Atmosphères cubaines

  • Road-trip entre La Havane, Cienfuegos et Trinidad chez l’habitant, pour de vraies rencontres avec les Cubains.
  • Ce voyage est un atout prix
  • Itinérants & autotours Cuba
  • 12 jours / 10 nuits
  • À partir de 1750 € (prix par personne)
  • Incluant 370 € de taxes aériennes • voyage réalisable toute l’année
Un vrai roadtrip bien complet à travers le centre et l'ouest de Cuba, au volant d’une voiture de location. Au programme : un trio de villes coloniales classées au patrimoine mondial de l'Unesco, toutes plus envoûtantes les unes que les autres. L’inimitable Havane bien sûr, mais aussi Cienfuegos, la « perle du Sud » et la merveilleuse ville-musée Trinidad. Cette trajectoire urbaine traverse d’étonnantes campagnes où le temps semble faire la sieste. On erre au pied des mogotes de Viñales quand on ne s’y balade pas à cheval, on va au hasard des ruelles de villages tranquilles, on s’oxygène dans la sierra del Rosario, verte Réserve de la Biosphère, on descend dans le ventre de la terre à la grotte de St Tomas… Les « casas particulares », chambres douillettes chez l’habitant, abritent les nuits de ce voyage, pour des moments forts de partage du quotidien cubain. Une île à vivre, non pas à votre rythme mais bien au sien, si envoûtant.

L'avis du spécialiste

Audrey FOULQUIER, conseiller chez Comptoir des Voyages
Profitez de votre voyage à Cuba pour faire des ventrées de langouste ! La plupart des restaurants touristiques en proposent, mais... il vaut mieux les déguster dans les paladares, ces petits restaurants cachés dans des maisons particulières, ou chez l’habitant. Deux autres conseils : assurez-vous toujours qu’elles soient fraîches et non congelées, et commandez-la "a la plancha" ou "asada". Miam !
Audrey, spécialiste Cuba
Audrey, spécialiste Cuba

Jour 1 | Paris - La Havane

Dès l’atterrissage, l’aéroport rétro de La Havane donne le ton ! On se retrouve transporté dans une autre époque et un autre monde. Le dépaysement commence et n’est pas près de s’arrêter… En chemin pour votre hébergement, ouvrez les yeux et amusez-vous des panneaux de propagande, très colorés. Ici vous ne trouverez aucune affiche publicitaire mais les slogans révolutionnaires en format géant ne manquent pas !

Jours 2 et 3 | La Havane

Fondée en 1519 par les Espagnols, La Havane est devenue au XVIIe siècle un grand centre de construction navale pour les Caraïbes. Aujourd'hui métropole de deux millions d'habitants, la ville possède un centre historique classé au Patrimoine mondial de l’Unesco pour sa précieuse collection de monuments baroques et néoclassiques, ainsi que pour son ensemble de maisons coloniales à arcades, balcons, grilles en fer forgé et cours intérieures. Vous aurez deux jours pour vous imprégner de l'atmosphère dans cette fascinante ville au charme décadent dont chaque rue est le théâtre d’un quotidien déroutant et attachant.
Prenez le temps de flânez sur le Malecón, qui rappelle un gigantesque banc posé sur la mer. C’est ici que les Cubains se rencontrent, discutent, pêchent, et où les amoureux s’embrassent à la nuit tombée, tournés vers l’horizon. En remontant le remblai, c’est le Cuba authentique que vous rencontrerez au centre ville: Street-art passionnant, quartier chinois sans Chinois, parties de dominos endiablées, vieilles voitures en attente de réparation approximative...

Jour 4 | LA HAVANE - VIÑALES (180 KM / env.2h30)

On quitte La Havane à bord d’une voiture de location en direction de la Province de Pinar del Rio et de la Vallée de Viñales, une région insolite de reliefs calcaires en forme de pains de sucre, ici appelés Mogotes, entrecoupés de vallées bicolores, rouge de la terre, vert vif des cultures. Du belvédère de Los Jazmines, dans la brume du petit matin, on se croirait dans la baie d’Halong. Quel étrange sentiment...

