Intensement Bolivie

  • Découverte en profondeur de la Bolivie. Passage par le mythique lac Titicaca, le désert de sel d’Uyuni et le train de l'Altiplano.
  • Itinérants & autotours Bolivie
  • 17 jours / 15 nuits
  • À partir de 3900 € (prix par personne)
  • Incluant 450 € de taxes aériennes • Voyage réalisable d'avril à octobre
Dans la lignée des pays andins, la Bolivie est un pays d’une grande richesse culturelle et naturelle. Evadez-vous durant dix-sept jours, de La Paz à la région Sud du Lipez, dans ce pays méconnu, là où la culture amérindienne est encore très présente. Les visites des ruines préhispaniques de Tiwanaku, de la ville coloniale de Sucre ou encore de Potosi et de ses 22 églises vous plongeront dans l’histoire passionnante de ce pays. Il ne faut pas oublier la nature qui tient une place importante dans ce voyage ! De la charmante île du soleil sur le lac Titicaca jusqu’à la découverte du désert de sel d’Uyuni et de ses voisines les lagunes aux couleurs pétillantes, la Bolivie n’a pas fini de vous surprendre.

L'avis du spécialiste

Véronique JACQUOT, conseiller chez Comptoir des Voyages
Pour un premier voyage en Bolivie, il ne faut pas rater le lac Titicaca et Isla del Sol (l’île du soleil). Au milieu du lac le plus haut au monde, on est coupé du reste du monde. Ici pas de réseau, l’électricité et l’eau chaude se font rare mais on apprécie le calme et la simplicité de ce lieu. Et les habitants de Yumani sont d’une gentillesse sans limite. J’ai eu la chance de voir un orage éclaté sur l’île. Un moment intense que je ne suis pas prête d’oublier. Véronique, spécialiste Bolivie

Jour 1 | France - La Paz

Avant de prendre votre vol pour La Paz, n’oubliez pas de mettre dans votre valise des vêtements chauds (polaires, coupe-vent, chaussures de marche, etc.). Les altitudes dépassant régulièrement les 4000 mètres, il est important d’être équipé.

Jour 2 | La Paz

Bienvenue à La Paz, la plus haute capitale au monde ! Situé à 3600 mètres d’altitude, on prend son temps pour découvrir la capitale afin de ne pas être touché par le mal des montagnes. En parcourant le centre de La Paz, on est tout de suite interpellé par la tenue des Boliviennes (des cholas plus particulièrement). Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse 30 degrés, elles portent toujours la tenue traditionnelle : deux longues tresses, le chapeau melon vissé sur la tête, un long châle et une jupe descendant au niveau des chevilles. Avant le coucher du soleil, on grimpe un peu pour rejoindre le mirador Killi Killi, offrant une vue panoramique sur La Paz, cette ville immense.

Jour 3 | La Paz - Copacabana (3h30)

Vous quittez la capitale en perpétuelle effervescence pour Copacabana et le calme du lac Titicaca. Durant le trajet en voiture, vous pourrez profiter des paysages de l’Altiplano et de la cordillère Royale. Vous faites un arrêt au site de Tiwanaku pour visiter les ruines préhispanique. Le terme de ruine est le plus à même de correspondre à Tiwanaku car il ne reste aujourd’hui que très peu de vestiges de cette époque. Cependant, ce site renferme de nombreux secrets d’une civilisation très développée. Après cette belle découverte, vous rejoignez la ville de Copacabana. A ne pas confondre avec la célèbre plage Brésilienne, ici c’est bel et bien de la ville se trouvant au bord du lac Titicaca où vous passez la nuit.

Jour 4 | Copacabana - Île du Soleil (2h00 de bateau)

Nous embarquons sur un petit bateau à moteur et c’est partie pour une traversée de 2h pour rejoindre l’île du soleil, Isla del Sol en espagnol. Ce sont nos premiers instants sur le célèbre lac Titicaca et les premiers embruns. A notre arrivée sur l’île, on se lance à l’assaut des 500 marches de l’escalier Inca permettant d’accéder au village de Yumani. L’effort est d’autant plus important que nous sommes à presque 4000 mètres d’altitude. La récompense est appréciable : une vue exceptionnelle sur le lac Titicaca et sur le port de l’île du Soleil. Une fois la nuit tombée, les étoiles prennent place dans le ciel et illuminent l’île.

