1,2,3 soleil !

  • Séjour en famille aux Baléares. Les îles de Majorque et Minorque, mais sans les foules. Campagne, nature, plages retirées
  • Avec ma p'tite troupe
  • Itinérants & autotours Baléares, Majorque et Minorque
  • 12 jours / 11 nuits
  • À partir de 1175 € (prix par personne)
  • Incluant 140 € de taxes aériennes
De petites terres dans l’océan, à un coup d’aile de chez nous. Des lumières radieuses toute l’année. Des plages claires. Une mer turquoise. Des montagnes. Une vraie nature. Du caractère. Voilà les Baléares, où la vie est facile … et merveilleuse loin des foules qui bronzent !
A Majorque ou à Minorque, on alterne les balades en famille à travers les campagnes parsemées d’orangers, de citronniers et d’oliviers centenaires ou bien à travers la garrigue. On se baigne dans des criques translucides aux nombreux poissons multicolores. On pique-nique au milieu des pinèdes. On fait des rencontres insolites dans les villages agricoles ou les hameaux de pêcheurs. De quoi occuper toute la famille dans un décor bucolique. Souvenirs mémorables garantis !

Jour 1 | FRANCE - MAJORQUE

Une bonne BD en main, les enfants ne verront pas passer le temps de vol, environ 2h00 … Sitôt le pied sur le sol majorquin, on récupère la voiture et hop, cap vers le Sud pour s’installer dans une petite finca « pure tradition ». Les cinq jours qui viennent vont être bien occupés, car la concentration de sites d’intérêt est forte. Et tant mieux si les dimensions de Majorque sont modestes (96 kmx78), on n’a pas à passer des heures en voiture pour voir et vivre plein de choses !

Jours 2 à 5 | MAJORQUE

Ce qui est sympa, c’est de faire le matin ses emplettes pour un pique-nique à midi (jambon pata negra à manger avec les doigts, des rondelles de fuet (saucisson local), des formatjades à la viande ou au thon. Pour le goûter, des ensaimadas (spirales de pâte feuilletée aérienne, parfois fourrées) ! De l’eau, et on part passer une journée en plein air, ici ou ailleurs… Au parc naturel de Mondrago, sur la côte sud-est, par ex. Ce parc, c’est un mélange de vergers et de champs de céréales, avec leurs murets et leurs cabanes agricoles, de forêts de pins et chênes verts, de garrigue aussi. Côté mer, ce sont des dunes habitées par … des tortues, des roselières peuplées d’oiseaux aquatiques (70 espèces, dit-on), des calanques et des petites criques, comme à S’Amarador, Ses Fonts de n’Alis, où la baignade est un pur délice !
Pourquoi ne pas monter à la grotte d’Arta, cachée dans le flanc sud du Cap Vermell ? On se régale déjà de la superbe route en corniche qui y mène. Les 400 mètres de la visite, entre stalactites (qui tombent) et stalagmites (qui montent), sont un vrai bonheur et on est au frais ! Puis, on rejoint la plage de Es Trenc, un banc de sable de 8 km de long sans aucune construction, pour des baignades et balades le long des dunes. On finit la journée en passant aux Salines de Llevant. Au soleil déclinant, le spectacle est presque féérique : bassins miroitants, monticules de sel, oiseaux.
Aller en bateau à Sa Dragonera. De quoi stimuler l’imagination des plus jeunes : déjà, cette île a l’allure d’une échine de saurien. En plus, elle est peuplée de lézards… Cela dit, son nom viendrait plutôt d’une rivière souterraine grondante : tendez l’oreille en vous baladant (1h A/R) jusqu’au phare de la Tramontane… Après cela, filer à Palma pour un déjeuner « tapas » au Museu de Sa Jugueta, suivi de la visite des salles où sont rassemblés 7.000 jouets, les petits yeux vont briller, c’est sûr !
Passer un samedi à Soller (« so-yeur » en majorquin). On y va par le petit train qui part de Palma : lenteur, wagons d’époque (1912 !), sièges en bois, sonnette pour demander les arrêts ! Pendant le trajet, 1h30 pour 30 km, les vues sont sublimes, montagnes et vertes vallées plantées, tunnels et ponts. A Soller, on fait le marché des Agriculteurs le matin avec les Majorquins, et puis on descend au port pour une petite rando avec pique-nique et baignades sur le chemin côtier de la Torre Picada.
Pour les juniors passionnés de tennis, le passage par Manacor est un must ! Non pour les grottes du Drach ou du Hams, non pour les perles artificielles qu’on y fabrique à partir de billes de verre qu’on fait tremper de 12 à 34 fois dans une nacre issue d'écailles de poisson, non, mais parce que c’est la ville natale de Rafael Nadal !

