Bienvenue chez les Ticos !

  • Road-trip original au Costa Rica : immersion dans la jungle et rencontre des populations.
  • Itinérants & autotours Costa Rica
  • 16 jours / 14 nuits
  • À partir de 3700 € (prix par personne)
  • Incluant 380 € de taxes aériennes • Voyage réalisable de mi-novembre à mi-septembre
Respirez, vous êtes au Costa Rica, pays de la biodiversité et de l’écologie ! Au volant de votre 4x4, percez les secrets de ce pays captivant. Tout ce voyage n’est que surprises : de Boca Tapada au Corcovado en passant chez les indiens Borucas, rencontres humaines et drôles d’animaux sont au rendez-vous. Vous allez en voir de toutes les couleurs. Un voyage à consommer sans modération pour une immersion dans les plus beaux paysages du Costa Rica.

L'avis du spécialiste

Véronique JACQUOT, conseiller chez Comptoir des Voyages
Le Costa Rica m’a littéralement envoutée ! Ces moments de partage avec les indiens Borucas sont certainement à jamais gravés dans ma mémoire. Je n’ai pas perdu une miette des histoires que cette tribu a pu me conter. La peinture sur masque n’avait rien de surfait, c’était du réel, de l’insolite, j’ai adoré ! J’avais l’impression d’être une enfant de 5 ans en train de barbouiller, pendant que ma nouvelle amie indienne peignait de véritables chef-d’œuvres. Véronique, spécialiste Costa Rica

Jour 1 | PARIS – SAN JOSE

C’est le grand jour, décollage pour le Costa Rica et sa capitale, San José. Pendant le vol, regardez un film en espagnol pour réviser la langue.

Jour 2 | San Jose - Boca Tapada (150 km / 4h00)

Après avoir récupéré son 4x4, on peut se lancer à l’assaut des routes du Costa Rica. La première étape, et non des moindres, est Boca Tapada, au nord du pays. Mais n’en parlez pas trop autour de vous ! C’est un endroit magique, encore peu connu des touristes mais aussi des Costaricains, qui donne immédiatement l’impression de découvrir un bout de paradis en s’enfonçant, comme seuls au monde, dans les plantations d’ananas et de canne à sucre. Si le temps est dégagé, pourquoi ne pas envisager une étape au volcan Poas ? Allez-y le matin. C’est généralement le moment où le ciel est le plus dégagé. Pour atteindre Boca Tapada, il faut laisser la voiture et emprunter une embarcation qui vous mènera à votre lodge. Vous allez voir, vous risquerez de ne plus avoir envie de bouger… repos absolu !

Jour 3 | Boca Tapada

On débute par une balade en bateau. N’oubliez pas les jumelles pour observer les oiseaux multicolores qui nichent dans la forêt tropicale. A mi-parcours, on débarque village miniature se situant à la frontière du Nicaragua. A l’heure de la récréation, l’ambiance y est enjouée et festive. Les enfants jouent et les éclats de rire fusent. Sur le chemin du retour, il faut rester les yeux braqués sur le Rio Carlos. Il y a de fortes chances de croiser le regard d’un crocodile.
A la nuit tombée, le grand jeu est de partir à la recherche des petits amphibiens. Chaussez vos bottes et suivez le guide : ce soir c’est la fête à la grenouille.

Jour 4 | Boca Tapada - Arenal (100 km / 2h00)

Arenal, son lac et son volcan. En se levant, on fait une petite prière pour que le sommet du volcan ne se cache pas dans les nuages ! Une balade dans le parc national permet d’avoir une vue imprenable sur El Arenal (s’il daigne montrer son nez… vous l’aurez compris, il est capricieux !). Faites la grande boucle, cela en vaut la peine. El Arenal est l’idée que je me faisais d’un volcan étant petit. Il fallait absolument que j’y aille ! Mais impossible de gravir ce volcan, qui est encore en activité !

Jour 5 | Arenal

Notre deuxième journée à Arenal est l’occasion de dominer la forêt dense de la région. Pour ceux qui n’ont pas le vertige, on enfile un baudrier et on se lance d’arbre en arbre à l’aide de la tyrolienne. Rien de mieux pour se prendre pour le roi de la jungle. Et pour se remettre de ses émotions, on va à El Castillo : difficile de faire plus authentique… quant à son panorama sur le lac Arenal… je ne vous en dis pas plus !

Jour 6 | Arenal - Canas (100 km / 1h30)

En route pour le volcan Tenorio à Bijagua, le point fort de la journée. Beaucoup moins connu que son compère El Arenal, il a lui aussi, beaucoup à vous offrir. Une randonnée dans la forêt costaricienne n’est pas pour me déplaire. Surtout si c’est pour voir le Rio Celeste. Sa couleur d’un bleu pastel est divine. Il faut vraiment le voir pour le croire.
Après cette escapade, on roule jusqu’à Cañas. Pour ma part, un détour par l’association Las Pumas est un passage obligé. Porter secours aux animaux blessés ou abandonnés me tient à cœur.

