Pupilles et papilles au paradis

  • Autotour en Croatie, dans la belle province de l’Istrie, entre Zagreb, Rovinj et Pula
  • Itinérants & autotours Croatie, Dalmatie,
  • 9 jours / 8 nuits
  • À partir de 1260 € (prix par personne)
  • Incluant 142 € de taxes aériennes • Voyage réalisable d'avril à octobre
On arrive à Zagreb, la capitale de la Croatie ; on repart de Pula au sud … Entre les deux, en route pour l’Istrie, sans trop de kilomètres, car l’Istrie mérite qu’on lui accorde du temps.
Là-bas, les beautés de la Nature sont aussi fabuleuses que celles signées des hommes depuis l’empire Romain ! Les villes et villages sont ravissants. Motovun, ceinte de remparts vénitiens, Rovinj aux ruelles étroites et palais baroques, Porec à l’extraordinaire basilique Euphrasienne, Groznjan… Ses stations balnéaires sont charmantes à souhait, Opatija en tête (tiens, on dirait un toponyme namibien !). Ses nombreuses îles et presqu’îles méritent une petite exploration, Krk, Cres, Losinj, Premantura et l’archipel de Brijuni, composé de 14 petites terres couvertes de pins.

L’Istrie est aussi une terre de randos, si l’on aime s’aventurer dans la nature. Dans le parc de Risnjak par exemple. Reliefs karstiques torturés, forêts où vivent chevreuils, chamois et tétras. Sans compter les ours ! On peut aussi se balader sur les berges du canal naturel de Limski, vous savez, celui dans lequel arrive Mathias Sandorf après son évasion du château de Pazin, dans le roman éponyme de Jules Verne ?

L'avis du spécialiste

Danijela DUMONTEIL, conseiller chez Comptoir des Voyages
Mon péché mignon ? Dénicher une konoba authentique et savourer le fameux Kraljevski pljukanci : au choix truffes noires ou asperges et jambon de pays. Rien de tel pour commencer un repas !!Danijela, spécialiste Croatie

Jour 1 | Paris - Zagreb - Opatija (170km)

Après le vol pour Zagreb, qui prend deux petites heures, après la récupération de la voiture de location, on met le cap sur Opatija, la Nice de l’Adriatique, dit-on ! Car au XIXe siècle, elle a été une station balnéaire très huppée. Rois, empereurs, aristocrates s’y pressaient, tout comme les artistes célèbres, dont la danseuse Isadora Duncan.

Jours 2 et 3 | Opatija - Motovun (60km)

Sur la route menant plein Ouest à Motovun, deux petits arrêts sont à enivsager : les sculptures dédiées à l’écriture glagolithique, si graphique et puis la balade dans Hum, une micro-ville blottie dans des murailles. Motovun, l’étape du jour, est un ancien castrum romain perché sur une colline. Cela dit, sa physionomie actuelle est celle d’un bourg vénitien. La balade sur les remparts offre des vues imprenables sur la campagne alentour et sur la ville haute. Pour un peu, on se croirait en Toscane. D’autant que dans l’assiette, on a aussi des trésors : le jambon fumé ou "Prsut" et la truffe blanche. Plus au nord, Groznjan est un labyrinthe médiéval, qui montre encore des greniers à blé et des bassins à huile d’olive. En plein cœur de l’Istrie, à Pazin, installée sur une haute falaise et dominée par un très beau château, on peut jouer les aventuriers dans les gorges de la rivière Pazincica à condition que le temps soit beau.

