L'Equateur vu d'en haut !

  • Autotour en Equateur pour découvrir les villes de Quito, Cuenca et Baños, le marché d’Otavalo, le volcan Cotopaxi et la lagune de Quilotoa.
  • Itinérants & autotours Equateur
  • 13 jours / 11 nuits
  • À partir de 3200 € (prix par personne)
  • Incluant 300 € de taxes aériennes • Voyage réalisable toute l’année
Ce voyage en Equateur vous permet de découvrir les richesses de ce pays andin, réputé pour ses lagunes, ses villages mais surtout ses volcans. L’Equateur en compte une dizaine culminant à plus de 5000 mètres d’altitude ! Lors de cet autotour au départ de Quito, vous parcourez l’avenue des volcans jusqu’au sud du pays et la ville coloniale de Cuenca. Ce voyage, tout en variation d’altitude, vous mène à Otavalo situé à plus de 2500 mètres d’altitude pour ensuite atteindre les 5000 mètres d’altitude du volcan Cotopaxi. Le voyage se poursuit jusqu’à la magnifique lagune de Quilotoa et dans la région de Baños caractérisé par sa végétation luxuriante et ses thermes. Votre autotour se termine en douceur à Cuenca et dans ses environs.

L'avis du spécialiste

Véronique JACQUOT, conseiller chez Comptoir des Voyages
Le Cotopaxi est un volcan impressionnant comme on trouve peu dans le monde. Quand le ciel est dégagé, il ne faut pas louper le coucher de soleil sur le volcan. Peu à peu le soleil laisse place à un ciel étoilé au-dessus du volcan conique. Un spectacle mémorable et émouvant.Véronique, spécialiste Equateur

Jour 1 | France - Quito

Décollage pour l’Equateur et plus particulièrement Quito. Située sur la cordillère des Andes, Quito est la 2nd capitale la plus haute du monde. Vous atterrissez à plus de 2500 mètres d’altitude. Il est important de ménager ses efforts durant les premiers instants en Equateur !

Jour 2 | Quito

Quito, considérée comme la capitale la plus riche culturellement d’Amérique Latine sait nous séduire par son architecture coloniale et moderne. On aime se perdre dans le quartier colonial de Quito où les petites rues vallonnées se succèdent et où les places, les églises et les palais embellissent le décor. Ce n’est pas pour rien que la ville est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. On s’autorise une petite pause dans un des marchés couverts pour goûter la cuisine équatorienne. Les soupes sont délicieuses et copieuses ! Mention spéciale pour la soupe de locro (à base de pommes de terre). Une belle découverte gustative.

Jour 3 | Quito - Cotacachi (110 km / 2h30)

Une fois le véhicule de location récupéré, vous prenez la direction de Cotacachi dans la province d’Imbabura. C’est ici que se trouve la très belle caldera de Cuicocha. Situé au pied du volcan Cotacachi, cette lagune, en forme de cochon d’inde (Cuicocha veut dire cochon d’inde en Quechua), est considérée comme l’une des plus belles lagunes du pays. En toile de fond le volcan Imbabura et le mont Cotacachi tandis que le lac est d’un bleu limpide. Le soir, vous passez la nuit dans une communauté Quechua. L’occasion de partager un moment avec la famille en préparant ensemble un repas typique équatorien.

Jour 4 | Cotacachi - Otavalo (30 km / 45mn)

Pour cette deuxième journée d’autotour, direction Otavalo situé à quelques kilomètres au nord. Le village est célèbre pour son marché, le plus grand d’Amérique Latine. Tous les samedis, dès 5 heures du matin les marchands prennent place dans le village, les rues se remplissent et le marché prend vie. On se fond dans la masse et on passe d’étals en étals en contemplant l’éventail de produits qu’offre ce marché. Un spectacle rare, à l’image de ce pays : vivant et coloré.

Jour 5 | Otavalo - Quito (120 km / 2h30)

Après avoir fermé les valises remplies de souvenirs du marché d’Otavalo, nous reprenons la route pour Quito. Sur la route nous faisons une étape au musée de la Mitad del Mundo. Oui, nous sommes bien sur l’Equateur, à la latitude 0. L’occasion de faire quelques petites activités ludiques en rapport avec l’attraction terrestre. A la Mitad del Mundo se trouve aussi un musée intéressant expliquant le mode de vie des tribus amazoniennes encore très présentes en Equateur. A la fin de la visite nous rejoignons la ville de Quito pour y passer la nuit avant de s’attaquer à l'avenue des volcans.