Jour 5 | VIÑALES

Le mieux pour admirer les paysages de la vallée de Viñales, est de monter à cheval. Se balader au milieu des cultures et des plantations, aller à la rencontre des producteurs, parler aux gens, dénicher les orchidées… La promenade est riche en sensations ! Crapahutez dans les grottes de Santo Tomas, formées il y a 3 à 6 millions d’années. Si on ne visite que 2 niveaux sur 7 et quelques km sur ses 47, c’est quand même spectaculaire ! En saison, vous pouvez vous rafraîchir dans les vasques naturelles du Rio Valoso un peu à l’écart de Viñales.

Jour 6 | VIÑALES – CIENFUEGOS (420 KM / env. 5H)

Aujourd’hui on rejoint Cienfuegos. Sur la route, prenez le temps de vous arrêter à la Sierra del Rosario: un massif fait de sommets, de plaines et de vallées. Vous aimerez la baignade dans le rio San Juan à quelques kilomètres du village, et peut-être le Canopy Aventure pour passer d’arbres en arbres le long de câbles tendus au dessus de la forêt tropicale et du lac.
Puis continuez votre route vers Cienfuegos, centre sud de l’île : Installée dans la superbe baie de Jagua, la "perle du sud" a été au XVIe siècle un refuge de flibustiers français et anglais, avant d’être véritablement fondée par un colonel d’origine française au début du XIXe. La canne à sucre apportera à la ville sa prospérité, donc ses plus beaux monuments, et Cienfuegos restera jusqu’en 1990 l’un des premiers ports sucriers du monde ! On visite très facilement le centre historique à pied. Admirez le théâtre Thomas Terry, l’ancienne mairie, la cathédrale à deux tours (et ses vitraux français !), le palais Ferrer. Pour un tour d’horizon proche de la perfection, terminez la journée par la Punta Gorda, le long de la mer, par le "Palacio del Valle" et les typiques maisons à vérandas de la calle 35.

Jour 7 | CIENFUEGOS – TRINIDAD (85 KM / env. 1H20)

Trinidad n’a pas usurpé son surnom de "Ville-Musée de Cuba". Car son architecture coloniale est vraiment exceptionnelle. Tout son centre historique a d’ailleurs été classé par l'Unesco dès 1988. Ses riches maisons de maîtres et ses palais endormis témoignent de l’époque où les aristocrates du sucre investissaient leur fortune dans la pierre.

Jour 8 | TRINIDAD

Les ruelles pavées du centre de Trinidad, bordées de maisons coloniales aux façades pastel, s’organisent autour de la Plaza Mayor. Elles sont piétonnières, et c’est tant mieux ! Une rénovation bien menée, pas trop de boutiques de souvenirs, Trinidad a gardé l’ambiance authentique d’une cité qui appartient à ses habitants. Et dont les vieilles maisons portent encore des tuiles façonnées directement sur la cuisse des potiers, original non ?! Après la visite de la cathédrale, poussez la porte du palais Canterro, qui abrite le musée Historique, pour voir ses intérieurs, pour monter à la tour et profiter du panorama sur Trinidad. En soirée, pourquoi ensuite ne pas sortir du centre et aller à Santa Ana : vous dînerez sous les arcades de la cour, dans l’ancienne prison espagnole !

