Conte de fée croate

  • Road trip en Croatie, dans la région des châteaux de Zagorje, , entre Zagreb, Varazdin et Zabok
  • Ce voyage est un atout prix
  • Itinérants & autotours Croatie, Zagreb
  • 5 jours / 4 nuits
  • À partir de 730 € (prix par personne)
  • Incluant 57 € de taxes aériennes • Voyage réalisable toute l'année
Voilà une plongée vivifiante en Croatie centrale, dans le Hrvatsko Zagorje. Une région qui commence au nord du massif de la Medvednica, s’étend vers le nord jusqu’à Varaždin et vers l’ouest jusqu’à la Slovénie. Le Zagorje est encore peu connu, alors allons-y bien vite, avant que les foules ne l’envahissent.

Pourquoi ? Parce qu’on y voyage dans la douceur, la beauté et le bonheur. Parce que ses richesses sont partout. Dans ses paysages de montagnes escarpées qui s’adoucissent en collines verdoyantes souvent plantées de vignobles, dans ses vallées cultivées en maïs. Dans ses sources thermales (Varaždinske Toplice). Dans ses villes de charme. Ses églises et manoirs entourés d’élégants jardins, une quarantaine de châteaux, qui, lorsqu’ils sont médiévaux, sont à l’origine de légendes encore bien vivaces … Dans ses bons plats du terroir dans l’assiette, la dinde aux Mlinci en tête (pâte cuite à la poêle, puis à la vapeur et coupée en morceaux) et les zagorski štrukli (feuilletés au fromage et à la crème, cuits à l’eau puis au four), qui ont été érigés en " bien culturel immatériel" par le Ministère de la Culture . Et dans le verre, avec de bons crus locaux obtenus à partir des cépages de Gamay Bojadiser, Lovrijenac, Zweigelt ou Pušipel… Vrai de vrai, le bonheur est dans le Zagorje !

L'avis du spécialiste

Danijela DUMONTEIL, conseiller chez Comptoir des Voyages
Mon coup de coeur ? le château de Trakoskan, le plus romantique en absolu. j'ai visité le château en hiver, sous la neige. Le reflet du château dans le lac en contrebas est un véritable enchantement pour les yeux.Danijela, spécialiste Croatie

Jour 1 | Paris - Zagreb - Varazdin (env. 77 km )

Deux heures d’avion et on est à Zagreb, qu’on visitera le dernier jour... Un peu plus d’une heure de route et on est arrivés tout au nord de la Croatie, à Varazdin. Si l’on surnomme cette ville d’à peine 9000 habitants, la Petite Vienne, ce n’est pas un hasard. Elle possède une collection impressionnante d’édifices baroques : petits et grands palais, demeures patriciennes, églises. Une atmosphère romantique en diable, que le château tout blanc, de style Renaissance, ne contrarie aucunement. Avant de visiter la ville nez en l’air, passer à l’office du Tourisme pour prendre un plan de la ville nous semble primordial (maison Padovec, rue Padovceva). Et pour finir cette incomparable balade dans le temps, s’asseoir quelques minutes dans le cimetière de la ville; classé monument d’architecture paysagère, c’est un vrai gage de repos et de sérénité.

Jours 2 et 3 | Varazdin – Bednja (40 km) – Krapina (25 km)- Zabok (25 km)

Si l’on s’est régalé de baroque à Varazdin, on peut continuer ! Cette partie de Zagorje est un concentré de trésors religieux : Ste-Marie-de-Jérusalem à 1km de Trski Vrh, Notre-Dame-des-Neiges à Belec et la basilique de la Mère-de-Dieu à Marija Bistrica. Intérieur flamboyant, fresques en trompe-l’œil, stucs dorés.

Pour l’heure, on met le cap sur le sud-ouest. A Bednja se trouve Trakoscan (prononcé Trakochtsan). Imaginez : un parc planté d’arbres majestueux, au milieu, un paisible lac. Et sur un tertre juste au-dessus, un précieux château néo-gothique aux toits rouges… A l’intérieur, des fresques murales, du mobilier d’origine, des œuvres d’art et une collection d’armes. De quoi mieux comprendre la vie des nobles croates de l’époque ! Et on l’approchera un peu plus encore en dormant les deux nuits qui viennent au château Gjalski, à Zabok.

Un grand bond en arrière dans l’histoire (et un trajet de 25 km jusqu’à Krapina !) mènent au paléolithique…Dans un abri sous-roche de la colline de Hušnjakovo, ont été découverts en 1898 des ossements fossilisés d’humains qui ont vécu là entre 300 000 et 28 000 ans BP. Grâce à un musée très moderne, à des diaporamas, films, expos, mises en scène, on apprend beaucoup de la vie et de la culture de ces Néandertaliens qui seraient pour partie nos ancêtres, d’après les tout derniers travaux sur l’ADN !.