Jour 6 | Quito - Cotopaxi (100 km / 1h30)

Maintenant que vous êtes acclimatés et que votre corps s’est habitué à l’altitude, vous partez pour le sud de l’Equateur et notamment pour découvrir le plus célèbre volcan du pays : le Cotopaxi. En voiture, vous vous rendez à 4500m d’altitude. C’est ici le point de départ de la randonnée pour le refuge se trouvant à 4800m d’altitude. Accompagné par un guide local, deux heures de marche dans un décor irréel vous attendent. Les couleurs rouges des minéraux se mélangent à la neige du glacier tandis qu’en toile de fond se dessinent les vallées de la région. Après quelques efforts, vous arrivez au refuge. La vue panoramique sur les sommets alentour est splendide et récompense vos efforts ! Bien que l’air s’y fasse rare, il est difficile de ne pas vouloir rester contempler ce décor.

Jour 7 | Cotopaxi – Chugchilan (120 km / 2h30)

Après une nuit de repos bien mérité, il est l’heure de repartir. Les canyons et les parcelles de terrains où les Amérindiens cultivent la pomme de terre, agrémentent la route entre Cotopaxi et la lagune de Quilotoa. La lagune surprend par son eau turquoise, dont la couleur varie suivant les rayons du soleil et de la lumière. Cette caldera s’est formée après une éruption très violente du volcan et le plafond de la chambre de magma s’est effondré provocant cet immense trou qui peu à peu s’est rempli d’eau de pluie. Il est possible de descendre au plus près du cratère, bien que la descente soit vertigineuse. Une fois en bas, vous pouvez remonter à dos d’âne si vous êtes encore émoussé par les efforts de la veille.

Jour 8 | Chuglchilan – Baños (170 km / 3h30)

Route ver Baños, une agréable ville thermale qui se trouve être aussi la porte d’entrée vers l’Amazonie. Baños est entouré de volcans dont le plus proche et le plus impressionnant est le Tungurahua. On aime particulièrement l’ambiance que dégage cette ville, à la fois apaisante et enivrante. Dans l’après-midi nous prenons de la hauteur et nous nous dirigeons vers le Mirador Bellavista pour observer le coucher de soleil sur la ville. Au passage, nous ne pouvons pas rater la fameuse balançoire de la Casa Arbol où l’on se balance les pieds dans le vide face à une vue panoramique incroyable.

Jour 9 | Baños

Nous consacrons notre journée à la découverte des alentours de Baños et notamment la route des cascades. C’est incontestablement l’attrait numéro 1 de la région. Sur 20 km, les cascades, les téléphériques et les ponts suspendus s’enchainent. La cascade de Pailon del Diablo est le point d’orgue de cette étape tant elle est immense, puissante et assourdissante. En seulement quelques secondes, nous voilà entièrement trempés ! Pour se remettre de cette journée bien chargée, rien de tel qu’un bain dans les eaux thermales de la ville. Un moment de détente mérité.

Jour 10 | Baños – Cuenca (350 km / 6h30)

Tôt dans la matinée, nous reprenons la route en direction de Cuenca. Sur la route, nous nous arrêtons au site d’Ingapirca. La forme et les édifices de ce lieu sont le témoignage de l’influence des cultures Cañari et Inca. Ce centre cérémonial et religieux, situé en altitude, fut d’abord dédié au culte de la lune car le sentiment de proximité avec les astres était renforcé. Par la suite, avec l’arrivée des Incas, le site précolombien est devenu un lieu de culte du soleil. C’est l’esprit enrichi que nous repartons en direction du Sud pour Cuenca. Le soir, nous décidons de nous balader dans les rues animées de la ville. Cuenca est une ville agréable où les bâtiments coloniaux et modernes se côtoient tout en ayant gardé son centre historique intact.

