Odyssée au Québec

  • Road trip au Québec des côtes du Charlevoix à la Gaspésie, en passant par Montréal et Québec
  • Itinérants & autotours Québec, Gaspésie
  • 18 jours / 16 nuits
  • À partir de 1920 € (prix par personne)
  • Incluant 415 € de taxes aériennes • Voyage réalisable de mi juin à début octobre.
Un périple, que dis-je une Odyssée au Québec, de Montréal à la Gaspésie. On débute par les reliefs vallonnés et arrondis du Charlevoix. Aux Escoumins, on passe deux nuits dans la communauté amérindienne innue, à dormir quasiment « au souffle des baleines ». Puis on traverse le fleuve pour faire le tour de la Gaspésie. Ambiances montagnarde et marine sur cette péninsule qui se jette dans l’Atlantique sans l’ombre d’une hésitation. Deux jours dans la capitale clôturent ce voyage en beauté.
A chaque étape ses découvertes : le Charlevoix et ses ours noirs, la rivière Matapédia et ses saumons, Percé et ses fous de Bassan, Ste-Anne-des-Monts et ses caribous, le Bic et ses phoques. Décoiffant et passionnant, de bout en bout !

L'avis du spécialiste

Sophie SIMON, conseiller chez Comptoir des Voyages
Sur l’île Bonaventure, il n’y a pas de prédateurs, les fous de Bassan peuvent dormir tranquilles. Et comme la nourriture est abondante, on en a des quantités, 120 000 pour être précis. Ce qui est fantastique, c’est qu’on peut les approcher à moins d'un mètre sans les déranger le moins du monde. Scènes de vie familiales, vues d’ensemble, bagarres, portraits en gros plan, je peux vous dire que j’ai fait « chauffer » mon numérique !Sophie, spécialiste Canada

Jour 1 | FRANCE - MONTREAL

Le pied sur le Nouveau Continent (à 45° 31' de latitude nord !), vous rejoignez votre hôtel en ville. Pourquoi ne pas aller flâner du côté de la rue Saint-Denis pour cette première soirée ? C’est un « cœur battant » agréablement animé et l'on y sent vraiment le dynamisme de la ville.

Jour 2 | MONTREAL

Montréal, la Ville-Marie d’antan, est aujourd’hui l'une des plus grandes cités francophones du monde. Son centre historique est «royal », avec la place d’Armes, la place Jacques Cartier, l’hôtel de Ville et la basilique. Mon conseil, c’est de monter ensuite au mont Royal. De là, la vue est imprenable sur la ville. Puis, si on aime le plein air, on peut aller flâner du côté de Lachine, entre vieux canal, écluses, parc des sculptures. Autrement, on découvre un musée. Histoire, beaux-arts, sciences, archéologie, patrimoine, le choix est vaste !

Jour 3 | MONTREAL - CHARLEVOIX (390 KM / 4H30)

Une fois votre voiture en main, vous voilà partis… Mon petit conseil : ignorez l’autoroute et préférez la 138 (ou Chemin du Roy), une route buissonnière qui longe la rive nord du fleuve Saint-Laurent. En sortant de Québec, deux endroits sont des « must » : les chutes de Montmorency et l’île d’Orléans. On entre ensuite dans le Charlevoix. La petite ville de Baie-Saint-Paul, vous verrez, est un exemple typique du dynamisme artistique régional.

Jour 4 | CHARLEVOIX

La côte de Charlevoix est un bonheur ! La région doit sa géographie particulière à … une grosse météorite, tombée là il y a 350 millions d’années. Dans le cratère dû à cet impact, se trouve d’ailleurs la très pittoresque Isle-aux-Coudres : là, le temps semble s’être vraiment arrêté ! Moi, j’ai ensuite suivi la petite route 362, qui relie Baie Saint-Paul à la Malbaie le long du fleuve. Elle surplombe le Saint-Laurent sur plus de 50 km. Falaises escarpées, jolis villages à flanc de montagne, manoirs ici et là, points de vue imprenables…

Jour 5 | CHARLEVOIX - LES ESCOUMINS (115 KM / 1H45)

Le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière Malbaie, c’est tout un réseau de montagnes découpées, de parois abruptes, de vallées verdoyantes, de cascades et chutes d’eau. Le temps de route est court aujourd’hui, il faut profiter des sentiers de rando qui le sillonnent. Puis, on reprend la route le long du Saint-Laurent jusqu’à l'embouchure du fjord du Saguenay et de Tadoussac. Ensuite, on longe les dunes qui bordent le fleuve pour arriver aux Escoumins. Ce village isolé au bord du Saint-Laurent abrite une communauté innue et vous dormez chez eux, dans un chalet avec vue sur le fleuve.

Jour 6 | LES ESCOUMINS

Dans le golfe du Saint-Laurent, les eaux sont riches en poissons, plancton, krill. Alors, les baleines sont présentes tout l’été - à bosse, bleues, petits rorquals, belugas. Elles séjournent là pour se constituer des réserves et pouvoir faire leur grande migration pour le sud, où elles mettront leurs petits au monde. Voilà le moment d’aller les voir de près, en bateau, en pneumatique, et même en kayak de mer, pour plus d’adrénaline. C’est comme on veut, de toutes façons, c’est une merveille...