Jour 7 | Canas - Parrita (200 km / 4h00)

Sur la route pour Parrita, une halte à Carara est un incontournable. Petite pause au niveau du pont de la rivière Tarcoles pour voir les fameux crocodiles américains. Le soir vous avez rendez-vous avec le couple de propriétaires français de chambres d’hôtes à Parrita. Loin de l’animation touristique, vous aurez ici le calme nécessaire pour récupérer et profiter de la plage.

Jour 8 | Parrita

Option nature aujourd’hui ! Los Campesinos est à quelques kilomètres de Parrita, dans l’arrière-pays au pied des montagnes. Le programme est chargé dans cette réserve : balade en forêt, baignades au pied des cascades, observation de la faune et de la flore et encore dégustation de la cuisine locale (préparation au feu de bois) pour le déjeuner.

Jour 9 | Parrita - Boruca (150 km / 2h30)

Difficile d’envisager un séjour sur la côte pacifique sans un passage par le parc Manuel Antonio. Après avoir arpenté les sentiers du parc, on se rend à Boruca. Une expérience bien moins touristique et totalement insolite nous attend. Rencontres captivantes et émouvantes avec les Indiens de la tribu Boruca. Tandis que Lourdes nous accueille, Harol, son fils, nous fait visiter le village. Immersion totale dans la vie des Borucas. Là, une des femmes de la tribu nous révèle les secrets du tissage avant de passer à table. On retrouve Lourdes et Harol autour d’un repas typique. Je n’oublierai pas de sitôt cette journée !

Jour 10 | Boruca - Bahia Drake (50 km / 3h)

Laissez libre cours à l’imagination de l’artiste qui sommeille en vous. On débute la journée par un atelier de peinture sur masque, l’une des spécialités de la tribu.
Embrassades et aurevoirs, on prend ensuite la direction de prochaine étape : Bahia Drake et le parc Corcovado caractérisé par sa forêt tropicale qui tombe dans le Pacifique. Loin des sites trop prisés des touristes, ici on profite du calme et de l’écosystème du parc.

Jour 11 | Bahia Drake

Aventuriers, aventurières, lassez bien vos chaussures. Aujourd’hui on part à la conquête du parc Corcovado. C’est le plus sauvage du Costa Rica. Sur les sentiers de San Pedrillo le guide se chargera de nous présenter l’écosystème du parc. Restez aux aguets ! La végétation impressionnante abrite des tapirs, des aras et plein d’autres espèces d’animaux. Si vous avez plus de chance que moi, vous pourrez apercevoir un jaguar, le roi de la région. Avant de quitter le parc, on finit par une note de fraîcheur : baignade dans les eaux cristallines de la piscine naturelle que forme cette rivière entre la mer et la forêt.

Jour 12 | Bahia Drake

Une journée en mer consacrée à Isla del Caño ! Cela me laisse rêveur en rien que d’y repenser. Le matin, plongée masque et tuba pour découvrir la richesse des fonds marins. Le midi, pique-nique sur la plage. L’après-midi c’est farniente sur la plage de la petite île. Une balade pour découvrir la multitude d'oiseaux abritée sur l’île est aussi une option très agréable.

Jour 13 | Bahia Drake - San Gerardo de Dota (150 km / 5h)

Après cette aventure à la péninsule d’Osa, on prend la superbe route de montagne pour San Gerardo de Dota.
On finit le séjour par l’emblème du Costa Rica : le fameux quetzal ! La forêt de nuage de San Gerardo de Dota est la cachette de bon nombre d’oiseaux. Patience et obstination seront les mots d’ordre pour voir les espèces les plus rares dans le parc national Quetzal. Un hôtel réputé pour être spécialiste de l’observation de cet animal vous attendra pour la nuit.

Jour 14 | San Gerardo de Dota - Alajuela (100 km / 2h30)

Au petit matin, on se lève de bonne heure. Eh oui, c’est la rançon de la gloire pour voir les plus beaux oiseaux de la région ! Après avoir capturé le quetzal sous tous les angles, c’est le sourire aux lèvres que l’on peut partir pour Alajuela. Cette dernière après-midi au Costa Rica peut être l’occasion de se rendre au volcan Irazu. Comme on dit : jamais deux sans trois. Ça marche aussi pour les volcans.

Jour 15 | Alajuela - France

L’heure du départ approche. Après 15 jours de découvertes et de rencontres, il est temps de fermer les valises et de retrouver le vieux continent.

Jour 16 | France

Arrivée en France
À partir de 3700€ par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 458238 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 380 €
  • Les vols aller-retour Paris / San José sur compagnie régulière.
  • Les transferts privés : de l’aéroport à l’hôtel et de l’hôtel à l’aéroport.
  • L’hébergement en chambre double (pour les 14 nuits) avec petits déjeuners.
  • Les repas inclus dans les hôtels pour les jours 8, 9 (uniquement le dîner), 10, 11, 12. L’entrée au parc Corcovado.
  • Les excursions mentionnées le jour 3.
  • La location de voiture (avec GPS).