Jour 5 | Île du Soleil - La Paz

On part pour une petite randonnée en direction du Nord de l’île du Soleil. On croise des habitants de l’île, ramenant, à dos d’âne, des denrées du continent. C’est tout au bout de l’île et après quelques cinq heures de marche qu’on rejoint les ruines Incas de Chincana. Aujourd’hui encore, les spécialistes ne savent pas précisément à quoi servait ce lieu labyrinthique. La seule certitude est que ces ruines, à moitié enfouies sous terre, étaient un lieu de culte de l’époque précolombienne. Après cette randonnée, on retourne en bateau à Copacabana puis on file en voiture à La Paz. On y passe la nuit avant de mettre le cap sur le sud du pays.

Jour 6 | La Paz - Uyuni (10h00 dont 7h00 de train)

Direction Ouro, ville de départ du fameux train se rendant à Uyuni. Nous montons à bord pour débuter notre expédition dans le Sud de la région Lipez. Ce trajet de sept heures traversant l’Altiplano nous permet de découvrir de très beaux paysages. A notre grande surprise, nous assistons à des balais aériens de flamants roses, s’envolant à l’approche de notre train, avec des lagunes en toile de fond. Ensuite, ces étendues d’eau laissent place à des paysages de plus en plus désertiques, agrémentés de quelques villages inhabités. Seuls quelques animaux peuplent cette zone et notamment des groupes de vigognes.

Jours 7 à 10 | Le Sud du Lipez

En compagnie de votre chauffeur accompagnateur, vous sillonnez la région Sud du Lipez où les paysages cartes postales s’enchaînent au fil des journées. Quatre jours à un rythme intense pour profiter au maximum de la nature que nous offre cette région Bolivienne. L’expérience va crescendo. Vous débutez tranquillement par une journée à observer, incrédule, le cimetière de trains se trouvant en plein désert puis en enchaînant avec la vallée des roches. Laissez parler votre imagination pour interpréter les formes de roches étranges que l’érosion a engendrées. Cap sur le sud du pays pour une seconde journée riche en paysages. Des geysers, des sources d’eau chaude où l’on peut se baigner, des lagunes de couleurs divines et des volcans en panorama. Ce sont les yeux pleins de souvenirs et l’appareil enrichit de nombreux clichés que vous vous couchez dans le désert de Siloli. La troisième journée débute dans la quiétude du désert de Siloli. Il faut dire qu’il n’y a pas âme en vie à des kilomètres à la ronde. Aujourd’hui, vous traversez la zone des 1001 lagunes qui abritent de nombreuses espèces d’oiseaux. Il est facile de voir des flamants roses prendre leur envol. Outre les oiseaux, ce sont de nombreux kiwis, autruches, alpacas, vigognes ou autres chinchillas qui peuplent la région. Vous terminez la journée en parcourant le Salar de Chiguana, une mise en bouche avant la dernière étape : le Salar de Uyuni. Dernière journée dans le Lipez mais certainement la plus belle ! C’est aujourd’hui que vous allez fouler le désert de sel d’Uyuni. Cette immense étendue de sel d’une blancheur à peine croyable est un véritable mirage. Au milieu de ce désert, l’île d’Inca Huasi. Recouverte de cactus et de corail, elle est comme sortie de nulle part. Et quoi de mieux qu’un coucher de soleil sur le Salar de Uyuni pour terminer votre idylle avec le Sud du Lipez !