Jour 9 | TRINIDAD – REMEDIOS (200 KM / env. 3h30)

Afin de continuer votre découverte du centre de l'île, nous prenons la route vers la côte nord. Un peu en dehors de Trinidad se niche la vallée des moulins à sucre, les Ingenios, imprégnée d’une atmosphère historique assez forte. Les paysages d’un vert ébouriffant sont remplis de moulins, de champs de canne, vaches et cowboys locaux. Arrêtez vous à la sucrerie de San Isidro, en cours de rénovation mais dont la visite guidée vous pongera au coeur de l'histoire de la région.
Sancti-Spiritus, quelques kilomètres de route plus loin déploie tous ses charmes coloniaux dans une langueur typiquement tropicaux. Plus au nord, Santa-Clara, capitale de la crème glacée locale, mais avant tout fief du révolutionnaire Che Guevara, qui, en 1958, réussit à l’aide d’une poignée d’autres rebelles, de s’emparer de la ville, défendue par les soldats du dictateur Batista, et détourna un train rempli d’armes et de munitions. C’est à Santa-Clara, dans un mausolée monumental qui fait la fierté des habitants de la ville, que le corps du Che a été rapatrié après son exécution sommaire en Bolivie. Le fameux train, quant à lui, n’a plus jamais bougé et se visite, bien entendu.
A votre arrivée à Remedios, vous découvrirez un village typique, hors du temps où il fait bon flâner. Ici le tourisme n'est pas encore très important et l'on profite de ses moments spéciaux La ville compte parmi les villes les plus anciennes de Cuba, est connue dans tout le pays pour sa fête des Paradas, tous les 24 décembre. Danses, parades, chars, feux d’artifices, cuisine de rue et buvettes, la fête bat son plein jusqu’à l’aube. On dit qu’elle est la plus grande fête de tous les Caraïbes. Mais le reste de l’année, Remedios surprend par ses airs placides et imperturbables, son quadrillage de rues bien rangées, pétries par un soleil cru, ses deux églises espagnoles particulièrement imposantes…

Jour 10 | REMEDIOS - Une journée à la plage (60km / Env 1h)

Profitez de votre séjour dans ce village pour traverser le bras de mer qui relie la grand île au magnifique Cayo Santa Maria.
Vous attendent les plages des Caraibes telles que vous les avez imaginées: sable blanc à perte de vue, mer transparente et chaude et des mojitos bien préparés. Bref un endroit parfait pour se détendre avant la fin de votre voyage.

Jour 11 | REMEDIOS – LA HAVANE - FRANCE (325 KM / env. 3h40)

La Havane se trouve à plus de 3 heures de Remedios, et vous aurez certainement envie de faire quelques arrêts paisibles dans les villages de campagne, croquer dans quelques fruits mûrs achetés sur le bord de la route, ou simplement prendre le temps de vous imprégner de l’ambiance avant de rentrer en France. Alors prévoyez assez large, car aujourd’hui c’est dans l’avion que vous passez la dernière nuit de votre joli voyage…

Jour 12 | France

Arrivée en France.
À partir de 1750€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 323369 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 370 €
  • Les vols aller-retour Paris / La Havane / Paris sur compagnie régulière
  • L'accueil à l’aéroport et le transfert privé à l’hôtel à La Havane
  • 9 nuits principalement en hôtel à La Havane et chez l’habitant (« casas particulares ») le reste du voyage, petits déjeuners inclus
  • Une visite de La Havane avec un guide francophone privé
  • 8 jours de location de voiture avec climatisation, en km illimité, hors assurances
  • La carte de tourisme obligatoire à l’entrée dans le pays
  • Une carte routière
  • L'assistance locale

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les assurances pour le véhicule
  • Les visites, excursions, droits d’entrée sur les sites et les musées
  • Les repas et boissons hors petits déjeuners, les dépenses personnelles

Transports aériens

Les vols sont quotidiens et opérés par des compagnies régulières.
Les tarifs aériens varient en fonction de la saison et de la disponibilité.