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les repas et visites non mentionnés.
  • L’entrée dans les parcs hors Corcovado.
  • Les boissons.
  • Les dépenses personnelles.
  • L’essence du véhicule de location.
  • Les pourboires.
  • La taxe de sortie de San José (env. 29$ par personne)

Transports aériens

Les vols sont quotidiens et opérés par des compagnies régulières européennes ou américaines.
Pour tout transit par les Etats-Unis, vous devez impérativement procéder à l'obtention du visa électronique ESTA (sur internet) et être en possession d'un passeport en règle (nous consulter pour plus de précisions).

Transports locaux

Pour réaliser un autotour au Costa Rica, nous réservons les véhicules de type 4x4 auprès de loueurs locaux répondant aux normes et réglementations internationales. La location se fait sur présentation du permis de conduire (2 ans requis). Il faut en outre être âgé de plus de 21 ans et être titulaire d'une carte de crédit internationale au nom du conducteur.
Un voyage réussi passe aussi par un hébergement authentique, typique et dépaysant. Pour que vos nuits soient aussi inoubliables que vos journées, nous vous avons sélectionné une gamme de jolies adresses :
-Le lodge à Boca Tapada et sa terrasse dominant la rivière
-L’hôtel à Bahia Drake pour son isolement et son calme
-A Parrita, la chambre d’hôte à la décoration bord de mer.

Fiche pratique

La bonne saison
Au Costa Rica, les températures sont comprises toute l'année entre 14 et 27 °C. Le pays est soumis à deux saisons : la saison dite sèche de décembre à avril et la saison dite verte de mai à novembre, qui est la saison des pluies. Ce voyage est réalisable toute l’année mais il est préférable de l’envisager durant la saison sèche.
Nous n’envoyons pas de voyageurs sur la zone de la péninsule de Osa (parc Corcovado) de mi-septembre à mi-novembre en raison des fortes chutes de pluies.

Décalage horaire
Lors de nos horaires d’été (de mi-mars à octobre) il y a 8 heures de moins au Costa Rica, alors que pendant nos horaires d’hiver (de novembre à mi-mars) nous avons 7 heures de moins avec le Costa Rica.

Accès
Il n’existe pas de vols directs Paris / San José. Comptez environ 13h de vol, hors escale(s).

LE SAVIEZ-VOUS ?


Il reste 8 tribus indiennes au Costa Rica. L’une des plus célèbres est la communauté Boruca. Ce qui fait leur particularité : le « Jeu des Petits Diables » qui est leur nouvel an à eux. Du 30 décembre au 1er janvier, les hommes revêtissent les masques et habits confectionnés durant l’année. Pendant ces trois jours et trois nuits, ils jouent la lutte acharnée contre les conquistadores Espagnols. Le 1er janvier au soir, ils cuisent le taureau, symbolisant les espagnols et partagent le repas.

Atmosphère, atmosphère !

Une chanteuse « ranchera » à écouter...
Chavela Vargas, née au Costa Rica d'un père costaricien et d'une mère espagnole. Parmi sa vaste discographie, il faut écouter : En Carnegie Hall (2004), La llorona (2004) Cupaima (2007) Por mi culpa (2010) Luna Grande (2012)...Parmi ses interprétations les plus remarquables, la chanson Tú me acostumbraste de Franck Dominguez qu'on entend dans le film Babel sorti en 2006. Amie et muse d'Almodovar, Chavela Vargas a figuré dans nombre de ses films, en particulier dans La fleur de mon secret.

Pour pimenter votre voyage n'oubliez pas de choisir les extensions/excursions associées à ce voyage dans votre demande de devis !

  • Tyrolienne - Arenal - Costa Rica - Jon Arnold/hemis

    On se balance sur la tyrolienne

    • Arenal
    • Excursion
    • 4h30
    En savoir plus

    Un must ! Sensations garanties !
    Une demi-journée à se lancer d'arbre en arbre, tel Tarzan. Vous survolerez en toute sécurité la verdoyante et abondante forêt costaricienne, et vous croiserez le regard des animaux nichés dans les arbres. Ce n'est pas moins de 13 câbles qui vous attendent et pour les mordues de sensations fortes, le Tarzan Swing est un incontournable !
    N'ayez crainte du vertige, cette façon de découvrir la nature a été inventée au Costa Rica.

Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Boca Tapada et son petit paradis à l’écart du monde
  • Le bleu turquoise du Rio Celeste, une véritable œuvre d’art
  • Partager un repas et une tranche de vie avec les indiens Boruca
  • Explorer le parc Corcovado, le plus sauvage du Costa Rica
  • Admirer un Quetzal, le graal pour les amateurs d’oiseaux

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9/10 (147 avis)
Guide de voyage Costa Rica Tous nos voyages Costa Rica

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.