Jour 11 | Colchani - Potosi (4h)

Après une douce nuit dans un hôtel entièrement fait de sel, vous reprenez la route pour rejoindre Potosi. Potosi est principalement connu pour ses mines d’argent. Il faut dire que la grande majorité de la population de Potosi vit grâce à l’exploitation des mines du Cerro Rico. La visite de ce lieu est rendue possible grâce à des coopératives de mineurs. Première étape, le passage par le marché des mineurs où vous pouvez acheter des cadeaux pour les mineurs. Seconde étape, le changement de tenue vestimentaire. Ici, c’est casque et combinaison. Dernière étape, suivre le guide dans les tunnels tout en évitant les charriots remplis d’argent. C’est partit pour l’expédition !

Jour 12 | Potosi

Douzième journée sur le sol Bolivien et ce matin on se réveille avec une belle vue sur le Cerro Rico. Dans la journée on part découvrir le centre-ville de Potosi pourvue de nombreuses églises. Elles sont les vestiges d’une époque coloniale où les Espagnols profitaient des mines d’argent. La cathédrale de la ville est magnifique mais le couvent Santa Teresa avec son musée faut aussi le détour. Il est préférable de se renseigner sur les horaires d’ouverture des églises auprès des habitants, ou en achetant le journal car certaines ne sont pas ouvertes à des heures fixes. Pour ceux souhaitant en savoir plus sur l’histoire liant Potosi et les mines d’argent, il faut absolument se rendre à la Casa de la Moneda.

Jour 13 | Potosi - Sucre (3h)

Nous quittons Potosi et sa région minière pour nous rendre dans la charmante et riche ville de Sucre. Sa fortune est notamment due à l’exploitation des mines d’argent du Cerro Rico de … Potosi. Situé à 3 heures de route, nous partons découvrir la ville blanche, plus communément appelée Sucre. Le centre-ville est propice pour une balade à pied. Ses nombreux bâtiments coloniaux, héritages de la conquête Espagnol, donnent un charme fou à cette cité. Après déjeuner, nous nous retrouvons nez à nez avec une réplique de la Tour Eiffel. Bien que plus petite que l’original, elle trône fièrement dans le parc Bolivar. De plus c’est Gustave Eiffel en personne qui a réalisé cette œuvre. Malgré les 9000 kilomètres qui nous séparent de la France, Paris n’est pas très loin.

Jour 14 | Sucre

Ce matin, et après un bon petit déjeuner, vous prenez la direction de la petite ville de Tarabuco. A une heure de route de Sucre, Tarabuco est surtout caractérisé par son marché dominical. Vous êtes en totale immersion, plongé dans les cultures amérindiennes et les coutumes des ethnies de la région. Ce marché est une vraie caverne d’Ali Baba ! Ici tout est fait main et ce ne sont pas les chapeaux, vêtements, chaussures ou sacs qui manquent. C’est le lieu idéal pour faire le plein de souvenirs. J’espère que vous avez prévu assez de place dans votre valise ! De retour à Sucre, allez donc faire un tour au Museo de Arte Indigena pour être incollable sur les us et coutumes des ethnies de la région de Sucre et notamment celle de Tarabuco.

Jour 15 | Sucre - Santa Cruz (45 min d'avion)

Second réveil dans l’agréable ville de Sucre. Avant de prendre votre vol pour rejoindre Santa Cruz, que diriez-vous de profiter d’un déjeuner dans le patio d’un restaurant au style colonial. Ce ne sont pas les bonnes adresses qui manquent à Sucre ! C’est le ventre rempli qu’on embarque pour un vol de 45 minutes pour Santa Cruz de la Sierra. Situé à un peu plus de 400 mètres d’altitude, Santa Cruz est bien loin de La Paz, perchée à 3600 mètres de hauteur. Le marché de Santa Cruz est plutôt agréable pour se balader et rencontrer les locaux. Ensuite, prenez la direction de la jolie et agréable place du 24 septembre. Cette dernière se trouve au cœur de la ville et est entourée par certains des bâtiments les plus importants de Santa Cruz et notamment la cathédrale.