Transports locaux

L’état général du réseau routier est correct à l’exception de certains endroits reculés. A Cuba, les limitations de vitesse sont de 50km/h en ville, 90km/h sur route, 100-120 km/h sur autoroute. Les routes sont peu encombrées. La signalétique est inégale, lisible sur les axes principaux, mais parfois lacunaire sur les routes secondaires. La conduite d’un véhicule demande donc un surcroît d'attention et beaucoup de véhicules n’étant pas équipés de phares sérieux, il est déconseillé de conduire la nuit. Si vous vous égarez, vous pourrez toujours compter sur l'aide des Cubains, très serviables et super aimables.
Le budget indiqué prévoit principalement des hébergements en "casas particulares", c'est-à-dire chez l’habitant. Dormir chez l'habitant, c'est outre l'assurance d'un confort standard avec eau chaude pour la douche (la sécurité est contrôlée par l’Etat), la possibilité de vous « immerger » dans la culture cubaine, d'être installés au centre des villes, de bénéficier de prix intéressants. Et de recevoir un accueil très convivial.

Fiche pratique

La bonne saison
Cuba bénéfice d'un climat subtropical clément toute l'année, avec des hivers à 18-22°C, des étés chauds et une moyenne annuelle de 330 jours d'ensoleillement ! On distingue une saison humide (mai à octobre), avec des averses orageuses en fin de journées et une saison sèche le reste du temps. Des cyclones peuvent survenir durant les mois d'octobre et novembre. La période la plus propice pour y faire un voyage se situe entre novembre et avril, c'est à dire après la saison des tempêtes et avant les grandes chaleurs de l'été. C'est bien entendu la haute saison touristique, la période où tout est plus cher : avion, hôtels, etc. Si vous aimez la chaleur, nous vous recommandons la période fin août-début septembre. Le climat redevient plus supportable et les touristes sont plus rares.

Décalage horaire
- 6 heures de décalage avec la France : quand il est 12h00 à Paris, il est 6h00 à la Havane.

Accès
Comptez environ 10h pour un vol Paris / La Havane, hors escale(s).Vols internationaux et nationaux sur compagnies régulières

LE SAVIEZ-VOUS ?

Bacardi, el Ron del Murcielago (le rhum de la chauve-souris)…
Fondée en 1862, Bacardi est encore de nos jours une entreprise familiale qui vend plus de 240 millions de bouteilles par an dans 170 pays ! Mais d'où vient la célèbre chauve-souris de son étiquette ? Du hasard et de la superstition... La famille Bacardi est originaire d'Espagne, de Sitges, une région où la chauve-souris est un symbole de santé, de bonne fortune mais aussi d'unité familiale. Alors, lorsque la femme du fondateur de Bacardi découvre une colonie de chauve-souris sous le toit de la distillerie de Santiago en 1863, elle y voit un signe du destin : l'animal sera l'emblème de la marque et sera représenté sur les bouteilles de rhum que la famille produit... La chauve-souris de Bacardi reste aujourd'hui l'un des logos les plus connus au monde.

Atmosphère, atmosphère !

Un livre à lire...
L’Homme qui aimait les chiens, de Leonardo Padura, paru aux éditions Anne-Marie Métailié ne 2011.
L’Homme qui aimait les chiens, de Leonardo Padura, paru aux éditions Anne-Marie Métailié en 2011 C’est tout bonnement l'échec du socialisme « rouge » cubain qui est décrit dans ce livre. Les événements historiques sont mis en lumière par un dialogue, dans un drôle de contexte, entre un écrivain fictif et Ramon Mercader, qui n’était autre que l’assassin au piolet de Trotski
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Discuter avec nos hôtes en sirotant un jus de mangue frais dans le patio tropical de notre casa particular
  • Aller danser le soir dans les casas de la Trova pour une ambiance très authentique parmi les Cubains
  • Grimper sur les hauteurs de la vallée de Viñales au coucher du soleil et inspirer profondément en savourant le panorama
  • S’installer dans la cuisine de notre casa pendant la préparation du dîner et regarder une telenovela, les feuilletons à l’eau de rose venus du Brésil qui fascinent les ménagères cubaines !
  • Observer une partie de dominos dans une rue tranquille à l’écart des grands axes

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points0 point 8.2/10 (511 avis)
Guide de voyage Cuba Tous nos voyages Cuba

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.