Jour 11 | Cuenca

Avant de partir visiter les villages alentours, rendez-vous au marché aux fleurs de Cuenca. Situé au pied de l’église Carmen de la Asunción, les odeurs parfumées et les couleurs chatoyantes viennent se mélanger. Après cette petite balade, vous prenez la direction Gualecon Chordeleg et Sigsig se trouvant à quelques kilomètres de Cuenca. Ces villages sont connus pour leurs artisanats. A Chordeleg, ce sont les bijoux en filigrane d’or qui font la réputation de la ville. Gualeco est reconnue pour ses poteries et ses tissus fabriqués selon les traditions précolombiennes tandis que Sigsig est la ville du Panama. Impossible de partir les mains vides de cette découverte des alentours de Cuenca !

Jour 12 | Cuenca - France

Dernière journée en Equateur. Après une dernière balade dans les rues de Cuenca, nous prenons la direction de Guyaquil, en voiture, afin de prendre notre vol transatlantique.

Jour 13 | France

Arrivée en France.
De 3200 € à 3700 € par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 270488 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 300 €
  • Les vols internationaux sur compagnie régulière
  • L’hébergement en chambre double avec les petits déjeuners.
  • Le transfert aéroport – hôtel en service privé avec guide anglophone.
  • La location de voiture et l’assistance francophone lors de la prise du véhicule.
  • Le GPS.
  • Un guide hispanophone à la lagune de Cuicocha le jour 3.
  • Un guide hispanophone au parc national de Cotopaxi le jour 6.
  • Un guide hispanophone à la lagune Quilotoa le jour 7.

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • L’essence
  • Les repas et visites non mentionnés.
  • Les boissons, dépenses personnelles et pourboires.
  • Pourboires.

Transports aériens

Vols au départ de Paris avec Air France.
Vols internationaux et nationaux sur compagnies régulières : Iberia, Aeromexico, Delta, Avianca, Latam, etc.
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon la compagnie, nous consulter.
Pour un voyage réussi, vos nuits se doivent d’être aussi agréables que vos journées. Nous mettons un point d’honneur à vous trouver des hébergements de charme vous offrant un bon niveau de confort.
Dormir dans une communauté, c'est outre l'assurance d'un confort standard, la possibilité de vous « immerger » dans la vie locale équatorienne. Accueillante, souriante et disponible, la communauté chez laquelle vous logez aime partager leur quotidien avec des personnes d’horizons différentes.
Descriptif détaillé de tous les hébergements lors de l'envoi du devis personnalisé.

Fiche pratique

La bonne saison
On peut voyager toute l’année en Equateur. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise saison pour découvrir l’Equateur bien que selon les zones géographiques certaines saisons soient plus propices.
Dans la cordillère des Andes, les températures dépassent rarement les 20°C.
Le meilleur moment pour se rendre aux Galapagos est entre le mois de décembre et le mois d’avril.
Pour un voyage en Equateur il est important de prévoir des vêtements chauds (polaires, laine, etc.) et aussi des vêtements imperméables surtout de décembre à avril durant la saison des pluies.

Accès
Comptez environ 13 heures pour un vol Paris/Quito.
Décalage horaire : - 7 h en été (de fin mars à fin octobre), - 6h en hiver (de fin octobre à fin mars).

LE SAVIEZ-VOUS


Le ceviche est un plat que l’on retrouve énormément en Equateur et au Pérou. Mais d’où est originaire ce célèbre plat ? Certains affirment que ce sont les Equatoriens qui en sont à l’origine et que les Péruviens leur auraient volé la recette. Au Pérou on prétend que la recette a été amenée par les conquistadores.
Ce qui est certain, c’est qu’à l’époque précolombienne (et notamment des Incas) le poisson mariné était déjà une tradition. A cette époque le liquide fermenté était un dérivé du maïs et de chicha. Depuis, la recette a évolué et les Européens ont apporté leur savoir et la marinade se fait à base de citron et d’oignon. Aujourd’hui en Equateur le ceviche aux crevettes et aux langoustes est une spécialité incontournable.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Tester l’attraction terrestre sur la ligne équinoxiale au nord de Quito.
  • Déambuler dans les allées du marché d’Otavalo tout en admirant les costumes traditionnels des marchands.
  • Déguster les soupes à base de viande, de poissons ou de légumes. Un véritable régal.
  • Passer de ponts suspendus en ponts suspendus pour admirer les nombreuses chutes d’eau à Baños.
  • Ramener un panama fabriqué à la main et dans les techniques de l’art en provenance du petit village de Sigsig.

Baromètre Comptoir

Tous nos voyages Equateur

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.