Pourquoi ne pas consacrer la 2nde journée à l’exploration du sud-ouest de Zagorje, pour ses châteaux et ses vignes ? On part de Pregrada vers Desinic (10km) pour le château Veliki Tabor, édifié au XVI siècle et très bien préservé. Cour triangulaire, galeries à arcades Renaissance. Quelle beauté ! Au sud de Desinic, Krumrovec possède un ethno-village (et musée), Staro Selo, doté d’une vingtaine de maisons et de granges en bois. On peut y voir des ateliers de vigneron, forgeron, potier et la touchante demeure des jeunes mariés… A Krumrovec soit dit en passant, il est possible aussi de visiter la maison de Tito.

Sur le chemin du retour, un petit arrêt dans une propriété viticole ? Par exemple au domaine Vuglec Breg (à 4 km de Krapinske Toplice). On y déguste des vins typiques de la région de Zagorje où se pratiquent les vendanges d’automne, mais aussi, grâce à certains cépages, des vendanges précoces. En Croatie, les dégustations de vins entre amis ou voisins sont très pratiquées et dans les caves, l’ambiance est à la fête. On se régale de produits du terroir, on discute, on rit, on chante. Bref, voilà une belle occasion de partager un moment avec des gens du coin !

Jour 4 | Zabok- Zagreb (env. 50 km)

Partir tôt le matin permettra d’avoir du temps à consacrer à Zagreb, une capitale intéressante et animée. Après avoir rendu la voiture et déposé les bagages à l’hôtel, on se lance dans la ville basse : édifices austro-hongrois, larges avenues bordées d’arbres, façades sculptées. En son cœur, sur la place Ban Josip Jelacic où trône la statue équestre du vice-roi, seul le tramway est autorisé à passer ! Le lieu, vaste et aéré, est hyper agréable à vivre : terrasses des cafés, comme celle du Gradska Kavana, promeneurs, musiciens des rues, fleurs… S’il tombe quelques gouttes, on peut aller au musée Mimara qui donne sur la place Roosevelt, 2500 œuvres sont exposées, quel choix !

Dans la Ville Haute, les ruelles succèdent aux escaliers, la cathédrale Saint-Stéphane domine les demeures pastel et les palais un peu à l’abandon. Son atmosphère est unique ! A la rue Mletacka, se trouve l’atelier d’Ivan Meštrovic où 300 de ses oeuvres sont exposées, meubles, dessins, lithos, sculptures … Et en ville le jeu, c’est de repérer tout ce qui est signé de l’artiste : La source de vie face au théâtre national, L’Histoire des Croates devant le Rectorat, une crucifixion à St-Marc

Jour 5 | Zagreb - Paris

Une voiture vient vous cueillir à la porte de l’hôtel et vous emmène à l’aéroport pour prendre votre vol à destination de Paris. Dans vos bagages, aurez-vous emballé quelques bouteilles de bon vin croate à offrir aux amis ?

À partir de 730€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Détail budget

- Départ de Paris ou de province en vol régulier possible tout au long de l'année : nous consulter
- Réduction 3e lit et supplément chambre individuelle : nous consulter

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 57 €
  • Le vol direct Paris/Zagreb/Paris sur Air France
  • 4 nuits d'hôtel 3*, en chambre double et petits déjeuners
  • 4 jours de location de voiture de catégorie B
  • Les taxes de séjour

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les dépenses personnelles l/*
    • Les repas (déjeuners et dîners)

    Transports aériens

    • Départ de Paris ou de province en vol régulier possible tout au long de l'année : nous consulter


Situé en plein centre de la ville, à quelques minutes à pied du château, c’est un hôtel simple mais confortable et peut être même le meilleur de la ville.

Une adresse confortable dont les intérieurs évoquent d’ailleurs l’époque du temps jadis où l’on gravissait l’escalier sous le regard sévère de ses ancêtres.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Faire la fête dans une cave, avec des Croates : dégustation de vins, de produits du terroir, chants traditionnels, rires, conversations animées (et pas besoin de beaucoup de vocabulaire !)…
  • Trakoskan, petit château féodal à grosse tour resté défensif jusqu’au XVIIIe. Et voilà qu’au XIXe, le « faux » lui tombe dessus (mâchicoulis, crénelages, échauguettes), un lac est créé… Ah romantisme, quand tu nous tiens !
  • Varaždin, pour se nourrir de concentré de baroque. Ne pas faire le tour des églises et palais serait un crime. Hôtel de ville, Jupanie, Patacic, Patacic-Bužan, Patacic-Puttar, Zakmard, Drašnovic Herzler
  • Goûter un jour ou l’autre au Srneci gulas (goulash de gibier) et au Visovcka begavica (agneau cuit dans le lait de brebis). Moëlleux à souhait
  • A Zagreb, passer au musée de l'Art naïf, un courant né sous la dictature yougoslave. Ses vedettes ? Ivan Generalic, Emerik Fejes, Ivan Rabuzin

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (439 avis)
Guide de voyage Croatie Tous nos voyages Croatie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.