Jour 6 | MAJORQUE - MINORQUE

Voiture restituée à l’aéroport, toute la famille embarque pour 35 petites minutes de vol à destination de Minorque, l’île la plus sauvage des Baléares. Elle sera française durant 7 années au XVIIIe siècle, mais redeviendra anglaise dans le cadre d’un échange contre Belle-île-en-Mer. Les Français n’en garderont qu’un bénéfice, la découverte de la « mahonnaise » qui est devenue notre mayonnaise !
Minorque est un vrai territoire “vert”. Elle est d’ailleurs classée réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO. Et comme elle est 12 fois plus petite que la Corse, on s’y déplace très facilement. Les ceintures sont attachées ? Cap sur l’hébergement Agritourisme qui vous attend. S’il est du XVIIIe siècle, son confort est tout ce qu’il y a de plus moderne !

Jours 7 à 11 | MINORQUE

Pour faire local, rien ne vaut les avarcas, des sandales d’été à semelles de gomme dure, inventées par les paysans dans les années 1950 et… revisitées. Une fois équipée, toute la famille est prête à découvrir les petits trésors de l’île.
On aime flâner sur le marché de Mahon pour ses couleurs et ses senteurs, pour se mêler à la foule, pour savourer les spécialités locales. Vos bouts d’chou se régaleront de fromages aux herbes, de copeaux de jamon, des boquerones marinés, d’olives… Avec en main une poignée d’amargos (biscuits croquants aux amandes) ou de carquinyols (gâteaux aux amandes), embarquez-les sur le bateau à fond de verre qui fait le tour de la rade : ils vont adorer observer les poissons.
Parmi les 75 plages de Minorque, choisir celle qui nous correspond le mieux ! Au Sud, règne un sable blanc et même immaculé. Les plages, idylliques, sont assez courues. Au Nord, elles un peu plus difficiles d’accès, donc on y est plus tranquille mais du coup leur sable blond se mérite.
Découvrir avec surprise que le parc naturel de S’Albufera des Grau est l'une des zones humides les plus importantes du sud de l'Europe. Sa lagune alimentée par trois torrents, ses marais et ses dunes sont un paradis pour les promeneurs et les oiseaux, puffins cendrés en tête.
Admirer la campagne minorquine du Sud, entre terres rouges, végétation verdoyante, chevaux minorquins noirs, murets de pierres sèches. L’éco-musée du cap de Cavalleria permet de rencontrer des pêcheurs pratiquant de vieilles techniques… Et sur la plage de sable rouge, le bain de boue dans l’espace réservé va ravir les enfants ! Il sera agréable ensuite d’aller admirer le phare le plus ancien de Minorque (1857) et peut être le plus beau.

Jour 12 | MINORQUE - MAJORQUE - FRANCE

Il est temps de rentrer. Comme les vacances ont passé vite ! Laissez votre véhicule à l’aéroport, sautez dans votre avion, mais gardez en tête tous vos jolis souvenirs en famille…
À partir de 1175€ par personne Prix calculé sur la base de 4 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 140 €
  • les vols aller-retour Paris / Palma de Majorque / Mahon / Paris sur compagnie régulière Iberia
  • le vol Palma de Majorque / Minorque
  • 6 nuits à Majorque en hôtel rural type agrotourisme, en chambre famille avec petit-déjeuner
  • 5 nuits à Minorque, petit hôtel de charme type finca, en chambre famille, avec petits-déjeuners
  • un véhicule de location de catégorie D, pris et rendu aux aéroports respectifs de Majorque et Minorque avec assurance all inclusive

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • les repas non mentionnés
  • les visites et dépenses personnelles

Transports aériens

Vols internationaux avec la compagnie régulière Iberia.
Autres compagnies régulières ou low cost nous consulter.
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon compagnie, nous consulter.

Fiche pratique

La bonne saison
Les Baléares connaissent un climat méditerranéen, avec des étés très ensoleillés, aux températures pondérées par la brise de mer ; des hivers courts et doux. Les mois les plus chauds sont juillet-août avec des moyennes de 21 à 30°C, suivis de septembre avec 19-28°C. Mai et octobre restent bien agréables avec des températures situées entre 15 et 24°C. En avril et novembre, le mercure oscille entre 11-19°C, en mars et décembre, entre 9-17°. Janvier-février se maintiennent dans la douceur avec 8-15°C et un ensoleillement de 6 heures !

Accès
Comptez environ 1h50 pour un vol Paris / Palma de Majorque puis 35 minutes Palma / Mahon

Décalage horaire
GMT+1 comme en France

LE SAVIEZ-VOUS ?