Jour 16 | Santa Cruz - France

Ce sont les ultimes moments en Bolivie, on prend un dernier petit déjeuner avec un thé à la coca et quelques fruits exotiques puis on prend la direction de l’aéroport de Santa Cruz pour récupérer l’avion.

Jour 17 | France

Arrivée en France.
De 3900 € à 4400 € par personne Prix calculé sur la base de 2 personnes Ce budget varie en fonction de la saison et de la disponibilité « Ref : 431324 ».

Le budget comprend

  • Les taxes aériennes : 450 €
  • Les vols internationaux et nationaux sur compagnie régulière.
  • Les transferts en service privé.
  • Le train reliant Oruro à Uyuni.
  • L’hébergement en chambre double avec les petits déjeuners.
  • L’excursion dans le Sud Lipez du jour 7 au jour 10 avec chauffeur hispanophone et véhicule privé.
  • Les entrées sur les sites du Sud Lipez et sur le Salar de Uyuni.
  • Les déjeuners des jours 7, 8, 9 et 10.
  • Les dîners des jours 6, 7, 8, 9 et 10.

Le budget ne comprend pas

  • Les assurances optionnelles
  • Les repas et visites non mentionnés.
  • Les boissons.
  • Les dépenses personnelles.
  • Pourboires.

Transports aériens

Il n’y a pas de vols directs depuis la France.
Vols internationaux et nationaux sur compagnies régulières : Iberia, American Airlines, LATAM
Départ des principales villes de province avec ou sans supplément selon la compagnie, nous consulter.
Nous vous avons sélectionné des hôtels de charme ayant un niveau bon niveau de confort. Dans toutes les villes de ce programme, nous avons privilégié des hôtels que nous connaissons et que nous apprécions.

Fiche pratique

La bonne saison : On peut voyager toute l’année en Bolivie bien que selon les zones géographiques certaines saisons soient plus propices. Toutefois la meilleure période pour envisager un voyage en Bolivie est d’avril à octobre. En effet, de novembre à mars, les précipitations sont plus importantes notamment sur la région du Lipez. Cette région est visitable toute l’année mais si les pluies sont trop diluviennes durant l’hiver austral, certains sites peuvent être inaccessibles. Il est donc préférable de s’y rendre entre avril et septembre.
A La Paz ainsi que sur le lac Titicaca, il est préférable de privilégier la saison sèche (d’avril à octobre). Bien que les températures soient plus fraîches, les journées sont ensoleillées et sans averses.
Accès : comptez environ 17 heures pour un vol Paris/La Paz (sans compter les heures d’escales).
Décalage horaire : - 6h en été (de fin mars à fin octobre), - 5h en hiver (de fin octobre à fin mars)

LE SAVIEZ-VOUS


Les dimanches à La Paz c’est le jour du catch ou plutôt de la lucha libre. Enfin, de la lucha libre légèrement différente de celle qu’on a l’habitude de voir. Ici, ce sont bien les femmes qui sont les reines du ring. Les Cholitas comme disent les Boliviens. Vêtues des habits traditionnels, elles s’affrontent entre elles dans des combats épiques. Le clou du spectacle est généralement un combat entre des Cholitas et des hommes. Lors de ces combats, elles sortent toujours gagnantes ! Les Cholitas représentent le combat des femmes contre le machisme en Bolivie. Elles sont le symbole de l’émancipation de la femme dans un pays où les violences conjugales sont encore très présentes.
Demander un devis
  • Nous, on adore !...
  • Admirer l’activité perpétuelle des habitants de La Paz depuis le téléphérique.
  • Les ruines de Tiwanaku, un des sites préhispanique de première importance en Bolivie mais aussi des Andes.
  • Observer les lagunes de l’Altiplano depuis le train reliant Oruro à Uyuni.
  • En apprendre plus sur l’histoire liant Potosi et l’argent à la Casa de la Moneda.
  • Passer des heures dans le marché de Tarabuco à la recherche des plus beaux textiles.

Baromètre Comptoir

Guide de voyage Bolivie Tous nos voyages Bolivie

Idées associées

Retour haut
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.