Jours 4 et 5 | Motovun - Rovinj (55km)

L’île de Rovinj-Rovigno construite sur un éperon rocheux, est devenue presqu’île dès 1763 ! Le bonheur, c’est d’arpenter ses ruelles étroites, comme la très animée rue Grisia et de découvrir son ensemble religieux classé par l’Unesco depuis 1997 ! Un campanile haut de 63m, réplique de celui de St-Marc à Venise. Bluffant, l’intérieur de la basilique. Sur les murs, les mosaïques ont été réalisées par de grands artistes byzantins et sur le sol par des artistes locaux. Pour une bouffée de chlorophylle, on va du côté du canal naturel de Limski, (ou Lème). Au choix : la balade sur ses rives couvertes de forêts et longues d’une dizaine de km (x2 pour le retour), soit l’excursion en bateau. Et en plus, on se régale d’huîtres ou de moules du coin.

Jours 6 à 8 | Rovinj - Pula (35km)

On peut gagner Pula par la route directe, mais franchement, faire un détour plein Est est un "must". Pour se balader à Labin au départ de la Gradska vrata. Soit on monte vers la ville haute, soit on descend en direction des trois palais d’ulica Martinuzzi. Puis, on reprend la voiture pour aller jusqu’à Ravac, sur la côte histoire de prendre un petit bain rafraîchissant, tout se régalant des vues sur le golfe. … Dans les terres et plus au Sud, Vodnjan vit de la production de l’huile d’olive depuis l’époque romaine. Originales les momies qui sont exposées dans son église St-Blaise et magnifique sa loggia au décor raffiné ! On n’a plus de 10 km à faire pour rejoindre Pula.

Pula est certes une cité portuaire, mais c’est aussi une ville historique incroyable. A tous les coins de rue, on se cogne à des vestiges romains : temple d’Auguste, portes, théâtre, mosaïque du IIIe siècle, forum aujourd’hui bordé de terrasses de café, et la star : le magnifique amphithéâtre.

De Pula, pourquoi ne pas partir pour la journée au parc national des Brijuni (ou Brioni), sur la seule des 14 îles ouverte au public ? Mais on peut aussi descendre plus au sud, jusqu’à la presqu’île de Premantura pour lézarder sur l’une de ses plages de rochers.

Jour 9 | Pula - Paris

Valises bouclées la veille car on se lève tôt le matin, on va rendre la voiture et on s’envole de Pula pour rentrer sur la France. Bien sûr, les cœurs sont un peu lourds, mais rien n’empêche de revenir en Croatie un jour ou l’autre !
À partir de 1260€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Détail budget

- Départ des autres villes de province : nous consulter
- Réduction 3e lit et supplément chambre individuelle : nous consulter
- Possibilité de vols régulier au départ de province : nous consulter

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 142 €
  • Le vol régulier Paris/Zabreb/PulaParis
  • 8 nuits en chambre double et petits déjeuners en hôtel 3* de charme
  • 8 jours de location de voiture, catégorie B
  • Les taxes de séjour

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les dépenses personnelles
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • A Opatija, se balader le long du Lungomare, en pensant à la danseuse Isadora Duncan. Frappée par la grâce des feuilles de palmiers ployant sous le vent, elle y avait puisé une certaine inspiration
  • Le plus petit village du monde et, en route, le plus ancien alphabet slave…Belles surprises, sans compter l’Istarski pršut, un jambon cru local servi à l’auberge avec fromage frais et truffe blanche en lamelles. Sans jeu de mots : Hum !v
  • Faire une croisière sur le canal de Limski, une combe karstique inondée qui s’enfonce de 12 km à l’intérieur des terres. Sauvage à souhait. L’occasion d’un autre régal : les huîtres produites sur place…
  • A la basilique Euphrasienne de Porec, les mosaïques du choeur et de son abside, sur fond couleur or. Mais on aime aussi monter les 300 marches en bois pour la vue à 360°sur la ville !
  • Sur les îles Brijuni, louer la Cadillac Eldorado de 1953 de Tito, en se disant que peut être on occupe le siège où se sont assis Sofia Loren, Liz Taylor ou Richard Burton, svp !

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 8.9/10 (449 avis)
Guide de voyage Croatie Tous nos voyages Croatie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.