La mayonnaise serait née à Minorque !
En 1756, Minorque est prise aux Anglais par les troupes françaises. A leur tête, le duc de Richelieu, petit-neveu du cardinal. On organise un grand banquet à Mahon pour fêter la victoire. En fin de soirée, le duc se sent l’estomac lourd, il demande à son cuisinier quelque chose qui puisse le soulager. On lui présente, étalée sur du pain, une émulsion préparée avec trois ingrédients, les seuls qui restaient en cuisine : œuf, huile, sel. On ne sait si le duc a été soulagé, mais on sait qu’il trouva cette sauce si bonne qu’il en redemanda souvent et qu’on la baptisa "Mahonnaise" puisqu’elle était née à Mahon. Avec le temps, elle devint "Mayonnaise" !


Atmosphère, atmosphère !

Une recette facile à faire en famille !

Cuisiner avec les enfants des cocas de patatas pour un goûter sucré typique des Baléares… La pâte doit lever plusieurs fois, il faut un peu de patience !
Ingrédients : 300 g de pommes de terre, 100 g de saindoux, 275 g de sucre, 3 œufs, 50 g de lait, 25 g de levure à brioche, 550 g de farine de blé, 30 g d’huile de tournesol et un peu de sucre glace...
Méthode : Cuire les pdt dans leur peau, puis les peler et les couper en petits morceaux. Les mettre dans un grand bol avec le saindoux, le sucre, les œufs. Bien mélanger au batteur lent. Ajouter la levure délayée dans le lait tiède et mélanger. Ajouter la farine et pétrir durant 10 min. Quand la pâte se colle plus aux mains, ajouter l’huile et mélanger doucement.
Mettre la pâte dans un grand récipient et le recouvrir d’un couvercle. Laisser reposer jusqu’à ce que la masse double de volume. Puis laisser lever encore au moins 2h. Après la 2e « levée », couper la masse en petits boules (en prenant soin de tremper les mains dans l’huile pour que la pâte ne colle pa). Les mettre sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et laisser encore lever deux heures… Lorsqu’elles ont doublé de volume, enfourner la plaque 15 min à 170°C. Une fois les cocas cuites, les sortir du four et les mettre à refroidir sur une grille. Il suffira de les saupoudrer de sucre glace avant de se régaler tous ensemble !

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • A cheval - Ile de Majorque - Les Baléares - Nullplus/fotolia.com

    Chevauchée majorquine

    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    En savoir plus

    Il y a peu d’endroits à Majorque où il est possible de se balader à cheval sur la plage. Après avoir traverser une forêt, on émerge sur le plage de Son Serra de Marina. Une partie d'eau reste à franchir pour ensuite profiter de ce bel espace et se lancer à son rythme dans le sable : au pas, au trot, au galop… l’essentiel est de se faire plaisir !
    Tous niveaux. 3 groupes sont formés pour que chacun puisse chevaucher selon son niveau.

    Cette activité en groupe d'environ 2h avec un instructeur anglophone inclut le prêt d'une bombe et le transfert aller et retour de puis l'hôtel.

  • Dans la vieille ville de Palma de Majorque - Les Baléares - Artjazz/fotolia.com

    Visite à pied de Palma de Majorque

    • Visite privée des recoins de la ville
    • Baléares, Majorque
    • Excursion
    • 1/2 journée
    En savoir plus

    Une des meilleures façons d'explorer Palma, est de la découvrir à pied. Balade dans les petites ruelles, en dehors des visites conventionnelles, sans oublier la visite de la cathédrale gothique, décorée par Gaudí et Miguel Barceló. Choquant? Superbe? A vous de décider… mais absolument à voir !
    Après avoir profité de la ville "d'en haut", place à la découverte de la vieille ville, moins connue, celle des marins et des corsaires, avec l'un des chefs-d'œuvre de l'architecture gothique à Majorque, la "Lonja", des remparts et une vue magnifique sur le port.

    Cette demi-journée de visites d'environ 4h est accompagnée par un guide francophone privé.
    Les droits d'entrée à la cathédrale et autres sites sont à régler sur place.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Prendre le petit train en bois (de 1912) avec les Majorquins le samedi matin pour faire le marché de Soller et y croquer sur le pouce olives, rondelles de sobrassada et de fuet
  • Se balader dans le parc naturel de la presqu’île du Llevant. Ses stars ? Ses innombrables palmiers nains, exploités au XIXe siècle pour la vannerie, et puis ses chèvres sauvages. Béhhh !
  • Visiter les grottes d’Arta mais en bateau, c’est plus fun … Ses concrétions sont tellement fantastiques qu’elles auraient inspiré Jules Verne pour son « Voyage au centre la Terre »
  • Assister au dressage des chevaux majorquins à Son Martorellet et au spectacle nocturne. Du pur art équestre, mais aussi de l’extravagance et de la féerie…
  • Aller voir des moulins à vent sur le plateau de Llucmajor et les maisons où vivaient les hommes préhistoriques. A Capocorb Vell, il y en a 28, et puis des tours et des murs cyclopéens

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (508 avis)
Tous nos voyages Espagne

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.