Jour 7 | LES ESCOUMINS – TROIS-PISTOLES (TRAVERSIER / 55 MN) - MATAPEDIA

Aujourd’hui, cap sur l’autre rive du Saint-Laurent ! Le ferry a ici pour nom traversier, le trajet prend presque une heure de temps. C’est comme une mini-croisière. Une fois débarqués à Trois-Pistoles, on gagne Rimouski et on peut en quelques km aller à la Pointe-au-Père, un site historique super intéressant pour son phare, son musée et son sous-marin. Mais on peut plutôt choisir d’aller découvrir les Jardins de Métis, une œuvre d’art horticole. En fin de journée, vous voilà arrivés dans la vallée de la Matapédia, une rivière très riche en saumons.

Jour 8 | VALLEE DE LA MATAPEDIA - BAIE DES CHALEURS (150 KM / 2H20)

Vous rejoignez la Baie des Chaleurs qui bénéficie, son nom l’indique assez, d’un agréable microclimat. Pas étonnant qu’elle soit une voie de passage pour de nombreux oiseaux migrateurs. Plusieurs villages de la baie ont été fondés par les Acadiens après leur déportation lors du « Grand Dérangement ». Un petit musée leur est dédié à Bonaventure, ce qui est intéressant car n’oublions pas que, parmi les Québécois, 1 million sont d'origine acadienne et 3 millions ont au moins un ancêtre acadien !

Jour 9 | BAIE DES CHALEURS - PERCE (190 KM / 3H)

Ce matin, pourquoi ne pas s’arrêter au parc national de Miguasha ? Il est dédié aux fossiles marins et classé au Patrimoine Mondial, c’est dire son intérêt. Dans l’après-midi, le bonheur c’est de partir en balade en kayak sur la rivière Bonaventure, l'une des 10 rivières les plus limpides au monde… En fin de journée, on quitte la Baie des Chaleurs pour découvrir Percé, à la pointe de la péninsule gaspésienne, entre le Pic de l’Aurore et la Côte Surprise. « Isle Percée », c’est ainsi que Champlain baptisa le fameux rocher, en 1603. Une vraie merveille naturelle !

Jour 10 | PERCE

Des croisières sont proposées sur place pour découvrir le rocher (et le photographier sous toutes ses coutures !). Mais pas que… Une fois sur l’île Bonaventure, une rando à pied mène à une énorme colonie de fous de Bassan, qui nichent dans les falaises et sur le plateau. 120 000 oiseaux d’avril à octobre, autant dire que ça fait du bruit. Et ils ne sont pas farouches du tout. Ils vivent leur vie sans prêter la moindre attention aux humains qui passent sous leur nez. Étonnant !

Jour 11 | PERCE - PARC NATIONAL DE LA GASPÉSIE (275 KM / 4H20)

En partant tôt, on se donne le temps de faire le tour du parc national de Forillon, à l´extrémité de la péninsule : un bol d'air revigorant face à la mer, où on peut voir des phoques, et avec un peu de chance, des rorquals ou des marsouins. Les balades passent par des dunes, des forêts, des falaises, louvoient entre des marais salants… Puis, on emprunte la route panoramique de la Gaspésie. Là, chaque village au nom évocateur et poétique donne envie de s’arrêter, Anse pleureuse, Rivière-à-Claude, etc ! Attention à la gestion du temps…

Jour 12 | PARC NATIONAL DE LA GASPESIE

Les Chic-Chocs, sommets plats et flancs escarpés, attendent les adeptes des randos ! Alors, que choisir ? Celle qui monte dans un paysage de toundra alpine au mont Jacques Cartier ? On peut y voir la dernière colonie de caribous des bois (les derniers au sud du Saint-Laurent). Ou bien celle qui mène au sommet du Mont Albert ? C’est une marche assez physique, mais le décor de toute beauté justifie largement l’effort !

Jour 13 | PARC NATIONAL DE LA GASPESIE - LE BIC (195 KM / 2H50)

Le trajet passe par Sainte-Anne-des-Monts. L’occasion d’aller découvrir un musée-aquarium extraordinaire, Exploramer. On y a 21 bassins de poissons et organismes marins, des expositions sur le milieu marin, des propositions d’excursions en mer. Attention, c’est très addictif, on peut y passer une bonne demi-journée sans voir les heures filer ! En faisant le décompte du temps de route, on peut se réserver le plaisir de faire une première petite balade en arrivant au parc du Bic, sous les couleurs irisées du soleil déclinant. C’est romantique à souhait !

