en glissade d’un canyon. On poursuit alors l’aventure jusqu’à une grotte naturelle.
    Aucun niveau requis. Bonne condition physique requise. Tout problème médical doit être signalé.

    Cette activité en groupe d'environ 2h avec un instructeur anglophone inclut le prêt de l'équipement (sac à dos, casque et lampe de poche) et le transferts aller et retour depuis l'hôtel.

  • A cheval - Ile de Majorque - Les Baléares - Nullplus/fotolia.com

    Chevauchée majorquine

    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    En savoir plus

    Il y a peu d’endroits à Majorque où il est possible de se balader à cheval sur la plage. Après avoir traverser une forêt, on émerge sur le plage de Son Serra de Marina. Une partie d'eau reste à franchir pour ensuite profiter de ce bel espace et se lancer à son rythme dans le sable : au pas, au trot, au galop… l’essentiel est de se faire plaisir !
    Tous niveaux. 3 groupes sont formés pour que chacun puisse chevaucher selon son niveau.

    Cette activité en groupe d'environ 2h avec un instructeur anglophone inclut le prêt d'une bombe et le transfert aller et retour de puis l'hôtel.

  • Canyoning à Palma de Majorque - Ile de Majorque - Les Baléares - Experience mallorca

    Canyoning à Majorque

    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    En savoir plus

    Majorque bénéficie d’une réputation mondiale pour ses célèbres canyons, dont le canyon n ° 1 en Europe Sa Fosca. Tous les canyons sont situés dans les montagnes de Tramuntana. Le paysage est vraiment spectaculaire et c'est un terrain de jeu incroyable pour les amateurs de canyoning. L’île regorge de canyons adaptés aux niveaux et compétences de chacun. Chacun peut venir se faire plaisir en utilisant différentes techniques pour la descente sous l’œil attentif des instructeurs expérimentés : descente en rappel à travers des chutes d’eau, sauts dans des piscines d’eau, glisse sur les rochers. De quoi faire le plein d’adrénaline !
    Aucun niveau ni expérience requis. Bonne condition physique requise et savoir nager. Déconseillé aux personnes sujettes au vertige. Tout problème médical doit être signalé.

    Cette activité en groupe d'environ 8h avec un instructeur anglophone inclut l'assurance pour responsabilité et accidents, le prêt de l'équipement et d'une combinaison, le transfert aller et retour depuis l'hôtel.
    Les chaussures peuvent également être prêtées sur demande.

  • Spéléologie sous-marine - Ile de Majorque - Les Baléares - Antonio Ma¡rquez Bernat

    Spéléologie sous-marine

    • Découverte des grottes sous-marine
    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    • 1 journée
    En savoir plus

    Majorque est connue pour ses belles grottes sous-marines. Cova de Coloms, uniquement accessible par la mer, est l’une des seules grottes sous-marine où il est possible de nager. Après une courte baignade dans la grotte, nous nous enfonçons profondément sous la terre à travers ce labyrinthe pour rejoindre les lacs sous-terrains. L’émerveillement est assurément au rendez-vous. Les stalagmites des grottes sous-marines sont différentes de celles de terre. Le mouvement de l’eau affecte à la fois leur formation et leur contenu minéral. Ces conditions laissent une gamme de couleurs rouges étonnantes qui brillent comme des diamants sur les parois.
    Aucun niveau de requis, il n'est pas nécessaire d'aller sous l'eau. Bonne condition physique et être capable de nager 100 mètres. Tout problème médical doit être signalé.

    Cette activité en groupe d'environ 5h30 avec un instructeur anglophone inclut le prêt de l'équipement et d'une combinaison (sac à dos, combinaison, gilet de sauvetage, casque et lampe de poche) et , le transfert aller et retour depuis l'hôtel.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • La Serra Tramuntana et ses dénivelés raisonnables. Il fait trop bon y randonner entre forêts, terrasses plantées d’oliviers, d’agrumes et de vignes, cascades rafraîchissantes
  • A Soller, aller jusqu’au port en tramway de 1912 ! C’est lent, ça cahote dans la jardinera (wagon ouvert), on tire sur la corde à clochette pour demander l’arrêt… On est en plein dans l’Histoire
  • La chartreuse de Valldemossa, rendue célèbre par le couple mythique Chopin & G. Sand. Son cadre, son jardin, son architecture, ses intérieurs, tout est ravissement et sérénité
  • Habiter dans une maisonnette de pêcheur réhabilitée. On vit en bord de mer, sur la terrasse. Les murs sont épais et gardent des températures agréables dedans. Qu’on est bien !
  • Les paysages lunaires de Ses Salines, entre bassins, monticules de sel étincelant. Et plein d’oiseaux (parfois rares) à observer aux jumelles

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (547 avis)
Tous nos voyages Espagne

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.