Jour 14 | PARC NATIONAL DU BIC - SAINT-ANDRE-DE-KAMOURASKA (115 KM / 1H35)

Se lever tôt permet de saisir toute la beauté de la journée naissante dans le parc du Bic. Entre mer et montagne, le Bic est un site naturel d’exception, entre côte découpée, douces baies de l’estuaire et relief accidenté. C’est aussi un point idéal d´observation des phoques et des oiseaux, dont l’eider à duvet. Trop beau le mâle avec son plumage noir et blanc, comme stylisé ! La route se poursuit ensuite le long du fleuve, à travers les charmants petits villages de la région du Bas-St-Laurent. Saint-André-de- Kamouraska est située face aux îles de Pèlerins et son église, la plus ancienne de la région, vaut la visite !

Jour 15 | SAINT-ANDRE-DE-KAMOURASKA – QUEBEC (185 KM / 2H)

Québec-ville, c’est le berceau de la civilisation française en Amérique du Nord ! D’un passé situé entre 1608 à 1871, elle a gardé 5 km de remparts, une citadelle, 4 portes, 3 tours. Et détient ainsi le titre de seule ville fortifiée au nord du Mexique ! Au XIXe siècle, un grand hôtel a été construit à l'emplacement de l'ancien château Haldimand. C’est le Château Frontenac, qui est devenu l’emblème de la ville. Première soirée de flânerie entre vieille cité et château, en passant par la Maison du Parlement. A pied puisque vous avez restitué la voiture.

Jour 16 | QUEBEC

On ne peut séjourner à Québec sans aller jusqu’aux Plaines d’Abraham, pour la page d’histoire. Du côté du Vieux-Port, j’ai adoré le musée des Civilisations, notamment l’expo permanente sur les nations autochtones du Québec : « C'est notre histoire. Premières nations et Inuits du XXIe siècle ».

Jour 17 | QUEBEC - FRANCE

Dernière matinée à Québec. Alors, allez-vous magasiner dans le quartier du petit Champlain ou bien flâner encore une fois le long des remparts de la vieille ville ? Puis il sera temps de gagner l’aéroport, pour le retour. Ah non, tout est passé trop vite !

Jour 18 | FRANCE

Arrivée en France dans la matinée
De 2450 € à 2950 € par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes De 1920 € à 2250 € par personne Prix calculé sur la base de 4 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité.

Détail budget

On entend par base de 2 ou 4 personnes, le nombre de personnes partageant la même chambre.

La fourchette de prix est relative à la date de départ et à la disponibilité au moment de la réservation.
Tarif le plus bas : départ en juin ou septembre/octobre.
Tarif le plus élevé : départ en juillet/août.

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 415 €
  • Les vols Paris/Montréal - Québec/Paris
  • La location de voiture du jour 3 au jour 15
  • 16 nuits en hôtels, auberges et chambres d'hôte en salle de bain privée
  • Le traversier des Escoumins à Trois-Pistoles
  • Une assistance francophone locale 7j/7

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les petits déjeuners et autres repas excepté ceux mentionnés au programme
  • Les suggestions mentionnées au programme
  • Les visites et dépenses personnelles

Transports aériens

Vols directs quotidiens vers Montréal et Québec au départ de Paris
La meilleure proposition vous sera faite au moment du devis.

Transports locaux

Location de voiture incluant : conducteur(s) additionnel(s), kilométrage illimité ainsi que toutes les assurances obligatoires.
Les tarifs indiqués sont basés sur des hébergements typiques en hôtels de catégorie***, auberges et chambres d'hôtes (en salle de bain privée).

Tout n’est que suggestions, vous pouvez bien entendu choisir avec nous des hébergements différents, ou plus luxueux selon les étapes, n'hésitez pas à nous faire part de vos souhaits.

Un descriptif détaillé de chaque hébergement vous sera fourni lors de l'envoi du devis personnalisé.

Fiche pratique

La bonne saison

L’Est du Québec a un climat continental, un peu humide sous l’influence du St Laurent. Les températures moyennes de l’été oscillent entre 13 et 25°C. Cela dit, certaines journées peuvent être très chaudes. Il faut en tout état de cause prévoir une polaire pour les soirées et un coupe-vent imperméable pour les averses et les sorties en mer (observation des baleines). A partir de la mi-août et durant tout le mois de septembre, les journées ensoleillées annoncent l’été indien, mais les températures commencent à baisser, surtout le soir et la nuit.

Décalage horaire

6 h de moins, été comme hiver.

Accès

Comptez environ 7h30 pour un vol direct Paris / Montréal et 7h pour un Québec / Paris.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • « Jaser » avec le meunier de l’Economusée à l’Ile-aux-Coudres, on apprend plein de choses !
  • Déguster l'une des spécialités du Charlevoix, la soupe de gourganes
  • Aller voir les baleines en zodiac, s'amuser de croiser les bélugas à la mine réjouie
  • Dormir chez les Innus des Escoumins, dans un chalet douillet au bord de l’eau
  • Retenir son souffle devant un troupeau de caribous, surpris au détour d’un sentier des Chic-Chocs

Avis voyageurs

2 points2 points2 points2 points1 point 9.1/10 (906 avis)
Tous nos voyages Canada

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.